Jump to content
  • advertisement_alt
  • advertisement_alt
  • advertisement_alt

Pili

Addicted
  • Posts

    12,863
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    133

Pili last won the day on November 18 2023

Pili had the most liked content!

Reputation

3,523 Excellent

4 Followers

About Pili

  • Birthday 07/24/1974

Méthodes de contact

  • Site Internet
    http://

Informations de profil

  • Ville
    Braives
  • Intérêts
    Single Malt
    Bandes Dessinées
    Balades Champis
    Amoureux de la Corse
  • Prénom
    Pierre
  • Bike(s)
    Santa Cruz

Recent Profile Visitors

20,083 profile views
  1. T'in mais mince "Fils rouge" il t'aura poursuivi jusqu'à la fin de l'ultime descente
  2. Celle là, c'est la descente de Muhlberg....cette épingle là, jamais je ne pourrais la passer sur le bike (par contre, les grosses dalles au dessus, et la petite volée d'escaliers bien pentus, ça passe crème...et je suis déjà bien content ) Ma préférée est plus smooth, un peu plus de dévers, sinue entre des rochers pour plonger (gentiment) vers le Freudeneck..... Ici, c'est du XC très sympa Au km 57.
  3. On parle de moi ici? Moi et mon pauvre petit SR.... Mais ça le fait assez bien je dois dire, j'ai pris mon pied dans ces magnifiques montées techniques, racineuses, caillouteuses et bien glissantes hier....comme j'ai pris mon pied dans quelques descentes terribles du jour, certes 2/3 petits passages à pied mais globalement ça passe très bien.... Ma référée, une première en 3 éditions, la descente nous menant pile derrière l'hotel/restau du Freudeneck......un bijou Et, je ne cesse de le répéter, le 2ème jour est plus technique et plus physique, il n'y a pas photo. et personne ne parle du ravito monstrueux avec fontaine de chocolat ?? Content d'avoir revu quelques copains pendant que j'attendais l'assistance au 1er ravito le J1.....
  4. Demain faut effectivement démarrer tôt....idéalement au plus tard à 8h car l'aprem s'annonce humide... Dimanche devrait aller......
  5. La côte des mirtillers 😅 De mémoire 900 à 17% de moyenne sur une trace assez technique 😇 Le 2ème jour est nettement plus physique que le 1er 😉
  6. En principe, tu peux y retourner plusieurs fois, pour affinage des réglages... Qd je change de bike, j'envoie les cotes du vélo pour avis, puis je repasse faire les réglages après achat (je paie 50 E et svt je reste presque 2h)..... Pas de bol pour ton porte vélo 😔
  7. Lol.... je suis d'accord avec ton fils Sinon, je suis plus vieux que toi, donc no excuse On se verra à l'after, on sera une belle petite bande
  8. Bien joué Madame Moi, un coup comme ça, je la vire
  9. Lol, perso c'est qd je change de pneu Mais sinon, j'imagine que c'est qd tu n'entends plus le bruit du latex qui coule lorsque tu tournes tes roues, ce qui signifie qu'il a séché dans ton pneu......
  10. Charles est très professionnel, et kiné de formation
  11. De garde je pense, mais souvenirs d'un très chouette moment passé ici il y a qq années.
  12. Vla seulement que je m'en remets petit commentaire donc: Je ne comprends toujours pas ce qui s'est passé la veille au soir car, vers 19h en allant au resto à Herbeumont avec les copains, la décision était prise, vu la météo et l'état prévisible du sol, de faire une trace soft genre gravel, et en quittant ce même resto vers 1h du matin, le consensus était devenu "start sur la Red en ligne à 7h30" Si quelqu’un a une bribe d'explication, je suis preneur Au réveil, très trop tôt pour un dimanche matin, on constate que ça dégouline d'humidité, que le ciel est bas avec de gros nuages qui roulent et que la vallée est dans une nappe de brouillard... Petit check météo et...catastrophe....maxi pluies annoncées de 7h15 à 10h, sans certitude pour autant que ça s’arrêtera bien vers 10h On se rend, inquiet (et sous la pluie qui commence) à Sensenruth, lieu de départ du raid en ligne.... On palpe une certaine inquiétude parmi les bikers présents....chacun hésite sur la façon de s'habiller, se demande à quelle sauce il va être mangé.....ça ne fanfaronne pas. Premier miracle du jour, la pluie cesse le temps qu'on s’apprête (je ne résiste pas à poster le radar pluie à ce moment.... ) Le petit groupe s'élance donc pour un 80 en ligne d'anthologie.... Dès les premiers mètres, je sens que ça va être galère pour moi....mes pneus sont "un peu" usés (Rocket ron de 2 ans à l'arrière et Forekaster de 3 ans à l'avant).....même sur les premiers plats, déjà complètement boueux, il m'est impossible de garder le cap....je zigzague de gauche à droite du chemin Ça ne me rassure vraiment mais alors vraiment pas pour la suite du parcours et en particulier pour les nombreuses descentes trash qui nous attendent. De f,ait, le premier engagement de descente, soit un gros dévers boueux bien pentu, ne passe pas du tout...ça commence bien.... Mais, petit à petit, le groupe prend confiance, on arrive malgré le terrain archi boueux à rester de plus en plus sur le vélo.... Il faut dire que la pluie, finalement brève, s'est arrêtée....ça met du baume au cœur Beaucoup de nouveautés dans ce début de parcours.... des sentiers de dingue (que je referai certainement à pied en famille d'ailleurs, au printemps (enfin quand il fera beau quoi )), des descentes enduro dont au final on arrive à alterner passage sur le bike (même l'une ou l'autre "tête de mort") et passage "te voet". Par contre, quelle galère dans les côtes.....gras à archi gras.....je patine de la roue arrière comme ç'est pas permis...j'y laisse une énergie incroyable....on cherche en permanence le grip, en roulant dans les feuilles, les herbers voir même dans les branchages sur les bas côtés..... Dans certains passages, je décide même par moment de descendre du vélo et de les faire à pied, histoire de m'économiser. Pour le peu qu'on en a vu, sur ces 40 premiers kilomètres, on a traversé des paysages merveilleux englués dans la brume et le brouillard. Magnifique parc naturel de la vallée de la Semois L'arrivée sur Bouillon se fait sous le soleil en empruntant la terrible descente de la Ramonette et son exceptionnel point de vue sur le château. ça faisait longtemps que j'avais envie d'y passer, chose faite La suite du tracé est plus classique, notamment la descente des Baux et le passage très très physique autour du saut des sorcières (up and down), et remontée par la vallée du ruisseau des Aleines.... On sera surpris, dans cette magnifique petite vallée, par un énorme orage....ça gronde, ça craque, ça tonne et ça résonne dans toute la vallée.....impressionnant Puis, trop longtemps contenue, la pluie se déverse par seaux entiers....on se prend une méga drache alors qu'on arrive péniblement au 3ème ravito....ouf on s'abrite sous la tonnelle pour un check météo....juste un orage...on patiente 10 bonnes minutes et, de fait, la pluie s'estompe....on repart donc... car, pas question d'abandonner....on va le finir ce raid !!! Je retiens encore l'immense, que dis je, l'interminable remontée, par paliers, au dessus de Lipaibire....mais aussi, la tête des copains, une fois tout en haut...les visages sont tirés, maculés, les échanges courts, les jambes dures, les vélos chargés de boue, les batteries des VAE proches du 0% mais......on sait aussi tous qu'il ne nous reste qu'une grosse descente pour rejoindre l'arrivée L'arrivée à Herbeumont se fait sous le soleil retrouvé....On aura mis 7h de selle pour faire ces 80 kilomètres et qd même près de 2500m de d+. Un mot: dantesque !! Une édition hors norme, rendue très compliquée par les caprices de la météo et l'état du terrain. C'est réellement et totalement grâce à l'esprit de groupe qu'on aura pu boucler ce parcours.....tant par moment, soit le découragement soit la lassitude nous aura, à tour de rôle guetté. Concernant l'organisation; fléchage et ravitos impeccables, vraiment rien à redire, masterclass Longue vie au RDP
  13. moi c'est tout comme Benoit, il ne faut pas que les contraintes dépassent le plaisir....(et je suis spépieux sur les contraintes )
×
×
  • Create New...

Important Information

By using this site, you agree to our Terms of Use.