Jump to content
Sign in to follow this  
KOSTE

QUE MANGER PENDANT

Recommended Posts

Deuxième volet de la trilogie ;) La première base etant assurée, il va falloir "gerer" a la fois l'hydratation, afin d'eviter les crampes, et surtout maintenir le taux de glycemie sanguin pour permettre de maintenir l'effort ! Important sur l'hydratation : Ne jamais boire de grandes quantités a la fois : cela diminue la vitesse de vidange gastrique et donc freine le gain d'hydratation Ne jamais boire de boissons hypertonique en grandes quantité, cela freine egalement la vidange gastrique et precipite une deshydratation, en effet, l'organisme va devoir diluer le contenu gastrique avant de le resorber Les boissons hypotoniques sont resorbées rapidement, elles sont donc plus a meme de rehydrater ! Les melange "ravito" sont rarement dosés comme il se doit !!! Les boissons isotoniques sont donc le meilleur compromi, a consommer des le debut de l'effort, a raison d'une bonne gorgée toutes les dix minutes ! Les premiers signes d'une deshydratation sont transpiration "froide", (frissons) et debut de crampes, Une amorce se traduit deja par une chute de 20% des capacités physiques !! Lorsque la sensation de soif s'installe, la deshydratation est deja bien avancée .... De meme pour les crampes, ce sont les conditions d'exceptions pour boire en grande quantité et lever le pied. Un apport en sel peut sz'averer tres benefique a ce stade. Souvent l'envie d'uriner disparait Si le ravito est pourvu en flotte, la diluer avec un gel, plutot que faire confiance aux melanges fourni. Pour la nourriture, le marché est largement pourvu de barre et autres gel ! Apprendre a dechiffrer les notice, et choisir barre et gel dont le pouvoir calorique avoisine les 300 à 400 kcal /100gr Ex performance energel, performance barre, pour moi les meilleurs Ne pas hesiter a manger AVANT le coup de barre, donc toutes les heures l'equivalent d'une barre ou d'un gel (à 370 kcal) Interressant de prendre un gel antioxydanrt des le debut, et poursuivre toutes les 2 à 3 heures Les gel coup de fouet sont a reserver pour la fin uniquement, leur effet pourrait puiser le reste des reserve trop tot ! Important : Le coup de barre, appelé hypoglycemi (lors d'un manque d'apport) est systematiquement precedé par un Accoup de puissance ! L'impression d'avoir des jambes d'enfer !! Ceci est du par une decharge adrenergique (adrenaline) du a la brusque baisse de glycemie !!! Donc MANGER lorsque vous ressenter cela !!!! Il; est impossible d'avoir une hypoglycemie reactionelle durant l'effort, ne pas hesiter a manger donc .. Abvantage des gel : rapidité d'ingestion ! Specialement etudier pour assimilation rapide ! inconvenient : cout ++ Avantage des barres , apport important de'energie, sensation de grignotage inconveneint : difficile a avaler pendant l'effort Les autres apport : Granit : 125 kcal, pas asser pour l'effort prolongé les tartine, gauffres donuts etc , totalement inadapté dans les sucres et surtout trop gras

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bon je déterre un peu car hier j'ai utilisé pour la première fois un coup-de-fouet pour grimper ma dernière côte. Donc en gros j'avais fait 37km et il me restait à remonter depuis Mery sur Beaufays. J'ai pris une dosette Fenioux 3...et en 30" j'ai retrouvé de bonne guiboles, j'ai rarement monté aussi vite, ça m'a fait assez bizarre :nanana: J'ai quand même géré car l'effet est tout de même assez court, mais c'était un vrai plus!! Voilà, j'en prendrai si je vais voir Godefroid, aisni que des anti-oxydants...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bon je déterre un peu car hier j'ai utilisé pour la première fois un coup-de-fouet pour grimper ma dernière côte. Donc en gros j'avais fait 37km et il me restait à remonter depuis Mery sur Beaufays.

J'ai pris une dosette Fenioux 3...et en 30" j'ai retrouvé de bonne guiboles, j'ai rarement monté aussi vite, ça m'a fait assez bizarre :nanana:

J'ai quand même géré car l'effet est tout de même assez court, mais c'était un vrai plus!!

Voilà, j'en prendrai si je vais voir Godefroid, aisni que des anti-oxydants...

tu peux en prendre plusieurs aussi, (pas tout d'un coup) etalé sur la distance, mais il y a un risque de se cramer rapidement !

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bon je déterre un peu car hier j'ai utilisé pour la première fois un coup-de-fouet pour grimper ma dernière côte. Donc en gros j'avais fait 37km et il me restait à remonter depuis Mery sur Beaufays.

J'ai pris une dosette Fenioux 3...et en 30" j'ai retrouvé de bonne guiboles, j'ai rarement monté aussi vite, ça m'a fait assez bizarre :nanana:

J'ai quand même géré car l'effet est tout de même assez court, mais c'était un vrai plus!!

Voilà, j'en prendrai si je vais voir Godefroid, aisni que des anti-oxydants...

tu peux en prendre plusieurs aussi, (pas tout d'un coup) etalé sur la distance, mais il y a un risque de se cramer rapidement !

Je ne connais pas grand chose là-dedans, mais je sais que chez Fenioux il y'a le gel 2 avec mélange de glucose et malto, alors que dans le 3 il n'y a que du glucose.

Puis je penses plutôt utiliser une boisson énergétique pour effort long. Avec les ravitos et les anti-oxydants en plus cela sera peut-être suffisant pour tenir (?). Je garderai le coup de fouet quand les jambes seront vraiment lourdes... (je cherche pas la perf, juste à ne pas m'écrouler dans la dernière côte :banana:).

Share this post


Link to post
Share on other sites
:siffle: J'ai une question toute simple : comment gérer la prise de gels tout au long d'un marathon? Ce que j'envisage, c'est d'attendre la troisième heure pour ensuite en prendre un/heure, avec en alternance un gel énergie rapide et un gel endurance. Ca va faire un total de 7 gels pour le GRG, plus toute la bouffe... Ce n'est pas un peu trop? Edited by contador

Share this post


Link to post
Share on other sites

Premier gel après 1h15 et ensuite un gel tous les 45 minutes

Autant que ça... Même pour un effort de 10h? Punaise, je vais être à plus de 10 gels sur le 160 du GRG... :siffle:

Seconde question : faut-il alterner les gels endurance / énergie rapide dès le départ (à partir d'1h15 donc)?

Dernière question : les gels permettent-ils de réduire la quantité de bouffe "solide" à ingurgiter?

Merci :siffle:

Share this post


Link to post
Share on other sites

Moi j'utilise un gel (windose) toutes les 45minutes, un anti oxydant toutes les heures et un coup de boisson énergétique toutes les 15 minutes. Depuis que je fais ça => plus de crampes, jamais de fringale! a+

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je me demande si tout ces gel ou boissons n’ont pas d’effets néfastes sur les personnes qui ont des problèmes de reins.

Share this post


Link to post
Share on other sites

pourquoi? à cause d'une grosse hyperglycémie transitoire?

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je pense plutôt aux personnes qui font des lithiases rénales, donc est ce que ces produits n’en aiderait pas la formation ?

Edited by pascal68

Share this post


Link to post
Share on other sites

Premier gel après 1h15 et ensuite un gel tous les 45 minutes

Autant que ça... Même pour un effort de 10h? Punaise, je vais être à plus de 10 gels sur le 160 du GRG... :siffle:

Seconde question : faut-il alterner les gels endurance / énergie rapide dès le départ (à partir d'1h15 donc)?

Dernière question : les gels permettent-ils de réduire la quantité de bouffe "solide" à ingurgiter?

Merci :siffle:

Si ça peut te rassurer, je mange encore beaucoup de barre de céréales, Ovomaltine, etc ! Jusqu'à ce que mon estomac me dise m...e ! Comme c'est arrivé au Cristalp ! J'ai terminé les 2 dernières heures avec uniquement du liquide !

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je pense plutôt aux personnes qui font des lithiases rénales, donc est ce que ces produits n’en aiderait pas la formation ?

Pour les lithiases, à ma connaissance, plusieurs facteurs interviennent : excès et déséquilibre en certains minéraux, déshydratation, pH urinaire, infections urinaires,...

Alors oui si tu en bouffes 10 par jour tu risque de favoriser le premier facteur, mais si c'est juste de temps en temps bofbof...

Une idée toubib?

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je pense plutôt aux personnes qui font des lithiases rénales, donc est ce que ces produits n’en aiderait pas la formation ?

Pour les lithiases, à ma connaissance, plusieurs facteurs interviennent : excès et déséquilibre en certains minéraux, déshydratation, pH urinaire, infections urinaires,...

Alors oui si tu en bouffes 10 par jour tu risque de favoriser le premier facteur, mais si c'est juste de temps en temps bofbof...

Une idée toubib?

+ 1 :siffle:

Share this post


Link to post
Share on other sites

Tiens, j'ai une recette naturelle pour tous ceux que les produits chimiques rebutent (voir qui sont trop fauchés pour s'y mettre). Pour un litre d'eau, ajouter 50 à 75 gr de glucose, 3gr de sel et un jus de citron. Le sucre permet de préserver les réserves de glycogène et le sel permet d'augmenter l'absorption d'eau dans l'intestin grêle, de diminuer la diurèse (l'envie de faire pipi quoi, l'autre avec ses mots compliqués) et stimule la soif (déprimée par l'activité physique). Et le citron? Ben pour le goût, pardi! Voilà, tiré d'un cours sur l'évolution des mécanismes physiologique à l'effort. Que du bon pour pas cher :boulet: !

Edited by Starconquest

Share this post


Link to post
Share on other sites

A chaque rando, en général vers les 25-30 km j'ai un sursaut d'énergie terrible. Comme je ne fais jamais plus de 40-45 kms, je me demande si ce n'est pas justement ce fameux accoup d'énergie, qui survient avant le coup de pompe. J'utilise régulièrement des gels, mais qui ne font que 160kcal aux 100grs (wcup de chez Decath., vous savez ceux qui ont un goût de beurre fondu au sucre, mais 0% de lipides..), à quel moment dois-je les utiliser ? Moi qui m'empiffrais de gauffres aux ravitos, je m'abstiendrai maintenant... Quelles sont les boissons (marques ?) à utiliser pendant l'effort ? Merci

Share this post


Link to post
Share on other sites

A chaque rando, en général vers les 25-30 km j'ai un sursaut d'énergie terrible. Comme je ne fais jamais plus de 40-45 kms, je me demande si ce n'est pas justement ce fameux accoup d'énergie, qui survient avant le coup de pompe.

J'utilise régulièrement des gels, mais qui ne font que 160kcal aux 100grs (wcup de chez Decath., vous savez ceux qui ont un goût de beurre fondu au sucre, mais 0% de lipides..), à quel moment dois-je les utiliser ?

Moi qui m'empiffrais de gauffres aux ravitos, je m'abstiendrai maintenant...

Quelles sont les boissons (marques ?) à utiliser pendant l'effort ?

Merci

Quand il y en a prefere le pain d'epice au gauffre...c'est plus efficace..et consulte le post alimentation sur ce forum..

Share this post


Link to post
Share on other sites

Si je peux me permettre un petit résumé pour voir si le novice que je suis a compris ce que j'ai lu ici et ailleurs. Donc pour une distance/temps type rando du dimanche sans objectif de chrono, entre 35 et 50 km / 3 ou 4h sur le vélo / météo belge normale Boisson : +/- 500 ml par heure, de l'eau ou de la boisson isotonique Manger : L'équivalent de 50g de glucide par heure, sous forme de barre énergétique ou autre (fruits secs). En essayant d'absorber plusieurs type de glucides. C'est une bonne base pour commencer ?

Share this post


Link to post
Share on other sites

je profite de ce topic pour ne pas recréer un autre qui parle du même sujet. En faite j'aimerais savoir si les gels , barres , et boissons iso font grossir. Je demande ça car quand je lie les rapports caloriques sur les emballages je me pose des questions. Je dois encore perdre 5 kg et je voudrais faire des efforts pour maigrir d'un coté et reprendre de l'autre avec ces produits la.

Share this post


Link to post
Share on other sites

je profite de ce topic pour ne pas recréer un autre qui parle du même sujet.

En faite j'aimerais savoir si les gels , barres , et boissons iso font grossir. Je demande ça car quand je lie les rapports caloriques sur les emballages je me pose des questions.

Je dois encore perdre 5 kg et je voudrais faire des efforts pour maigrir d'un coté et reprendre de l'autre avec ces produits la.

Normalement ils marquent dessus que c'est a consommer uniquement dans le cadre d'une alimentation sportive (ou un phrase dans ce genre là)

Car oui, si tu bouffe ça comme souper tu va prendre du poids.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Il n'y a pas de miracle pour maigrir : il faut apporter moins de calories que ce qu'on consomme et faire tourner le système digestif toute la journée. Donc manger plusieurs fois par jour en petites quantités plutôt que une fois en grosse quantité pour le même apport calorique. Je ne comprends pas bien ta dernière phrase, tu veux continué à perdre de la graisse tout en prenant de la masse musculaire en utilisant les produits isostar?

Share this post


Link to post
Share on other sites

Hello, Perso je fonctionne avec 10% de mon poid en gramme par heure. donc si tu fais 70kg, essaye de prendre 2 gels de 35 gr/h.(pour les glucides) 70grr de glucide par heure! Maintenant , suivant la distance il est intéressant d'avoir un apport en minereaux et soit en protéine ou BCAA. il faut regarder sur la configuration des gels ! Je participe à des ironman, donc 3,8km de nage ,enchainer avec 180km de vélo, puis 42km à pied. je mange des gels power bar 1/h je rajoute toutes les heures 1bar protéinée Squeezy ou overstim's, et j'alterne l'heure d'après avec un gel power bar et une bar natural energy salé(pour le sodium) pour l'hydratation je ragarde l'apport en minereaux , sans trop d'acidité. hydrixir ovestims est sympa, ou ergysport qui est une boisson iso qui fonctionne très bien!!!(malheureusement on n 'en trouve pas par tout soit en pharamcie ou j'ai découvert un magasin qui distribuait ergysport c'est à Stockel "urbantrisports". c'est là que je chope pas mal de conseils aussi!) Pour les autres sports je fonctionne toujours comme ça! VTT marathon, ou Course à pied, ou course sur route!(a)

Share this post


Link to post
Share on other sites

Comme dit Arnaud, il est important de prendre en considération ton poids ainsi que la distance et le type de l'épreuve. Il est certain que si tu consommes des barres et gels lors de tous les entraînements, il y aura moins de perte calorique mais aussi une sorte "d'accoutumance" aux effets de ceux-ci ;) Après tout dépend de ton type de pratique et de tes objectifs. Sans oublier que la perte caloriques, et donc de poids, se fera probablement plus vite au travers de sport "cardio" que sur le vélo en lui-même. Bertrand

Share this post


Link to post
Share on other sites

je profite de cette rubrique pour justement poser une question sur l'alimentation. j'aimerais savoir si tout ces produits tels que gel , barre , boisson iso ne font pas grossir car quand je vois les calories sur les emballages ça fait peur. Je fais du vtt carj'ai découvertune passion mais aussi pour perdre les5 kg que j'ai en trop et faire du sport pour maigrir et reprendre a cause du sucre consomé c'est pas génial. ce que je dis peut parraitre stupide mais je ne maitrise pas du tout cette pratique en tant que néophyte.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Tout dépend du niveau d'intensité (effort physique) à laquelle tu pratiques le vtt. Pratiqué à bon rythme le vtt est un sport énergivore au niveau des dépenses caloriques. Perso, je dépense entre 600 et 800 Kcal/h lorsque je roule en vtt. Donc pas de souci pour les Kcal contenues des les bars, gels et boissons énergétiques. D'ailleurs au-dessus d'environ 3h30 d'effort en vtt, les réserves du corps humains sont épuisées malgré l'apport de gels, bars et boisson énergétiques si on à pas modifié son alimentation pour faire des stocks avant l'effort.

Share this post


Link to post
Share on other sites

je ne suis pas encore un fou furieux en vtt je roule la plupart du temps entre 20 et 35 km à une moyenne avoisinant 14. Qu'elle quantitée faut il absorber pour ces distances ? Engénérale je prends une gourde de 600 ml d'iso et je mange une barre pendant et je fais le double si je pars sur du 35 km.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Difficile à dire sans être diététicien et sans te connaître. Si le rythme est relativement soutenu : une gourde par heure répartie en petites gorgées et une barre par heure en petites bouchée également.

Share this post


Link to post
Share on other sites

et puis on ne consomment pas les "meme calories" selon l'effort ! Meme le biker qui a 50 kg de trop peu se taper une fringale alors qu'il a des calories en reserves ! Le meilleurs moyen de perdre du poids gras lors de n'importe quel sport est de le pratiquer à 60 % de fcmax, Donc faire des sorties a stock n'auront pour effet que de liquider le stock en glycogène, meme si la brulure de graisse intervient (mais peu) ! N'importe quelles activités entraine une lipolyse meme les jours qui suiven, mais elle sera plus importante a faible intensité ! Par contre + 10 pour consommer les gels avec des barres, le gros risques des gels est d'avoir une riposte en insuline (si on charge trop le sang en glucose) et precipiter la fringale ensuite.

Share this post


Link to post
Share on other sites

peux tu me donner la définition de glycogène et de lipolise et de fcmax. Désolé je ne connais pas encore tes bien les mots liés à l'alimentation

Share this post


Link to post
Share on other sites

peux tu me donner la définition de glycogène et de lipolise et de fcmax. Désolé je ne connais pas encore tes bien les mots liés à l'alimentation

bien sur ! ;)

Glycogene = substance energetique stockée dans le foie et les muscles (plus ou moins 300 gr, chaque gramme stockée avec 3 gr d'eau)

et directement utilisable pour les efforts intensifs ! Problème, rapidement epuisée dans son stock d'ou l'interet des apport externe en sucre lors d'efforts.

Lipolyse = mobilisation des graisse en energie au depart des stocks

Et fcmax = frequence cardiaque maximale (determinée au test d'effort)

Share this post


Link to post
Share on other sites

donc en gros pour perdre les 3-4 kg en trop tu conseilles de manger peu au depart pour puiser dans les graisses déja présente et de s'alimeter tranquille pendant l'effort pour éviter une hypo c'est bien ça ? petite question --> que pensez vous des produits overstims j'aimerais bien me commander le pack sur le site ?

Edited by mikamac

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je remonte un peu le sujet car hier j'ai eu ma première fringale.

Déroulement des faits :

Debout à 6h30 ( réveillé par mon boulot alors que j'étais en congé ! Super ... )

Déjeuner vers 8h30 avec une crèpe de son d'avoine + un double Senséo.

Ensuite course en famille.

Retour case vers 13h et hop à 13h15 sur mon vélo.

Au programme deux boucles de 50 km. Je pars avec un bidon de 500 ml et un fond de bts de Coca ( +/- 200 ml ) + 1 Grany + 1 paquet de biscuit sec.

Première boucle: pas de souçis, j'ai de bonnes jambes et 32 km/h de moyenne.

Seconde boucle de 50 km ça tourne tjs bien bien mais commencent à vraiment avoir soif et faim au 70 km. Je continue. Grosse potion de plat avec vent favorable => gros braquet position aéro et roule ma poule. Roulage à 40/42 km/h pendant 7/8 km. Ensuite plus rien ne va ! Impossible de garder une cadence de pédalage correct. Daux cuisses, Rythme cardiaque haut par rapport à l'effort ... Il restait 15 km en plat avec vent défavorable. L'enfer ! Plus d'eau ...

J'en ai chier ! Retour casa, il m'a fallu deux heures pour récupérer. Pesée avant et après la sortie : Différence : 3,5 kg !!! http://www.b-m-b.be/public/style_emoticons//unsure.gif

De un : Plus jamais partir la panse vide !

De deux: Que puis je prendre avec moi pour éviter des fringales ? Gel ? Barre ?

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je ne suis pas expert, mais partir le ventre vide pour 100 km de vélo, faut être téméraire.. Mais aussi non en ce qui me concerne, ma recette pour les longues distances, bidons ou camel avec un mélange eau/malto/fructose, gel au cas où et frangipanes (c'est bon, nourrissant et facile à manger).

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pas top d'etre parti sans avaler de nouveau qq chose... le coca...à eviter car trop sucre...d'ou hypoglycemie et plus de jambes... Tu aurais du simplement avaler une tartine de jambon ou de fromage et emporter une ou deux barre avec toi etsi tu aimes un banane, moi je prends tout cela avec moi et en general pour 1OO km , j'avale la banane à mi chemin et si je sens que j'ai un ptit creux en preparation j'avale alors une petite barre , par contre je pars avec 2 bidons de 750 CC avec du jus de fruit coupé à l'eau... en general quand je reviens ils sont quasi vide....pour partir a jeun ....il faut bien se connaitre et demarrer au matin pour que ce soit tenable.... voila voila.....t Voila voila...

Share this post


Link to post
Share on other sites

+1 avec Patlouis,

@ Centaur: tu écris:"" déjeuner vers 8h30 avec une crèpe de son d'avoine + un double Senséo.

A mon avis, un tel petit déjeuner ne me semble pas correct, que tu fasses 100, 50 et même 0 Km !

Je trouve que le petit déjeuner est le repas le plus important de la journée.

Edited by ondolina

Share this post


Link to post
Share on other sites

+1 Ondo ! ça se ressent très vite quand le petit déjeuné a été négligé. Sinon prendre avec toi tout ce qui est a base de sucres lents (bananes & co ). @Pat : Sympa l'idée du jus de fruits. je prends note.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Non seulement ton déjeuner n'était pas suffisant pour un effort de longue durée dans la journée, mais en plus tu n'as pas mangé à midi. Pas étonnant que tu te sois pris une fringale.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Tiens, tant qu'on parle de déjeûner... Que mangez-vous avant un marathon ou une grosse sortie? Perso, j'ai touours bcp de mal à manger qq chose durant la première heure suivant le lever. C'est un enfer, je dois à chaque fois me forcer et je me vois mal me lever 1h plus tôt le dimanche pour becter. L'un ou l'autre petits trucs?

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci pour vos commentaires ! Oui je suis pas très fière d'avoir sauté le midi ... De plus ma femme s'est étonnée que je ne mange rien avant ... Pour le Coc, je savais pas ... J'en prendrais plus. Je vais réinstaller mon deuxième porte bidons et je partirais avec un bidon d'eau et l'autre avec un mix comme décris plus haut. Je vais également aller chercher des barres et gel. Par contre la banane dans le maillot ca va faire de la purée après 50/60 bornes ... :jesors:

Share this post


Link to post
Share on other sites

Tiens, tant qu'on parle de déjeûner...

Que mangez-vous avant un marathon ou une grosse sortie?

Perso, j'ai touours bcp de mal à manger qq chose durant la première heure suivant le lever. C'est un enfer, je dois à chaque fois me forcer et je me vois mal me lever 1h plus tôt le dimanche pour becter.

L'un ou l'autre petits trucs?

Ta photo de profil, c'était donc 1h après le lever ? :D

Sinon, j'avais aussi l'habitude de faire comme toi au matin, pas envie de manger etc. C'est une question d'habitude je pense, un bon gros bol de muesly, quand il est savoureux, passe très bien. Il faut juste prendre le temps de changer ses habitudes alimentaires au matin. La dernière fois en chambre d'hotes j'ai même testé le mélanges pates froides avec confiture et sirop d'érables, malgré mes réticences, c'est super bien passé ! Devant un beau buffet au matin à présent j'ai du mal à me contenir, je dois même me freiner car trop manger c'est aussi pas la bonne chose avant une épreuve sportive.

Donc à mon avis, prendre le temps de changer ses habitudes en douceur, et ne pas partir sur des à-priori trop forts. Change: Yes you can !

Share this post


Link to post
Share on other sites

@RifRaf: avant un marathon, je te conseille le RSD (régime scandinave dissocié)

1/ du 6è jour au 4è jour avant la compétition. Pendant ces trois jours, l'alimentation est hypoglucidique (10 à 20% de glucides), hyperprotidique (30 à 35%) et hyperlipidique (50 à 55%) La ration hydrique doit être importante : 2 litres d'eau entre les repas. On associe un entraînement intense à 80% de la VO² Max pendant plus d'une heure le premier jour. Cela a pour but d'épuiser les réserves glycogéniques musculaires

C’est la phase hypoglucidique ! !

2/ du 3è jour à la veille de la compétition.

Les 3 derniers jours sont consacrés à la recharge glycogénique grâce à une alimentation presque exclusivement glucidique (70 à 80%) (12 à 15% de protéines, 8 à 15% de lipides). On continue à boire autant, c'est à dire 2 litres d'eau entre les repas. Par contre, il faut s'entraîner beaucoup moins pour optimiser la saturation des réserves glycogéniques

La phase J-6 à J-4 étant pénible, l’alternative est le français qui zappe cette période et commence donc directement a J-3

En gros c'est pasta party à tous les repas (sans oublier l'eau entre les repas) et pain d’épice + confiture au petit dej.

Pour le dernier enduro c'est ce que j'ai fais et le matin de la course une barre énergétique (bon elle pesait le poids d'un âne mort et était sucrée a souhait :s) Par contre je n'ai pas mangé (ni eu le besoin de manger) avant 17.00

Share this post


Link to post
Share on other sites

@Raph: ben si on est un "champion" du dimanche et donc simple amateur, je dirais que pour un beau marathon bien physique (type Olloy) j'essaie de manger des pâtes au lever (heurk) soit au moins 2 heures avant de rouler (je sais le timing n'est pas idéal mais bon...) et surtout surtout de boire très régulièrement pendant la sortie....

Share this post


Link to post
Share on other sites

@RifRaf: avant un marathon, je te conseille le RSD (régime scandinave dissocié)

1/ du 6è jour au 4è jour avant la compétition. Pendant ces trois jours, l'alimentation est hypoglucidique (10 à 20% de glucides), hyperprotidique (30 à 35%) et hyperlipidique (50 à 55%) La ration hydrique doit être importante : 2 litres d'eau entre les repas. On associe un entraînement intense à 80% de la VO² Max pendant plus d'une heure le premier jour. Cela a pour but d'épuiser les réserves glycogéniques musculaires

C’est la phase hypoglucidique ! !

2/ du 3è jour à la veille de la compétition.

Les 3 derniers jours sont consacrés à la recharge glycogénique grâce à une alimentation presque exclusivement glucidique (70 à 80%) (12 à 15% de protéines, 8 à 15% de lipides). On continue à boire autant, c'est à dire 2 litres d'eau entre les repas. Par contre, il faut s'entraîner beaucoup moins pour optimiser la saturation des réserves glycogéniques

La phase J-6 à J-4 étant pénible, l’alternative est le français qui zappe cette période et commence donc directement a J-3

En gros c'est pasta party à tous les repas (sans oublier l'eau entre les repas) et pain d’épice + confiture au petit dej.

Pour le dernier enduro c'est ce que j'ai fais et le matin de la course une barre énergétique (bon elle pesait le poids d'un âne mort et était sucrée a souhait :s) Par contre je n'ai pas mangé (ni eu le besoin de manger) avant 17.00

Pour le régime dissocié, la littérature récente a prouvé les limites des celle-ci. Voici un article intéressant sur le sujet : http://www.medecinedusportconseils.com/2010/07/05/regime-dissocie-ou-semi-dissocie-quel-interet-quelles-indications/

Share this post


Link to post
Share on other sites

Un site intéressant ici http://www.diet-spor...art,699950.html

Merci pour ce lien vers ma proposition de "modélisation" nutritionnelle de J-6 au jour de la course .

Je dis "modélisation" et non "modèle" car il ne s'agit pas de conseils à prendre "à la lettre" ...

En effet ne sommes pas des clones.... chacun , chacune doit les adapter et les pondérer en terme de besoins propres c'est à dire en lien direct à :

> son poids ,

> sa taille,

> son âge,

> son sexe ,

> son activités au cours de cette dernière semaine avant l'objectif

Le régime dissocié scandinave appliquée à la lettre par d'un postulat qui relève d'une ineptie intellectuelle : considérer que pendant un temps donné, tout en étant en bonne santé, on puisse sortir du fondamental de l'homo sapiens : à savoir être un animal omnivore !!!!

Bien sûr je caricature mais enfin .... il faut être sérieux ...

Si pour "claquer une perf" il faut passer par une désorganisation complète des habitus alimentaires à mon sens le "jeu n'en vaut pas la chandelle"

Un fondamental en diététique ( sportive ou non) reste le principe de l'équilibre alimentaire du moins autant faire se peut ....

Alors certes on va pouvoir modifier pour augmenter un peu de ceci ou diminuer un peu de cela mais dans des proportion squi vont rester de l'ordre du raisonnable .

C'est sur ce postulat du maitien de l'équilibre nutritionnel que j'ai construit le "cadre diététique" de cette semaine pré compétitive .

J'insiste : il s'agit d'un cadre et non d'un modèle à appliquer à la lettre .

Il serait ainsi totalement inconscient de demander à un cycliste , travailleur de force dans sa vie professionnelle, de s'astreindre à un régime scandinave alors que celui-ci à des besoins énergétiques importants au quotidien.

Alain

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest jerome8

Hello, moi je prend des barres énergétique ainsi que du gel et cela fonctionne très bien pour ma part

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bienvenue sur BMB Alain ! Une source riche en conseils nutritionnels et entrainement !

Share this post


Link to post
Share on other sites

Et bien moi je vous donne un lien aussi très intéressant : http://www.nutripauquet.be/damien_pauquet_2.html Si effectivement, il faut avant tout se connaître partir le ventre vide pour une longue sortie, c'est assez téméraire... Perso, je prends encore bien une rasade de flocon d'avoine avec une banane et un bon café. Pour le reste, juste de l'eau avec très très légèrement de grenadine et des barres de céréales. Avec cela, aucun soucis... Et bien s'hydrater après l'effort. Les règles sont identiques quel que soit le sport mais surtout l'intensité de l'effort...

Share this post


Link to post
Share on other sites
Excellent site !

J'utilise la préparation petit déjeuner d' Alain Roche quasi chaque semaine.

Jamais un coup de fringale en cours de journée.

nb : ma poche à eau est remplie aussi en suivant les conseils d'Alain (mmmm, le sirop d'agave !)

Share this post


Link to post
Share on other sites

J'avais pas vu toutes vos réponses :$ Ça en fait de la lecture... merci! Pour le régime scandinave, j'ai eu l'occasion de l'aborder théoriquement durant mes études. Il ne m'a jamais tenté, trop de restrictions alimentaires. Mon problème porte, de façon plus précise, sur la prise du déjeuner avant une sortie. J'ai pu dégager l'une ou l'autre piste en parcourant vos réponses. Vais donc tester certaines choses. Malheureusement, je sais que peu d'aliments me font envie au lever. Je dois souvent attendre 1 heure avant de pouvoir ingurgiter quelque chose. C'est simple, en semaine, je déjeune toujours au taf, soit plus d'une heure après le lever. Bref, vais tenter de changer cette habitude alimentaire et de voir ce que ça donne.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

Sign in to follow this  

×
×
  • Create New...