Jump to content

Leaderboard


Popular Content

Showing content with the highest reputation since 08/23/2018 in all areas

  1. 21 points
    jvjvd seconde fois en six mois que je mets en pratique mon brevet de secourisme, je traverse Hasselt en Slate , le calme absolu avant le défilé de carnaval , oops je remarque une moto sur le flanc,oops le motard allongé sur le trottoir et des gens autour ! , hopla je réfléchis pas , je monte la bordure du trottoir, jète le vélo au mur , les gens me regardent l'air perdu, je demande , vous avez déjà appelé les secours ? je m'accroupis à côté du motard, il est conscient , lui pose quelques questions, je lui demande où il a mal, me répond l'épaule , tu sens tes jambes ça va? t'as pas mal au thorax ? dos ? la tête ? ( le casque est bien amoché ) apparemment tout ça roule , je lui mets ma couverture de survie, ça pue l'essence , je demande aux passants de s'assurer que le contact de la moto est coupé, du coup ils se mettent à plusieurs pour relever la moto , et déposent les clefs à mes genoux, là t'as un coup d'adrénaline, tu te dis que tes cours ont servi j'enlève ma casquette Baraki ben oui je réalise qu'elle n'est plus vraiment de circonstance , je continuerai de discuter avec le motard jusqu'à l'arrivée des secours , t'es tombé tout seul ? oui , il me dit que l'épaule lui fait de plus en plus mal , je lui répond bouge pas , les secours vont arriver, si c'est clavicule , je connais bien , c'est six semaines calme et puis c'est guéri ... , je resterai accroupi à côté de lui en tenant sa main jusque quand les secours arriveront , au moins 10 minutes je peux écrire que c'est long et ici , la situation ne semblait pas critique .... ambulance et police arrivent , prise en charge du blessé, je récupère ma couverture de survie , le motard me lance un 'dikke' remerciement ses potes vers moi pouce levé , bon j'ai vraiment pas fait grand chose de compliqué , juste appliquer ce qu'on m'a appris mais ça a fait ma journée.
  2. 21 points
    JVJVD qu'après qq péripéties de fin de grossesse, mon petit garçon, Clément est né ce mardi ? Il est en forme et a déjà un très bel organe....vocal
  3. 18 points
    Alors, merci à tous pour vos gentils commentaires, c'est vraiment marrant de vous lire a posteriori Pas vraiment mal au jambes, un peu mais sans plus. Un peu mal partout hier mais pas plus que ça. C'est vrai que ces transmetteurs ça a été tout un bazar... Et c'est ici que commence mon CR. Malteni, donc. J'avais des regrets quant à l'édition de l'an dernier, je me suis trop tâté (ouais ouais), et puis finalement c'était complet. Tant pis pour les monts de Flandre, mais c'était un mal pour un bien vu les conditions dantesques de l'an dernier. No regrets. Mais cette année j'ai fait comme tout le monde, je me suis inscrit de suite des mois à l'avance, même si je déteste ça. Je me suis donc préparé correctement (càd pour moi rouler une fois par semaine, aller courir une fois de temps en temps), en allongeant petit à petit les distances, de décembre jusqu'aux 13 chapelles de la semaine dernière. Pas trop de stress donc, même si la Malteni était deux fois plus longue ma distance maxi réalisée à l'entrainement. Même pas peur. J'ai de toute façon autre chose à faire que de passer 20 heures par semaine à rouler, malheureusement. C'était gai de faire quelques achats, de vérifier tout son matos et tout. J'ai même fait abstinence de whisky 3 mois durant. Ca avait marché pour la Dirty Boar, y a pas de raison que ça n'aille pas cette fois-ci Course samedi. Vendredi je bosse. Je quitte donc tard la maison après avoir mangé une assiette de pâtes, j'arrive tard sur place, pas de fête, c'est pas la Gogo ici, c'est très studieux. Mon vélo fera dodo dans la brasserie et moi dans la bagnole. Nuit pas top, mais pas pire qu'en tente, parce qu'il gèle. Lever tard, suis à la bourre comme d'hab, j'ingurgite une tranche de craquelin, pas de café, nada, juste le temps d'aller chercher ma puce GPS. Départ retardé de quelques minutes parce que les trackers étaient à plat la veille. Bref, départ un peu précipité pour moi sans même avoir le temps de checker mes pressions, je loupe ma vague mais je m'en tape. Y a déjà plus des masses derrière moi, j'ai l'habitude. Mauvaise blague, mais je le savais : problème de mémoire dans mon Garmin, il ne me charge pas la trace, mais la route. Pas de points, donc. Je ne suis pas le seul dans le cas, tant pis. Devant c'est parti sans tambours ni trompettes, mais à fond comme souvent dans ce genre d'événement. Des gars qui roulent comme des machines à deux ou trois, voire plus. Il fait noir, il fait froid, mais rapidement le jour se lève, spectacle total. Les champs sont gelés mais les premiers singles sont boueux, réminiscence des pluies de la semaine. Faut juste gérer, parce que mes pneus sont pour du sec. Roi Gravier en 35, tubeless, c'est très bien pour le terrain annoncé, mais pas pour la boue. Juste quelques alertes, mais ça ne durera pas. J'avais décidé de partir très vite histoire d'être à l'heure au premier CP, et j'ai bien fait. J'ai pu accrocher de temps à autre l'un ou l'autre petit groupe, c'est précieux. Rouler vite et tourner les jambes à fond même sur le plat me permet de me réchauffer et d'arriver bien à l'heure au KM 60, ma moyenne tourne autour de 20, c'est correct.. Un café pour se réchauffer dans le bistrot, quelques minutes pour resserrer les boulons (ça secoue les pavés) et c'est reparti. J'en profite pour déjeuner. J'avais pris une brioche beurrée et j'ai bien fait parce qu'il n'y avait que de la bouffe énergétique Décathlon (sponsor oblige) et quelques oranges au ravito. Ce sera le cas sur tous les ravitaillement, et c'est vraiment un point noir. Ca, je m'en doutais, et j'ai prévu le coup. J'essaie toujours de respecter mes horaires sur les longues distances : pti déj à 10h, sandwiches à midi et à 18h, qui me sembleront les meilleurs du monde. J'ai bien fait parce qu'on a pas croisé grand chose, un Carrefour, l'un ou l'autre bistrot, mais pas le temps de commencer à chercher des épiceries. Faut pas trainer, je mange en route. Les singles s'enchainent, les parties techniques aussi, les bois, les champs, les bords de canaux, les terrils, c'est vraiment majestueux comme trace. La région est belle, et les terrils super marrants. Faut arriver en haut, souvent à pied pour moi parce que sur une endurance tu ne peux pas te permettre d'aller dans le rouge souvent. Y a 16 terrils, alors faut gérer. Chaque fois plein de bouleaux. Et je suis allergique, mais je suis traité, j'ai doublé les doses depuis une semaine en prévision de ça. Grandes forêts, ça trace, de temps en temps un photographe (que je ne verrai plus par après, dommage), ça sent Aremberg. Nous voilà à la trouée. Km 109 je crois, les jambes sont bonnes, ça tourne bien. Il commence à y avoir du monde pour demain, et la cyclo qui passe par là draine sont lot de cyclistes qui se prennent en photo. Pas le temps pour moi. De toute façon je suis déjà short time. Une demi-heure, une crevaison ou que sais-je et je vais devoir cravacher. De toute façon il fait trop froid, je ne peux pas enlever mes gants pour shooter avec mon téléphone. Ca va se réchauffer quand? Jamais en fait... J'ai fait la connaissance de Vincent, juste avant. Il vient de Bordeaux, en train. Il a crevé une fois (blague belge), puis une deuxième fois. Vive le tubeless. Je le laisse, on se reverra plus tard. Trouée d'Aremberg, donc. Ce n'est pas le premier secteur pavé pour nous, loin s'en faut, mais c'est le premier officiel de Paris-Roubaix. J'y vais à fond, plein milieu, aussi vite que mon 36x18 me le permet. Bien couché, bien souple des bras mais poignets fermes, légèrement pliés, les mains en haut, impossible de voir mon compteur tellement ça tremble, c'est génial en singlespeed, ça vole. Pas un bruit. Je dépasse au moins 30 cyclos qui font un ramdam pas possible avec leur dérailleur, sans compter tous ceux qui sont sur le côté, crevés. Juste un qui m'a passé. Quand j'ai pu voir mon gps, j'étais entre 18 et 20 km/h. Les pros hier passaient là à 31km/h pour les premiers, ça m'a rassuré. C'était le pied. CP juste après, il ne reste plus que 2 sandwiches, c'est une blague? Pas grave, j'ai les miens. Pipi, remplissage de bidons et je repars. Je m'incruste dans un peloton de cyclos qui ont dû se demander ce que je faisais là en moulinant à 35 à l'heure. On avance tout seul dans ces conditions. Je dois m'accrocher tout de même, c'est dur. On passe le secteur du pont Gibus ensemble, puis je les quitte. Je ne peux pas trainer, faut être avant 17h30 au CP 3 au KM 180, et il est déjà presque 14h. A partir de là je vais me retrouver 3h tout seul avec les vent de 3/4 face pendant 60km. Pas simple. Heureusement y a les terrils qui permettent de retrouver du fun, c'est vraiment génial, ça tournicote dans tous les sens. Je roulais un peu avec des Catalans qui zappaient chaque fois les montées des terrils (et les descentes marrante, du coup). Je trouve ça minable de venir d'aussi loin pour zapper le meilleur. J'apprendrai par la suite que c'est l'un d'eux qui a reçu la lanterne rouge. Bravo. Tant pis pour eux. Faut dire que la trace est vachement dure à lire, les chemins sont multiples et les erreurs aussi, pour tout le monde. Encore une difficulté supplémentaire quand on roule seul. Je m'accroche de temps en temps à quelqu'un mais ça ne dure jamais. Y a plus grand-monde derrière en plus. Pas grave. J'arrive en bonne forme au CP3, avec encore 30 minutes d'avance. J'ai bien pioché quand même. Tu crois que t'es cool, tu lèves le pied, puis les km techniques s'enchainent et tu n'avance plus, tu dois en remettre une couche. A propos, je suis content de voir le ravito, fallait que je m'arrête pour en remettre une, de couche. La température qui était un peu remontée descend d'un coup; je commence à avoir un peu plus froid, comme si c'était possible. Pipi, coupe-vent, toujours pas de salé, je repars alors que Vincent et Jérémy (de Metz) arrivent. Pas le temps de trainer, il reste 70km. Mauvaise surprise, on annonce encore un CP au km 210. Ca c'était pas prévu. Pas grave. Ici ça se corse. Le vent d'est est désormais de pleine face, il est froid et soutenu, ça va durer 35km, que des faux plats montants , seul, pas simple, sauf deux terrils, assez rigolos, qui viendront un peu varier l'effort. Vincent et Jeremy me rejoignent à 5km du CP4, qu'on atteint avec 30min d'avance. On essaye d'aider un concurrent en galère. Il n'en peut plus le pauvre. Méga fringale. Il finira le parcours en camionnette. Je fais tout de même deux trois photos parce que le coucher du soleil est magnifique. Vincent a pris de la crème, je m'en fous sur les couilles à droite et sur la b i t e, ouais je porte un peu à droite, et c'est là que je suis irrité, comme lui. Le cul ça va, merci Rapha et la chamois crème. On repart pour le meilleur, à trois. On va enchainer 3 secteurs de Paris-Roubaix, 11,10 et 9. J'ai eu un peu du mal dans Mons-en-Pévèle, surtout le faux plat montant, mais un bon 16 à l'heure, ça le fait encore, sous les encouragements des proprios de camping-cars déjà là pour la course, drapeaux au vent et barbecues, c'est vraiment marrant, tout ça à la fin du jour, et toujours sur le sommet du pavé, comme il faut. Carrefour de l'Arbre ensuite, avalé tambour battant après 225km. La nuit est tombée. Plus que 15km, et tombe sur cette friterie. On s'arrête, d'office! On y restera presque une heure, - fuck la moyenne ! - à causer avec les locaux, qui ont tenu à nous offrir une canette de Jupiler, ils n'en revenaient pas de notre promenade. C'est vrai que c'est un peu con. Dur de repartir, les jambes sont raides, mais on termine finalement assez tranquilles. Y a presque plus personne à l'arrivée, limite on les fait chier parce que les bénévoles doivent rentrer qu'on nous dit. Un peu cru, et pas très cool. Tant pis pour notre badge de finisher, ce n'est qu'un bout de plastoc. C'était une belle journée, riche en rencontres, en introspection pour moi (souvent seul), de jolis paysages, une superbe trace, c'est dur mais pas impossible, vraiment pas. Le vélo était parfait, pas de saut de chaine, pas de crevaison, rien! Heureusement qu'il a fait sec, et que les copains étaient derrière à m'encourager à mon insu, merci pour ça les amis, c'est trop chouette!
  4. 16 points
    Salut à tous, Je poste ce message aujourd’hui pour vous faire part du lancement d’une nouvelle marque dans le paysage de la bicyclette belge : C’est un projet de longue date (presque 5 ans déjà…), lancé conjointement par Thomas de chez Bewheels et moi-même. Vous pouvez donc deviner vers quels types de composants nous avons jeté notre dévolu ! Et oui, nous nous lançons dans la fabrication de moyeux conçus, designés, usinés et assemblés par nos 4 mains. Le projet à mis longtemps, trèèèès longtemps à se développer, mais quand on part de rien, c’est loin d’être évident tous les jours ! Néanmoins, on approche enfin tout doucement de la commercialisation, prévue dans le courant du mois de mai 2019. Je n'en dis pas plus pour le moment, je vous laisse les liens de nos pages instagram et facebook: http://facebook.com/erasecomponents http://instagram.com/erasecomponents Plus d'infos à suivre dans les prochaines semaines...
  5. 15 points
    Vous (oui je vouvoie car le tutoiement façon vélovert me gonfle) avez aimé la "Everyday I'm gravelin'" 2018 mais vous trouvez qu'il y avait : - trop de terre - pas assez de bagnoles qui frôlent- trop de fiante de poule dans les champs- pas assez de position aéro- trop de cadres en metal et/ou non-contrefaits- pas assez de surchaussures blanches et de mitaines- trop de pneus de plus de 30c- pas assez de relais- trop de straps, sacs à dos et saccoches de cadres- pas assez de cuissards moule-tich- trop de poils- pas assez de vent latéral pour te foutre les boules avec tes roues chinoises de contre la montre- trop de mono plateau et de Sram- pas assez de jambes huilées (à l'huile de palme fair-trade eco-responsable vegan-friendly circuit-mi-court-mi-nuque-longue-bien dégagé autour des oreilles)- trop de calme au milieu des bois- pas assez de Campagnolo et de prolongateurs de cintre- trop de verdure- pas assez de gels (et tout autre truc à jeter en bord de route) - trop de #gravel #exploremore #gravelride- pas assez de jantes hautes en carbone aéro-thermo-plastic de nylon fibre K-2000- trop de graviers- pas assez de routeCa tombe bien petit pleurnichard de vététiste influencable qui roule en graveul car c'est trop cool et tendance mais qui en réalité ne veut juste pas faire son coming-out route et rouler en pneus slicks et tenue toute moulante qui t'irrite les tétons et les bourses et ne permet pas de masquer ses excès de mitraillette mexicano à l'inverse de ta tenue Kenny EWS approved. Tu vas enfin pouvoir révéler au grand jour que :- oui, tu aimes l'odeur du tarmac qui fond au soleil- oui, tu aimes l'odeur du mâle rasé et suant, sur son vélo brillant et dans sa tenue pleine de sel de sudation.- oui, tu aimes le bruit de la jante carbone qui claque dans les nids de poules- oui, tu aimes te la jouer coursier du dimanche sur les rando parmis les vieux de 70 balais- oui, tu aimes te demander si cette voiture qui approche derrière toi t'a bien vu.- oui, tu aimes déformer tes poches de maillot avec la moitié du contenu de ton frigo et de ton atelier- oui, tu aimes gonfler tes pneus jusqu'à entendre ta jante craquer tellement tu lui as mis de pression dans la tronche et que tant pis pour le confort et les limites de pression constructeur car tu fileras tellement vite sur les 800m de ce segment strava en faux-plat où tu es second au classement que ça en vaut le coup.- oui, tu aimes te faire dessus quand tu passes sur une bande de peinture blanche humide- oui, tu aimes prendre des photos de tes chaussettes #sockdoping, de tes mollets #nopainnotartines, de ta dernière paire de lunettes 100% Sagan factory limited edition platinium aero+ ltd light high-vis #lookprogoslow - oui, tu travail ta position aéro et essaye de réduire ta trainée dans ta cave sur ton ht. Chacun fait ce qu'il veut avec sa trainée dans sa cave. - oui, tu aimes la route !Et oui je te tutoie désormais. Pas pour me la jouer vélovert mais parce qu'on va rouler dans nos belles tenues fit "moule moi tout ce que tu peux me mouler", tellement proche en peloton et tellement proche à te sucer... la roue qu'il vaut mieux laisser tomber quelques barrières directement.Tu pourras enfin discuter sans complexes :- de l'augmentation du prix des lames de rasoirs et des tes irritations intimes au delas de 4h de selle- de tes derniers choix vestimentaires de coordonner ton dernier maillot Rapha avec ces chaussettes pedal ed.- de ton atelier initiation au métier de Barista- de l'intérêt de l'oreillette chez les pro- de la dernière promo nouveaux abonnés Zwift - de ton finacement en 5 ans du dernier groupe Shramagnolo électrique- de tes ordonnaces non datées de Tramadol et Cirrus que tu as dégoté dernièrement Restrictions : - ne pas venir avec un cintre plat, des pédales plates, ni tout système de suspension. Un pneu gonflé sous 4.6 bars ou une selle avec du gel étant considérés comme suspensions. Potence Flexstem tolérée pour la beautée de la démarche.- pas de saccoche de cadre bikepacking, de dynamo, de porte bagage ou tout autre brol non aéro. Saccoche de selle tolérée si elle ne permet pas de mettre tout ton nécessaire dedans et que tu dois encore un peu en mettre dans tes poches de maillot. - ne pas sauter ses relais et ne pas faire baisser la moyenne sous les 25km/h- pas de tenue TLD, Fox ou tout gilet fluo de vélotaf; pas de blocage de rond-point prévu durant la sortie. Gillet Rapha High-Visibility Sky-Wiggins-Starbucks-Supreme ltd edition tolérée vu le prix.- ne pas sauter ses relais et ne pas faire baisser la moyenne sous les 25km/h- avoir un compte Instagram actif et un iPhone chargé à 100%. Android toléré mais vu la couverture téléphonique d'une partie du parcours, il ne sera pas possible de télécharger la dernière mise à jour de résolution de bug en cours de route. Tu n'avais qu'à faire une croix sur la St.Nicolas de tes gosses et t'acheter un iPhone comme tout le monde. - ne pas sauter ses relais et ne pas faire baisser la moyenne sous les 25km/h- ne pas venir avec des pneus adaptés aux routes belges. Donc pas de pneus avec des crampons (même minimes), ni de pneus de taille supérieure à du 30c.- pas de poche à eau camelbak. Bidons de triathlon tolérés.Cette liste de restrictions est évolutive et pourra être adaptée en fonction des personnes que l'on ne souhaite pas voir ce jour là.Quelques mots du parcours quand même car même si ce sera chiant comme 150km de tarmac, il y aura : - des routes (normalement) peu fréquentées hors tracteurs et hollandais (mais ils ont en général l'habitude des cyclistes...sur les pistes cycliables). Sauf si un rallye touristique a décidé de passer par là ou que les Marquez du dimanche sont de sortie.- 2040m de D+- un passage par la tour du Millénaire- une incursion en terre française; Oui, désolé, mais ce sera l'occasion de revoir quelques Xantia, 405, 305 et Safranes.- une descente en lacets que si tu la prends trop à l'intérieur du tournant ça peut finir en scratch.- une spéciale chrono le long de la Meuse entre Givet et Waulsort. Objectif doubler les mobs et scooters.- pas de reco' du parcours autorisée mais si vous cherchez bien vous trouverez quelques photos du parcours sur ce forum. Comme d'habitude les informations utiles de circonstance : - date : 22/06/2019- inscriptions : à partir du 07/05/2019 sur www.jelache50eurospourungpx.be (places limitées)- start : 8h30 (du mat')- p.a.f. : 0€ hors licence d'un jour- nbr. de ravitos : en fonction de la taille de tes poches et des superettes ouvertes sur le parcours - fléchage : pas de gpx ni de flèches au sol mais suce moi la roue et ça devrait aller.- lieu : Place de Dainville - Dinant (Dréhance).N'oublie pas de retenir ton numéro de dossard pour raquer 15€ de plus chez Sportograf.Put*** tous ces tirets, ce texte partitionné et bien organisé ! Ca me fout presque les boules.Je vais finir comptable si ça continue ! J'ai déjà un fichier excel avec des formules en plus. Manquerait plus que je roule en clio, que je mette des chemises blanches courtes manches dans mon pantalon et que je manque d'initiative. (*)(*) Oui, cette dernière phrase est une agression gratuite, inutile, infondée et bourrée de clichés sur les comptables. Ceci est faux en plus; les comptables roulent parfois en Yaris et portent parfois des chemises vert pâle.
  6. 14 points
    Bien le bonsoir, Je voulais juste vous dire d'aimer vos proches, et de leur dire, ou juste de le faire si vous être trop pudiques. Parfois la vie passe trop vite, et on accorde trop d'importance à des choses qui ne le méritent pas. La petite soeur de mon épouse vient de mourir dans un accident de voiture. A 31 ans. C'est un peu jeune, elle avait encore plein d'amour à offrir, et on avait encore des tas de choses à faire. Et plein d'autres qu'on a pas faites, à cause du boulot, des horaires, des contraintes qui ne devraient pas en être. Maintenant c'est trop tard, et on ne peut pas vivre de regrets, mais bon, quand même un peu... Merci à tous pour vos messages et vos pensées. Prenez soin de ceux que vous aimez...
  7. 14 points
    hier soir, une cliente découvre le monde du vélo. elle (avec un petit regard dédaigneux): il y a vraiment des gens qui achètent des vélos à 5000€ ? moi: vous savez qu'il y a même des gens qui achètent des montres à 10 000€ ? Et c'est la même heure ! Voilà, j'étais trop fier de ma punchline, fallait que je partage.
  8. 13 points
    Aujourd'hui du côté de Namur , je vois un cyclo arrêté sur le côté le vélo au sol , une chambre à air par terre , le sac à dos ouvert , tout vidé au sol , je capte dans son regard un grand moment de solitude , je roule encore 50 m et puis je me dis bon allez je vais pas le laisser dans la m..e, hopla demi-tour , le gars me raconte sa vie , qu'il a crevé , que lui et son pote ont deux mains gauches , il a les deux mains pleines de graisse de chaîne , ils ont réparé une première fois le vélo , mais la pression ne tient pas , d'autant plus impossible de caler la roue correctement dans l'axe ... bref après 5 minutes de blabla , je lui dis ," bon tu veux que je t'aide " , il me répond "oui" en poussant un soupir 😀 bref s'ils avaient réussi à réparer une première fois , mais ils avaient réussi à remonter la chambre à air qui était crevée , bon allez , je répare son vélo , lui explique au passage comment démonter remonter la roue , comment régler la position de la roue dans l'axe, refermer la machoire de freins, le brave cyclo ne savait pas comment me remercier, allez content d'avoir fait ma BA du jour.
  9. 12 points
    Un petit coucou depuis le Mc Do de Osijek 😉 Quelle course, rien ne nous est épargné ! Les portions faciles sur le papier ont été rendues compliqué par le fort vent de Nord-ouest qui ne nous a pas lâché de la journée, usant ... Après une 1ère nuit à l'hôtel hier après une gros coup de chaleur, je pensais pouvoir faire une bonne journée ajdh .. le vent en a décidé autrement .. Il est 20h50, 180 km au compteur depuis ce matin, je vais encore essayer d'en aligner quelques-uns ce soir. Bonne soirée 😉
  10. 12 points
  11. 11 points
    Petit rectificatif 😉 Je n'ai pas dormi 6h cette nuit, plutôt 3h40 (de 1h à 4h40). Et il fallait être tout de suite bien réveillé car la montée de 16 km à 6-7% n'était pas simple ! La forme n'est pas trop là ajdh, faudra faire avec ... suis à la périphérie de Sofia où il fait une de ces chaleurs, 36 à 37 °C. Cela va encore faire des dégâts !
  12. 11 points
    JVJVD... j'apprends à l'instant que mon grand passe en première sess' en ingénieur civil. Je sens qu'on va faire péter une bouteille de bulles ce soir
  13. 11 points
    jvjvd que cette semaine, j'ai emmené une bande de 40 ados défavorisé faire un voyage vélo de 170km en trois jours, ils sont revenus enchanté et ont découvert que faire du sport, ça peut être cool! Bref, j'ai réussi à transmettre un peu ma passion. 😁
  14. 11 points
    J'avais pour projet de dépasser la barre symbolique des 100kms sur une rando, c'est fait. Je savais vraiment pas si j'aurai les cannes car j'avais un peu préparé mon truc avant de me claquer le mollet il y a un peu moins de 2 semaines. Donc avant cette rando, depuis 2 semaines, j'avais juste fait la nocturne de Chevetogne. Mais c'est fait, et je crois que c'est la première fois que je me sens fier d'un truc sportif que je fais. Et en plus, quitte à le faire, j'allais pas y aller avec un XC de 8kg, je l'ai fait avec la manière, en vélo d'enduro de 14.8kg. En même temps, j'en ai qu'un, ça évite de se poser la question de quel vélo on prend. En plus, j'ai failli arrêter très prématurément car je suis arrivé bcp trop vite avant une floppée d'escaliers et j'ai eu la mauvaise idée de freiner un peu trop fort de l'avant. Résultat : une petite glissade sur 10 mètres, heureusement, je roulais en long, ça a limité les dégâts mais je suis reparti en étant vraiment pas sûr de mon coup. Après 3 quarts d'heure, je sentais presque plus rien alors j'avais qu'un but, aller au bout. Par contre, je n'ai pas fait le même parcours que tout le monde car je voulais pas aller jusqu'à Malonne alors j'ai démarré de la cita, mais j'ai fait une erreur de parcours. Au ravito, j'ai repris la boucle 100 aller. Du coup, je fais 2 fois la boucle de la cita, et j'ai coupé une partie du 100. Je finis quand même avec 104kms, 2700m de dénivelé positif. Autant dire que je suis arrivé chez moi, j'étais blanc comme 1 linge, juste la force de ma laver et d'aller dans mon lit. Après le parcours n'était pas hyper folichon mais étant donné que j'avais pas un autre objectif, je me foutais que le parcours ne soit pas 5 étoiles. Une bonne chose de faite, même si je roule pas depuis très longtemps, j'avais depuis quelques mois cette idée de 100kms, cette rando tombait à pique car pas loin de chez moi, sur des terrains que je connais pas trop mal, c'était l'occasion rêvée. Par contre, c'est clair qu'il faut aimer souffrir un minimum, les 10 derniers kms ne sont que de la douleur, presque pas une once de plaisir.
  15. 11 points
    JVJVD que j'ai repris du service niveau vélo.... chez bike4life à Seneffe.
  16. 11 points
    Oui, les chasseurs avec un permis, pas les professionnels. Je pense à ça... on devrait passer aussi nos permis. Ça semble très facile à obtenir au vu des demeurés qui le possèdent. Là, on pourrait réguler et, surtout, on pourrait enfin acheter ces putains de vestes camouflage... orange fluo Et alors, on débarqueraient dans un énooorme Land Rover de chez Le Moniteur Automobile @jos_2001, en full Solognac de la tête au pied avec le coffre blindé de cubis! On traquerait le gibier en mode 4x4, on l'abbaterait à plusieurs reprises (après l'avoir attaché à un arbre), on le dépecerait sur place (après l'avoir sodomisé... je suis certain que ça se pratique), on attacherait les têtes sur la calandre du Land et on boufferait cette salope de truie avec de l'andalouse et des oignons frits! Le tout, juste à côté de quartiers résidentiels histoire de se mettre un bon shoot d'adrénaline. Ah oui, nous faudrait aussi des clébards! Genre des molosses, des pitbulls gavés aux hormones de croissance et à la testostérone avec des carnets de vaccination roumains. On les baladerait en laisse avec des colliers étrangleurs et on les surnommeraient Adolph et Oussama. Et les flingues, bordel, il nous en faudrait aussi! Genre plein, des sulfateuses avec un calibre de fou. Des balles avec des ogives à fragmentation, putain!! De grands couteaux qu'on porterait à notre ceinturon. Avec, au-dessus du manche, une boussole. Et puis, finalement, on se rendrait compte qu'un Land, c'est pas assez spacieux alors, on gratterait un RAM1500 avec porte motos à l'arrière. Y aurait aussi un van avec tous nos chiens dedans et un cheval, ça peut servir un cheval. Ne fût-ce que pour le bouffer si on a rien chopé d'autre qu'un gosse ou sa mère aux abords d'un sentier GR. Rhaaa, bordel, j'ai plein d'idées!! Je me vois bien chasseur!
  17. 11 points
    Bon les gars , je suis vraiment désolé pour le bouchon de 4 km ce matin sur la N4, je roulais tranquille sur mon vélotaf avec mon gilet jaune , et j'ai dû m'arrêter sur le côté de la route pour réparer une crevaison, une voiture s'est arrêtée, le gars sympa a mis son gilet jaune pour venir m'aider, une autre voiture s'est arrêtée , 3 gars sont descendus , ont mis leur gilet jaune , ont sorti une caisse de carapils et nous ont proposé de trinquer avec eux , une camionette s'est également arrêtée à notre hauteur , des gars avec des cagoules sont sortis et ont déposé 3 palettes sur la route , y ont mis le feu , et se sont tiré, du coup c'était le chaos , les forces de l'ordre ont débarqué et établi un barrage , j'ai rien compris à ce qui est arrivé
  18. 11 points
    Ode MC... (mettez-y votre petite musique...) Et maintenant, que vais-je faire, de tout ce temps qui était ma vie ? Sans marathons, déjà je m'ennuie... Mais, que reste-t-il de mon challenge De tous ces moments de souffrance Quelques photos, rares photos des beaux dimanches... En dix années, on en a vu Des bois, des champs et des talus Des chemins raides, des petits rus Tous les dimanches... Des textes idiots vous relatant Qu'on s'explosait en en chiant Vous le croyiez, et c'était vrai Bien plus, mais dire je ne pouvais... En dix années de longues courses à faire peur Ce qui me reste, c'est le bonheur D'avoir connu tant de gens si chouettes Chaque dimanche de nouvelles têtes... Des copains du bel effort Des amateurs du bel houblon aussi Ceux qui ont créé le fruit de ma passion Ont bien sûr droit à une mention ! Nos rendez-vous étaient parfois si durs Qu'au village de départ En finissant plus de dix heures plus tard Je n'en reconnaissait plus l'épure... Laissez-moi pleurer sur toutes ces tombes De lieux chéris cent lieues à la ronde Qu'ils furent uniques ou à chaque fois renouvelés Ils me permirent de créer des amitiés Tous ces amis des beaux dimanches... De toutes saisons, toutes sensations Le terrain sec et rugueux La mich-mach, le sol boueux Qu'il gèle, qu'il vente Sous la pluie battante Les ténébreux orages Le vent du nord fouettant nos visages... En groupe, parfois bien fourni Comme de Bikers for Life,le temps béni Aux terribles moments de solitude... Tous ces moments magnifiques En en parlant, ne font pas leur âge... Que dire de tous ces foutus personnages Qui organisèrent nos plaisirs ? Autant ils nous mirent en nage Nous firent tant sourire Que leur rendre hommage Est la moindre des choses... On se souviendra De ceux qui commettent une épreuve Un jour De ces chasseurs de bonheur Et puis Nous faire oublier nos ennuis Des hommes extraordinaires ! Sans l'espoir d'apprendre à leur apprendre A ne pas compter les heures Qui s'enroulent Que leur dire ? Qu'ils viennent sur terre juste pour y répandre Un peu d'amour et beaucoup d'efforts... Pour nous satisfaire... Mon discours est long, trop long... L'habitude des marathons... Reprenez, je vous prie, votre respiration... Ne vous méprenez pas, ici, nous nous ravitaillons... Second opus... Qui se souviendra... Du spaghetti de Langdorp et ses moulins à vent ? De la hêtraie de l'AT et de son barbu organisant ? De la dernière côte du RDHF ? Des sorcelleries de Flobecq ? Des quiches de la trace d'Hez ? Du sourire de David et de ses potes à Hollange ? Du Mardasson, des savoureux toasts au pâté de Bastogne ? Des millions de racines de Waismes ? Du fameux chapiteau d'Harveng et de ses joyeux lurons ? Du bistrot de passage de Vlezenbeek et son joli faro ? De l'ambiance des anciennes coupes du monde à Houffalize ? Du joli fritkot de Thuillies ? Du coeur villageois d'Erneuville ? De la pinte offerte près de l'arrivée d'Hamois et ses superbes petits recoins ? De l'ambiance franco-française de Bellefontaine et de leur bonté ? De la fameuse piste de ski de Lierneux De l'immense forêt d'Anlier de Rulles ? Du parking à sourires d'Haversin ? Des beaucoup plus de sept péchés de Thuin ? De sa petite soeur plus raisonnable de la Haute Sambre ? De la traversée de l'Hermeton et de la jungle de Surice ? Des innombrables kms du Raid Godefroy et sa Semoy ? Du temps épouvantable, à chaque fois, des boucles de Grand Halleux ? Des sous-bois collants, bien plus difficiles que les côtes ardennaises de Grand-Leez ? Du départ, du milieu, et de l'arrivée très Gauloise d'Anhée ? Des fruits délicieux de Burdinne ? De la boue gelée d'Andenne, et ses fameuses omelettes ? De la chaleur épouvantable d ' Erquelinnes ? Des forêts de Chimay et de sa petite pinte à l'arrivée ? Des superbes châteaux de Mazy ? De ma pelle en roulé-boulé de Rance, comme moi ? Du débordement d'Olne ? De la dernière et ultime pinte que l'on m'avait réservée à Sart-Lierneux ? Du twist et de la ruelle d'Anderlues, épreuve que j'affectionnais ? L'odeur épouvantable des échappements de vieilles motos à Francorchamps ? Nous voilà revenus à la case départ... Vieux motard, viré cycliste de bas étage, pourvu que mon odeur... Merci à tous ceux qui ont proposé ce merveilleux challenge, organisateurs de tous bords, puis, tout ce qui tourne autour... Des Ardennes au Hainaut, De la Flandre au BW, De la Gaume Au Namurois, au Liégeois, que sais-je encore... Vous nous avez fait voyager, découvrir, vous rencontrer, nous découvrir... Le seul jour où se lever à cinq heures n'était que plaisir, ces dimanches de challenge... 10 ans de ravissement, dix ans de vrai bonheur... Merci, les amis ! Ps : Je ne pouvais laisser sous silence la présence de ma chère et tendre... Courageuse ravitailleuse, en panique totale (faites-le, vous verrez!), de notre cher fils, elle fût l'aide de nombreux participants, amis ou pas, mais surtout, elle fût d'une patience extrême à m'attendre, à pas d'heure... Rentrés, elle me fit, à chaque fois, un festin de repas ! Et je n'arrivais que rarement à l'honorer... Le repas, bien sûr !
  19. 11 points
    voilà, mes films sont de retour de chez Di Album sur mon flickr C'est l'occasion d'encore remercier la petite troupe de G.O's @Sebou @dj_ et @RifRaf pour cette chouette orga, le tracé, le balisage, la montée (im)possible (respect à @Hadrien D. au passage) et ces merveilleux lots, et les attentions pour les enfants, ça c'est vraiment top, Gaspar a adoré, les autres kids aussi j'imagine (même le petit en slip qui a chu je crois), merci aussi pour les pains, les pils et tout le reste. Bisous, donc! ça passe ça casse le train
  20. 10 points
    Le grand livre du RdP s'est refermé sur une édition 2019 qui restera à coup sûr dans les annales. 631 mercis à tous les inscrits qui ont bravé la canicule pour venir malgré tout découvrir nos parcours. Nous n'avions encore jamais consacré autant de temps à les aménager et vos commentaires unanimement positifs sur la qualité des traces, dont plusieurs créées spécialement pour l'occasion, sont notre plus belle récompense. Que vous ayez bouclé votre parcours ou que vous ayez abandonné à bout de forces, chacun de vous a contribué à écrire l'histoire du RdP et à asseoir sa réputation, qui dépasse à présent largement les frontières de notre "plat" pays. Vous êtes nos meilleurs ambassadeurs ! Allez, petits pénitents, répandre la bonne parole. Mais cette aventure extraordinaire ne serait tout simplement pas possible sans la centaine de bénévoles qui ont été à pied d'oeuvre, non seulement le jour de l'événement, mais plusieurs jours avant et après celui-ci, et toujours avec une bonne humeur communicative. Car, le RdP, c'est avant tout une grande famille où vous serez toujours accueillis avec le sourire. Un énorme merci à toutes et tous pour nous avoir permis d'organiser encore une fois un événement de cette ampleur dans notre (tout) petit village. Le RdP est et restera un raid complètement atypique, foi de nous. On vous donne d'ores et déjà rendez-vous le 31 mai 2020 pour la sixième édition. Bons rides à toutes et tous. We love you ! Je te réponds en MP mais sache que je n'ai pas eu une minute à moi depuis plus d'une semaine et que nous avons terminé de déflécher mardi à 23h. Pour couronner le tout, je devais partir en Suisse pour le boulot à... 4h du mat' mercredi. J'y suis dailleurs encore. Du coup, je dois d'abord gérer les choses prioritaires. Cela dit, comme d'autres te l'ont expliqué, si on doit commencer à rembourser tous ceux qui ont un empêchement de dernière minute, ça devient le bordel. De plus, je ne te cache pas que je l'ai particulièrement mauvaise dès lors que tu m'as fait rouvrir les inscriptions exprès pour toi. Honnêtement, si j'ai dix mecs comme toi à gérer, je deviens dingue. Mets-toi 2 mins à ma place...
  21. 10 points
    @dj_ et @phil2905 ont déjà relayé la nouvelle ! A un mois du départ, il est donc temps d'annoncer officiellement qu'un membre du forum BMB sera bien au départ de la TCR cette année. J'espère être à la hauteur de la tâche qui m'attend Une petite présentation s'impose pour ceux qui ne me connaissent pas : Originaire de la vallée de l'Attert dans le sud de la province de Luxembourg, 45 ans. Passionné de VTT depuis toujours, pratique le vélo (route et VTT) depuis 29 ans maintenant. En 2014, mon apprentissage de la longue distance débute gentiment par des BRM de 200 et 300 km mais l'année sportive est surtout occupée par la reprise du Grand Raid Godefroy au sein d'une nouvelle équipe d'organisation. En 2015, après une participation au Cape Epic en début d'année, le Paris-Brest-Paris et ses brevets qualificatifs m'ont permis d'avoir un meilleur aperçu de mes capacités mais aussi de la gestion du mental nécessaire à ce genre d'événements. En 2016, retour sur le VTT pour quelques beaux événements tels que les 24h des Crapauds à Metz, l'ultra VTT 360 en Normandie et l'Alps Epic dans les Hautes-Alpes. En 2017, le virus de la longue distance est de retour. Je décroche une première fois un ticket pour la TCR mais je pèse le pour et le contre quand l'organisateur, Mike Hall, décède sur une route en Australie, fauché par un automobiliste. Je préfère changer de plan et choisis de découvrir à VTT les 2200 km de la French Divide. Après un périple de 11 jours et demi en autonomie, un cran supplémentaire est franchi avec réussite et sans pépins physiques à la clé. 2018 me verra échouer sur les 1200 km de l'Across the 5, le mental n'y était pas au départ, les jambes étaient cramées par un entraînement trop conséquent, l'expérience se fait parfois par l'échec ... Et voilà 2019 où je tente le graal de la longue distance Au plaisir de pouvoir partager avec vous cette aventure, l'expérience d'une vie certainement.
  22. 10 points
    JVJVD qu'aujourd'hui j'ai "fêté" mon 3.000ème kilomètre de vélotaf depuis le 08 janvier 2019. Soit 49 jours à vélo sur les 50 possibles. 😋
  23. 10 points
    C'est un truc à foutre la pression au gars qui est devant...
  24. 10 points
    Voilà. Il est prêt. Une lnversion de pneus à faire. Un raccourcissement de câbles. et go !
  25. 10 points
  26. 10 points
    Ahah, j'ai ri tout seul au boulot devant mon ordi Merci @guizaume
  27. 10 points
    Je partage une petite astuce que vous connaissez peut-être pour avoir 5€ de réduction chez Alltricks.fr Faites votre panier, validez le et fermez la page à l'étape du choix du mode de livraison. Attendez 1 jour ou 2 et vous allez recevoir un mail avec un code de réduction de 5€ et le lien vers votre panier. Ca a fonctionné sur mes 2 dernières commandes et pas spécialement des gros montants (entre 30 et 60€). A bon entendeur ?
  28. 9 points
    Jvjvd que j'ai bouclé mon premier 100 km ce samedi grâce à (et avec)@Grammoux et en compagnie de quelques potes @logri, @batcoc et d'autres... Je ne pensais pas être capable de faire ça un jour !!! Content et fier de moi ! Ce fut une super journée passée sur le vélo... et un excellent moment passé entre zythos bikers ! A quand la suivante ???
  29. 9 points
    Petite présentation du matos avant d'aller se coucher : A la sortie de l'hiver, j'ai opté pour le choix d'un vélo polyvalent qui me permettrait de faire pas mal de route en vélotaf, quelques escapades vers les cols en été mais aussi découvrir les nouvelles organisations qui fleurissent un peu partout en surfant sur la vague du gravel. En bref, j'ai choisi un Specialized Diverge Sport en sachant déjà que ce serait ma monture pour la TCR. Dans cette optique, j'ai de suite changé la paire de roue d'origine par des roues Hunt à jantes carbone et moyeu avant dynamo. L'adaptation s'est poursuivie par l'ajout de prolongateurs et de l'équipement de sécurité obligatoire : phares avant (un principal et un de secours), phares arrière (même topo), éléments réfléchissants un peu dans tous les angles pour pouvoir rouler assez serein de nuit. J'espère que mes choix auront été judicieux ... on va vite le savoir maintenant !
  30. 9 points
    Je viens de déménager de ma petite cave vers mon garage. A force de ne jamais garer ma voiture dedans et de devoir faire des aller retour de la cave au garage pour pouvoir charger ma bagnole à chaque sortie, je me suis dis que le garage allait se transformer en un grand atelier bien cosy 😇
  31. 9 points
    On ne cite pas à tout va qu'on a dit... ceci est un message automatique envoyé depuis mon poste de travail depuis lequel je glande royalement
  32. 9 points
    Quand je vois la photo de Jeff Jones avec ses lunettes, sa belle barbe et sa corne de licorne, je me dis: « rhoo, elle est belle ta quette »
  33. 9 points
    Joske est bien arrivé, en effet c'est gentil de vous inquiéter pour moi Autant vous le dire tout de suite, y avait pas lieu. Tout est passé sur le vélo, sauf 1m! une espèce de coup de cul de 3 m dans un chemin de herbe dans lequel j'étais déjà en train de galérer Soit Super dimanche, vraiment, accueil 5 étoiles par @piou (et @FRED101 j'imagine aussi mais je n'ai pas eu le plaisir de faire ta connaissance) à l'atelier, fort sympa par ailleurs, café, gauf au suk maison (un délice) et plein de gens avec des magnifiques vélos. Bien content d'avoir récroisé @patlouis et @missJuJu avec qui je n'ai pas bcp pu rouler malheureusement. Et quel beau vélo, en plus en plates, like! J'ai fait aussi la connaissance de la cougar de service @Loulou, heureusement j'étais en léopard, un vrai zoo Départ groupé mais à fond de balle pour certains à tendance tout le monde ou presque, petite causette avec @iBxL et son accent de mert' et un peu avec @Stumpjumper mais ces gars là sont bien trop forts pour moi. Me suis retrouvé assez loin derrière avec un gars de la Cyclerie et un magnifique Noble en cantis, les beaux vélos ça crée des liens. On a roulé ensemble jusqu'à la bifurcation au km40. Jusque là parcours plaisant et très youplaboum, montées gentilles et jolies descentes, même si j'ai bien cru mourir à plus de 50 parce qu'un conne laissait son clebs gambader partout sans laisse. Si j'en crois mon gps, top speed de 69,8, je crois que c'était quelques secondes avant, heureusement super cantis ont évité le pire... Bref, la bifurcation, et après ça mes amis, ça s'est corsé. Un enchainement de côtes violentes et techniques (celle avec les cailloux fuyants, oufti, et celle avant la carrière, mama mia, et de descentes tantôt rapides, tantôt cassantes, extra! De superbes paysages aussi, un météo de fou, bref, du tout bon! Avec mon 36x18 prévu pour affronter les pavés du Nord la semaine prochaine, j'ai fini par lever le pied et me retrouver avec l'ami stéphane @sdon1011 et son pote pascal et son beau vélo, et puis aussi les machines allemandes en tandem. On a terminé à l'aise, tard mais pas trop, et je dois dire que j'avais bien assez de distance et de D+ comme ça. En résumé, une très chouette trace (physique, tout de même), un accueil chaleureux et démocratique (faut encore le souligner, tant les "événements" gravier se prennent trop souvent au sérieux pour des prix à la con) - 5€ pour tout ça, un pain sociz et une Redoutable - une météo clémente et plein de gens sympas (bbq, bar, tout!), bravo!
  34. 9 points
    @LinnK devrait passer dans ta commune d'ici qq jours
  35. 9 points
    Voilà plein de détails techniques -> https://www.vojomag.com/decouverte-erase-components-les-moyeux-made-in-belgium/
  36. 9 points
    voilà nouveau toy@home oui je sais, les pédales font tâche mais il faut que je regarde encore ce que je vais mettre comme pédales dessus
  37. 9 points
    Suis allé chercher mon nouveau vendredi. Super content. J'ai même eu des goodies... C'est un Douze Cycles F30e (modèle équipé en version familiale avec les sièges, les sangles magnétiques et la "cabane") Motorisation Brose 250W - Batterie 635Wh Transmission courroie Gates Moyeu Nuvinci N380. Vélo disponible à l'essai
  38. 9 points
    Rien que moi et de nombreuses empreintes d'animaux!
  39. 9 points
  40. 9 points
    Hello les gens, j'ai mis les photos de la gogo sur mon flickr, dans le paquet il y a qqs ceusses d'ici @jonacannondale en mode vache un truc bizarre pend au moyeu de @RifRaf ah bon, il a plu? @carvin2004 fraternel @Scarvounet toujours aussi sot
  41. 9 points
    Ni Uber Eats ni Deliveroo ne valent la peine qu'on parle d'eux, pas plus que Take It Easy. Ce genre de sociétés qui vivent sur la précarisation de plus en plus grande de leurs travailleurs (enfin, des gens qu'ils font bosser, plutôt) ont une politique d'emploi dégueulasse. Pour ma part je ne comprends même pas qu'on puisse se faire livrer en ville au lieu de lever son cul pour aller chercher sa popote (ou la faire soi-même, mais je suis sot, les gens sont trop occupés, peut-être même à créer leur propre entreprise). J'ai été faire une reportage chez Deliveroo, et le discours des patrons belges était vraiment lénifiant, je ne savais pas si je devais rire ou pleurer. Pour le vélo en question, créé par les gens dont on parle ci-dessus, libre à nous de critiquer tout de même. Ou alors on fait comme tous les magazines qui en parlent au prétexte que c'est belge et design, sans aucun recul. Le fait déjà de relayer l'article du Soir est une bonne chose (merci @Franz ), l'essayer est une bonne chose aussi, et tu as bien fait Rémi si tu es un acheteur potentiel, mais de savoir d'où ces types viennent est rédhibitoire pour moi, ce qui rend la critique d'autant plus acerbe, et on n'a pas ici l'obligation de faire preuve d'objectivité
  42. 9 points
    Et voilà attache modifié Avec la sacoche de selle Je peut même attacher une bouteille d'eau Mais ça touche la roue arrière, donc j'ai modifié la bouteille avec des appendices aéro, avec la vitesse la bouteille se met à l'horizontale
  43. 9 points
    Etant donné que la polémique enfle à nouveau concernant la possibilité offerte aux participants du 160 de bifurquer sur le 130 en cours de route et d'être classé sur le 130, je voudrais préciser certaines choses au nom du GRG : - La nouvelle équipe d'organisation du GRG a repris depuis 5 ans une organisation qui périclitait depuis plusieurs années. Je pense qu'en toute modestie nous pouvons dire aujourd'hui que nous avons sacrément redressé la barre depuis lors. Pour rappel, notre équipe est constituée de 10 personnes qui se chargent de mettre sur pied l'ensemble des activités durant 3 jours (nocturne, enduro, marathons, site de départ/arrivée). Cette organisation nécessitent près de 9 mois de préparation. Durant ce weekend, près de 185 bénévoles se coupent en 4 pour VOUS proposer un service aussi complet que possible. Tout n'est pas encore parfait, nous sommes les premiers à le reconnaître et nous cherchons chaque année à nous améliorer. - Notre réflexion de départ concernant ce reclassement des 160 vers le 130 nous est venu suite à la mésaventure de BiekeM. l'année dernière qui est arrivée trop tard à la barrière horaire du 160 et s'est vue disqualifiée purement et simplement sur base du règlement. Cette disqualification lui a porté un préjudice certain au niveau de son classement final de l'O2MC. Son désarroi nous a fait réfléchir (@titus : les dames ont autant de valeur que les hommes sur le GRG. Souviens-toi du podium spécial organisé à 21h lors de l'arrivée de Bieke et Alain il y a 2 ou 3 ans à la fin du 130 km) et nous avons jugé que la sportivité y gagnerait en donnant cette possibilité aux participant(e)s du 160. - Pour les autres, qui remuent ciel et terre par mail ou sur les forums, pour nous demander de revoir les classements scratch pour des places bien lointaines du podium, je leur demande un peu de compréhension concernant la diffusion de cette info 160/130. Celle-ci était peut-être tardive, peut-être contradictoire entre Facebook, newsletter et règlement général de l'organisation. Nous ne sommes pas juristes, ni avocats et encore moins juges. Nous oeuvrons pour VOTRE plaisir de découvrir notre superbe région à VTT et ce, en toute sportivité. Comme d'autres, j'ai vraiment beaucoup de mal à comprendre la polémique alimentée par certains et le but recherché. - Le souci de balisage dans le final reste inexpliqué pour ma part. Certains coureurs proches des différents podiums se sont spontanément annoncés sur place ou après coup afin d'être déclassé et de permettre ainsi aux coureurs qui ont réellement accompli tout le parcours d'être classé à leur juste position. Nous remercions encore une fois ces personnes pour leur sportivité. Pour ceux qui auraient tiré un avantage en se "trompant" dans la dernière descente, je leur laisse régler cela avec leur conscience. Je suis certain qu'ils ne sont pas très nombreux dans ce cas. Un tapis de contrôle intermédiaire a été ajouté spécialement cette année à un endroit stratégique proche du final pour contrôler et éviter les resquilleurs. Nous avons pu en détecter certains qui ont été directement classé DSQ. Malheureusement, à part la comparaison et l'analyse des relevés Strava de l'ensemble des participants, je ne vois pas comment un organisateur peut garantir l'équité et le respect total du suivi du parcours. Dans la pratique, comment faire ? - Le souci de classement de Andy est un cas particulier qui méritera quelques investigations auprès du service de chronométrage. Trois tapis de contrôle intermédiaires sont mis en place pour valider qu'un participant du 160 a bien effectué l'ensemble des boucles. Il n'y a donc pour moi pas d'hésitations possibles lors du passage d'un participant sur la ligne d'arrivée. La critique est aisée, le passage à l'action beaucoup moins, certains feraient bien d'y réfléchir avant de s'épancher en critiques faciles sur les forums ou en harcelant la boîte mail des organisateurs pour des broutilles de classement très éloigné des podiums ... pour rappel, ce n'est que du vélo ! Au niveau de l'organisation du GRG, nous souhaitons nous tourner dès que possible vers 2019. Croyez bien que toutes vos remarques seront prises en compte lors de notre débriefing pour peaufiner autant que possible la prochaine édition du GRG. Au plasir de vous y accueillir dans les meilleures conditions, vive le VTT ! Désolé pour la tartine ... ... sur ce, je retourne dans les bois pour préparer le parcours 2019
  44. 9 points
    J'suis pas fan de Cannondale, mais j'ai pas pu laissé filer celui-ci. Et j'ai bien fais de pas traîner je crois Les merveilles du nord :
  45. 9 points
    Moi, je porte tjrs mon casque. Je trouve ça chic et pratique! Ça me protège du vent (un peu) pcq mes cheveux ne le font plus. Il me sauve aussi svt de méchants coups sur mon crâne de chauve quand je descend à la cave. Je sors les poubelles avec, on ne sait jamais... du vent, une tuile et paf! J'ai déjà bien essayé de le porter au pieu mais «stop, ça suffit», m'a dit ma moitié «déjà que tu dors en trifonction, faut arrêter, hein!!». Je regarde le tour de France avec, pour me protéger la boite crânienne quand je m'écroule de fatigue. Je ne le porte jamais à la piscine ni aux enterrements. Au Pays-Bas, je le porte mais que dans ma bagnole... toujours peur de me prendre un cycliste non casqué sur le capot. À la boulangerie, dans la file, je porte mon casque mais je suis un peu dingo parce que j'ose le détacher... et puis, je prends un Merveilleux. Je colle des petits stickers rigolos dessus, ça me fait marrer. Une fois, y a longtemps, je l'ai porté à l'envers. Mais j'étais bourré et puis, maintenant, je le fais plus parce que je ne bois plus hihihi. 'fin moi, mon casque, je l'aime bien Déjà tout petit, j'en portais un en plastic bleu qui ressemblait à un modèle de motocross. J'étais fan! Depuis, je le porte chaque fois que je pose mon derrière sur un vélo. Ça va de paire. Je ne saurais plus m'en passer. Certains roulent bourrés, moi, je roule casqué.
  46. 9 points
    JVJVD... On a le sens de la réduction chez Toutetrick
  47. 8 points
    bon allez je résiste pas , le fameux Maître-Ali ? habité par l'esprit de Schumi ? https://www.rtl.be/info/monde/france/pour-justifier-son-exces-de-vitesse-il-affirme-etre-habite-par-l-esprit-de-michael-schumacher-1128759.aspx?dt=08%3A3230-05&fbclid=IwAR1_L75YaERQR4IV27gH0FmGwnhgS39z1xp2ZXuVqdHKOaJ3elYbETAKREQ
  48. 8 points
    attends un peu, fred, c'est ta taille en plus
  49. 8 points
    La toute bonne nouvelle du jour. je passe chez une connaissance du village qui fait des stickers et tout travaux d’impression et je vois sur son établi des pochoirs Canyon. Je pose la question ..... c’est pour le carrossier du village d’à côté. Il repeint plein de cadre. Je pose un peu des questions. Il parait qu’il fait des trucs de fou. Il en fait souvent. Et lui demande souvent de préparer les pochoirs. Il répare aussi le carbone o_O du coup je vais aller le voir (sans doute vendredi) je vous tiens au jus.
  50. 8 points
This leaderboard is set to Brussels/GMT+02:00
×
×
  • Create New...