Jump to content

JOJO

Addicted
  • Posts

    3,248
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    7

Everything posted by JOJO

  1. c'est une bien belle rando en effet. Heureux de t'avoir croisé sur mes terres....connaissant le région par coeur, j'ai pu gérer les côtes connues tout en découvrant certains singles peu empruntés. les liaisons bitumées sont inévitables par chez nous mais ça fait du bien aussi...la rue entre deux thiers était bien costaude malgré tout. bon amusement à Bertrix
  2. encore un grand merci aux organisateurs pour cette belle randonnée. merci @Blacksad pour ton passage avant notre départ ! avons adoré le parcours même si nous avons quelque peu raccourci la sortie initialement prévu mais comme dirait nonold : "I'll be back !"
  3. sans doute le sentier qui relie la route de l'état au dessus de la rue du chénia à huccorgne : tape cul bien hard qui laisse sur la droite le ruisseau "la burdinale"....il pique pas mal celui-là....
  4. bonne année fi ! Si tu te mets au trail, je ne peux que te conseiller les traces permanentes extratrail, il y en a pour tous les goûts....
  5. tout dépend de ce que tu attends d'une voiture "moins familiale"...la scala est décrite comme avec à peine moins de place dans l'habitacle qu'une octavia (places à l'arrière, espace entre les passagers, etc) et un coffre de 470 litres. Etant passé d'une (deux même) octavia break à un yeti, je me suis pas plaint de la diminution de l'habitacle vu la modularité du SUV...il est évident que l'espace à l'arrière est bien plus restreint mais comme dit, nous ne sommes plus que rarement à quatre dans le yeti... le karoq ne m'émoustillant pas plus que ça...la scala pourrait constituer une option valable...
  6. je n'ai pas dit le contraire....j'ai usé quelques skoda's. La scala me fait de l'oeil depuis l'annonce de sa sortie et constitue une belle opportunité d'achat. A voir....
  7. pareil fi ! petit tour à bruxelles pour voir la scala....plus l'utilité d'une familiale car le grand conduit et la grande apprend à conduire...
  8. peu importe, ça fait un bruit d'avion de chasse...et j'ai quand même les plombages qui sautent !
  9. je parle de mon voisin qui vient de s'offrir une 240i v6 ? lorsqu'il démarre, j'ai les machoires qui claquent et j'ai mes plombages qui sautent....
  10. comme on dit chez nous : c'est biesse.... retape toi bien ..... petite pensée à laurent dubray qui se remet aussi d'une chute vélo et qui s'est fracturé la clavicule... courage les poteaux !
  11. je rejoins vos commentaires sur le fléchage. j'en ai discuté avec cédric van gastel, un des organisateurs, histoire de rectifier un peu le tir pour l'année prochaine. très belle matinée passée dans cette région que je connais moins. j'ai retrouvé certains sentiers empruntés en 2016 lors du trail des sauvages. la rando permettait de traverser quelques beaux villages aussi. je retiens entre autre le très beau single le long du bocq...et la gauloise à l'arrivée.
  12. et c'est là que ça devient plaisant ....l'entrainement régulier offre des possibilités souvent insoupçonnées. j'attache énormément d'importance à l'hydratation et la bouffe qui permettront de maintenir l'effort sur le temps. Evidemment, un trail n'est pas l'autre même à distance et d+ équivalents mais je trouve que c'est vraiment primordial pour réussir sa sortie. et puis "quel pied" de pouvoir courir sur certains sentiers empruntés lors de nos sorties vtt...une autre approche...
  13. pas évident en effet de digérer un marathon... je rejoins majid par contre sur la nécessité de cumuler les petites sorties afin d'accumuler un maximum de km sans traumatiser le corps. je m'éloigne des sorties bitumes appréciant plus les sorties trail et mon approche est identique : je privilégie plusieurs sorties de 15 km plutôt que de courir une fois 40 bornes si je prépare une longue "course" : le temps de récupération est plus court et les traumatismes corporels sont minimes. la gestion de l'effort est primordiale, apprentissage sur le tas après des sorties galères faute d'une bonne hydratation (régulière) et d'une bonne alimentation. Actuellement, j'apprivoise mieux mes sorties prenant réellement du plaisir du début à la fin...ce qui est nettement plus gai ! bon run à tous
  14. tu aurais pu la réserver pour le 1er avril....
  15. je viens d'entamer ma saison 2018 avec une trace calquée sur le trail de marchin couru début décembre ; un peu plus de 30 bornes et 1000 de d+ comme toute première épreuve, elle montre qu'il y a encore du travail pour retrouver toutes les bonnes sensations de l'année passée. Mais dans l'absolu, le plaisir est toujours là et l'envie de courir sur les sentiers aussi.. mais nomdijou que les sentiers étaient gras !
  16. les vidéos constituent un appui visuel mais le bouquin est bien plus parlant : il décortique et explique nos acquis oubliés et masqués par certaines paires de chaussures présentes sur le marché. comme toutes disciplines sportives, dans la course à pied, ce n'est se lancer qui est la partie la plus difficile c'est acquérir une technique qui permet de courir mieux et plus longtemps... L'auteur fait souvent appel à la notion de "transition" avec plusieurs tableaux permettant de mettre en pratique la technique "LFR" quel que soit le niveau de la personne
  17. je te conseille de lire ce qui est accessible sur le net via "light feet running" et visualiser certaines videos.... car ton objectif ne s'inscrit pas à court terme et comme tu le sais, se blesser en pratiquant la course à pied, c'est s'assurer de passer côté des objectifs fixés... j'ai le bouquin au besoin. bonne lecture.
  18. c'est pour ça que je posais la question, j'ai des souvenirs d'une édition où je m'étais garé dans le bas de la ville faute de place de parking... mais bon, quand on vient faire du vélo, on a pas peur de faire quelques hectomètres en plus... merci de ta réponse..... A dimanche en 8 comme on dit !
  19. @faf tu conseilles quel endroit pour le parking ?? directement à l'école ou dans le bas d'esneux ?
  20. bref retour sur cette rando des 9 villages : parti de la maison pour un ptit tour d'échauffement, je suis cueilli par la pluie juste avant d'arriver sur le lieu d'inscriptions. La chance sera de notre côté puisque la pluie disparaîtra au moment de nous élancer sur le parcours. notre groupe composé de tchébol, 3615 et stef roulera jusqu'au premier ravito avant d'être rejoint et vite déposé par narky et toda en mode avion ! après avoir parcouru les chemins de huy (son mur de huy off road qui pique les jambes), les sentiers de marchin (la remontée de la vallée du hoyoux vers grand marchin pique aussi), nous rejoindrons andenne par une portion de la vallée de la solières. le calvaire andennais sera le théâtre d'une belle passe d'arme de la part de 3615. la suite sera plus calme une fois la meuse (re)traversée. Nous reprendrons les forces nécessaires au dernier ravito pour redescendre sur bas oha et profiter de la sangria et de la lupulus à l'after en compagnie des bmb !
×
×
  • Create New...

Important Information

By using this site, you agree to our Terms of Use.