Jump to content

Vos plus belles chutes...


thierry03120

Recommended Posts

Pourquoi pas un topic sur les plus belles chutes...

là, ou on se sent seul au monde...

je commence..

Hier, je décide de faire un petit tour avec mon vélo de route, pour info, il est équipé de pédales SPEEPLAY(j'en suis d'ailleurs content, malgré ma mésaventure).

Le jeudi c'est le marché à comblain au pont et je dois contourner la place par une petite rue,je m'y engage et là une file de voiture...je décide de couper court par une petite place,mais là je n'ai pas vu qu'il y avait des graviers :anime_05: ma roue avant se bloque net et pas eu le temps de déclipser me voilà à terre et toujours pas moyen de me détacher de mon vélo, j'était sur le dos les jambes pratiquement tendue faisant aller mon vélo de gauche à droite pour essayer de le décrocher, après avoir réussi, je suis reparti aussi vite que j'étais tombé....c'est là que j'ai vu un gars a sa terrasse qui me regardait en se marrant...

N'empéche que d'autres personnes m'on certainement vu, mais personne n'est venu voir si ça allait.

:Coucou05:

Link to comment
Share on other sites

  • Replies 162
  • Created
  • Last Reply

MDR.

Des chutes, j'en ai eu mon compte. Avec toujours une petite anecdote.

J'en ai 2 qui me viennent à l'esprit là.

La première : c'était dans une descente où j'arrivais à fond de balle derrière un gars. D'un coup, il s'est mis à freiner comme un fou parce que lui, il avait vu le gros passage d'eau et moi, tête en l'air pas.

Alors je l'ai légèrement accroché et pour ne pas le faire basculer, je me suis jetée dans le bas côté.

Mais le plus drôle c'était que la personne qui roulait avec moi, s'est mise à engueuler le gars alors que le pauvre mec n'avait absolument rien à se reprocher. Je me suis empressée de lui présenter mes excuses et de rétablir l'ordre des choses :$ .

La deuxième, avec Amélie, bête chute dans les ronces mais si elle ne m'en avait pas sortie, ben serais toujours entrain de me débattre dedans :icon_biggrin:

Link to comment
Share on other sites

Marrant ce topic...

Effectivement, il y en a quelques-une de mémorable de gamelles!!!

Je me souviens d'une sortie avec Batcoc...

Chemin fun que je ne connaissais pas encore!

Lui bien...

Il me laisse passer devant! Quelques creux, quelques sauts, léger... vraiment fun...

Ca s'enchaine avec un plaisir exponentielle!!!

Et puis, à la réception d'un p'tit jump, je me rend compte que le chemin bifurque légèrement sur la gauche...

Grisé par cette succession de "wop", j’arrive trop vite... vraiment trop vite...

Je bloque...

Je glisse...

Je pars de travers...

Et je m'arrête brutalement, l'épaule et le flanc contre quelques jeunes arbres...

Et dans mon dos, j'entends crier Batcoc...

Je le vois passer à ma droite, la roue arrière ne touche plus terre, les pieds galopant sur le sol, en direction d'un magnifique buisson de noisetiers!!!

Il a fini couché dedans, sans bobo...

Link to comment
Share on other sites

j'en ai quelques unes à mon actif aussi mais j'épingle ci dessus celle qui a eu le mérite de faire flipper mon éternel coéquipier :

Adeptes des longues distances à train réduit, nous nous étions mis en tête de nous rendre de huy jusqu'au départ de la rando d'hamoir, faire la rando de 50 bornes et revenir.

dès après la fin de la rando, je sens les crampes arriver et au bout de longs kilomètres de souffrance, au carrefour de strée et de vierset, une énorme crampe au quadriceps me fait hurler comme un goret qu'on égorge mais aussi me précipiter dans le fossé les quatre fers en l'air ! bardaf le vélo sur la tronche, niquant mon casque, mes lunettes ! sans oublier la glissade d'avant fossé, rayant correctement le verre de mon cardio !

kiroul était blanc comme neige, moi cassé en deux dans le fossé, incapable de me relever !

j'ajoute quand même une petite deuxième : rando de Biron, on termine le 80. Grosse descente avant de contourner le village et revenir au départ par le passage à gué. là, sans prévenir, mon pneu avant prend une ornière, je glisse ! Résultat : ma tronche joue les balais de service et se mange le fond d'une flaque d'eau : gueule écorchée, lunettes explosées et quelques gravillons dans les yeux....

faites du sport ....

Link to comment
Share on other sites

deux gamelles aussi pour moi:

- Descente par la route entre Bioul et Warnant. En bas, je veux tourner à gauche pour rejoindre la fontaine Saint-Adèle (endroit du ravito du Raid Bocq pour ceux qui voient).

J'arrive beaucoup trop vite dans le carrefour, je freine, le velo se met en ciseau et la roue arrière me rattrappe. Je tape avec la selle un des arbrisseau fraichement planté à l'époque et je suis éjecté dans le talus de ronces et d'orties en contrebas. Chute de plusieurs mètres, vetements déchirés et beaucoup d'écorchures.

- l'autre pas de ma faute quand je devais avoir 16 ans: Route de la Molignée, devant le chateau de Moulin, je roule peinard lorsqu'une jeep m'accroche le guidon en me dépassant. Chute, la jeep roule sur ma roue arrière puis s'arrête quelques secondes. Je suis sonné et couché sur le dos. Je vois encore la passagère me regarder et faire signe au conducteur de rédémmarer. Jamais revu. Quant à moi, casque explosé et crin à l'arrière du crâne.

Link to comment
Share on other sites

Sympa dis donc ça (n) .

Les chutes en route font souvent bien plus mal qu'en vtt. Me souviens aussi d'une belle après 60 km.

Je me relève avec des écorchures un peu partout et de beaux bleus mais je termine les 60km qui restent.

Arrivée chez moi, je lave mon vélo et je remarque que ma fourche est cassée. Là, je me dis que ça aurait pu être bien pire ...

Link to comment
Share on other sites

Débutant le vtt je n'ai pas encore eu de grosse frayeur à part un arbre que je n'avais pas vu, et une fois l'Ourthe car je regardais derrière moi pour voir si tout allait bien pour ma fille ^^

Par contre ma dernière chute en route grâce à un automobiliste s'est soldée par quelques opérations du bras gauche et des mois d'inactivité

Link to comment
Share on other sites

Haaa les chutes et gamelles; j'en ai eu quelques unes, souvent heureuses sauf une, la passion de l'angle maximum m'ayant pris très jeune je m'amusais à prendre un virolo assez fort à profil descendant, toujours plus vite, toujours plus bas, jusqu'à ce qu'un petit camion vienne dans l'autre sens, après je ne sais plus, tout ce que je peux dire c'est que je prend des médocs depuis 1978 parce que j ai mal la tête, que j'ai un poignet un peu raide et des dents en plastique :fou:

Mais cela ne m'a pas empêché de continuer à prendre de l'angle pendant 30 ans mais à moto, c'est plus fun :babanevil:

Et je pense que ce n'est pas terminé :mdr:

Cela dit soyons prudent et sortons couverts!!!!!!!!!!

Link to comment
Share on other sites

Et bien, derriere mon ecran j'avoue que vos chutes me font bien rire :mdr: :mdr: :mdr:

Moi aussi j'en ai une:

Les 130 de Flobecq au mois de juin avec letouriste, tout se passe bien, moyenne correcte.

110eme km, autant lui que moi sur les routules sous un soleil de plomb 30 degres, on etait dans une petite cote, arrive en haut et Jc etant une dizaine de metres derriere, nous devons emprunter un chemin entre des champs, je profite donc de cette minuscule avance pour me mettre sur le cote et poser le pied, et bardaf c'est l'ambarde, mon pied qui s'enfonce dans un trouc assez profond cache par de la verdure, tout mon corp qui part sur le cote pour aller m'ecraser sur les barbeles qui protegeaient le champ, je me suis tellement pas rate que les barbeles etaient bien enfonces dans ma jambe a telle point que letouriste a du faire appui avec son pied pour me liberer.

Enfin arrive, je demande d'etre soigner, dans mon malheur je tombe sur un organisateur qui visiblement avait bien profite de cette belle journe :icon_sudistes: un telle point qu'il veut me mettre de la lotion optique :anime_05: , enfin bref plus de peur que mal.

Link to comment
Share on other sites

non parcqu’elle va me coûter le prix d'une nouvelle roue celle-là ;)

A noter que j'aime bien tomber, j'ai déjà cassé le coude droit (sur de la route) ouvert le genoux gauche et j'ai faillit perdre le bras gauche suite à une blessure mal néttoyé dans un service des Urgences de la région Namuroise.

Maintenant c'est ma femme qui a prit la relève avec sa première chute violente sur la route :( mais plus de peur que de mal.

Link to comment
Share on other sites

Moi faut demander à Toda, il était juste derrière moi il l'a bien vue :-#

Un poteau en beton de face... j'ai eu la chance de baisser la tête et c'est le casque qui a tout pris...

Link to comment
Share on other sites

En parlant de baisser la tête...

Je baisse la tête pour passer sous une branche et hop... le haut du camelback qui se prend dans la branche et bardaf, couché dans la boue, un pied toujours clipsé!!!

Ca ne vous est jamais arrivé???

Link to comment
Share on other sites

Quand même faut souvent remercier le casque!!

je l'ai gardé ... il y a l'angle de la borne en beton marqué dedans.

Et comme il y avait un barbelé entouré autour de ce piquet, il y a un endroit sur le casque où je peux enfoncer un curedent sur 2 cm.

Ce jour là j'ai vraiment eu bcp de chance.

D'ailleurs j'ai été KO quelques secondes.

Link to comment
Share on other sites

j'ai faillit perdre le bras gauche suite à une blessure mal nettoyé dans un service des Urgences de la région Namuroise.

Fred m'a raconté ça hier, quelle histoire :s

Heureusement tout finit bien ;)

Link to comment
Share on other sites

Gamelle de fin de balade.

Il y a 2 ans, neige sur la route à 500m de chez moi, les autos ayant dégagé 2 bandes, il restait +/- 15cm sur 1 m de large au milieu de la route.

Je peux pas attendre d'être arrivé pour consulter le Garmin, je dévie vers la gauche, un gars qui promenait son chien m'a dit que j'ai fait un 180°, le vélo lui un 540°.

Résultat, une grosse gratte sur la chaussure gauche, et une gratte sur la SLR que je venais de peindre, mais super grosse gratte ds mon amour propre :$ sinon rien même pas un bleu, nada.

Moral, tu joues pas avec le "computer" quand tu roules :mdr:

Link to comment
Share on other sites

Ça me rappelle une chute où la roue arrière a voulu me passer par dessus parce que la roue avant c'était coincé sur une pierre dans une descente. J'ai eu le temps de jouer à saute mouton avec le guidon et courir devant le bike avant qu'il me rattrape.

Link to comment
Share on other sites

Pour moi, ne pas rire... C'était a la rando de Hockai, première rando avec un 29", j'ai réussi a faire un soleil dans une montée... Je n'avais pas vu une pierre assez haute(20-25cm), j'essayais de rattraper quelqu'un donc je tirais de toutes mes forces sur les pédales(j'avais 14ans et c'était nouveau les clips...) et quand je suis arrive sur la pierre, bam, soleil...

Link to comment
Share on other sites

Allez,

Bon à part ma balafre de 2003, mon poignet en 2009, quelques côtes et un clôture en barbelé, celle qui a le plus plus est récente

C'est dans les Vosges avec Daso, Fred, Cixi, Julie et 2 autres.

On est dans une série d'épingles bien serrées et pentues. Ca passe pas mal et tout mais à une certaine épingle je sors et ma roue avant se prend dans un trou ou une pierre, me voilà parti sur un magnifique soleil.

Mes pieds sont restés clipsé, je suis à +/- 45°, je lâche le guidon et me rattrape sur une souche et un tronc, mais petit problème, je suis totalement en équilibre sur ma roue avant, pas moyen de faire quoique ce soit, j'entends bien Carole pliée juste derrière moi, c'est pas charité catholique qu'elle a oublié de faire une photo et qu'elle est venue m'aider.

Bref, j'ai encore eu l'air con.

Link to comment
Share on other sites

Des photos de blessures de guerre ça peut être chouette aussi :-)

j'en ai une mais c'est pas beau (celle de mai 2009 avec laquelle j'ai faillit perdre un bras)...je montre ou pas ?

je mets un lien INTERDIT AU -16

Link to comment
Share on other sites

Pour expliquer rapidement, je suis tombé en roulant sur vieux chemin en pavé humide dans un bois près de Assesse. Mon coude s'est ouvert assez profondément en emportant avec lui des brindilles et autres saloperies. Passage aux urgences de BIP qui ont "nettoyé" et refermé la plaie.

Retour en voiture en me faisant flashé dans une zone de travaux :anime_05:

Après une mauvaise nuit, je vais bosser mais retour plus tôt car la douleur est assez insupportable.

Deuxième nuit difficile, je décide de regarder la blessure dans un miroir...CHÉRIS ON VA AUX URGENCES TOUT DE SUITE...diagnostique, début de gangrène car à l'hôpital BIP ils ont laissé pleins de saloperie dans le bras et mon bras commençait à pourrir. Passage au bloc en urgence, nettoyage et 1 semaine à l'hosto :anime_05: ....J'aurais attendu 1 jour de plus on me coupait le bras :eek13:

Link to comment
Share on other sites

Pour moi la meilleure chute mais aussi la pire c est le frontale que je me suis pris avec une bariere a l andurox andenne cette annee ! d ailleur j ai un renfoncement dans la cuisse depuis... pourtant ca fait deja quelques mois.

Link to comment
Share on other sites

Ma plus belle date d'il y a longtemps, je devais avoir 10 ans, on est en 1991. Je venais de recevoir mon premier vtt, un petit peugeot rose/orange fluo et je fais une balade sur la route avec mon popa, il est sur un vélo de route. On est en hivers, il gèle , on arrive dans un sous bois, la route brille telle un miroir.... Mon père me dit "SURTOUT TU NE FREINE PAS ET TU ROULE DROIT", ni une ni deux, en bon scientifique, je veux vérifier ce qu'il se passe quand on freine et je pile... Résultat mon père éraflé et brulé de partout et moi entre rire et culpabilité. Celle-là, elle me tiens à cœur, c'est ma première en VTT.

Link to comment
Share on other sites

@Bruno: t'as pu te retourner contre BIP??

un entrepreneur qui salope le boulot, on le paie pas, idem avec n'importe quel boulot manuel.

les médecins, hôpitaux et cie on y pense pas toujours... (même si on sait la bagarre perdue d'avance).

y a erreur professionnelle, punt! (et gravissime ici).

enfin, c'est un peu hors sujet... (et j'arrive pas à dormir, alors je râle ^^)

Link to comment
Share on other sites

La première grosse date d'il y a une quinzaine d'année en Espagne en descendant de Canfranc vers Jaca (Aragon) Une belle et longue descente caillouteuse comme je les aime. A fond de balle. Première alerte sans frais sur une tentative involontaire de "passage-par-dessus-le-guidon". Dans mon jargon j'appelle ça une "Jojobleu"...;o)... Pas de mal, tout se termine bien. Chouette me dis-je... Je remets ça 200 mètres plus bas, et là je ne me suis pas raté, la Jojobleu avec mention spéciale... et arrachage de la chair sur 6 cm de long et 3 cm de large à l'intérieur du genou droit. Les gens qui m'ont vu traverser Jaca la jambe droite couverte de sang ont un peu halluciné.

La dernière, il y a une semaine avec mon nouveau vélo. Une Jojobleu dans une descente herbeuse sous la pluie. Pas vite mais pas de visibilité. Atterrissage sur l'épaule droite. Ca fait encore mal.

Link to comment
Share on other sites

@RifRaf : J'y avais pensé mais travaillant dans le milieu médical, je connaissais d'avance la réponse.Les médecins sont solidaire entre-eux. Puis comme tout c'est bien fini et j'ai pas eut de frais (bonne assurance) j'ai pas poursuivit la démarche. Les seuls frais étant mon PV à 155€ pour excès de vitesses ;)

Link to comment
Share on other sites

Pour moi la meilleure chute mais aussi la pire c est le frontale que je me suis pris avec une bariere a l andurox andenne cette annee ! d ailleur j ai un renfoncement dans la cuisse depuis... pourtant ca fait deja quelques mois.

A Onoz, tu t’étais pas loupé non plus ....

La dernière pour moi, c'est quand Topteam a voulu changer d'ornière sur un chemin où l'on roulait en parallèle et qu'il m'est tombé dessus ! Le coude dans les rayons de la roue arrière.

Je me suis écrasé comme une vieille merde au sol. Mais plus de peur que de mal !

Link to comment
Share on other sites

Archived

This topic is now archived and is closed to further replies.


×
×
  • Create New...

Important Information

By using this site, you agree to our Terms of Use.