Jump to content

Leaderboard

Popular Content

Showing content with the highest reputation since 06/02/2022 in all areas

  1. Il est fini, mais pas par moi je n'ai pas eu la patience de finir le ponçage moi même Du coup le voilà, repeint et monter. Présentation sous peu, une fois que j'aurai des photos convenables 👌
    18 points
  2. Oui la Vennbahn, c'est pour se déplacer, en sécurité. Mais il y a bien mieux au lac de Butgenbach pour les enfants : le lac lui-même Nous sommes donc rentrés comme prévu de notre trip bikepacking, tout s'est parfaitement déroulé... malgré la météo du premier jour qui nous fait un peu peur : il commençait juste à pleuvoir quand on a quitté la maison. La bruine qui ne mouillait pas au début était devenue une pluie fine qui mouillait, un peu avant qu'on arrive à la gare de Liège. A Eupen, rien de tout ça, bien au sec jusqu'à Montjoie, où là, on a encore eu 2-3 petites averses le soir et la nuit. Notre camping n'était pas terrible, plutôt un truc pour les vieux caravanneux à l'année, mais aussi une poignée de campeurs light comme nous. De toute façon, il n'y avait guère le choix pas trop loin de la ville (fort encaissée, comme déjà remarqué lors d'un autre trip). Premier jour, une bonne cinquantaine de km. Et le jour avec le plus de D+ pour les loulous. Notre campement sur quelques mètres carrés : Resto dans le centre Le deuxième jour était le plus light : 36km. Le plus dur finalement : remonter de Montjoie jusqu'à la Vennbahn... Temps sec et chaud. Arrivée à Butgenbach (camping du centre Worriken) pas trop tard, qui qui nous a permis de profiter de notre camping bien plus avenant (c'est peu dire... une tuerie), et surtout d'aller piquer une tête dans le lac. Ca, ils adorent ! Plage aménagée, modules gonflables dans l'eau, ... Et 3eme jour, retour sous le soleil, le ravel jusqu'à Trois-Ponts, donc une bonne partie en descente (mais la petite devait quand-même pédaler ). Train puis retour à la maison. 42km. Mon fils a réussi a casser sa chaine à quelques km de l'arrivée
    17 points
  3. Ca prend forme https://www.bikeservicebw.be https://g.page/bikeservicebw https://www.facebook.com/bikeservicebw
    17 points
  4. JVJVD qu’on a concrétisé notre premier ”voyage” à vélo en famille ce week-end. L’idée est venue quand nos enfants nous ont vu préparer nos vacances de couple à vélo pour cet été. On a donc organisé un week-end du côté de Gesves, départ vendredi midi de chez nous pour rentrer dimanche (aujourd'hui) vers 14h00. 96 km et presque 1000 m de D+. Et bien franchement ça a été top, même si notre lieu de villégiature ne nous laissera pas un souvenir impérissable, le voyage, lui c'est hyper bien passé. La météo a joué un rôle important (beau et pas trop chaud). Mes enfants ont avalé tous ces kilomètres et cette dénivelée sans trop râler. On pensait que le vendredi soir, on n’allait pas les voir longtemps tant la fatigue devait être énorme mais c’est eux qui nous ont mis au lit. Je n’ai pas encore osé la question pour savoir s'ils étaient partant pour remettre ça... Bref, c'était génial et j’ai adoré. 💙 💙 💙
    17 points
  5. Oui, je l'ai Cela a pris un peu plus de temps que prévu, car nous avons discuté pas mal, puis ils ont dut changer de cassette pour une 11 - 34 et mettre quelques bricoles supplémentaires. En plus avant de rentrer chez moi, j'avais quelques trucs à faire et régler l'histoire du colis DPD d'hier. Donc voici la première photo que j'ai prise de mon Zolder Pro. Il faudra quand même un peu de temps pour m'habituer à sa couleur que je trouve plus voyante en extérieur que dans le magasin
    16 points
  6. et pour illustrer le retour... 2h15, un record 😂
    15 points
  7. 15 points
  8. Bonsoir à tous, Dès aujourd'hui, Bike Service BW devient le premier service-center pour les vélos Origine dans la province du BW Content je suis ! Je complète les infos, voici les informations émanant de leur page officielle :
    15 points
  9. Petite vidéo au sein de l'atelier 😉 emtbe2242v00_fr.mp4
    15 points
  10. Ca fait un petit temps que je n'ai pas donné de news ici. Dernière chimio faite le 01 août, scan passé vendredi 26 août, rdv le 14 septembre pour les résultats en espérant qu'il n'y ait plus aucune trace. Normalement ça devrait aller je sens bien que j'ai récupéré mon état "d'avant" Allez bisous.
    15 points
  11. histoire de couleur de selle ... ( faites-vous plaisir) j'ai monté des Bontrager RL sur tous mes vélos, la mousse est increvable par contre la peau des selles a souffert , j'ai déjà essayé d'autres selles mais ce modèle est le seul qui convient vraiment à mon postérieur Pour rénover la peau , j'ai tenté la peinture , ça ne tient pas , alors je me suis dit pourquoi pas la recouvrir comme cela se fait dans les bagnoles ou pour les fauteuils, j'ai tenté ceci chez Ali ... https://fr.aliexpress.com/item/1005003661519991.html?spm=a2g0o.order_list.order_list_main.27.21ef5e5biBfm8Q&gatewayAdapt=glo2fra un décapeur thermique pour aider le tissu à prendre la forme de la selle et le tour est dans la poche , je suis vraiment content du résultat, à voir maintenant si cela va tenir sur le vélo. Avant et après ... en "touning baraki" Gravel
    14 points
  12. Avec le pédalier, le frein est l’autre élément de contrôle de notre vitesse qui nous évite de terminer une descente sous la forme d’un steak tartare. Et pourtant, combien de fois n’avons-nous pas pesté sur nos freins parce qu’ils ne freinent pas assez ou trop tard ou qu’ils font un bruit de furet coincé dans une porte ou même qu’il faille attendre que la poignée soit contre le guidon pour qu’ils commencent à entrer en action. Les freins, c’est comme tout, cela s’entretient. Parmi les problèmes de freins, les causes les plus fréquentes sont : - Un piston paresseux dû à un encrassement du piston qui se grippe et reste coincé dans son étrier. - Un mauvais centrage de l’étrier résulte souvent d’une tentative de correction du piston paresseux. - Une poignée de frein mollassonne se résout avec une bonne purge (du circuit hydraulique). - On peut également avoir des plaquettes usées, une durite abîmée, une goupille de plaquettes perdue, un disque voilé … La solution que je vous propose ici n’est certainement pas celle qui règlera tout mais elle vous mettra sur la piste d’un meilleur freinage. Cela dit, je n’ai rien inventé car j’ai puisé la plupart de mes informations sur internet et auprès de techniciens de marques et vous seriez tout aussi capable que moi d’y arriver. Enfin, bref … ceux que cela intéresse me liront en me corrigeant si nécessaire. Quant aux autres … ben … ils feront ce qu’ils veulent. Avant tout, je vous conseille de lire l’instructif article paru sur Vojo qui explique le fonctionnement des freins hydrauliques (https://www.vojomag.com/mtb-anatomy-2-le-fonctionnement-dun-frein/). Avec ce schéma, vous comprendrez aisément que si un piston sort complètement de son logement, toute l’huile se retrouve par terre et c’est, bien entendu, ce que nous ne voulons pas. Le joint flexible est utilisé pour éviter que l’huile ne fuite mais il est également l’élément principal qui ramène le piston dans son logement lorsque le levier de frein est relâché. 0. Préalable Tout ce qui est décrit ci-dessous présuppose que votre disque est bien plat (càd pas voilé) et que la surface de contact entre le hauban sur lequel est fixé l’étrier et l’étrier proprement dit est correctement propre et plane. Les deux plaquettes sont également dans un état correct et d’une usure similaire. N’utilisez pas des plaquettes dont la surface de freinage ne serait pas uniformément usée. 1. Les pistonnés La première chose à faire est de s’assurer de la propreté et de la bonne lubrification des pistons. L’idée est de faire sortir les pistons de leur logement sans dépasser la limite, de les nettoyer et les lubrifier. Tout cela sans vous retrouver avec toute l’huile sur les pieds et le piston à terre. Ne rigolez pas, cela m’est déjà arrivé. Euh … tout compte fait, si, vous pouvez rire. Tout en laissant la roue en place, on commence par enlever les plaquettes. Vous remarquerez l’identification des plaquettes «G»auche ou «D»roite pour pouvoir les remettre dans le même sens. Sur un disque, des creux et évidement des bosses se forment avec le temps et les kilomètres, bosses et fosses qui s'accentuent avec le temps... et évidement les plaquettes s'usent selon les bosses et dite fosses du disque ... donc si après un démontage -remontage on inverse les plaquettes, on aura selon l'importance des bosses et fosses, un freinage moins net.... voire même spongieux, le temps que plaquettes et disques accordent leurs fosses et bosses.... (merci @patlouis pour la précision). Vous pouvez déjà voir que ce disque n’est pas correctement centré et que la crasse s’est déposée un peu partout. Retirez maintenant la roue et, sans toucher à la poignée de frein, nettoyez la cavité intérieure de l’étrier à l’alcool isopropylique. Un petit nettoyage de l’extérieur n’est pas non plus du luxe. Il est maintenant nécessaire de bloquer les pistons pour qu’ils ne dépassent pas la limite d’échouage sur les orteils. C’est autant valable pour les freins à 2 qu’à 4 pistons. Chez SRAM, une clé Allen de 4mm fait l’affaire. Elle se coince parfaitement dans l’étrier. Chez Shimano, j’avoue ne pas avoir fait d’essai mais je pense qu’une clé de 3mm doit suffire. Les étriers HOPE sont un peu plus délicats car, contrairement à d’autres, ils sont usinés d’une seule pièce (ce qui est une bonne chose) et n’offrent pas la flexibilité nécessaire que pour pouvoir y coincer une tige de 4mm. Hope dispose dans ses accessoires d’un gabarit de la bonne dimension que je trouve un peu chérot pour ce seul usage. J’ai utilisé un bloc d’espacement (livré avec les freins) partiellement enfoncé. Une fois la clé (ou le bloc) bien coincée dans l’étrier, actionnez le levier de frein jusqu’à ce que les deux (ou quatre) pistons arrivent en contact avec la clé. Dans mon cas, le piston de gauche est le plus fainéant et j’ai dû insister. Une fois de plus, le but est d’exposer un maximum de surface afin de bien nettoyer et lubrifier le piston. La clé Allen vous permet juste de ne pas dépasser la limite. La première chose à faire est de nettoyer les pistons avec un coton-tige trempé dans l’alcool isopropylique. Evitez d’utiliser du nettoyant pour disques qui peut contenir des composants plus mordants qui risquent d’abîmer le joint flexible. Laissez bien les restes d’alcool s’évaporer avant de passer à l’étape suivante : la lubrification des pistons. Pour cela, il y a deux écoles : - Vous pouvez utiliser de l’huile identique à celle de votre liquide de frein soit de la minérale chez Shimano ou de la synthétique (DOT) chez Sram et Hope. - Ou alors, vous utilisez du silicone pur. L’idée est d’utiliser un produit le plus neutre possible pour le joint du piston. Le silicone est neutre pour le matériel mais également pour les mains et la peinture, ce qui n’est pas à négliger. Il se présente sous la forme d’un gel assez épais bien pratique pour l’étendre sans en mettre partout. J’utilise un pinceau pour badigeonner légèrement le côté des pistons en répartissant le plus possible le lubrifiant le long des pistons. Le pinceau permet « d’étaler » le lubrifiant vers le joint flexible. L’étape suivante est d’apprendre aux pistons à se comporter correctement. La clé Allen toujours en place, à l’aide d’un démonte pneu (une « minute ») en plastique il faut pousser chaque cylindre bien lubrifié par le silicone dans le fond de son trou, le faire ressortir en tirant (la poignée) et le repousser à fond … J’en vois déjà des ceusses qui rigolent dans le fond de la classe mais, cela dit, en dehors de leur esprit mal tourné, l’image est correcte. Il est important de laisser la clé Allen en place car le fait de repousser un piston pourrait faire ressortir, par la pression de l’huile, un autre et on se pourrait se retrouver dans le cas du piston et de l’huile sur les godasses. A ce stade, en principe, les pistons sont correctement lubrifiés et devraient se déplacer plus ou moins correctement. La synchronisation n’est jamais parfaite car les pistons et les joints flexibles s’usent de manière différente. Vous pouvez maintenant repousser les pistons dans le fond de leur logement et enlever la pièce qui empêche qu’ils ne sortent. Vous ne touchez plus au levier de frein. Donnez un coup de « loque » pour enlever le trop plein de gras. 2 Le centrage de l’étrier 2.1 A la paresseuse Dans la plupart des cas, quand on veut aller vite, on remonte les plaquettes et la roue et on pompe quelques fois sur la poignée de frein de manière à rapprocher les patins du disque. Inévitablement, cela frotte d’un côté car, comme expliqué plus haut, avec le temps et l’usure, les pistons ne se déplacent plus en parallèle de manière synchronisée. La solution la plus rapide est la suivante : - desserrer les deux vis qui maintiennent l’étrier sur le hauban de manière à libérer l’étrier - faire tourner la roue et actionner le frein en conservant la poignée tirée vers le cintre - resserrer les deux vis de fixation de l’étrier - relâcher la poignée de frein En général, cela marche … pour un temps. Cette méthode permet juste d’éviter le frottement continu d’un patin sur le disque. Elle peut être utilisée sur la piste mais ce n’est pas une bonne idée de la considérer comme universelle en atelier car elle ne centre rien du tout, au contraire, elle positionne très souvent l’étrier de biais. Vous pourriez vous retrouver avec des patins qui arrivent en oblique sur la surface de contact du disque, un patin qui arrive en premier sur le disque et qui « pousse » celui-ci vers le second patin ou un piston qui sort en oblique de son logement. 2.2 le « vrai » centrage Ici, nous allons centrer le disque dans l’étrier … ou plutôt l’étrier autour du disque. Centrer un étrier se fait à l’œil AVEC la roue mais SANS les plaquettes. Replacez la roue et serrez-la correctement. Généralement, l’étrier est maintenu en place par deux vis qui s’enfoncent dans le hauban. Dévissez légèrement ces deux vis de manière à laisser l’étrier libre. Positionnez l’étrier à l’œil de manière à ce que ses deux flancs internes se retrouvent équidistants du disque. Le disque doit se retrouver bien centré parallèlement aux côtes de l’étrier. HOPE nous facilite le travail car deux marques ont été tracées au laser sur le dessus de l’étrier. Serrez les deux vis et vérifiez le centrage. A ce stade, les pistons sont toujours au fond de leur logement car vous n’avez bien entendu pas touché au levier de frein (hein !). Repositionnez les plaquettes dans leur logement avec leur vis (ou leur goupille). A ce sujet, je vous rappelle que chaque plaquette ainsi que le ressort qui maintient ces deux plaquettes disposent d’un trou dans lequel la vis de fixation doit passer. Il n’y a pas si longtemps que cela, je me suis arrêté dans une rando à côté d’un vététiste qui avait perdu le ressort et qui s’étonnait du bruit de ses freins. J’ai également pris l’habitude d’élargir légèrement l’ouverture du ressort. J’ignore si cela a réellement une influence sur la qualité du freinage mais je pense que cela aide le joint flexible à ramener les pistons à leur place lors de la rétraction. Arrive le moment où il faut bien se décider à freiner. Tout est en place, il ne reste plus qu’à tirer un coup ( !) sur le levier de frein. Pendant cette opération, observez bien le comportement de vos plaquettes. Un des pistons est certainement plus fainéant que l’autre et il met beaucoup moins d’énergie à sortir de son logement. Pour résoudre cela, insérer le bout d’un petit tournevis plat entre la plaquette et le piston paresseux. Utilisez un effet de levier pour repousser la plaquette vers le piston le plus actif. Prenez bien soin de ne pas insérer votre tournevis entre le disque et la garniture de la plaquette. Redonnez un petit coup de frein et vérifiez le mouvement des pistons. Ajustez jusqu’à ce que les pistons sortent correctement de leur logement. A ce stade, tout est bien centré. Cela devrait vous assurer un freinage uniforme et sans frottement. Cette procédure est encore plus importante sur un étrier à quatre pistons.
    14 points
  13. Mode la vita é bella. 😊 Je me remets super bien de ma dernière gamelle. Mes côtes ne me font plus mal (sauf quand j’éternue). Juste mon épaule qu'il va falloir surveiller. Fin de mon arrêt de travail demain soir après ”seulement” 4 semaines (au lieu de 6 😎). Et comme un bonheur ne vient jamais seul, je passe d'un 3/5ème à un 4/5ème à partir de lundi !!!
    14 points
  14. Le bout du tunnel ? Après 13 mois, c'est plus qu'envisageable ! Bilan neuro-psy ultra positif. L'IRM cérébrale montre des lésions côté impact mais qui sont non évolutives. Elles expliquent certaines petites séquelles non handicapantes (comme les douleurs intra-crâniennes et l'engourdissement des membres, céphalées, fatigue, vertiges,... Pas tous les jours hein 😊) mais à part une réévaluation périodique et un peu de 'rééducation', rien à faire. Tout évolue super bien. L'infection au staphylocoque n'a, semble-t-il, pas laissée de traces. Concrètement, j'augmente mon temps de travail à un 4/5ème de temps à partir du 01/12 et, si tout évolue dans le bon sens, je reviens à 100% à partir du 01/02/23 !!! Je suis HEU-REUX. 🙂
    14 points
  15. Hello tout le monde, rebelote avec cette fois-ci une destination plus nordique. Pour conclure le point Transpy car je n'ai pas vraiment fait de CR. Le fameux Adam Bialek qui fini devant moi est en fait une sacrée machine. Il fini il y a une semaine 3e de la TCR en ayant joué en tête de course jusqu'à l'épisode Ferry. Bref revenons à nous moutons... Au menu pour les jours à venir: la GBDuro Pour suivre la course (+présentation compète) le lien se trouve ici: https://dotwatcher.cc/race/gbduro-2022 Concernant ma monture je pars sur mon gravel. Montage à blanc pour la photo, ce ne sera pas le setup définitif au niveau de ce que j'emporte. Chiru Vagus Adventure (Ti Frame) SRAM Force AXS 40/10-44 Amaruq Speed Cross 38 - SON Hub (front) // Hutchison Touareg 45mm (avec Air-Liner) MissGrape bags kit, Sierra Designs bivy bag, Thermarest Uberlite et Cumulus X-lite Klite Bikepacker ULTRA V2 and Lezine Piko Lights Pas de pression, je ne vise que le haut du classement . Plus sérieusement on verra comment se passe l'épreuve qui est un format un peu particulier avec les 4 étapes. J'aurai préféré en une traite, ça rend la course plus dure mais l'orga souhaite qu'il y ait des échanges entre participants durant les breaks. Ce qui en soit n'est pas trop mal. C'est le principal reproche que j'ai pas rapport à la Transpyrénées, que dalle d'un point de vue social (rien mis en place par l'orga avant ni après). Bref suis impatient, ça va être une belle!
    14 points
  16. Demain ça fera pile 6 mois que je suis rentré à l'hosto pour me faire opérer. Pour rappel lors d'examens on avait remarqué une tumeur au côlon et un rétrécissement de celui-ci. Après discussion avec le chirurgien il a été décidé d'enlever tout le côlon. Là faut déjà se préparer mentalement à se faire charcuter les tripes et ensuite vivre avec une poche. Mais bon j'assimile le truc et hop c'est parti. Je passe sur les petites contraintes lors de leur docteur Maboul qui ont fait traîner l'opération et l'infection qui a fait que j'ai dû repasser une 2e fois sur le billard quelques jours après. Ni l'impression d'avoir été pété par un bus de la tec quand ils ne sont pas en grève. Déjà grosse deadline car je rentre le 13 décembre, opération le 14, et je dois signer mon contrat pour le nouveau taf début janvier 👀. Et à chaque fois que je croise le médecin la même question... le vélo c'est pour quand docteur? 😁. Puis 2e round, à peine récupéré de l'opération boum faut faire de la chimio, 12 séances. Là j'en ai déjà fait 9. Une belle saloperie. Je m'estime encore chanceux car mon corps gère encore bien les effets secondaires mais parfois l'impression d'avoir zéro force pour rouler. Heureusement je suis en nucléaire et j'ai le mental. D'une séance à l'autre les sensations ne sont pas les mêmes, je l'ai bien senti hier, 3 jours après la perf par moment j'avais un peu de mal. Donc jusqu'ici cette année j'en suis à 28 sorties et 1300km selon le Dieu Strava. En musculaire ça aurait été impossible pour moi, l'électrique m'apporte vraiment un plus, tant sur la longueur des sorties que sur le D+ mais ça reste physique et tant mieux (avant je faisais en général des sorties de 50km avec max 600 de d+ en muscu et j'étais content). Niveau physique mon poids de forme tourne dans les 80-82 kg, avant l'opération (vu le régime alimentaire sur place 🤮) je m'étais engraissé en mode hibernation. Je suis descendu un peu sous les 70 (mode coureur de fonds) et là je suis remonté à 88 👀 va falloir améliorer le régime alimentaire, je dépense moins dans le bureau que dans l'ancien taf visiblement 😅 et moins de poids c'est plus d'autonomie de batterie donc plus de plaisir. Le bilan est donc assez positif, ça ira encore mieux mi juillet quand je n'aurai plus ces foutues séances. Autre point positif les cicatrices ne sont pas trop visibles le chirurgien a fait du bon boulot donc pour frimer torse nu en bord de piscine c'est jouable. Le bon temps a l'air de revenir je vais me tenir à des sorties plus régulières histoire de chasser un max de tuiles, sans me mettre de chiffres en tête. Peut-être de vrais challenges en 2023 genre km, D+ ou autres. Et pas trop penser au route ou gravel 😵 Bisous les filles et bonne lecture.
    14 points
  17. Faire du ski de fond en démarrant de chez soi 😍 Au milieu des champs de patate du Condroz.
    13 points
  18. Bon, une bonne et une mauvaise nouvelle par cette journée pluvieuse: - la bonne, les résultats médicaux sont parfaits donc plus de traitement, juste un scan de suivi tous les 3 mois. - la mauvaise, je viens de recevoir le mail qui fait si mal, " Uh oh, ....just stole your Kom" 😭 un de mes derniers en musculaire, je me sens piqué dans mon orgueil c'est la guerre.
    13 points
  19. Hier après boulot, je vais faire une course à moto. En rentrant je tombe sur un mec qui pousse sa moto dans un faux plat.... je m'arrete, le mec en sueur....vieille moto, pas de jauge essence.... et en panne d'essence. J'ai fait ma BA, je suis allé à la pompe, prendre une bouteille vide dans une poubelle et lui ai ramené 1.5L de 98. Le mec m'a remboursé et était le plus heureux. Cet esprit motard ✌️
    13 points
  20. Bon, ce projet aura pris BEAUCOUP plus de temps que prévu (à croire que y a eu qq petites choses entre temps ), et aura pris BEAUCOUP de forme différentes... Mais c'est finalement lancé, j'ai la première pièce dans les mains. Petite larme à l'oeil après tout ce temps... Je n'en dis pas plus pour le moment, j'alimenterai le sujet au compte goutte au fur et à mesure. Une petite photo quand même, sinon vous allez pas me croire
    12 points
  21. Dernière petite course "bonus" de la saison. Further devait être la dernière mais on m'a motivé et la tête est encore ok pour une dernière. Après le compte sera bon. Puis ils annoncent 25/30°C THE GOATS 750KM / 18 000m d+ / 75% OFFROAD - Annoncé plutôt gravel Départ à de la Serra da Estrela( Covilha) soit les plus haut sommets du Portugal (1993m). https://www.thegoats.cc/ Ca risque de rouler fort avec Sofiane et Clément (Mahé) au départ. Bref ça va pas être de tout repos... Niveau setup, infidélité au Titane j'ai envie de repartir sur un carbone. Cannondale SuperSix EVO SE Roues ERASE GD35 / SRAM Force AXS 40-10.44 / FIZIK ARGO Adaptative 3D / Touareg 45mm + inserts Le tracking de la course: https://www.followmychallenge.com/live/thegoats23/
    12 points
  22. C’est l’histoire d’un gars qui se fait plaisir. point. 🙃
    12 points
  23. Je continue de squatter ce sujet, vu que c'est un peu la suite au BRM300 plus haut Donc, mon projet de vacance. Vous n'êtes pas sans le savoir, je suis fan de cyclisme féminin. Donc quand ils ont annoncé le parcours du TDFF, l'idée d'y aller à vélo a commencé à mûrir dans ma tête. Première étape, achat d'un peu de matos à @Stumpjumper l'occaz de tester des trucs pour pas trop cher. Et entraînement en partie sur Zwift (avec @missJuJu qui suivais le même programme) Les 200km passent tranquille, le 300km ça va aussi. Je commence donc à faire moins de km, mais plus de D+ avant d'aller faire un BRM 400 BRM 400 qui se passe mal, abandon car jolies séquelles du covid (contracture du mollet,crampes n'importe quand , impossible de pédaler en force. Kiné etc, impossible de pédaler longtemps, etc) Début juillet, j'ai le feu vert du kiné. Les délais sont court donc on recommence par un 140 et puis 180 avec du D+ ça pique au mollet. Je planifie un peu le parcours, je décide de faire "tout droit" sans trop de pourcentage car pas certain pour mon mollet avec le poids du vélo. Donc Namur -> Hamois -> Rochefort -> Saint-hubert -> Libramont -> Virton pour la partie Belge. Puis Etain (car j'étais déjà passé par là avec @RifRaf), des champs , puis Pont à Mousson, Nancy, où je récupère le parcours de la 7eme étape du TDF jusque Gerardmer. Après la TCR, je regarde un peu mes baguages et je me dis que c'est un peu limite pdv volume. Donc test d'une sacoche de selle Ortlieb 16.5L,mais les serrages passent sur mon serrage de selle... (le problème quand on est petit) Puis test d'une apidura 17L qui passe niquel (Merci Morning cycle, je suis venu avec mon vélo et le contenu de ma sacoche pour tester en live ) Le jour J, départ à 8h avec @RifRaf qui m'accompagne jusqu'à Saint-hubert (avant de bifurquer pour aller manger chez belle-maman) A Virton petit changement de route car les gens me parlent du fête sur ma trace, (mais en fait c'est le lendemain...) ce qui me fait passer par une belle cote pour arriver a Tellancourt. A Longuyon grosse pause bouffe + provision car pas certain d'arriver a Etain avant la fermeture des magasins. J'ai pas mon temps et km exact car erreur de manip... mais j'ai dans les 200km en 9h30 de roulage. Je passe la nuit dans un bois du coté d'Etain. avec un moustique qui me tourne autour, mais le bivy est équipé d'une moustiquaire donc OSEF Départ le lendemain à 8h30, "petit déj" après 45km où un gamin m'admire en train d'affoner 75cl de chocolat froid (le cuissard d'hier qui séche, et mon sac a dos de course) dîné vers 14h a Nancy, mais les pâtes chaude ne passent pas spécialement (il fait 34°), une glace quelques heures après (en roulant, c'est super utile les boutons pour changer les vitesses sur les prolongateurs quand on mange une glace) Une photo raté à Saint-Pierremont : un panneau qui indique Baccarat avec ma jante Duke Baccara Gerardmer, pizza à la place habituelle que je mange au bord du lac. Je trouve pas de zone de camping sauvage où je voulais, donc dodo sur un terrain vide entre des maisons. Un peu trop exposé mais bon... En plus c'est au bord de la Vologne donc humide (et j'ai de la ficelle et du sucre, mais pas d'olive... ) 200km en 8h30 Le lendemain, réveillé tôt (humidité...) donc je vais me mettre au bord du lac pour profiter de l'ambiance (mais pas de la chaleur) puis après les courses départ vers le sommet du markstein via la Schlucht. Après la course, je monte le grand ballon avant de redescendre vers Guebwiller pour dormir au chaud chez une amie. Et le lendemain, retour en mixe train + vélo. J'avais une option "retour à vélo" mais je manque quand même de fond et j'ai quelques petites douleurs qui sont resté malgré la bonne nuit au chaud, donc j'ai joué la sécurité
    12 points
  24. Et voici le résultat avant encore quelques minutes sur la transmission
    12 points
  25. Hello tout le monde Merci c'était vraiment une belle course et bien dure en terme de parcours, plus que ce que j'imaginais. Qq "choix" techniques n'ont pas aidé je m'explique plus tard. Bref la récup se passe super bien je suis prêt à rerouler Le corps n'est pas trop marqué c'est bon signe pour les prochaines. Bref je reviens bientôt avec un CR.
    12 points
  26. Je voulais juste vous dire : santé bande de barakis
    11 points
  27. Je me permets de mettre qq photos en vrac de Tonton @jos_2001 C'était en effet bien sympa cette sortie, 9 rouleurs, 5000 membres non ? Only the braves Drôle de conditions météo en effet, pas de pluie ou presque , miracle, par contre le terrain était rigolo J'adore le côté jardinage moi par contre, on porte on découvre on glisse dans un torrent de boue, le pied (mais pas trop souvent vive l'été !!) After un peu trop courte pour nous mais juste content de renouer avec de vrais contacts entre membres Bmb , sindjeu comme dirait l'autre c'est quand-même plus gai que de parler covid et bagnoles Merci à tous les protagonistes du jour et ceusses dans l'ombre
    11 points
  28. Premiers tours de roues aujourd'hui pour vaincre ma trouille de remonter sur le vélo... 11 petits kilomètres de ravel avec Mme JojobleuE. Le vélo, c'est comme la bicyclette, ça s'oublie pas. 😊 Un froid glacial et pas mal de stress. Il faudra encore un peu de temps pour que ça aille presque tout seul mais, à part une légère sub-luxation de l’épaule gauche et les côtes un tout petit peu douloureuses, tous les voyants sont dans le vert. Je reprends le boulot à plein temps dès lundi !!! (Après 16 longs mois bordel) Je dois faire de la kiné pour l'épaule pendant encore 15 semaines puis 9 séances de kiné respi à cause d'un syndrome d’hyper ventilation causé par les traumas et stress à répétition depuis 2 ans. Je dois réapprendre à respirer... 2023 démarre super bien. Plus qu'à faire en sorte que ça continue. 🤞 Bisesssssssss à tous et courage aux blessés du fofo. 💪💪💪
    11 points
  29. Bon, il est déjà compliqué à mettre sur mon porte vélo, reste à le caser dans la cave 😁 Meteo idéale pour ramener un vélo neuf à la maison
    11 points
  30. jvjvd que j'ai un rêve depuis des années... et que j'ai décidé de le réaliser... Jouer du piano ! Du coup .... Achat 1 Et je viens de terminer les premiers modules de jejouedelamusique.net ... Je peux déjà faire l'intro de Coldplay - Trouble et Imagine de Lenon ❤️ Place maintenant à la version payante des cours .... ❤️
    11 points
  31. Je vous bats tous ! J’ai perdu hier mon… slip de rechange car j’ai démarré en fermant mal mon sac. Heureusement j’ai toujours de la réserve.
    11 points
  32. jvjvd quand le copain de ta fille demande à te parler en tête à tête , et te demande la main de ta fille c'est difficile de dire non ...
    11 points
  33. L'histoire de ma vie, et de beaucoup d'autres ici 😂😁
    11 points
  34. Ja repris la configuration d'origine et j'ai amélioré tout ça
    11 points
  35. On a eu une petite visite officielle ce début de semaine 😊
    10 points
  36. Je voulais juste vous souhaiter à tous un très joyeux Noël et une bonne année, surtout une bonne santé ! De nos jours, les gens ne s’embêtent plus a écrire des mots perso à leurs amis et à leur famille, ils se contentent d’un copier-coller de conneries qu’ils transférent... Alors, après tout ce que nous avons vécu cette année, je tiens à vous remercier pour votre amitié et vous souhaite une bonne année 2018 ! Vous êtes le meilleur groupe de gym que l'on puisse avoir. Meilleurs voeux, Chantal
    10 points
  37. C'est prévu, on termine les papiers pour l'importation J'ai été à Nantes il y a 2 semaines pour le voir et rencontrer les concepteurs.
    10 points
  38. ah, il est rentré du coup, on a déballé bon, y'a une légère légère griffe dedans... genre le con qui a mis un coup de cutter, c'est hyper superficiel, mais je comprends pourquoi ils déstockent, prix plein je leur remballais ... A + de 40 % de remise on va pas chipoter... il est magnifique
    10 points
  39. j'ai demandé à Eddy de se lancer dans le bikepacking. Mission réussie
    10 points
  40. Départ de la maison jusqu'à la gare, train pour Eupen. On est allé chercher la Vennbahn à Raeren. Là on dort près de Monjoie, au début du parc de l'Eifel. Demain, re-Vennbahn jusqu'à Butgenbach, en espérant du soleil pour profiter du lac et de la piscine. Dernier jour, ravel jusqu'à Trois-Ponts, et train retour jusqu'à Angleur et vélo jusqu'à la maison. 15, 13 et 7 ans et demi. La petite a super bien roulé 👍
    10 points
  41. A la place habituelle. Pour les aveugles, c'est donc un Look Huez RS 785. Le proprio précédent a acheté la version de base, puis a changé la transmission (Ultegra vers Ultegra Di2), les roues, la potence, le guidon et la tige de selle. A peu près tout sauf le kit cadre. J'avais un peu peur du drop, mais le vélo a le même stack et le même reach à 1 ou 2 mm près que les recommandations de mon étude posturale. Reste la potence de 110 pour laquelle j'avais un peu peur, mais non, ça passe très bien. Le vélo est "standard": pressfit classique, tige de selle en 27.2mm avec collier, câbles "semi-intégrés". Seul détail qui fait que le cadre montre son âge, les pneus en 30mm max. J'ai fait 90km avec ce matin et que dire ? J'entre dans un autre monde par rapport à ce que j'ai connu. C'est 20 ou 30w de moins pour maintenir la même vitesse sur le plat, j'ai accéléré dans une côte et j'y ai pulvérisé mon record, il est très facile en danseuse et en plus très bonne surprise, le vélo est très confortable (pourtant pneus de 26mm en chambre). A confirmer pour les jantes en 45 mais dans une descente à presque 60km/h, j'ai bien senti les rafales de vent (mais j'ai des 35 qui trainent). Premières impressions très positives, je pense que c'est un vélo qui va faire de la borne. @Blacksad Le cadre arrive. Enfin c'est ce qu'on me raconte depuis des semaines...
    10 points
  42. j'ai craqué chef ... je pensais depuis quelques temps au succésseur de mon Slate , dont je suis pourtant hyper content, j'ai pourtant passé l'âge des démons de minuit , mais bon voilà ... c'est fait. Quelques recherches sur le net, une visite en magasin et bam
    10 points
  43. Épilogue: Bike24 m'offre la valeur du casque en bon d'achat ! Plus qu'à me trouver un nouveau casque...
    10 points
  44. Bonsoir à tous, Ça y est, la date est fixée ! Ce sera le week-end du 1er et du 2 avril 2023. On attendait la confirmation de pouvoir passer les deux jours sur place. Je vais repérer les traces le 16 septembre prochain avec le traceur officiel de l'événement à savoir ....... @Vincentw54 Pas compliqué de savoir où se passera, du coup ! Une communication de masse sera bientôt mise en place.
    10 points
  45. Voilà, mini-moi a fait sa fameuse course de draisienne, DH Marathon du Corbier. La piste est un parcours VTT permanent dans le même genre qu'au lac de l'eau d'Heure, une bleu de mémoire. Pour les 3 ans et plus, il on rajouter une petite boucle dans le plat, la piste verte avant de revenir sur la piste de départ. Nous sommes arrivés le samedi après une semaine de vacance dans l'Aveyron. Première séance d'entrainement pour le petit. Je sens que ça va être dur. il est fatigué et n'arrive pas au bout de la piste (5h de trajet juste avant). C'est la première fois qu'il franchi des obstacles en bois (genre de petit pont tout en arrondi). Ce n'est pas grave, l'important c'est de participer. Dimanche matin, retrait de la plaque de cadre à son nom puis échauffement, la piste est en accès libre. Ca va mieux mais il s'arrête de temps en temps parce qu'il voit un oiseau ou il entent de la musique... ce n'est pas gagné... Sur les obstacles je l'entend dire : "papa, au secours". Je ne savais même pas qu'il connaissait ce mot. Lors des échauffement, les gamins passent comme des furies sans faire attention aux plus petits. Mon fils est bousculé 3 fois de suite puis une quatrième fois ou le gosse donne carrément un coups de coude. Les parents derrière ne disent rien pas même une excuse... vive la mentalité course. Le pire à été un père qui engueule se fille de 4 ans comme de la merde parce qu'elle n'allait pas assez vite à son goût. 13h30 départ des pool pour la catégorie 2 ans. Mon fils est avec des enfants de 4 et 6 mois plus vieux que lui alors que dans la pool suivante, ils ne sont que 2 et du même mois que lui... Premier run, pour le plaisir, il fini dernier et à eu besoin d'un peu d'aide sur le début. Deuxième run éliminatoire, il fait toute la course sans aucune aide ni sur les obstacles ni dans les portions plus pentues, trop fière de lui mais sur le dernier virage, une belle épingle à droite il vois un petit cône jaune sur un plus grand vert, il s'arrête pour retirer le plus petit... il était déjà dernier mais bon quand même. au final, sur per fière de lui, il n'a pas fait la finale mais a quand même fait 2 runs. S'il avait été avec l'autre pool il aurait certainement pu participé à la finale mais on ne le saura jamais, ce n'est pas grave nous n'étions pas là pour la gagne mais pour le plaisir. Basile était le seul Belge de la courses et a eu de supers applaudissements en franchissant la ligne d'arrivée. A la fin, tous les participants ont eu droit à une petite médaille : Il en est trop fière et ne voulait plus la retirer Si on y retourne l'année prochaine, se sera avec un casque intégral. Pas mal de chute chez les participants dont une bien sur la mâchoire, heureusement plus de peur que de mal pour la petite.
    10 points
  46. Terminé. Mon mécanisme de sélection de vitesses via la Rohbox est tombé en rade. Obligé de tout démonter sur le bord de la route à Wonck. Merci à la dame et son papa qui ont vidé leur garage pour me trouver la torx adéquate. Ça a été un peu mieux mais je n’avais que 3-4 vitesses de dispo. Je ne compte pas le nombre de fois que je me suis arrêté au bord de la route (sans doute 50 voire plus). C’est con car n’ayant pas dormi j’étais parti dans les premiers mis à part les avions de chasse. Parcours sympa, surtout à partir du Kluisberg. Les premiers 120 ce n’est quand même pas folichon (juste le Kemmelberg). Vent infernal sur la totalité du parcours: cette nuit les éoliennes de la Hesbaye tournaient à plein régime, mais orientées dans le maivais sens. Trois gros orages sur les 120 premiers km. J’ai raté le ravitaillement 2 à Genval, orienté sciemment dans la mauvaise direction par un gamin présent au bal des rhétoriques de Genval, j’ai fait 200km en autonomie, remplissant ma gourde dans les chiottes d’une station encore ouvertes. J’ai mal au cul comme jamais. Mais physiquement j’ai bien fini, meme si je plafonnais en vitesse de pointe à 22-23km/h quand j’arrivais à passer la 8. edit: incroyable les personnes qui ont fait le 150! Comme m’a dit @StephD on dirait une randonnée familiale. Pourtant c’était de très loin la partie la plus compliquée. Il y avait même 4 jolies jeunes flamandes full lycra très sympathiques. On s’est dépassés un nombre incalculable de fois quand je chipotais à ma Rohbox.
    10 points
This leaderboard is set to Brussels/GMT+01:00
×
×
  • Create New...

Important Information

By using this site, you agree to our Terms of Use.