Jump to content

Chris le kirghize «Silk Road Mountain Race»


RifRaf
 Share

Recommended Posts

J'ai vu passer une photo avec le podium et les accolites coiffés d’un ”bonnet” kirghize je suppose.

 

Et les autres ? Ça me fait fort réagir ce genre de récompense (si c'est bien le cas). Personnellement, je l’aurais mauvaise...

 

Il fut une temps où je participais aux 100km de Millau. (Une course pédestre de grand fond) Et bien, du premier (qui terminait en 6h50) au dernier (qui le terminait en 24h) chacun recevait la même récompense. 

 

 

Edited by Jojobleu
Link to comment
Share on other sites

j'ai également vu la photo , et en voyant les chapeaux , je me suis dit , finalement c'est peut-être mieux de terminer 4ème que sur le podium ... ^^

 

 

mais non je blague , ... il s'agit certainement un signe de reconnaissance du pays  , 

 

Pour les gains , je m'étais également posé la question , mais même s'ils t'offrent une boîte de 100 rustines ,

 mais sur un tel évenement , le fait de pouvoir dire à ses potes,  la Silk Road , j'y étais et jusqu'au bout  , c'est le meilleur des prix.

  • Like 1
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Pus la gapette de la TCR, c'est un truc de reconnaissance entre initié :)    ceux qui ne connaissent pas ne vont pas tilter, ceux qui connaissent vont être content de voir un participant et donc discuter avec

 

Ici Christophe va avoir quelques marques bien visible sur ses mains durant quelques temps

Edited by dj_
Link to comment
Share on other sites

Il y a 14 heures, Jojobleu a dit :

J'ai vu passer une photo avec le podium et les accolites coiffés d’un ”bonnet” kirghize je suppose.

 

Et les autres ? Ça me fait fort réagir ce genre de récompense (si c'est bien le cas). Personnellement, je l’aurais mauvaise...

 

Il fut une temps où je participais aux 100km de Millau. (Une course pédestre de grand fond) Et bien, du premier (qui terminait en 6h50) au dernier (qui le terminait en 24h) chacun recevait la même récompense. 

 

 

 

De manière général, je trouve qu'ils sont restés fort focalisés sur le leader tout au long de la course, laissant beaucoup moins de place pour d'autres bagarres tout aussi intéressantes dans le top 10 voir même dans tout le reste du peloton.

 

Pour avoir suivi Christophe également lors du BM France, je toruve que le reportage live était mieux foutu et plus équitable !

  • Like 1
  • Upvote 4
Link to comment
Share on other sites

Les infrastructures jouent aussi peut être.

Je suppose que c'est pas simple pour eux de changer d'endroit pour aller prendre une photo dans un coin perdu, si t'as besoin de rouler 10h après pour aller voir un autre coureur.

En France, t'as pas des bonnes routes rapides et de la 4G partout pour envoyer les photos

 

Il me semble qu'ils ont eut un soucis au début avec une roue de 4x4 explosé

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Claquettes-chaussettes RPZ :)

 

On voit qu'il est rincé le pauvre, ses bras ne remplissent même plus son maillot oO

 

Super photo, elle raconte beaucoup!

 

Hâte de lire son CR et de savoir comment il envisage sa récupération. 

  • Like 1
Link to comment
Share on other sites

Oui pour ça que je l'ai mise ici (c'est de sa page facebook)

 

Les manches et son visage de mec hyper épuisé.  T'as l'impression qu'il va tomber sur place 

 

 

 

Puis sa roue est comme lui,  a plat

Link to comment
Share on other sites

Je l'avais vu sur FB cette photo...

 

Clair, il est visiblement très marqué...Il a même du mal à sourire....

Et effectivement, ses bras flottent dans ses manches :blink:

Je me réjouis de le lire :)

 

 

 

 

Link to comment
Share on other sites

Salut tout le monde,

 

J'ai eu Christophe au téléphone et en vidéo assez longuement hier. L'idée était de faire une interview en radio pour Viva BW, mais la communication était vraiment mauvaise, mon enregistrement aussi, très haché, donc j'ai laissé tomber :s

 

mais bon, c'était chouette de le voir ! Fatigué mais requinqué.

 

Je résume en 2-3 lignes :

il était content qu'on l'ait suivi à distance :) il est rincé, ça se voit. Si je me souviens bien il a perdu 6kg, j'espère ne pas dire de bêtises. Evidemment c'était super dur, mais pas autant que le truc en France fin juin, car ici il a pu gérer son sommeil autrement. En France c'était la course, ici c'était les circonstances qui faisaient qu'il dormait longtemps ou pas. 6-7 premières nuits sous tente, puis une fois un hôtel, une fois une yourte, une fois au CP. C'est son sommeil qui dictait sa "tactique". Ainsi il s'est une fois réveillé milieu de nuit après s'être endormi en début de soirée, et il est reparti. Ou sinon c'était lever à 7h30, départ à 8h30, avec pour objectif de rouler 200km par jour, tenu pendant les premiers jours, plus compliqué sur la fin.  Il est parti avec un équipement light, mais juste suffisant, un sac de couchage léger, une doudoune, un mini réchaud, une casserole. Pas de souci pour trouver de l'eau, c'est la montagne, la vraie. Et c'est ça qu'il aime. Il a croisé pas mal de gens, mais plic ploc, jamais de grande foule, hein. Il a mangé essentiellement de la bouffe lyophilisée, c'est léger et facile. Parfois local et salé, mais rarement, et des barres. Le parcours était très très dur. Mauvais choix de vélo, mais il "n'allait pas en acheter un nouveau pour l'événement". J'adore :) En fait c'est vraiment du vtt, pas du tout gravel, très cassant, des énormes trous, très très peu d'asphalte. L'altitude (il adore) et la météo étaient évidemment des difficulté : 40° le dernier jour, de la neige le 2ème. C'est le choix de vélo qui l'a fait le plus souffrir. Il encaisse bcp plus par rapport aux autres sur des gros vélos. Chaque descente était compliquée. Et le rapports aussi : il poussait 36(je crois)x42, quand les vtt étaient en 32x50 ou 52. A refaire, il prend un VTT, et carrément un full. (Et d'ailleurs c'est ce que Sofiane disait aussi : il prendrait une fourche suspendue). Du coup je me dis qu'il a vraiment dû chiquer. Tellement qu'il m'a dit qu'un Krampus serait idéal sur ce genre de terrain, c'est dire s'il a dû en avoir marre. Pas de souci mécaniques. Tant que son setup tubeless a tenu, c'était ok. C'est quand ça a lâché le dernier jour que c'est devenu galère. Il a même songé à abandonner à 40km de l'arrivée. Mais il a tenu bon, réparé de fortune et rallié l'arrivée en moins de 10 jours, ce qui était son objectif, car il voulait profiter assez longtemps de ses vacances là-bas avec sa copine Marjorie (qui est très sympa, au passage).

 

Voilà pour les news :)

Edited by jos_2001
  • Like 19
  • Thanks 2
Link to comment
Share on other sites

C'est merveilleux, j'en ai les larmes aux yeux. 1.000.000 de bravos ne suffiraient pas pour exprimer mon admiration envers ne grand Monsieur. 🙏🙏🙏

Link to comment
Share on other sites

La preuve une fois encore (et de très belle manière) que le pilote fait beaucoup plus que le matos!

#çapasseengravel #le26n'estpasmort #getarigid #pasopkrono , ...

 

Bon, on est d'accord, en singlespeed c'eut été overchallenge. :rocketwhore:

  • Like 1
  • Haha 2
Link to comment
Share on other sites

Le non départ de James, c'est parce qu'une personne qui était dans le même logement que lui lors de son acclimatation a été testé positive au covid19

 

Donc vu qu'il ne savais pas s'il était contaminé, il n'a pas pris le départ.

 

Après un test négatif et un retour chez lui, il va faire ce WE la Further https://frthr.co/pyrnes

  • Like 1
Link to comment
Share on other sites

Il y a 11 heures, Tonton tapis a dit :

C'est énorme je sais ce qu'il me reste à faire pour perdre 6kgs :-#

 

 

Je pense que c'est a cause du rapport "bière au km" ^^ 

  • Haha 2
Link to comment
Share on other sites

Il y a 18 heures, Giskovcycle a dit :

Bon, on est d'accord, en singlespeed c'eut été overchallenge. :rocketwhore:

 

Christophe m'a dit qu'un gars l'a fait en ss en 2019, et il a terminé dans les temps 😲

  • Like 1
Link to comment
Share on other sites

Moi j'ai une question pour Chris , il m'arrive de rouler plus de dix heures , 

je dois reconnaître que même en ayant l'habitude de la selle  , c'est quand même pas super confortable, 

alors si je devais aligner ça sur dix jours , oufti .... 

 

 je voudrais donc savoir quelle est sa recette pour réussir à rester assis sur une selle 10 jours et 1800km,

Christophe , quelle est ton secret ?  la marque de son cuissard ? ;)  

 

  • Like 1
Link to comment
Share on other sites

Technique locale

 

"Dans la recette mentionnée, attribuée aux Tatars mais observée chez les Cosaques zaporogues rencontrés sur le territoire de l'Ukraine, il s’agit de découper des morceaux de filet de cheval d’un à deux doigts d’épaisseur, puis, après les avoir abondamment salés d’un côté pour faire sortir le sang, de les placer sous la selle sur le dos de sa monture" 

 

 

Bien plus sérieusement, c'est un des gros soucis pour les ultra distances et même les habitués peuvent avoir des soucis (cf le topic de la TCR avant l'abandon du premier en 2019, un peu avant la prise de controle de Fiona)

Link to comment
Share on other sites

Je ne doute pas qu'il passera par ici à son retour ;)

 

ps: on me chuchote à l'oreillette qu'il, et c'est incroyable, a décidé de rentrer à Liège en.....vélo :siffle:

 

 

 

 

:cherchez-pas:

Edited by Pili
  • Haha 1
Link to comment
Share on other sites

je me souviens quand j'étais jeune et que vous n'étiez pas encore nés,

Arsène Vaillant racontait sur radio Bruxelles qu'avant le départ d'une course, Eddy Merckx souffrait au niveau de la selle ,  son soigneur avait été acheter un steak et l'avait inséré  à l'endroit stratégique, et Merckx gagna la course grâce à un steak ,  l'histoire ne dit pas si le steak a été consommé après la course ^^

  • Like 1
Link to comment
Share on other sites

  • 2 weeks later...

Hello tout le monde :)
De retour au pays depuis samedi dernier, on reprend doucement les routines et honnêtement après ce genre de voyages/courses ça fait du bien. La reprise se fait en TT, 40aine oblige lors d'un retour zone rouge hors EU.

 

En tout cas chouette à lire bien après l'event toutes vos réactions durant la course. Je ferais surement si je prend le temps un CR de la course (il parait que la région est photogénique) mais d'ici la je vais réagir à vos posts, il y a de quoi dire.

 

Le 15/08/2021 à 17:42, Pili a dit :

On l'a vu grandir le "gamin"....déjà très fort au début mais alors maintenant...que dire.....

 

Le 15/08/2021 à 21:18, ondolina a dit :

La première fois que j'ai rencontré Christophe , c'était lors d'une sortie BW il y a plus de dix ans, 

 

Le 15/08/2021 à 21:34, Pili a dit :

Je pense bien que j'étais présent :p:;)

 

Yes rando dans le BW apt de chez titi si je me rappelle bien, j'étais bien cramik à la fin 😁

Le 16/08/2021 à 17:41, Pili a dit :

Qu'en on entend dire que sub 2000m d'altitude, l'effort physique est encore plus dur.....ici ils sont en permanence au dessus de cette altitude :blink:

 

Le 16/08/2021 à 17:46, dj_ a dit :

Pour ça que certains (dont Christophe) ont fait un petit séjour avant pour s'acclimater

 

Le 16/08/2021 à 23:04, bens a dit :

Je pense que l'altitude n'est vraiment pas le problème pour une épreuve de ce genre, après quelques jours d'acclimatation 3000-3500 ça passe tout seul si tu est un peu sportif et pour un sport d'endurance comme le vélo. A ski de rando, il n'y a que quand j'attaque direct à plus de 3000 le premier jour que je sens le souffle un peu court, mais ça ne t'empêche pas d'avancer, tu vas juste moins vite.

Du coup pour l'altitude je suis arrivé une semaine avant la course et avec Marjo on a été dormir une nuit en tente à +-2000m mais c'était clairement pas assez.

Je n'ai pas de réel problème avec l'altitude mais on sent qd même bien que la respiration est plus difficile, du coup effectivement ca pousse un peu moins vite. Pour le 1er 3800 de la course la c'était plus particulier, j'avais l'impression d'être bourré. Ce n'est malheureusement plus arrivé par la suite 😅.

 

Le 20/08/2021 à 08:28, ondolina a dit :

A l'instant il est en positon 4 , ça se joue apparemment sur les temps de repos, moins tu perds de temps à dormir , au plus de km tu fais

par contre il me semble que si Chris le Kirgish prend plus de temps de repos , il est plus rapide pendant ses périodes de roulage 

cqfd,

Ce n'est pas vraiment que je dors plus (quoi que p-e un peu) mais c'est surtout que je suis très lent à être prêt... Il me faut quasi 1h30 plus replier la tente et être prêt à rider. Quand je dormais avec des gens je partais souvent (réveil en mm temps) quasi 30/40 min après eux 😄.

Pour gagner un peu de temps le bivy peut etre une solution pas mal mais bon je resterai lent pour le reste...

Du coup faut plus pousser sur les pédales 😁.

 

Le 20/08/2021 à 09:14, Jojobleu a dit :

@ondolina, il a déjà fait le coup cette nuit. A 3 heure locale, il était sur son vélo. 🙏🙏🙏

 

Ça devait ronfler trop fort dans la yourte. 😆

L'idée de base (les plans ça sert à rien, on les suit pas...) c'était d'aller dormir quand il commence à faire noir l'histoire de pouvoir installer la tente avec un peu de clarté et de se lever vers 3h (+-6h de sommeil, vu qu'apt de 21/22h plus rien à faire à part dormir, il fait noir. Le matin départ généralement vers 4h30 le temps d'être prêt.

Après la stratégie dépend surtout des conditions de course. Par exemple je suis arrivé vers 17h au CP2. Après hésitation j'ai été dormir vers 18h dans une yurt (avec un lit) et je me suis réveillé vers 00h (soit 6h) pour starter vers 1h dans le noir (tant mieux section de merde, ancienne route soviet) après la boustifaille.

Donc c'était vraiment en fct d'ou le dodo me semblait le plus opportun sur le moment.

Le 20/08/2021 à 17:17, dj_ a dit :

Oui mais c'est quand même extrême comme solitude

Assez étonnament je me suis pas trop senti seul sur cette course. Tous les jours je voyais qq'un contrairement à mes voyages solo où la tu te demandes vraiment ce que tu fous la tout seul. Humainement de chouettes rencontres avec les autres riders :)

 

Le 22/08/2021 à 14:09, sdon1011 a dit :

Allez, "plus qu'une" (très) grosse ascension !

Un supplice, hike-a-bike tout du long 😵

Mentalement très dur.

Le 22/08/2021 à 21:11, dj_ a dit :

Quand on regarde sur streetview la route qui descend de la montagne  (35km de descente et 1650m de D-)  juste avant qu'il ne tourne pour ne pas foncer dans le lac,  ça donne ça comme vue.

Il descendra de là,  avec les montagnes où il était dans le fond

image.png

 

Le 23/08/2021 à 08:16, RifRaf a dit :

Il va aller chercher la 4e place notre Chris! Come on!!

Ça descend pour lui, les suivants sont toujours dans la côte. 

 

Le 23/08/2021 à 12:44, jos_2001 a dit :

aaaah il est à l'arrêt, crevaisons et plus de chambres manifestement... ça revient derrière 😱

La partie qui a été la plus dur mentalement pour moi. Tu sais que la course est fini (40km: descente et route jusqu'à l'arrivée) mais impossible de réparer: plus de chambre et les rustines autocollantes Lezyne ne donnent rien (de la merde, plus jamais btw, retour aux rustines tradi).

Du coup un bout de caa coller à la superglue sur le trou, ca perd mais je sais reglonfé et ca tient un peu. Descente (pas dur en soit mais cassante avec des pierres partout) calvaire le cul sur la roue arrière pour alléger complètement l'avant. Ca tape mais ca passe. Arrivé sur la route, après qq km, ca pète net. Je retente 1000 réparations avec ce qu'il me reste soit pas grand chose. Je teste le coup de l'herbe dans le pneu, fail. Bref je fini les 20 derniers sur la grand route, un plaisir.

Pour conclure le plus dur mentalement a été cette section qui était finalement la plus simple de la course 🤨.

 

Par rapport aux crevaisons, j'ai su que ca puait du cul àpt du moment ou j'ai perdu mon montage TL à l'avant suite à crevaison (la mèche n'a pas tenu). Je roule avec des liner dans le pneu, franchement je recommande! Sans ca aurait été tendu. Je l'ai malheureusement perdu sur la route (attaché à l'arrière). Si il n'était pas tombé j'aurais facilement pu finir la course avec.

 

Le 23/08/2021 à 13:20, Tomtom a dit :

La 5ème et 6ème place va se jouer au sprint... 

Ils finissent main dans la main. Après une course pareil tu ne te disputes pas au sprint :)

Le 23/08/2021 à 13:33, sdon1011 a dit :

Respect.

Quand tu as fait ça, tu dois te demander par quoi enchainer...

J'ai déjà pas mal d'idée au contraire :p 

Le 23/08/2021 à 13:35, Pili a dit :

Je pourrai dire un jour à les petits enfants que j'ai déjà roulé avec lui :p:

D'ailleurs c'est quand la prochaine? 🙄

Le 23/08/2021 à 13:56, Daso a dit :

464AE49F-55B0-4440-846C-DB10A67E36E7.png

Ca pèle de partout pour le moment bientôt j'aurais des mains de bébé 😃

Le 23/08/2021 à 16:40, Pili a dit :

Je me demande qd même si c'est reposant comme vacances ^o) :siffle:

Heu voila voila, t'es content de revenir à ta routine après on va dire...

Pour planifier le prochain projet.

Le 24/08/2021 à 08:45, sdon1011 a dit :

Ca passe en gravel !

Toujours! Mais bon dieu que le corps prend cher. Les dernières descentes j'en pleurais, surtout après 9j de course. Sur moins de jours ca passe. A refaire VTT SR ou Full, 2.25 ou 2.35 et transmission de VTT.

Le 25/08/2021 à 08:39, vincyvince a dit :

Pour avoir suivi Christophe également lors du BM France, je toruve que le reportage live était mieux foutu et plus équitable !

 

Le 25/08/2021 à 08:45, dj_ a dit :

Les infrastructures jouent aussi peut être.

Je suppose que c'est pas simple pour eux de changer d'endroit pour aller prendre une photo dans un coin perdu, si t'as besoin de rouler 10h après pour aller voir un autre coureur.

En France, t'as pas des bonnes routes rapides et de la 4G partout pour envoyer les photos

 

Il me semble qu'ils ont eut un soucis au début avec une roue de 4x4 explosé

 

Niveau organisation c'est pas le même monde. Si la SRMR est pour moi une épreuve plus prestigieuse, les bikingman sont bien mieux rodée en terme d'orga, 2 mondes

Le 25/08/2021 à 23:16, RifRaf a dit :

Claquettes-chaussettes RPZ :)

 

On voit qu'il est rincé le pauvre, ses bras ne remplissent même plus son maillot oO

 

Super photo, elle raconte beaucoup!

 

Hâte de lire son CR et de savoir comment il envisage sa récupération. 

Elles étaient prévues pour les traversées de rivière, finalement elles étaient parfaites pour le camp et l'arrivée, RPZ Claquettes!

 

Pour la récup ca a été bcp de 🍽️ et un bon trek en autonomie en montagne avec marjo 😁

 

Le 26/08/2021 à 12:11, Franz a dit :

Il va pouvoir profiter avec sa copine de cette destination extraordinaire.

 

Le problème toujours avec ce genre de course c'est que après avec la fatigue c'est un peu plus dur de bien profiter. A réfléchir pour les prochains voyages du genre. Tourisme avant la course?

Le 26/08/2021 à 19:14, Pili a dit :

Il a fait ça en Gravel, c'est assez dingue non?

Choix débile il faut le dire 😎

Le 26/08/2021 à 21:07, Tonton tapis a dit :

C'est énorme je sais ce qu'il me reste à faire pour perdre 6kgs :-#

 

T'inquiète qu'ils se reprennent très vite tellement t'es en fringuale après la course :D

Après la course je me faisais un peu peur avec mon corps de croquette. Ca va mieux mtn.

Le 27/08/2021 à 18:29, ondolina a dit :

Moi j'ai une question pour Chris , il m'arrive de rouler plus de dix heures , 

je dois reconnaître que même en ayant l'habitude de la selle  , c'est quand même pas super confortable, 

alors si je devais aligner ça sur dix jours , oufti .... 

 

 je voudrais donc savoir quelle est sa recette pour réussir à rester assis sur une selle 10 jours et 1800km,

Christophe , quelle est ton secret ?  la marque de son cuissard ? ;)  

 

Honnêtement j'ai pas eu trop de douleur sur cette course. Après la Bikingman en juin j'avais le cul à vif impossible de m'assoire. La grosse dif c'est qu'ici j'ai plus fait attention à mon hygiène dans le sens que la course ici est moins un sprint que la BM (+-50h ou chaque arrêt compte).

 

Rapha Cargo pour le cuissard. Pour les poches je pourrais plus m'en passer.

Edited by Stumpjumper
  • Like 17
Link to comment
Share on other sites

Ha bon retour Christophe, merci pour toutes ces réponses!

Et encore bravo!

 

Concernant les rustines autocollantes (leyzine park tool ou autres), tout ceux qui les ont déjà utilisées te feront le même retour: c'est de la merde! Ca peut fonctionner au début et pendant un certain temps. Mais tôt ou tard, ça va lâcher.

Link to comment
Share on other sites

Pour revenir sur la discussion que j'ai eu avec Jos, je reviens juste sur qq points (en rouge) pour compléter/clarifier :) 

 

Le 26/08/2021 à 11:59, jos_2001 a dit :

Salut tout le monde,

 

J'ai eu Christophe au téléphone et en vidéo assez longuement hier. L'idée était de faire une interview en radio pour Viva BW, mais la communication était vraiment mauvaise, mon enregistrement aussi, très haché, donc j'ai laissé tomber :s

 

mais bon, c'était chouette de le voir ! Fatigué mais requinqué.

 

Je résume en 2-3 lignes :

il était content qu'on l'ait suivi à distance :) il est rincé, ça se voit. Si je me souviens bien il a perdu 6kg, j'espère ne pas dire de bêtises. Evidemment c'était super dur, mais pas autant que le truc en France fin juin, car ici il a pu gérer son sommeil autrement.

Clairement plus dur ici mais moins un sprint donc une toute autre gestion. La BM tout arrêt compte et tu vas plus loin dans le "sleep deprivation" ce qui rajoute une grosse dimension à la course. Ici sur +-10j ne pas dormir est une connerie, 9j c'est long fait savoir faire les bons choix et surtout prendre le temps de récup. Pour tout le reste la Silk est tellement plus dure. Les ascensions c'est un autre monde et les conditions pareil.

En France c'était la course, ici c'était les circonstances qui faisaient qu'il dormait longtemps ou pas. 6-7 premières nuits sous tente, puis une fois un hôtel, une fois une yourte, une fois au CP. C'est son sommeil qui dictait sa "tactique". Ainsi il s'est une fois réveillé milieu de nuit après s'être endormi en début de soirée, et il est reparti. Ou sinon c'était lever à 7h30, départ à 8h30, 3h30 départ +-5h avec pour objectif de rouler 200km par jour, tenu pendant les premiers jours, plus compliqué sur la fin.  Il est parti avec un équipement light, mais juste suffisant, un sac de couchage léger, une doudoune, un mini réchaud, une casserole. Pas de souci pour trouver de l'eau, c'est la montagne, la vraie. Et c'est ça qu'il aime. Il a croisé pas mal de gens les locaux habitent dans des endroits ou tu te demandes ce qu'ils foutent la tellement c'est inaccessible/reculé , mais plic ploc, jamais de grande foule, hein. Il a mangé essentiellement de la bouffe lyophilisée, c'est léger et facile pour les soirs en tente, c'était surtout l'assurance d'avoir tjs de la bouffe. Parfois local et salé, mais rarement, et des barres. Le parcours était très très dur. Mauvais choix de vélo, mais il "n'allait pas en acheter un nouveau pour l'événement". J'adore :) En fait c'est vraiment du vtt, pas du tout gravel, très cassant, des énormes trous, très très peu d'asphalte. L'altitude (il adore) et la météo étaient évidemment des difficulté : 40° le dernier jour, de la neige le 2ème. C'est le choix de vélo qui l'a fait le plus souffrir. Il encaisse bcp plus par rapport aux autres sur des gros vélos. Chaque descente était compliquée surtout vers la fin avec la fatigue. Et le rapports aussi : il poussait 36 42 (je crois)x42 46, quand les vtt étaient en 32x50 ou 52. A refaire, il prend un VTT, et carrément un full. (Et d'ailleurs c'est ce que Sofiane disait aussi : il prendrait une fourche suspendue). Du coup je me dis qu'il a vraiment dû chiquer. Tellement qu'il m'a dit qu'un Krampus serait idéal sur ce genre de terrain, c'est dire s'il a dû en avoir marre. Pas de souci mécaniques. Tant que son setup tubeless a tenu, c'était ok. C'est quand ça a lâché le dernier jour que c'est devenu galère. Il a même songé à abandonner à 40km de l'arrivée. Mais il a tenu bon, réparé de fortune et rallié l'arrivée en moins de 10 jours, ce qui était son objectif, car il voulait profiter assez longtemps de ses vacances là-bas avec sa copine Marjorie (qui est très sympa, au passage).

 

Voilà pour les news :)

  • Like 2
Link to comment
Share on other sites

top, merci !

idem pour le cul, je me demandais... Rapha Cargo, je note, je ne connaissais pas. J'ai un classic (mon préféré) et un core, mais si un jour je reroule plus de 40 km je prendrai ça :p

 

Link to comment
Share on other sites

content d'avoir pu te lire Chris, et merci pour tes infos , 

 

sinon côté nourriture , qu'est-ce qu'on mange là-bas ?  les féculent ? pain, riz ?

tu as réussi à trouver un Macdo ouvert ^^

Link to comment
Share on other sites

il y a 44 minutes, ondolina a dit :

sinon côté nourriture , qu'est-ce qu'on mange là-bas ?  les féculent ? pain, riz ?

tu as réussi à trouver un Macdo ouvert ^^

 

Côté nourriture, en course c'était principalement petit supermarché (on s'entend ce sont de mini épiceries avec assez peu de choix) quand on traversait les régions moins réculées.

Finalement assez facile de trouver de la bouffe à ce moment là. Moins compliqué qu'en Espagne par exemple où nos camarades ibériques sont fermés et dorment la moitié de la journée 😁.

Mon bikepacking solo en Espagne (10/2019) j'avais aussi perdu +-5/6kg juste car impossible de trouver de la bouffe tout était fermé les 3/4 du temps...

 

Pour les boissons: classique coca et autre soda, bcp d'eau pet.

Pour la bouffe: Les classiques snickers, bounty, chocolat, etc. Parfois un petit chips pour le sel et surtout du pain. Ils ont plutôt une chouette dégaine d'ailleurs

main-qimg-cda40057400ee32585c8a58bf025e6

 

La particularité de la course c'est qu'on traverse parfois des sections >150km avec 0 ravito. Du coup j'avais emporté pas mal de bouffe avec moi dont des repas lyophilisés. C'est pas 5* mais franchement le soir c'est juste cool de manger chaud. du coup petit réchaud, "casserole" et c'est parti. Pour le petit dej j'avais fais qq portions de déjeuner sport. Je vais faire des essais de muesli avec lait en poudre pour les prochaines.

----------------------------

 

Hors course ca va on mange pas trop mal au KGZ. A Bishkek la capital il y a de tout c'est finalement très occidental et influencé par la culture Russe.

J'ai bien évidemment eu mon petit épisode de tourista juste après la course dans ma période de fringale insatiable...

 

Pour ce que je retiens principalement c'est:

* les manti, fourré à la viande et oignons

 

img_0070-3-manti-platter.gif?w=500&h=375

 

* Les boorsok qu'ils mangent avec du lait concentré sucré (toujours sur les tables là bas, avec le sucre et la confiture aux abricots)

 

worldtourism-16338.jpg

 

* Le Chai (thé) - la base souvent avec du lait

 

* Le Kumis - lait de jument fermenté. Je suis heureusement passé à travers les mailles du filet 🤢

 

 

 

 

 

  • Like 3
  • Thanks 1
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

 Share

×
×
  • Create New...

Important Information

By using this site, you agree to our Terms of Use.