Jump to content

Leaderboard

Popular Content

Showing content with the highest reputation since 07/01/2021 in all areas

  1. Voilà, suis rentré de Nieuport aujourd'hui. Départ sous la pluie, sec ensuite mais bcp de vent causant une sensation de froid sur la moitié du parcours. Passage par Courtrai, le Vieux Kwaremont, le Paterberg, le Kruisberg, le mur de Grammont, le Bosberg et le BW où j'ai fait une série de côtes sur pavés, une horreur J'avais tracé mon parcours avec plein de passages gravel, notamment sur les 40 derniers kilomètres. Je m'en suis un peu voulu. Les passages au milieu des hautes herbes et des pavés du BW après 200 bornes... heu, bof quoi 😕 Au total, j'ai 240 bornes de Nieuport à Jambes et 1600m de D+. 10h30 de selle. Jambes ok, juste très emmerdé avec mon estomac après 200km. J'ai ça à chaque fois. La langue tte pâteuse et envie de rien boire ni manger. Je dois me forcer pour m'alimenter, même avec des trucs que j'aime bien Si qqun veut la trace, je peux lui filer en MP Et j'ai passé les bergs sur les pavés, hein, pas dans la rigole comme tous ces flamands en jantes ultra hautes et vélo en plastoc Et merci @dj_ pour le prêt de la sacoche
    14 points
  2. Après 6 mois et demi d'attente, ça fait plaisir 🙃 Et surtout avec 1 mois d'avance sur la dernière planification
    11 points
  3. ne pas enlever la planche
    8 points
  4. Un nouveau vélo. Je l’ai commandé hier soir. Ma compagne était super anthousiaste. Elle m’a même dit qu’elle était d’accord pour le financer à hauteur de 50%. Il était de stock et devrait arriver cette semaine. Roues carbone offertes !!! Puis je me suis réveillé en sueur. Ma compagne dormait paisiblement à mes côtés... j’avais rêvé... Je savais qu’entrer chez ce bouclard à Leuven n’était pas une bonne idée...
    8 points
  5. Hier, j’ai repéré la rando des 37 km en mode furtif. Dès la première côte dans le bois, le ton était donné : cette rando se fera en mode Rolling Stones. Les pluies des semaines dernières ont évacué la moindre parcelle de terre dans beaucoup de chemins et il ne reste que les cailloux. Mes jambes m’ont remercié durant toute la rando. La descente de la Couleuvrine était étonnamment bien dégagée mais dans le bas, il a fallu slalomer pour éviter les cailloux qui roulent. La montée vers les 7Meuses s’est faite en mode Easy Rider sur la route mais la descente, assez rock and roll, m’a fait passer très vite en mode pêcheur à la ligne pour suivre le ruisseau. La remontée sur l’autre versant a nécessité l’utilisation du mode bucheron. Les travaux de débardages ont en effet creusé d’énormes sillons et seule la partie centrale du chemin est utilisable. Si la rando est blindée de monde, nous devrons tous passer en mode chenille processionnaire. La descente vers Annevoie n’a pas posé trop de problème. Il faut noter que les coulées de boue des dernières semaines ont provoqué des amoncellements de petits cailloux et de graviers à certains endroits. En arrivant trop vite dans ces tas, vous risquez de passer rapidement en mode VanDerPoel (* Cfr définition ci-dessous). La traversée de la Meuse se fait par l’écluse. Une fois de l’autre côté, il faut passer par le petit tunnel sous les voies du chemin de fer. Avant de vous enfoncer dans ce tunnel, je vous suggère de regarder la petite plaque métallique située du côté gauche de l’entrée et qui indique la date du 15 janvier 1920. Elle représente le niveau de la crue de la Meuse à cette date. Entre le 8 et le 13 janvier 1920, il était tombé 172 mm de précipitations par m2. Regardez autour de vous et essayez de comparez avec la situation des derniers jours. Comme quoi nos arrière-grands-parents n’étaient déjà pas à l’abri des inondations et, à cette époque, ils ne disposaient pas du matériel de sauvetage ni de déblaiement d’aujourd’hui. C’était il y a un siècle. La remontée sur la rive droite de la Meuse se fait verticalement en mode Iron Man. Le ravinement a sacrément abîmé les traces et quelques (gros) trous se sont formés dans le revêtement, surtout dans le bas de la montée. Une fois arrivé sur le plateau, je suis passé en mode Homme des bois pour attaquer les singletracks qui m’ont accompagné jusqu’au retour à la Meuse. N’espérez pas y trouver trop de zones permettant les dépassements. Avant de sortir du bois, j’ai du passer en mode porc épic tant les ronces et autres joyeuses orties ont pris du plaisir à me chatouiller les jambes. Parmi les critiques de la rando de Profondeville, on note souvent l’utilisation de chemins archi-connus dans la région. Je peux vous assurer que ce n’est pas du tout le cas dans cette descente qui m’a fait découvrir des passages qui m’étaient tout à fait inconnus. Ces passages techniques ont un prix à payer car ils m’ont obligé très vite à activer le mode Minnaar. La remontée sur la rive gauche de la Meuse se fait par le Collège de Burnot et sa célèbre grimpette que nous ne prendrons par jusqu’au-dessus mais bien en virant à droite à mi-chemin en direction de Profondeville. Cela permet de rejoindre le dessus du plateau afin de se préparer à passer en mode DH puis Rando pour entamer la descente technique vers le point de départ où le mode pilier de comptoir est de rigueur. En résumé, c’est une très belle trace assez éprouvante et technique qui demande de nombreux passages en mode Kenny Balaey. J’ai terminé avec un bon millier de mètres de D+. Je voudrais revenir un instant sur l’utilisation de chemins archi-connus. La région de Profondeville comporte un nombre impressionnant de traces, de chemins, de sentiers, de bois, … bref : tout ce qu’il faut pour ravir les vttistes. Ce que j’apprécie particulièrement dans cette organisation c’est qu’ils changent les combinaisons de possibilités chaque année. Alors, oui, ces bouts de traces sont connus individuellement mais ils sont accouplés de manière différente (ou même dans un autre sens) à chaque fois. A mon avis, c’est ce qui fait tout le charme de cette organisation. (*) Le VanDerPoel est une figure artistique bien connue des vttistes. Elle porte le nom de celui qui en est le meilleur spécialiste. Elle consiste en une séparation physique et prolongée de la bicyclette avec son cycliste. Celui-ci poursuit une trajectoire horizontale et légèrement descendante (appelée trajectoire de la pauvre cloche). La roue avant de la bicyclette suit une courbe orientée vers le bas pendant que la roue arrière continue vers l’avant selon une ligne légèrement parallèle à celle du cycliste. Au milieu de sa trajectoire, ce dernier reçoit une poussée complémentaire de la part de la roue arrière appelée Balls Kickback (plus communément appelée « coup de roue dans les burnes »). Cette figure est très rarement réussie car la facétieuse gravité empêche souvent le cycliste d’atterrir en douceur sur la selle du vélo dans le même mouvement. Réussie, cette figure apporte un nombre de points considérable mais quand elle échoue, elle provoque généralement une réinitialisation du compteur du cycliste.
    7 points
  6. Si vous voulez pas faire confiance aux gouvernements et aux infos, aller faire un tour dans les unités de soins qui ne sont plus sous pression depuis le début de la vaccination, et faites un retour en arrière pour voir la gueule qu'elles avaient à l'époque où on avait pas de vaccin. Putain de bordel de cul quoi, c'est ouf d'avoir la tête aussi fort enfoncée dans ses propres convictions ! J'taime bien hein Axel, mais ça commence à me faire grincer des dents...
    7 points
  7. Bonjour , quelqu'un sait quand a lieu le Summersport VTT des Collines ? merci
    7 points
  8. Hey Effectivement l'âge n'est pas un obstacle quand on voit comment il a géré. 50 ans de roulage sans le moindre dodo 😮. Pour ma part je suis celui qui ait le moins roulé (45h) mais du coup avec un temps final de 53h . Il y a beaucoup à gratter que ce soit des arrêts bouffes plus malins ou moins de dodo (5h). Bref pas mal de points à travailler mais au final vu que c'est une 1e je n'avais pas de réel objectif, c'est plutôt une bonne surprise on va dire... Je vous poste ici le récit de ma course postée sur les réseaux pour ceux que ça intéresse
    7 points
  9. Ah ben moi j'aime bien, une bonne ambiance rando avec des gens content d'être là avec tout un panel de cycliste. Cela va du flamand hyper affuté aux groupes de jeunesses pas du tout préparés et leur vélo à moitié en ordre. Et ne pas devoir se soucier d'un GPS, suivre bêtement des flèches, de manger des gateaux faits maison sur les ravitos et terminer par un pain saucisse et une bonne bière. C'est con mais cela fait partie du charme d'un Dimanche matin pour moi.
    6 points
  10. Dans une maison de retraite, deux papys discutent :– Puis-je te poser une petite question ?– Ben oui, bien sûr !– Tu vas avoir bientôt 91 ans, tu es toujours en bonne santé, toujours de bonne humeur, tu es dynamique, tu parais jeune pour ton âge, c’est quoi ton secret ?– J’évite les débats stériles, et je réponds toujours par « oui tu as raison ».– Mais ce n’est pas bien, c’est de l’hypocrisie, tu dois faire face aux critiques et dire ce que tu penses, tu ne trouves pas ?– Oui tu as raison…
    6 points
  11. Bah si tu veux attendre de le choper pour te faire ta propre idée, libre à toi. Je ne compte plus les personnes de ton âge, en bonne santé, pour qui la dernière chose qu'ils ont entendu c'est '' on va vous endormir, on ne sait pas encore quand on pourra vous réveiller mais on fera tout pour y arriver '', et qui ne se sont jamais réveiller. Et je ne parle pas que de vieux ou de personnes malades hein. Je te parle bien de personnes de 40 ans voir moins, sans antécédent ou problème de santé. Mais libre à chacun de faire ce qu'il veut. Par contre de la à dire qu'on manque d'objectivité à dire qu'il faut suivre les ordres du gouvernement sans sourciller, voilà, mon objectivité je la construis depuis presque 2ans tous les jours, et les patients qui nous restent sont tous des gens qui n'ont pas voulu se faire vacciner.
    6 points
  12. je sais que vous allez être " schockéi " , ce que la presse ne vous montrera pas
    6 points
  13. Le grand livre du RdP 2021 s'est refermé sur une édition qui restera à coup sûr dans les annales, tant nous en avons tous bavé... On vous passe tous les écueils que nous avons dû surmonter pour vous offrir une épreuve digne de sa réputation. Outre la météo qui nous a obligés à supprimer plusieurs sections super sympa que nous avions passé beaucoup de temps à aménager, nous avons dû constater que la connerie humaine n'a pas de limite avec un grand nombre de flèches enlevées ou retournées. Certaines avaient même été réorientées vers un ravin... Concernant les parcours, cette édition restera dans l'histoire du RdP comme la plus dure physiquement et techniquement. Après moultes hésitations, nous avions finalement décidé de vous faire découvrir certaines traces magnifiques mais très (trop) hard. On pense ici aux crêtes de Frahan qui nécessitaient un portage d'environ 250m jusqu'au château de Montragu ou au GR de Turbutiri avec ses dévers et plusieurs petites sections de portage. Dans ce single, nous avons malheureusement dû constater la chute d'un 2e arbre (le 1er y était déjà mais impossible de le couper) après l'aménagement de la trace, rendant cette portion encore plus difficile. Ces deux sections ont demandé une énorme débauche d'énergie aux participants et sans doute gâché leur plaisir sur la suite du parcours. On retiendra la leçon pour l'année prochaine. C'est promis. Nous avions également voulu mettre en valeur le site du château de Herbeumont en y installant notre camp de base. C'est magnifique, mais quelle galère pour y monter toute la logistique et, pour les participants, cette dernière côte fut sans doute le coup de grâce. Bref, ici non plus, l'expérience ne sera pas répétée lors des prochaines éditions. Nous remercions les 661 inscrits qui nous ont fait confiance et n'avons pas de mots pour exprimer notre admiration aux finishers du raid et, plus particulièrement, de la Black Track avec ses 140 km et 4300m de dénivelé. Sur 90 partants, seul une bonne dizaine ont terminé... Un immense bravo donc à Denis Gevers de Chaumont-Gistoux, premier finisher après 9h55 de roulage. Respect mec. Nous remercions enfin du fond du coeur tous les bénévoles qui ont permis que cette édition soit à nouveau une réussite. Sans eux, nous ne sommes rien.
    5 points
  14. 183 km de vélotaf cette semaine (3 jours) en musculaire. Hmmmmmm que c'est bon ça. 😊 VAE certainement à la vente en septembre.
    5 points
  15. Bastos j'avais été en photographier une tiens
    5 points
  16. Un topic JO 2020 Tokyo mériterait sa place histoire de centraliser toute la pollution . Spécialistes du chrono au millième de secondes,testostérone , sprint, natation, bmx, surf, voile , et autres défoulez-vous Résumé du dernier épisode: Wout médaille d'argent sur la course en ligne mais en tractant 7 caravanes VDP médaille d'or en plongeant au grand bassin Van Vleuten croit avoir gagné la course en ligne sauf qu'on avait oublié qu'une maigre et frêle autrichienne A Kiesenhoffer partie au KM 0 était déjà arrivée 2 minutes auparavant Départ du triathlon masculin : quelques candidats manquent d'être broyés par l'hélice d'un bâteau BMX : mais QUI a invité OPI OMI sur le terrain ? j'ai oublié quelque chose ? Ah oui Dark VADER avait prévenu son fils Matthieu qu'ils allaient enlevé la planche pour la course, et bardaf ce fût l'embardée
    4 points
  17. Extrait du récap de la nuit FFL, je ris tout seul BMX Trois Français présents en finale : Joris Daudet, Sylvain André et Romain Mahieu. Avec en tête un objectif de triplé. Grandissimes favoris, les deux premiers n’hésitent pas à se tasser dès le premier virage. Histoire de se rappeler que leurs principaux adversaires seront eux-mêmes avant les autres. Très vite, on sent bien que la finale commence à sentir le soufre. Les Bleus ne sont pas dans le rythme. Au fil des bosses, ces derniers dégringolent au classement. Voyant que, tout de même, le bronze lui tend les bras, Joris Daudet décide de s’envoyer au sol. Tout seul, avec panache. À l’approche de la ligne d’arrivée, Sylvain André prend le meilleur sur le reste du gruppetto. Quatrième. Et Romain Mahieu termine assis sur sa selle, dernier des cyclistes à avoir rallié l’arrivée. Ne pas placer un seul d’entre eux sur le podium, alors qu’ils sont parmi les meilleurs mondiaux, redonne un sens à nos Olympiades. Côté femmes, toutes les attentes reposaient sur les seules épaules d’Axelle Étienne. Et comme souvent avec les athlètes français, l’espoir finira en douche froide. Deuxième à l’entrée du premier virage, Étienne parvient pourtant à améliorer la marque des hommes : 7e sur 8. Entre le cyclisme, le VTT et le BMX, nous avons été drôlement gâtés cette année.
    4 points
  18. Moi j'ai décroché depuis que Paola Pezzo ne court plus. C'était mieux avant...
    4 points
  19. 4 points
  20. Alleï, même si presque tout a été dit, mon petit cr: Levé à 4h45, ce qui n'arrive pas souvent, pour un premier rendez-vous fixé à Herbeumont sur le coup de 7h. Petit switch de voiture puis go to Alle-sur-Semois pour le départ de la Brown Track. Start un poil en retard avec un tout bon groupe de guerriers ( @faf, @bens, @SNIPER + potes hors fofo) auquel se greffera @arno43 Très sincèrement, vu mon gros manque de roulage des 2 derniers mois, je me demande déjà à quelle sauce je vais être mangé...je perçois aussi quelques doutes chez mes camarades) On est d'emblée mis dans le bain.... 150m de bitume puis on pique à droite pour la première grosse côte du jour.... D'emblée aussi on constate que le terrain est vraiment roulable mais gras (un peu de boue mais surtout, comme l'a bien dit @StephD une petite pellicule molle qui pompe sans cesse de l'énergie)..... La suite sur 25km est une succession de côtes très piquantes et de descentes parfois bien bien techniques: j'ai en mémoire notamment le premier single descendant qui commence gentiment puis qui prend un gros dévers très gras puis plonge raide dans la grosse bouillasse pour contourner des arbres couchés sur la trace (tout le monde à pied) puis apparaît un panneau "tête de mort"...gloups mince la suite est pire?! Comment ne pas parler des crêtes de Frahan, endroit magnifique s'il en est....comme le dit bien @faf je préfère la parcourir à pied et en famille...tcheu que ce portage sur le "château" de Montragut a été long et compliqué , j'avoue que ça m'a gâché le plaisir de la descente qui suivait... Bref, ce début de parcours était infernal, physique au possible, technique et sans le moindre répits.... La moyenne....on s'en balec comme dirait l'autre mais qd même, à un moment il faut bien faire un point de la situation...et il n'est pas glorieux, on sait tous, après 25 bornes, que ce sera difficile d'arriver au bout et encore moins avant 18/19h A ce moment, trois petits jeunes très sympas nous on rejoint, ils nous vouvoient et nous servent des "Monsieurs" , et décident de rouler avec nous tout en mettant un bon petit tempo. Ce petit tempo aura définitivement raison du groupe déjà totalement étiré. Je dis à Fabrice que je compte ne plus trop trop m'arrêter car ça coupe le rythme, casse les jambes et qu'on n'y arrivera jamais. La suite fut douloureuse car les crampes se font déjà sentir (moi qui n'ai d'hab jamais de crampes), j'en aurais même aux pieds!! Et ça me gêne aussi dans le descendant technique ou j'ai du mal à "amortir" avec mes cuisses évidemment. La suite fut aussi et SURTOUT majestueuse, magnifique, magique ....comme seul le RDP, en Belgique, peut nous en proposer.....des singles sauvages à foison, des descentes flow ou plus techniques "mais qui passent bien".... bref du VTT, du vrai VTT dans un décor somptueux... cette vallée de la Semois .... je pense qu'on l'aura quasi toute parcourue Je retiens des passages comme la descente de "la roche aux bruyères" comme disait Martial, Libaipire, le Faité et son passage "exposé" (des piétons nous ont regardé passer vu d'en bas....ils étaient sciés ), j'ai retrouvé aussi avec un énorme plaisir "mon précieux", toujours aussi beau, et des tas et des tas d'autres descentes...... Quel plaisir aussi de rouler sur des traces clairement défrichées pour nous. Au fur et à mesure de l'avancée du tracé, la trace est devenue de plus en plus sèche aussi. On finira, sans le vouloir, par lâcher nos trois petits jeunes qu'on retrouvera pour un pt débrief à l'after. Et mention spéciale aussi à @Chico bonito avec qui on fera le yoyo toute la rando Au km 85, sur le coup de 17h, Fabrice et moi, par l'odeur du cochon braisé alléchés, nous nous sommes arrêtés.... Sincèrement l'envie de faire le tombeau du chevalier était encore présente mais les crampes et l'heure tardive ne permettaient clairement plus d'en profiter. Clairement le sentiment d'une rando en deux temps, à savoir le début totalement nouveau et (trop) trash et la suite classique et absolument géniale. Petite papote avec Monsieur Martial @Baron Rouge .... Quel travail mec, sincèrement je te tire mon chapeau !! Vrai que c'était trop hard mais personne ne peut nier ta volonté de nous proposer le plus beau du plus beau... et je perçois ta difficulté de devoir choisir entre tel ou tel passage.... Petit after avec la famille Faccenda dans le cadre superbe du château d'Herbeumont (mais mince Martial, il a encore fallu monter cette saleté de rampe pour arriver au château ) et dégsutation d'une délicieuse assiette avec ce cochon grillé et qq Orval ) Je voudrais dire aussi que je n'ai vu que des sourires chez chaque personne de l'orga croisée, tant aux ravitos, qu'à l'arrivée... des gens bien sympathiques et qui ont parfois du nous encourager et pour certains nous remonter le moral!
    4 points
  21. Ça faisait longtemps mais que c’est toujours agréable de rouler avec l’ami @RifRaf. L’idée était de prendre un peu de D+ à allure raisonnable et l’objectif est atteint et même un peu plus au niveau du D+. 107 km et presque 1900m de D+. Le CR habituel : + le ravito beignet galette Nalu à 2000 kcal + les petites routes peu fréquentées + la belle région peu explorée, même si entre Houyet et Vencimont on a probablement croisé plus de cyclos que de bagnoles ou même plus de cyclos qu’un dimanche matin le long de la Meuse. + la météo - le vent dans la tronche sur le retour ! - 2000m de D+ aurait été symboliquement mieux. Je compte refaire qques sorties du genre courant juillet et août
    4 points
  22. Parti avec un groupe de 7, on arrive vers 8h à Alle au point de départ de la Brown (105km) Dès le début, première côte prise à froid Puis directement, on attaque le single que j'ai le plus détesté de la journée : début top, bien sympa, puis du gros dévers, deux arbres à escalader . Depuis là , j'ai fini à pied tout le reste ... par grave, ca arrive de marcher un peu dans une randonnée .... J'avais pas réalisé qu'il fallait "grimper" la crête de Frahan ! J'ai un bike de 11kg et j'ai eu du mal .... Bref, on arrive tant bien que mal au dessous et on fait le reste qui est superbe mais personnellement, je préfère le faire en balade à pied que sur une vélo .... Les 7 premiers km en 1h (oufti) Du groupe de 7, on décide de ne plus trop attendre vu les km qui reste encore à faire.... on est 4. Pili imprime avec beau tempo, Adrien suit, Ben un peu derrière moi .... Je dis à pili de quand même un peu ralentir car la journée sera longue .... Rochehaut : superbe (la montée et la longue descente qui a suivi) On arrive un peu plus vite à Bouillon où la superbe descente en lacets du point de vue nous attendait De Bouillon à Hayons, on a eu l'impression de ne faire que monter et des côtes bien piquantes et longues qui ont bien atteint les organismes.... et très peu de fin dans cette partie . Au ravito des Hayons, les bénévoles nous voyaient arriver avec des têtes de "déterrés" ... Certains commençaient à parler de stopper les frais .... De Hayons à Linglé, on retrouve le sourire avec Pili avec des beaux passages connus comme le Saut des Sorcières, c'est plus fun, plus 'roulant' aussi mais on perd Adrien et Ben dans l'aventure (atteint au moral et crampes pour Ben) A partir de Linglé, le rdp peut vraiment commencer avec ses superbes passages nature totale, descente fun mais pas impossible On arrive vite vers Herbeumont, où le une super boucle pour faire la descente face à la Roche au chat et Libaipire nous attendent Pill gère ses crampes tant bien que mal mais arrive encore à pousser .... A la fin de cette boucle, il est déjà 17h, encore 20km à faire pour aller vers le Roche aux Corbeaux et le Tombeau du Chevalier ... On décide sagement de retourner à herbeumont et de finir avec 85km et 2750d+ Quelle journée ! On a testé les limites physiques, on a pris du plaisir, on en a chié par moment ... Bref, tous les ingrédients d'une marathon le RDP reste un des plus beaux de Belgique .... After super mais on ne l'a pas fait avec les cops vu l'heure tardive .... Dommage
    4 points
  23. Voilà c’est monté. Une vraie fourche qui s’enfonce sans plier. Une potence plus rigide Et des poignées à la taille de mes mains. Il n’y a plus qu’à aller tester tout ça. Et 650g de gagné par la même occasion.
    4 points
  24. https://m.facebook.com/story.php?story_fbid=4498698396831677&id=214332785268281 Message intéressant de Thomas Wiesel, humoriste suisse (que j'apprécie)
    4 points
  25. Le kit complet Fix-fork pour montage dans ma Dacia Express. Vraiment un truc que je recommande. Qualité irréprochable. Le matos sur les photos me revient moins cher qu'un porte-vélo Thule. Montage effectué sur un support en bois, assemblage à mi-bois.
    4 points
  26. Je crois qu'y a pas photo. 😊
    4 points
  27. JVJVD que je ne vous ai pas oublié, les envois partent cette aprèm
    4 points
  28. Yes @RifRaf, ici : https://www.baouw-organic-nutrition.com/les-barres-energetiques-sport-bio-1169
    3 points
  29. Elke Vanhoof passe en 1/2 finale
    3 points
  30. Bon sinon aujourd'hui dans le contre-la-montre il y avait Masomah Ali Zada qui roulait. Et si elle termine dernière du chrono, c'est quand même en partie une victoire pour elle qui dut quitter l'Afghanistan parce qu'elle y était menacée simplement à cause qu'elle voulait pratiquer son sport cycliste.
    3 points
  31. Un panneau, c'est quelque chose qu'il faut placer avant, pour éviter les problèmes après ! Ca aurait pu sauver MVDP ça non ?
    3 points
  32. Surtout de se casser la pipe
    3 points
  33. J'ai des démontes pneu schwalbe ancienne génération. ils peuvent s’emboîter. Vu que la rainure du dernier est toujours dispo (car rien a y emboîter), j'ai décidé d'y mettre un maillon rapide après voir foré un peu Un en 10v qui restera sur mon vélo en 10v, et un en 12v qui restera dans la sacoche de mon route. Les deux autres se baladeront en fonction du besoin
    3 points
  34. Elle est jolie .. pour le reste si Nico Vink a liké sur Insta alors c'est qu'elle doit bien marcher
    3 points
  35. Hello, après avoir beaucoup hésité j'ai finalement pris l'option initiale qui était de faire les 140 en deux jours, avec l'ami Sniper. On a démarré tard le samedi,, de Alle pour moi, de Laforêt pour Sniper. Terrain pas trop gras finalement mais plutôt humide et glissant dans les descentes ce qui ajoutait un peu de difficulté, j'ai prudemment mis pied à terre sur les 3-4 passages les plus chauds. Pas mal de montées "athlétiques" du coup avec la chaleur humide (tout ce que je n'aime pas) on s'est déjà déshydraté et on a un peu plus entamé la machine que ce qu'on aurait souhaité. En plus mes freins qui restent collés aux disques ça n'aide pas ! Mais les descentes techniques valaient le coup et c'était beau ! Départ un peu tardif le lendemain matin mais certains (FAF & co) arrivaient de loin et il fallait faire des manip de voiture. Ca démarre fort avec un bonne cote et surtout le passage un peu cahotique avec pas mal de poussage portage. A vrai dire ce genre de passages ne me gêne pas d'habitude mais là c'était pas mal glissant (j'ai réussi à me mettre une petite boite à pied...) et peu compatible avec un raid longue distance pour des VTTistes normalement constitués Dès 15-20 km mes jambes m'ont fait comprendre que faire les 100km allait pas être possible sans en chier un max, du coup c'était clair que j'allais couper. Je me suis mis en mode économie pour échapper aux crampes qui n'étaient pas loin en profitant de quelques belles descentes et d'un superbe long passage en balcon. Après quelques passages "aquatiques" on coupe par la route au niveau de Mortehan pour rejoindre Herbeumont. Pour terminer sur une bonne note je fais la dernière petite boucle avec le tombeau du Chevalier et remontée au Château. Après les 1500m d'hier, 62km / 2200m c'était suffisant pour aujourd'hui ! J'avais déjà bouclé deux fois le 100km sans souci (2017 et 2018), soit j'ai pris un coup de vieux, soit le curseur difficulté en montée a été bien poussé vers le haut, peut-être un peu trop ? En tous cas je suis admiratif du travail de ouf pour organiser ce raid, bravo Martial !
    3 points
  36. Rien que ce passage-ci est à mon sens largement discutable. Pour toute une série de raisons déjà évoquées précédemment par d'autres personnes et aussi dans d'autres articles donnant la parole à des scientifiques. C'est la démocratie et la liberté d'expression, chacun est libre de s'exprimer Après bon c'est le figaro, j'avais pas vraiment d'attente
    3 points
  37. j'ai lu l'article, il y aura toujours un soupe au lait de politologue ou philosophe pour émettre des opinions , c'est le jeu démocratique; le souci actuel c'est que les gens ne cherchent que les informations qui vont dans leur sens . Mais ici on parle de vaccination obligatoire ou pas, la question que je ne comprends pas (sincèrement) c'est pourquoi refuser le vaccin ? Parce que ce n'est pas sûr ? non à priori Parce que c'est imposé ? ben comme rouler à 120 ou tout autre obligation légale rendant le vivre ensemble agréable. Parce que le covid ne vous semble pas dangereux ?
    3 points
  38. Oh le beau raccourci 😬 le point Godwin est soit sous entendu soit plus très loin. La chronique de Bertrand Henne ce matin était intéressante avec des morceaux de philosophie dedans. Mais je connais ton opinion générale sur la RTBF... Je m'abstiendrai de tout autre commentaire 🙂
    3 points
  39. De retour du dernier jour d'aménagement des parcours. Quelle chaleur, mes amis ! Terrain hyper sec. Pensez à prendre vos lunettes pour ne pas être gênés par la poussière C'est tellement sec que nous avons décidé de supprimer le passage à gué de la Semois car cela n'a plus d'intérêt si on ne se mouille même pas les pieds...
    3 points
  40. J'ai profité du démontage complet du bike pour mettre les durites bien à la verticale. J'ai ensuite vidé les deux circuits avant de mettre de l'huile 100% neuve. J'ai bien tapoté sur les étriers et les poignées + faire fonctionner quelques fois avant de fermer au dessus. Je n'ai pas encore eu l'occasion d'essayer mais je n'ai pas eu besoin de pomper sur les poignées une fois le circuit fermé. C'est bon signe 😉
    3 points
  41. Sérieusement je comprends pas ce qui vaut 10.000 eur sur ce vélo.. Une fox 36 ? Bah oui mais bon.. des roues réserve Santa ? C'est maison... prix de revient, euuh ? Moitié ou tiers tarif ? Un groupe sram X01 ? Ouais mais bon.. le gx va aussi bien .. la reverb ? Une sombre crasse comparée à une tds avec système à câble.. des sram code ? Que dire Non sincèrement, c'est dingue ces tarifs "stock"
    3 points
  42. Bon, ça ne va pas du tout, ils ont un showroom Santz Cruz à Morzine, avec une anglaise tatouée qui file des goodies en te parlant du nouveau Bronson exposé En vrai, sa race cette couleur , rhooo 😍😍 , la photo ne rend pas hommage, tout comme celle du 5010 "raspberry qq chose" mais ces 2 couleurs mat sont Je suis presque prêt à revoir mes principes sur les mullets tellement ce bike m'a scotché les yeux 🤓
    3 points
  43. Je ne vois pas en quoi une faute d'orthographe serait plus honteuse dans une annonce qu'ailleurs 🤐 Quoi qu'il en soit je suis très heureux et fier d'offrir un travail à quelqu'un de la région. L'heureux élu commence demain! 🥳
    3 points
  44. Je viens de faire un trajet de 300 Kms ce matin. Avec le beau temps + les pneus été et sans devoir tracter une remorque cette fois-ci. J'aurais pu faire le trajet d'une traite car 380 Kms d'autonomie sur autoroute ces jours-ci. Mais maintenant, j'ai pris l'habitude de m'arrêter après 2 H de route de toute façon. Station Ionity de Wellin qui doit exister depuis 6 mois maximum. Le temps d'acheter un Sandwich + Boisson et de les consommer sur place, j'ai rechargé 50Kw en 30 min. Juste parfait. Par contre c'est le 1er Juillet et j'ai pris la 4eme et dernière place disponible au milieu des plaques NL. Par contre quand je vais au D4 à Namur (Loyers), je prend l'habitude de recharger pendant mes achats, mais cela fait 2x qu'une des 2 places de parkings est squattée par une voiture termique. J'ai failli me mettre devant pour recharger mais je n'aime chercher les em... Donc j'ai laissé tomber. Et la moitié du temps les VE se parquent mais ne rechargent pas. Niveau comportement, on n'y est pas encore.
    3 points
This leaderboard is set to Brussels/GMT+02:00
×
×
  • Create New...

Important Information

By using this site, you agree to our Terms of Use.