Jump to content

Myaboki

Inconditionnels
  • Content Count

    1,147
  • Joined

  • Last visited

Community Reputation

41 Bonne

About Myaboki

  • Rank
    Membre irrégulièrement régulier
  • Birthday 11/17/1978

Méthodes de contact

  • Site Internet
    http://
  • ICQ
    0

Informations de profil

  • Ville
    Dolembreux
  • Prénom
    Laurent
  • Bike(s)
    Scott CompRacing CST Mag 21 1995; Trek Fuel EX 7 2008 custom; Viper TTT 2008

Recent Profile Visitors

4,390 profile views
  1. Bof, pas si ça gêne leur vision. Quand tu croise un voiture qui a ses gros phares, tu la vois bien 1" mais après tu ne vois plus rien...
  2. Grosse promo sur le Santa Cruz Blur en taille S (noir) et en taille M (Sunset) : 2850€ (en venant de 5000) https://www.bike-components.de/fr/Santa-Cruz/Velo-Complet-Blur-3-C-S-KIT-29-p73754/ Un Santa à ce prix...si je n'avais pas déjà craqué cette année, je l'aurais pris 😱
  3. Perso je me met sur le côté quand la voiture fait le premier effort (ralentir ou se déporter). Et à ce moment là pas de soucis je m’écarte, y compris si elle arrive de derrière. Par exemple je laisse souvent passer les camions en grimpant 10m sur le trottoir plutôt que d’être suivi par un 18t. Mais encore une fois, j’attend d’avoir un premier geste qui montre qu’ils font gaffes à moi 😇
  4. Myaboki

    Shimano GRX

    Sinon, j’ai trouvé ça en bidouille : une GRX 812 avec une chape longue de XT. CA permet d’étendre la capacité du dérailleur et d’ainsi monter du 30-46 devant et du 11-42 (voir 46) derrière ! Top Clairement c’est ce que je ferai le moment venu !
  5. Tu as tout as fait raison mais route à 90 avec du traffic. Impossible. mais j’y penserai si je le revois
  6. Ce matin, brouillard, froid, route humide et trop crevé. Bref j’ai craqué, bagnole. Me voilà donc en bagnole, 8h le soleil entrain de se lever avec un peu de brouillard, sur une petite route de campagne limitée à 90 (entre Dolembreux et Fontin pour ceux qui reconnaissent). Et là je rejoins un mec à vélo avec une remorque enfant au cul. Pas de lumière visible (celle de son vélo était allumée, mais cachée par la remorque...) ni gilet jaune. Seules les bandes réfléchissantes de la remorque faisait office de bouclier anti-voiture. Si accident il y a, on va pleurer le décès d’un père et de son gosse renversés par une vilaine voiture. Ça m’a énerver car c’est exactement le comportement qui décrédibilise le vélotaf.
  7. J’ai pas (encore) mais souvent lu que le pantalon Decathlon de Trail était nickel...
  8. On a quand même été bien épargné, je m'attendais à pire. On s’est pris une bonne drache vers 11h mais qui n’a pas duré. Et le parcours était humide mais pas boueux. j’avais hésité mais bien content d’y être allé. et j’ai découvert des nouveaux chemins vers Comblain. tres bonne rando les gars, merci et bravo
  9. C’est ça, j’ai un peu essayé mais vite capitulé 😄 mais quand je vois le TdF monter des cols aujourd’hui je me dis qu’il y a encore plus taré 😲
  10. Première fois pour moi de laisser tomber le velotaf pour cause de trop chaud (d’autant que je roule vers 13h le jeudi)... j’ai voulu mais ma femme me l’a interdit, j’ai pas insisté...
  11. Oui, je me suis dit exactement pareil. beaucoup de biker traversait le rond point du Sartay n’importe comment (çàd à l’envers), en slalomant entre le bagnoles. Et après on s’étonne...
  12. Pour Chaudfontaine, vu comme ça pas de soucis, je ne savais pas que c'était privé. Je n'avais qu'à faire comme tonton ! Mais je ne pourrai jamais m'empêcher de râler quand je descend sur du bitume Pour les portages, je me suis bien douté qu'il n'y avait pas d'autres alternatives. Sinon je suis d'accord avec Jos, content d'avoir eu du technique sur un 45. J'ai souffert mais avec la banane
  13. Je rajoute un avis plutôt positif. On est parti avec Dik sur le 48, en sachant très bien que ce serait physique, c'était bien annoncé. Et ça l'a été Pour le côté technique, on a adoré les descentes et les singles. Du vrai et bon VTT !! Avec la bonne idée de partir dans des coins pour la plupart peu connus. En bémol, la dernière grande montée à pousser était un peu la goutte d'eau pour moi. J'en avais vraiment marre de pousser mon bike. Ça a été mieux après, mais faut avouer qu'on a poussé beaucoup (trop). Autre bémol, un peu trop de route. En côte ça passe encore, mais descendre sur la route est un sacrilège. Par exemple, je n'ai pas compris pourquoi avoir descendu quasi tout le fort de Chaudfontaine par la route ? Et c'est vrai l'arrivée du Sartay sur la route méritait un peu plus de sécurité. Content de l'avoir fait, vraiment aucun regret
×
×
  • Create New...

Important Information

By using this site, you agree to our Terms of Use.