Jump to content

Leaderboard

Popular Content

Showing content with the highest reputation since 08/19/2021 in Posts

  1. Salut tout le monde, J'ai eu Christophe au téléphone et en vidéo assez longuement hier. L'idée était de faire une interview en radio pour Viva BW, mais la communication était vraiment mauvaise, mon enregistrement aussi, très haché, donc j'ai laissé tomber mais bon, c'était chouette de le voir ! Fatigué mais requinqué. Je résume en 2-3 lignes : il était content qu'on l'ait suivi à distance il est rincé, ça se voit. Si je me souviens bien il a perdu 6kg, j'espère ne pas dire de bêtises. Evidemment c'était super dur, mais pas autant que le truc en France fin juin, car ici il a pu gérer son sommeil autrement. En France c'était la course, ici c'était les circonstances qui faisaient qu'il dormait longtemps ou pas. 6-7 premières nuits sous tente, puis une fois un hôtel, une fois une yourte, une fois au CP. C'est son sommeil qui dictait sa "tactique". Ainsi il s'est une fois réveillé milieu de nuit après s'être endormi en début de soirée, et il est reparti. Ou sinon c'était lever à 7h30, départ à 8h30, avec pour objectif de rouler 200km par jour, tenu pendant les premiers jours, plus compliqué sur la fin. Il est parti avec un équipement light, mais juste suffisant, un sac de couchage léger, une doudoune, un mini réchaud, une casserole. Pas de souci pour trouver de l'eau, c'est la montagne, la vraie. Et c'est ça qu'il aime. Il a croisé pas mal de gens, mais plic ploc, jamais de grande foule, hein. Il a mangé essentiellement de la bouffe lyophilisée, c'est léger et facile. Parfois local et salé, mais rarement, et des barres. Le parcours était très très dur. Mauvais choix de vélo, mais il "n'allait pas en acheter un nouveau pour l'événement". J'adore En fait c'est vraiment du vtt, pas du tout gravel, très cassant, des énormes trous, très très peu d'asphalte. L'altitude (il adore) et la météo étaient évidemment des difficulté : 40° le dernier jour, de la neige le 2ème. C'est le choix de vélo qui l'a fait le plus souffrir. Il encaisse bcp plus par rapport aux autres sur des gros vélos. Chaque descente était compliquée. Et le rapports aussi : il poussait 36(je crois)x42, quand les vtt étaient en 32x50 ou 52. A refaire, il prend un VTT, et carrément un full. (Et d'ailleurs c'est ce que Sofiane disait aussi : il prendrait une fourche suspendue). Du coup je me dis qu'il a vraiment dû chiquer. Tellement qu'il m'a dit qu'un Krampus serait idéal sur ce genre de terrain, c'est dire s'il a dû en avoir marre. Pas de souci mécaniques. Tant que son setup tubeless a tenu, c'était ok. C'est quand ça a lâché le dernier jour que c'est devenu galère. Il a même songé à abandonner à 40km de l'arrivée. Mais il a tenu bon, réparé de fortune et rallié l'arrivée en moins de 10 jours, ce qui était son objectif, car il voulait profiter assez longtemps de ses vacances là-bas avec sa copine Marjorie (qui est très sympa, au passage). Voilà pour les news
    21 points
  2. JVJVD que ça y est, nous sommes désormais 3 dans la famille ☺️
    18 points
  3. Hello tout le monde De retour au pays depuis samedi dernier, on reprend doucement les routines et honnêtement après ce genre de voyages/courses ça fait du bien. La reprise se fait en TT, 40aine oblige lors d'un retour zone rouge hors EU. En tout cas chouette à lire bien après l'event toutes vos réactions durant la course. Je ferais surement si je prend le temps un CR de la course (il parait que la région est photogénique) mais d'ici la je vais réagir à vos posts, il y a de quoi dire. Yes rando dans le BW apt de chez titi si je me rappelle bien, j'étais bien cramik à la fin 😁 Du coup pour l'altitude je suis arrivé une semaine avant la course et avec Marjo on a été dormir une nuit en tente à +-2000m mais c'était clairement pas assez. Je n'ai pas de réel problème avec l'altitude mais on sent qd même bien que la respiration est plus difficile, du coup effectivement ca pousse un peu moins vite. Pour le 1er 3800 de la course la c'était plus particulier, j'avais l'impression d'être bourré. Ce n'est malheureusement plus arrivé par la suite 😅. Ce n'est pas vraiment que je dors plus (quoi que p-e un peu) mais c'est surtout que je suis très lent à être prêt... Il me faut quasi 1h30 plus replier la tente et être prêt à rider. Quand je dormais avec des gens je partais souvent (réveil en mm temps) quasi 30/40 min après eux 😄. Pour gagner un peu de temps le bivy peut etre une solution pas mal mais bon je resterai lent pour le reste... Du coup faut plus pousser sur les pédales 😁. L'idée de base (les plans ça sert à rien, on les suit pas...) c'était d'aller dormir quand il commence à faire noir l'histoire de pouvoir installer la tente avec un peu de clarté et de se lever vers 3h (+-6h de sommeil, vu qu'apt de 21/22h plus rien à faire à part dormir, il fait noir. Le matin départ généralement vers 4h30 le temps d'être prêt. Après la stratégie dépend surtout des conditions de course. Par exemple je suis arrivé vers 17h au CP2. Après hésitation j'ai été dormir vers 18h dans une yurt (avec un lit) et je me suis réveillé vers 00h (soit 6h) pour starter vers 1h dans le noir (tant mieux section de merde, ancienne route soviet) après la boustifaille. Donc c'était vraiment en fct d'ou le dodo me semblait le plus opportun sur le moment. Assez étonnament je me suis pas trop senti seul sur cette course. Tous les jours je voyais qq'un contrairement à mes voyages solo où la tu te demandes vraiment ce que tu fous la tout seul. Humainement de chouettes rencontres avec les autres riders Un supplice, hike-a-bike tout du long 😵 Mentalement très dur. La partie qui a été la plus dur mentalement pour moi. Tu sais que la course est fini (40km: descente et route jusqu'à l'arrivée) mais impossible de réparer: plus de chambre et les rustines autocollantes Lezyne ne donnent rien (de la merde, plus jamais btw, retour aux rustines tradi). Du coup un bout de caa coller à la superglue sur le trou, ca perd mais je sais reglonfé et ca tient un peu. Descente (pas dur en soit mais cassante avec des pierres partout) calvaire le cul sur la roue arrière pour alléger complètement l'avant. Ca tape mais ca passe. Arrivé sur la route, après qq km, ca pète net. Je retente 1000 réparations avec ce qu'il me reste soit pas grand chose. Je teste le coup de l'herbe dans le pneu, fail. Bref je fini les 20 derniers sur la grand route, un plaisir. Pour conclure le plus dur mentalement a été cette section qui était finalement la plus simple de la course 🤨. Par rapport aux crevaisons, j'ai su que ca puait du cul àpt du moment ou j'ai perdu mon montage TL à l'avant suite à crevaison (la mèche n'a pas tenu). Je roule avec des liner dans le pneu, franchement je recommande! Sans ca aurait été tendu. Je l'ai malheureusement perdu sur la route (attaché à l'arrière). Si il n'était pas tombé j'aurais facilement pu finir la course avec. Ils finissent main dans la main. Après une course pareil tu ne te disputes pas au sprint J'ai déjà pas mal d'idée au contraire D'ailleurs c'est quand la prochaine? 🙄 Ca pèle de partout pour le moment bientôt j'aurais des mains de bébé 😃 Heu voila voila, t'es content de revenir à ta routine après on va dire... Pour planifier le prochain projet. Toujours! Mais bon dieu que le corps prend cher. Les dernières descentes j'en pleurais, surtout après 9j de course. Sur moins de jours ca passe. A refaire VTT SR ou Full, 2.25 ou 2.35 et transmission de VTT. Niveau organisation c'est pas le même monde. Si la SRMR est pour moi une épreuve plus prestigieuse, les bikingman sont bien mieux rodée en terme d'orga, 2 mondes Elles étaient prévues pour les traversées de rivière, finalement elles étaient parfaites pour le camp et l'arrivée, RPZ Claquettes! Pour la récup ca a été bcp de 🍽️ et un bon trek en autonomie en montagne avec marjo 😁 Le problème toujours avec ce genre de course c'est que après avec la fatigue c'est un peu plus dur de bien profiter. A réfléchir pour les prochains voyages du genre. Tourisme avant la course? Choix débile il faut le dire 😎 T'inquiète qu'ils se reprennent très vite tellement t'es en fringuale après la course Après la course je me faisais un peu peur avec mon corps de croquette. Ca va mieux mtn. Honnêtement j'ai pas eu trop de douleur sur cette course. Après la Bikingman en juin j'avais le cul à vif impossible de m'assoire. La grosse dif c'est qu'ici j'ai plus fait attention à mon hygiène dans le sens que la course ici est moins un sprint que la BM (+-50h ou chaque arrêt compte). Rapha Cargo pour le cuissard. Pour les poches je pourrais plus m'en passer.
    17 points
  4. JVJVD qu'on a été rouler près de Chimay ce week-end. Samedi, forêts de Hirson et de St Michel en Thiérache... Dimanche, rando "à la poursuite du Marsupilami" à Cousolre. On a arpenté les bois du Val-Joly et ses alentours... Des singletracks à n'en plus finir, des coins "très nature", pas grand monde de croisé, c'était top !!! Le gîte étaient un ancien café réaménagé en gîte, hyper sympa ! Billard, kicker, darts autour de l'ancien bar préservé...
    7 points
  5. Première Rando VTT organisée depuis 18 mois si je compte bien. Les kilos et le manque de sport se sont bien fait sentir. Et se faire dépasser toutes les 5 secondes par des VTTAE dans les côtes, avec des à gauche, a droite, à n'en plus finir + d'autres qui passent en mode Turbo/motocross sans s'annoncer, il y a un côté énervant, J'ai eu mon petit moment de réconfort quand on a du passer un double carousel anti-vache, avec une cloture à 1,60 M de haut. Là du coup le VTTAE en épaulé-jeté, c'est moins facile. J'ai un peu honte mais cela m'a fait sourire.
    7 points
  6. JVJVD que les pistes du lac de garde tabassent bien… Amateurs de « shapé » : s’abstenir 😬
    7 points
  7. il est arrivé !!! quelle brute, quoi ! RESPECT
    7 points
  8. Bon, ben,... demain je vélotafe en Bianchi Zolder pro !!! 🤩🤩🤩
    6 points
  9. Levain à base d'épeautre, farine de froment bio. Un tout petit peu cuit peut-être...
    5 points
  10. merci ! suis tres content , je pense meilleur de tous mes scratch a bouillon (40)
    5 points
  11. Côté nourriture, en course c'était principalement petit supermarché (on s'entend ce sont de mini épiceries avec assez peu de choix) quand on traversait les régions moins réculées. Finalement assez facile de trouver de la bouffe à ce moment là. Moins compliqué qu'en Espagne par exemple où nos camarades ibériques sont fermés et dorment la moitié de la journée 😁. Mon bikepacking solo en Espagne (10/2019) j'avais aussi perdu +-5/6kg juste car impossible de trouver de la bouffe tout était fermé les 3/4 du temps... Pour les boissons: classique coca et autre soda, bcp d'eau pet. Pour la bouffe: Les classiques snickers, bounty, chocolat, etc. Parfois un petit chips pour le sel et surtout du pain. Ils ont plutôt une chouette dégaine d'ailleurs La particularité de la course c'est qu'on traverse parfois des sections >150km avec 0 ravito. Du coup j'avais emporté pas mal de bouffe avec moi dont des repas lyophilisés. C'est pas 5* mais franchement le soir c'est juste cool de manger chaud. du coup petit réchaud, "casserole" et c'est parti. Pour le petit dej j'avais fais qq portions de déjeuner sport. Je vais faire des essais de muesli avec lait en poudre pour les prochaines. ---------------------------- Hors course ca va on mange pas trop mal au KGZ. A Bishkek la capital il y a de tout c'est finalement très occidental et influencé par la culture Russe. J'ai bien évidemment eu mon petit épisode de tourista juste après la course dans ma période de fringale insatiable... Pour ce que je retiens principalement c'est: * les manti, fourré à la viande et oignons * Les boorsok qu'ils mangent avec du lait concentré sucré (toujours sur les tables là bas, avec le sucre et la confiture aux abricots) * Le Chai (thé) - la base souvent avec du lait * Le Kumis - lait de jument fermenté. Je suis heureusement passé à travers les mailles du filet 🤢
    5 points
  12. 5 points
  13. Un sac à dos sur lequel je lorgnais depuis longtemps J'ai choisi un Mission Worskop The Rhake HT500, acheté chez Keus, top service, super échanges par mail, que j'avais déjà eu il y a plusieurs mois et j'ai attendu le retour en stock pour l'acheter chez eux. Je reste fidèle à Mission Workshop, j'ai le Rambler depuis des années, ils est toujours nickel, et je le maltraite. Certes c'est cher (quoique, uen fois la TVA déduite, et les 10% de réduc après inscription à la newsletter, c'est acceptable), mais le toucher est magnifique, la qualité des matériaux et l'intelligence de la conception aussi, et la finition est époustouflante, même pas besoin d'évoquer la garantie à vie... Par contre ma kiné n'état pas contente en me voyant avec un sac bandoulière, pas bon pour ma double hernie discale. La douleur se faisant de plus en plus intense au cours des mois, je me suis décidé à repasser au sac à dos. Assez impatient de l'avoir, tiens ! Il va être assez rapidement upgradé avec une paire de boucles magnétiques Fidlock, même si les boucles plastiques d'origines sont vraiment très costaudes (jamais el moindre souci sur le Rambler, alors que c'est le talon d'Achille de tous les sacs)
    5 points
  14. De manière général, je trouve qu'ils sont restés fort focalisés sur le leader tout au long de la course, laissant beaucoup moins de place pour d'autres bagarres tout aussi intéressantes dans le top 10 voir même dans tout le reste du peloton. Pour avoir suivi Christophe également lors du BM France, je toruve que le reportage live était mieux foutu et plus équitable !
    5 points
  15. Oui mais c'est quand même extrême comme solitude, c'est le genre de truc où il faut mieux y aller ... steppe by steppe
    5 points
  16. 5 points
  17. Triathlon de Gerardmer 2021, version olympique Natation correcte (même temps que 2019) Vélo + 10 minutes, j'avais pas trop de jambes, j'ai du marcher quelques mètres dans la 2 et 3eme montée de la route forestière. Course a pied + 10 minutes. mais bon a part le triathlon de Namur j'avais plus utilisé mes chaussures de CAP depuis 2019... Protocole covid un peu con, genre ils vérifient si t'as un pass sanitaire avant d'aller prendre ton dossard. Là ils vérifient ton identité, te passent un bracelet "de soirée" avec ton dossard pour te permettre d’accéder au départ avec ça. Mais ils n'ont jamais vérifié le lien entre le pass et la personne ... Grosse ambiance dans la rayée, aucun masque. un mec du top 10 qui me dépasse tranquillement mais en écartant un peu les gens en poussant les épaule avec sa main c'était propre au 2eme tour un mec me dépasse en faisant un super wheeling sur plusieurs dizaines de mètres dans la montée avec une main a l'oreille pour faire crier encore plus les gens J'ai faillit me prendre un drone dans la gueule. Ils remontait la course et s'est mangé un câble électrique 3m devant moi, mais merci l'auto stabilisation qui a sauvé l'histoire. A la 3eme montée de la rayée, y avait moins de monde donc on discutait avec les autres coureurs Le ravito au domaine de ski, c'était des bidons decathlon. Trop rigide, impossible a compresser pour s'arroser ou boire vite
    4 points
  18. Rentrée des Snails, check ! Franchement c'était plaisir de revoir les gamin(e)s mercredi et samedi. Pas mal de nouveaux, on a genre 44 présents le mercredi et 33 ou 34 le samedi. A part un ou deux excusés tout le monde était présent et motivé pour ces 2 sorties, on leur a remis leur nelle plaque aux couleurs club, ils ont pu recommander les beaux maillots pour les nouveaux (c'est fou l'effet que ça génére quand 2/3 d'un groupe porte le maillot ) , on a formé les groupes pour la suite, tout se déroule comme il faut. Ça fait plein de taf je vous le cache pas, mais personnellement j'arrive pas encore à me dire qu'en un an on a créé un club et qu'on a réussi à attirer et motiver 70 gamins à notre projet. Ça fait chaud au cœur ❤ Le temps de finir un peu toutes nos démarches administratives, et on se concentrera sur les idées qui fusent de toute part de notre côté Sur le coup, on est plus que complet, si jamais vous connaissez quelqu'un de motivé pour le mercredi, c'est pas qu'on est dépassé mais on se dit que ça pourrait nous donner un peu d'oxygene comme moniteur.
    4 points
  19. On démarre ce matin les derniers balisages de spéciales pluies prévues les deux jours qui viennent mais samedi devrait être sec
    4 points
  20. Bon hier au GP F1 les téléspectateurs ont quand même votés pour le "Driver of the day"
    4 points
  21. Comme quoi, la patience permet de faire de belles affaires. J’ai failli l’acheter à 179 € hier soir et elle est à 119 € ce soir. 😍
    4 points
  22. Si ça vous intéresse je peux donner des chiffres de terrain sur la quantité de patients covid hospitalisés, et le ratio vacciné/non vacciné, mais on va encore crier au complot. Donc je vous laisse voir ce qui se dit sur Facebook ou dans la Libre Bisous d'un infirmier qui en a plein le cul et qui perd son humanité petit à petit
    4 points
  23. @jos_2001 tu as noté qu'un vaccin coûte moins cher qu'un test PCR ? Le budget global de la vaccination me parait faible par rapport au coût d'un confinement et de milliers de personnes hospitalisées dont une partie en réa ( coût d'une journée en réa = 2-3000 €) avec les conséquences sur le long terme Alors si le vaccin permet effectivement de baisser fortement l'impact de l'épidémie (ce qui est le cas jusqu'à présent) c'est un très bon "calcul" économique pour les Etats. Quel les labos chanceux qui ont tiré le gros lot s'en mettent plein les fouilles c'est collatéral ( et il y a aussi un certain nombre de labos comme Sanofi qui n'ont pas réussi à sortir de vaccin et qui ont du bouffer énormément d'argent avec ça pour l'instant) Il y aura aussi probablement du collatéral positif avec le développement de la technique ARN pour lutter contre d'autres maladies. Perso ça me gène beaucoup moins qu'un labo gagne beaucoup d'argent si ça lui permet de sortir des médocs et des vaccins qui marchent et qui sauvent des vies, plutôt que des GAFA qui se gavent juste parce qu'ils ont réussi à avoir une place hégémonique.
    4 points
  24. hier au retour , je descend plein pot dans un chemin enclavé et sinueux , et bam , une apparition , je me retrouve face à un tracteur , mais le modèle très grand et large qui occupe toute la largeur du chemin en gravel, le gars s'arrête net ou presque dans un nuage de poussière , idem pour moi , je le contourne par le talus , même pas le temps de lui faire un merci , réflexion faite , s'il n'avait pas été attentif et ne s'arrêtait pas , je pense que j'étais en-dessous , bon voilà ça se termine bien , et une expérience à retenir , un tournant dans les champs peut cacher un autre cycliste , une jeep, un tracteur , ne faîtes pas comme moi, adaptez votre vitesse aux conditions de visibilité dans les tournants
    4 points
  25. Première médaille belge en cyclisme sur piste (tandem) https://www.lavenir.net/cnt/dmf20210826_01608187/une-premiere-medaille-pour-la-belgique-en-bronze-avec-griet-hoet-en-cyclisme-sur-piste
    4 points
  26. Le souci c'est toujours la même chose, l'homme prend de la place, toute la place et ne laisse vraiment plus assez d'espace à l'animal, quel qu'il soit et où qu'il se trouve.... Que ce soit au fin fond du Groenland, sur la banquise en Antarctique ou au milieu de l'Amazonie, il faut qu'on débarque, exploite et bousille tout...... Donc tu parles que dans nos pays hyper peuplés, ce genre de cohabitation est délicate.... PS: ceci était mon quota de réponse sérieuse du jour
    4 points
  27. Mettons la raie à l'honneur 😁
    4 points
  28. Il fait une grosse pause au sommet, les autres semblent se rapprocher mais ça va bien grimper pour eux (on parle de 1000m de D+ en 10km pour la première rampe) Message de la compagne de Christophe "Bon les gars, je viens d'avoir Chris au téléphone, il vient de réparer deux fois en une heure une crevaison, vu sa voix il est à bout, pas physiquement mais il a juste envie de finir cette course ! Il ne compte pas dormir et y aller à fond jusque demain matin. C'est le moment de lui montrer du soutien ! Gravel set up pas optimal pour cette course mais il reste est 4ème, he's a fucking beast"
    4 points
  29. Le pré de Madame Carle, au coeur des Écrins. Un cul de sac au milieu des glaciers.
    4 points
  30. Des news de notre kirghiz via sa chérie sur FB "Hey! Je vois seulement ton commentaire, pas de réseau entre les chevaux et les yourtes 😁 Chris arrive doucement au CP3, pas beaucoup de nouvelles à part que si Chris dit que c'est dur, ça doit être l'enfer, je suis non stop son avancée comme vous, je change mes plans de trek, vu qu'il avance plutôt très bien, je me dirige vers l'arrivée à Balyktchy. Vous aurez d'office des photos de son arrivée, vous pouvez déjà faire une stelle en honneur de ses fesses 🍑"
    4 points
  31. Et c'est dans ce paysage que Sofiane a trouvé un taxi ”ze fingueurs in ze nose” et qui a accepté de mettre son vélo dans le coffre. Essaie ça à Bruxelles, gare du Midi sans que ça te coûte un rein et une couille...
    4 points
  32. Depuis le début de la pandémie ce qui me frappe le plus c'est de voir à quel point presque tout le monde a un avis très tranché sur la façon dont il faut la gérer alors que l'écrasate majorité d'entre nous (moi le premier) n'pas l'ombre d'une compétence pour avoir un avis pertinent. En discutant de ce point avec des amis, nous sommes arrivés à une comparaison amusante... Je ne connais rien au pilotage d'un avion. Si je souhaite voyager à 10,000 km de chez moi, je vais remettre ma vie entre les mains d'un pilote. Si en cours de route ce pilote me donne des instructions qui me déplaisent (genre ne plus me rendre aux toilettes pendant qu'on traverse des turbulences alors que je dois y aller depuis super longtemps), je vais obéir sans remettre en question ses compétences, ses bonnes intentions à mon éguard ou le soupçonner de conflit d'intérêt. Comment puis-je savoir que ce pilote est compétent ? Je n'en sais rien. Il est reconnu par une majorité de ses pairs comme l'étant. Ils sont plus apte à juger que moi. La probabilité d'un accident d'avion est assez faible. Par contre les conséquences en cas d'accident font rarement dans la demi-mesure. Les journaux ne manquent jamais de publier des photos chocs en cas d'accident. Mais dans l'ensemble je sais que si l'aviation civile fonctionne depuis si longtemps, c'est parce que dans l'ensemble les gens qui en ont la charge le font plutôt bien. Alors: gestion de la santé publique et pilotage d'un avion, pour les passagers, quelle est la différence ? edit: Un ami me faisait remarquer qu'au débuts de l'aviation civile, les passagers applaudissaient régulièrement après l'atterrissage. Au début de la pandémie on applaudissait les professionnels de la santé tous les soirs à 20:00 😉
    4 points
  33. on en parlait hier avec @frans , cet Occam, c'est un Rallon ancienne mouture presque, les All mountain actuels, ce sont des enduros pour le commun des mortels qui ne savent pas exploiter les 170 mm et la géométrie des gros enduros de montagne. On ne roule pas tous les jours des traces EWS à 2500 m d'altitude, du coup, je pense que la question se pose même pas, si tu roules 90% du temps en Belgique, downsize vers l'Occam sans hésitation ! et déjà comme ça, c'est un gros vélo , avec de l'angle pour attaquer le pentu !
    3 points
  34. T'as pas du voir son dernier instagram .....
    3 points
  35. Puis un malin a inventé le straightpull et puis plus personne ne pouvait débattre sur un sujet stérile et les monteurs de roues ont décidé de boycotter ce type de rayons Am I correct ?
    3 points
  36. Une bonne trottinette est une trottinette au fond de la sambre ( sans batterie off course)
    3 points
  37. Il y a un cadre, au dessus de 400 personnes en extérieure = covid save pass Les participants, les bénévoles et les spectateurs, tu atteins facilement les 400 personnes.
    3 points
  38. Moi j'ai acheté des melo-cakes artisanaux. Un délice. Miam.
    3 points
  39. Change de vélo.
    3 points
  40. citation de l'un de nos meilleurs poètes belges : ´´´´´´´´´´´´ Moi, ce que j'ai toujours aimé en Belgique, c'est le sens de l'équilibre et du compromis. 2020 : GP de F1 sans public 2021 : Public sans GP de F1 ´ ´´´´´´´´´´´´ Jérôme de Warzee
    3 points
  41. Reçu. Test sur le terrain demain matin.
    3 points
  42. L'organisateur est français... le leader , je ne sais plus..
    3 points
  43. Je me demande qd même si c'est reposant comme vacances
    3 points
  44. c'est bien d'avoir l'avis d'une femme quand les hommes parlent des regles
    3 points
  45. Première participation à un event Gravelride13. Et super chouette journée passée sur la selle de mon Sour. J'étais assez pessimiste avec la météo annoncée, je partais donc dans l'idée de faire la petite boucle pour éviter les pluies annoncées l'aprem. De plus je partais avec l'envie de profiter et donc de ne pas me mettre dans le rouge lors de cette sortie. Arrivée à 8h20 pour profiter du café et du pain au chocolat. Départ 9h05 avec tous les participants. Les choses sérieuses commencent directement avec la montée des coteaux bien glissantes à cause des pluies de la nuit. Je constate directement que je suis vraiment à la ramasse niveau aisance technique sur ce genre de terrain. Je gêne souvent d'autres participants (mais l'esprit était top et jamais personne n'a râlé). On se détache assez rapidement/naturellement avec un groupe de 5-6 personnes passé Milmort. Je perd souvent du terrain sur les portions les plus techniques mais revient progressivement par la suite faisant ainsi constamment le yoyo. Entre Blegny et Fléron, le petit groupe commence à se disloquer de plus en plus. Un gars bien costaud file en tête (Thomas Cremer d'après @FRED101), je ne le reverrai quasi plus. Je fais mon petit bonhomme de chemin en essayant tant bien que mal de rester prudent sur ce terrain bien piégeux ! Quelques gars font d'ailleurs des petites chutes sans gravité et/ou des petits arrêts contrôle technique. J'arrive sur le Ravel de Fléron et à partir de là je roulerai la fin du parcours quasi seul. A Chênée, au vu de la météo toujours correcte, je décide de tout de même tenter la grande boucle. Très bonne décision vu qu'au final à part une bruine de 5 minutes, je n'aurai pas été rincé pour le reste du parcours. La portion Sart-Tilman jusque Val Saint-Lambert est bien connue, je progresse donc assez facilement. Vient ensuite la montée du Château de Chokier ! Belle crasse. Le retour est plutôt urbain en passant par Flémalle, le terril du Gosson (où je rencontre d'ailleurs @FRED101) et Sainte-Walburge. Arrivée à 15h00 après 5h45 de pédalage (10min de pause du coup) pétante à Liège ce qui me fait du 20km/h de moyenne. Je déguste un bon burger et une bonne bière. Je finis étonnemment frais pour ma première sortie à vélo de plus de 4h. Comme quoi, rouler à son rythme permet clairement de profiter mieux et plus longtemps que mes sorties plus rythmées habituelles. Merci à Gravelride13 pour la super organisation. Le parcours était selon moi tip top avec une très bonne répartition des passages durs et/ou techniques qui fait qu'on a toujours le temps de récupérer un peu avant d'attaquer la suite. Je vais essayer de me dégoter un ticket pour la prochaine édition des châteaux !
    3 points
This leaderboard is set to Brussels/GMT+02:00
×
×
  • Create New...

Important Information

By using this site, you agree to our Terms of Use.