Jump to content

Leaderboard

Popular Content

Showing content with the highest reputation since 08/17/2021 in all areas

  1. Salut tout le monde, J'ai eu Christophe au téléphone et en vidéo assez longuement hier. L'idée était de faire une interview en radio pour Viva BW, mais la communication était vraiment mauvaise, mon enregistrement aussi, très haché, donc j'ai laissé tomber mais bon, c'était chouette de le voir ! Fatigué mais requinqué. Je résume en 2-3 lignes : il était content qu'on l'ait suivi à distance il est rincé, ça se voit. Si je me souviens bien il a perdu 6kg, j'espère ne pas dire de bêtises. Evidemment c'était super dur, mais pas autant que le truc en France fin juin, car ici il a pu gérer son sommeil autrement. En France c'était la course, ici c'était les circonstances qui faisaient qu'il dormait longtemps ou pas. 6-7 premières nuits sous tente, puis une fois un hôtel, une fois une yourte, une fois au CP. C'est son sommeil qui dictait sa "tactique". Ainsi il s'est une fois réveillé milieu de nuit après s'être endormi en début de soirée, et il est reparti. Ou sinon c'était lever à 7h30, départ à 8h30, avec pour objectif de rouler 200km par jour, tenu pendant les premiers jours, plus compliqué sur la fin. Il est parti avec un équipement light, mais juste suffisant, un sac de couchage léger, une doudoune, un mini réchaud, une casserole. Pas de souci pour trouver de l'eau, c'est la montagne, la vraie. Et c'est ça qu'il aime. Il a croisé pas mal de gens, mais plic ploc, jamais de grande foule, hein. Il a mangé essentiellement de la bouffe lyophilisée, c'est léger et facile. Parfois local et salé, mais rarement, et des barres. Le parcours était très très dur. Mauvais choix de vélo, mais il "n'allait pas en acheter un nouveau pour l'événement". J'adore En fait c'est vraiment du vtt, pas du tout gravel, très cassant, des énormes trous, très très peu d'asphalte. L'altitude (il adore) et la météo étaient évidemment des difficulté : 40° le dernier jour, de la neige le 2ème. C'est le choix de vélo qui l'a fait le plus souffrir. Il encaisse bcp plus par rapport aux autres sur des gros vélos. Chaque descente était compliquée. Et le rapports aussi : il poussait 36(je crois)x42, quand les vtt étaient en 32x50 ou 52. A refaire, il prend un VTT, et carrément un full. (Et d'ailleurs c'est ce que Sofiane disait aussi : il prendrait une fourche suspendue). Du coup je me dis qu'il a vraiment dû chiquer. Tellement qu'il m'a dit qu'un Krampus serait idéal sur ce genre de terrain, c'est dire s'il a dû en avoir marre. Pas de souci mécaniques. Tant que son setup tubeless a tenu, c'était ok. C'est quand ça a lâché le dernier jour que c'est devenu galère. Il a même songé à abandonner à 40km de l'arrivée. Mais il a tenu bon, réparé de fortune et rallié l'arrivée en moins de 10 jours, ce qui était son objectif, car il voulait profiter assez longtemps de ses vacances là-bas avec sa copine Marjorie (qui est très sympa, au passage). Voilà pour les news
    21 points
  2. JVJVD que ça y est, nous sommes désormais 3 dans la famille ☺️
    18 points
  3. JVJVD qu’on a concrétisé notre premier ”voyage” à vélo en famille ce week-end. L’idée est venue quand nos enfants nous ont vu préparer nos vacances de couple à vélo pour cet été. On a donc organisé un week-end du côté de Gesves, départ vendredi midi de chez nous pour rentrer dimanche (aujourd'hui) vers 14h00. 96 km et presque 1000 m de D+. Et bien franchement ça a été top, même si notre lieu de villégiature ne nous laissera pas un souvenir impérissable, le voyage, lui c'est hyper bien passé. La météo a joué un rôle important (beau et pas trop chaud). Mes enfants ont avalé tous ces kilomètres et cette dénivelée sans trop râler. On pensait que le vendredi soir, on n’allait pas les voir longtemps tant la fatigue devait être énorme mais c’est eux qui nous ont mis au lit. Je n’ai pas encore osé la question pour savoir s'ils étaient partant pour remettre ça... Bref, c'était génial et j’ai adoré. 💙 💙 💙
    17 points
  4. Pour ceux que ça intéresse, je démarre demain ma 1e course Ultra de la saison, la Mittelgebirge Classic. 1100km, 24 000m d+ passant par la Forêt Noire et les Vosges avec de très beaux cols tels que Grand ballon, Feldberg, etc. J'ai déjà roulé par là bas en bikepacking c'est juste magnifique. Plus qu'à espérer une belle météo. Départ demain 6H. On va essayer de pas trop dormir cette fois-ci Pour suivre la course c'est ici: https://dotwatcher.cc/race/mittelgebirge-classique-2022 Si je ne repasse pas, on "s'entend" après la course ici même.
    17 points
  5. Non, c'est un casse couilles. C'est bien fait pour sa gueule 😁
    17 points
  6. Hello tout le monde De retour au pays depuis samedi dernier, on reprend doucement les routines et honnêtement après ce genre de voyages/courses ça fait du bien. La reprise se fait en TT, 40aine oblige lors d'un retour zone rouge hors EU. En tout cas chouette à lire bien après l'event toutes vos réactions durant la course. Je ferais surement si je prend le temps un CR de la course (il parait que la région est photogénique) mais d'ici la je vais réagir à vos posts, il y a de quoi dire. Yes rando dans le BW apt de chez titi si je me rappelle bien, j'étais bien cramik à la fin 😁 Du coup pour l'altitude je suis arrivé une semaine avant la course et avec Marjo on a été dormir une nuit en tente à +-2000m mais c'était clairement pas assez. Je n'ai pas de réel problème avec l'altitude mais on sent qd même bien que la respiration est plus difficile, du coup effectivement ca pousse un peu moins vite. Pour le 1er 3800 de la course la c'était plus particulier, j'avais l'impression d'être bourré. Ce n'est malheureusement plus arrivé par la suite 😅. Ce n'est pas vraiment que je dors plus (quoi que p-e un peu) mais c'est surtout que je suis très lent à être prêt... Il me faut quasi 1h30 plus replier la tente et être prêt à rider. Quand je dormais avec des gens je partais souvent (réveil en mm temps) quasi 30/40 min après eux 😄. Pour gagner un peu de temps le bivy peut etre une solution pas mal mais bon je resterai lent pour le reste... Du coup faut plus pousser sur les pédales 😁. L'idée de base (les plans ça sert à rien, on les suit pas...) c'était d'aller dormir quand il commence à faire noir l'histoire de pouvoir installer la tente avec un peu de clarté et de se lever vers 3h (+-6h de sommeil, vu qu'apt de 21/22h plus rien à faire à part dormir, il fait noir. Le matin départ généralement vers 4h30 le temps d'être prêt. Après la stratégie dépend surtout des conditions de course. Par exemple je suis arrivé vers 17h au CP2. Après hésitation j'ai été dormir vers 18h dans une yurt (avec un lit) et je me suis réveillé vers 00h (soit 6h) pour starter vers 1h dans le noir (tant mieux section de merde, ancienne route soviet) après la boustifaille. Donc c'était vraiment en fct d'ou le dodo me semblait le plus opportun sur le moment. Assez étonnament je me suis pas trop senti seul sur cette course. Tous les jours je voyais qq'un contrairement à mes voyages solo où la tu te demandes vraiment ce que tu fous la tout seul. Humainement de chouettes rencontres avec les autres riders Un supplice, hike-a-bike tout du long 😵 Mentalement très dur. La partie qui a été la plus dur mentalement pour moi. Tu sais que la course est fini (40km: descente et route jusqu'à l'arrivée) mais impossible de réparer: plus de chambre et les rustines autocollantes Lezyne ne donnent rien (de la merde, plus jamais btw, retour aux rustines tradi). Du coup un bout de caa coller à la superglue sur le trou, ca perd mais je sais reglonfé et ca tient un peu. Descente (pas dur en soit mais cassante avec des pierres partout) calvaire le cul sur la roue arrière pour alléger complètement l'avant. Ca tape mais ca passe. Arrivé sur la route, après qq km, ca pète net. Je retente 1000 réparations avec ce qu'il me reste soit pas grand chose. Je teste le coup de l'herbe dans le pneu, fail. Bref je fini les 20 derniers sur la grand route, un plaisir. Pour conclure le plus dur mentalement a été cette section qui était finalement la plus simple de la course 🤨. Par rapport aux crevaisons, j'ai su que ca puait du cul àpt du moment ou j'ai perdu mon montage TL à l'avant suite à crevaison (la mèche n'a pas tenu). Je roule avec des liner dans le pneu, franchement je recommande! Sans ca aurait été tendu. Je l'ai malheureusement perdu sur la route (attaché à l'arrière). Si il n'était pas tombé j'aurais facilement pu finir la course avec. Ils finissent main dans la main. Après une course pareil tu ne te disputes pas au sprint J'ai déjà pas mal d'idée au contraire D'ailleurs c'est quand la prochaine? 🙄 Ca pèle de partout pour le moment bientôt j'aurais des mains de bébé 😃 Heu voila voila, t'es content de revenir à ta routine après on va dire... Pour planifier le prochain projet. Toujours! Mais bon dieu que le corps prend cher. Les dernières descentes j'en pleurais, surtout après 9j de course. Sur moins de jours ca passe. A refaire VTT SR ou Full, 2.25 ou 2.35 et transmission de VTT. Niveau organisation c'est pas le même monde. Si la SRMR est pour moi une épreuve plus prestigieuse, les bikingman sont bien mieux rodée en terme d'orga, 2 mondes Elles étaient prévues pour les traversées de rivière, finalement elles étaient parfaites pour le camp et l'arrivée, RPZ Claquettes! Pour la récup ca a été bcp de 🍽️ et un bon trek en autonomie en montagne avec marjo 😁 Le problème toujours avec ce genre de course c'est que après avec la fatigue c'est un peu plus dur de bien profiter. A réfléchir pour les prochains voyages du genre. Tourisme avant la course? Choix débile il faut le dire 😎 T'inquiète qu'ils se reprennent très vite tellement t'es en fringuale après la course Après la course je me faisais un peu peur avec mon corps de croquette. Ca va mieux mtn. Honnêtement j'ai pas eu trop de douleur sur cette course. Après la Bikingman en juin j'avais le cul à vif impossible de m'assoire. La grosse dif c'est qu'ici j'ai plus fait attention à mon hygiène dans le sens que la course ici est moins un sprint que la BM (+-50h ou chaque arrêt compte). Rapha Cargo pour le cuissard. Pour les poches je pourrais plus m'en passer.
    17 points
  7. Salut à tous, En mars 2023, BMB fêtera ses 20 ans (gloups). A cette occasion, une sortie sera organisée. Je réfléchis à faire un week-end complet. Le zone géographique est à priori déjà décidée, les détails viendront. Niveau date, ce sera fin mars ou en avril, que la météo soit un minimum clémente. Si certains veulent me donner un coup de main, n'hésitez pas, ce sera avec plaisir et bien utile A bientôt !
    15 points
  8. Voilà mon petit compte rendu. Je pars de la maison vers 08h20, soit une heure plus tard que prévu mais avec une nuit assez courte, c’est une bonne chose. Les 20 premiers kilomètres sont vite avalés. C’est à peu de choses près mon ancien trajet de vélotaf. Il fait beau mais venteux, au bout de 15km, je mets un lainage. Mon contournement de Bruxelles se passe bien et je suis assez vite à Uccle puis dans la forêt de Soignes. Seul embêtement, je dois m’arrêter toutes les 5 minutes pour pisser. Je traverse le bois et ses nombres couro-cyclo-promeneurs de chiens-chiens. La traversée est vraiment rapide et je sors à Tervuren, je vois déjà le bois de Merdael. Les paysages sont beaux, la météo au top et les chemins même si trop « tout le temps tout droit », sont beaux et variés. Quelques côtes qui piquent mais ça roule. -Pause pipi – Je traverse le bois de Merdael en quelques minutes (enfin, c’est l’impression que j’ai), j’en sors à Beauvechain. Là, je sais que l’itinéraire va changer. J’attaque les plaines de Hesbaye. Du vent presque en permanence dans la tronche, et pas un mètre de plat. La Hesbaye, ce sont des plateaux, des faux plats suivit de faux plats descendants, etc… Heureusement que je le savais sinon le moral on aurait pris un coup. J’ai RDV avec mes sœurs au KM 73, mais je me suis planté, je m’arrête quasi à 90. -Pause pipi – Je me sens bien, la mécanique est au top mais les 17km supplémentaires ont un peu attaqué le moral. A partir de là, par moment le genou gauche donne des signes d’inflammation, j’ai mal à la plante des pieds et le derche frotte un peu quand même. Mais tout va bien. Pause de 30 minutes, salade poisson, pain et coca. Et roule ma poule plus qu’un petit 40. Passé le lunch, je suis gonflé à bloc. Après Lincent, que des chemins de remembrement, mieux que des grand-routes moins bien que des bois. Evidemment, c’est moins difficile et ma moyenne augmente. - Pause pipi – Avant Lincent, je commence à la Sainte-Trilogie des villages avec Zétrud-Lumay, je la prolonge avec Cras-Avernas et Gingelom. Passé Gingelom, j’arrive assez vite à Berloz et Waremme. A l’entrée de Waremme, un convoi de flics bloc la route, suivis de pleins cycliste derrière eux. Chance ! ils prennent la même route que moi, je m’insère dans le groupe et je vois un grand barbu sur un Cannondale Fat Boy ! C’est @jonacannondale on fait quelques mètres ensemble. Ce sera le seul moment où je partage la route. Mais je le quitte assez vite pour les 15/20 derniers kilomètres. Les dernières côtes sont faciles mais dures pour moi. Néanmoins, je continue à augmenter ma moyenne. Je vois les premiers panneaux Fexhe, je deviens un peu euphorique, je pousse un peu plus, j’ai une banane pas possible et, j’avoue être un peu émus aussi. Finalement, j’arrive à destination. Je suis content. J’ai roulé un peu plus de 6h15 et suis resté en route 07h20 pour les pauses pipi et la bouffe. Je me sens assez bien et je suis relativement frais. Un peu mal au séant et au genoux, la plante des pieds se calment dès que j’ai un peu marché. Au final, je le referai, ça fait du bien des petits défis face à soi-même. Le plus dur aura été de gérer son effort dans les portions où j’aurai pu être beaucoup plus rapide mais au risque de me cramer ou de chuter. Aujourd’hui, je suis un peu fatigué, les épaules sont courbaturées mais pas les jambes, juste un peu lourdes, un peu mal au genou. Le vélo a été au top comme d’habitude mais si je me suis bien fait secouer dans les trop nombreuses sections pavées.
    15 points
  9. Hello tout le monde, Ca a été un sacré roman cette ligne d'anodisation La société a qui on avait fait appel a malheureusement stopé ses activités suite à une grave maladie de son dirigeant. C'est très triste pour lui et ça nous a mis dans une situation plutôt difficile. On a été obligé de faire sous-traiter notre production quelques mois de plus et ça a été un carnage. On a plus de 500 corps de moyeux invendables. On a repris le projet en cours de route, donc finalement nous avons réaliser la ligne d'anodisation nous-même. Ca a été plutôt long et difficile, mais ca y est! Les premières pièces sont sorties mardi et elles sont superbes. Un tout grand merci à ceux qui nous ont suivi!! Voici quelques images: La ligne: Des pièces qui sortent de traitement: video-1651240306.mp4 Comparatif entre nos pièces et celles sous-traitées, pas besoin d'expliquer quoi est fait par qui
    15 points
  10. Jvjvd que j'ai une bonne nouvelle, j'ai eu confirmation que je signais mon contrat pour mon nouveau taf le 13 janvier (ca fait un moment que je savais que ça serait là mais fallait encore savoir quand) . Un job dans l'administration c'est pile ce que je voulais, ça va me changer de la grande distribution et des 50h/semaine pendant quasi 20 ans 😅.
    15 points
  11. Je rentre à la maison jeudi !!! C'est peu dire que je suis heureux.
    15 points
  12. Hello tout le monde, rebelote avec cette fois-ci une destination plus nordique. Pour conclure le point Transpy car je n'ai pas vraiment fait de CR. Le fameux Adam Bialek qui fini devant moi est en fait une sacrée machine. Il fini il y a une semaine 3e de la TCR en ayant joué en tête de course jusqu'à l'épisode Ferry. Bref revenons à nous moutons... Au menu pour les jours à venir: la GBDuro Pour suivre la course (+présentation compète) le lien se trouve ici: https://dotwatcher.cc/race/gbduro-2022 Concernant ma monture je pars sur mon gravel. Montage à blanc pour la photo, ce ne sera pas le setup définitif au niveau de ce que j'emporte. Chiru Vagus Adventure (Ti Frame) SRAM Force AXS 40/10-44 Amaruq Speed Cross 38 - SON Hub (front) // Hutchison Touareg 45mm (avec Air-Liner) MissGrape bags kit, Sierra Designs bivy bag, Thermarest Uberlite et Cumulus X-lite Klite Bikepacker ULTRA V2 and Lezine Piko Lights Pas de pression, je ne vise que le haut du classement . Plus sérieusement on verra comment se passe l'épreuve qui est un format un peu particulier avec les 4 étapes. J'aurai préféré en une traite, ça rend la course plus dure mais l'orga souhaite qu'il y ait des échanges entre participants durant les breaks. Ce qui en soit n'est pas trop mal. C'est le principal reproche que j'ai pas rapport à la Transpyrénées, que dalle d'un point de vue social (rien mis en place par l'orga avant ni après). Bref suis impatient, ça va être une belle!
    14 points
  13. Demain ça fera pile 6 mois que je suis rentré à l'hosto pour me faire opérer. Pour rappel lors d'examens on avait remarqué une tumeur au côlon et un rétrécissement de celui-ci. Après discussion avec le chirurgien il a été décidé d'enlever tout le côlon. Là faut déjà se préparer mentalement à se faire charcuter les tripes et ensuite vivre avec une poche. Mais bon j'assimile le truc et hop c'est parti. Je passe sur les petites contraintes lors de leur docteur Maboul qui ont fait traîner l'opération et l'infection qui a fait que j'ai dû repasser une 2e fois sur le billard quelques jours après. Ni l'impression d'avoir été pété par un bus de la tec quand ils ne sont pas en grève. Déjà grosse deadline car je rentre le 13 décembre, opération le 14, et je dois signer mon contrat pour le nouveau taf début janvier 👀. Et à chaque fois que je croise le médecin la même question... le vélo c'est pour quand docteur? 😁. Puis 2e round, à peine récupéré de l'opération boum faut faire de la chimio, 12 séances. Là j'en ai déjà fait 9. Une belle saloperie. Je m'estime encore chanceux car mon corps gère encore bien les effets secondaires mais parfois l'impression d'avoir zéro force pour rouler. Heureusement je suis en nucléaire et j'ai le mental. D'une séance à l'autre les sensations ne sont pas les mêmes, je l'ai bien senti hier, 3 jours après la perf par moment j'avais un peu de mal. Donc jusqu'ici cette année j'en suis à 28 sorties et 1300km selon le Dieu Strava. En musculaire ça aurait été impossible pour moi, l'électrique m'apporte vraiment un plus, tant sur la longueur des sorties que sur le D+ mais ça reste physique et tant mieux (avant je faisais en général des sorties de 50km avec max 600 de d+ en muscu et j'étais content). Niveau physique mon poids de forme tourne dans les 80-82 kg, avant l'opération (vu le régime alimentaire sur place 🤮) je m'étais engraissé en mode hibernation. Je suis descendu un peu sous les 70 (mode coureur de fonds) et là je suis remonté à 88 👀 va falloir améliorer le régime alimentaire, je dépense moins dans le bureau que dans l'ancien taf visiblement 😅 et moins de poids c'est plus d'autonomie de batterie donc plus de plaisir. Le bilan est donc assez positif, ça ira encore mieux mi juillet quand je n'aurai plus ces foutues séances. Autre point positif les cicatrices ne sont pas trop visibles le chirurgien a fait du bon boulot donc pour frimer torse nu en bord de piscine c'est jouable. Le bon temps a l'air de revenir je vais me tenir à des sorties plus régulières histoire de chasser un max de tuiles, sans me mettre de chiffres en tête. Peut-être de vrais challenges en 2023 genre km, D+ ou autres. Et pas trop penser au route ou gravel 😵 Bisous les filles et bonne lecture.
    14 points
  14. Ce n'est pas une porte... mais ça reste un garage 😬
    14 points
  15. Le beau père va mieux ! Sorti des soins intensifs 🤘🤘🤘 Je suis allé aujourd'hui rendre visite, sacré hôpital, Marie Curie. Quand je vois la gueule des hostos namurois .... Joli cadre de travail @guizaume
    14 points
  16. hier, à la plaine de jeux avec mes enfants, une dame âgée arrive avec un grand sac et se dirige vers la poubelle publique, elle essaye de pousser des trucs dedans mais ça ne rentre pas donc elle dépose tout par terre. Je m'apprête à lui faire la remarque et là, mon fils arrive avec tout son tact du haut de ses 7 ans :" madame, tu peux pas laisser ça là, tu vas polluer la planète". Elle a remballé ses crasses dans son sac et a mis les voiles. Le gamin était fier de lui et moi mort de rire.
    14 points
  17. Bon... Je ne voudrais vraiment pas vendre la peau de l’ours avant de l’avoir tué mais... reçu hier le résultat du dernier frottis et il est négatif au staphylocoque. Ça fait la seconde fois en 1 mois et demi. La plaie est refermée à 99,99 %. Je suis partagé entre sauter au plafond (en faisant attention de ne pas me cogner 😄) et garder la tête froide pour ne pas être trop déçu si ça revenait. Mais... focus sur le positif hein. 😊 On a attaqué l’autre conséquence de l’accident la semaine dernière. Échographie plus radio de l’épaule gauche. Celle qui a embrassé la première violemment le sol. Pas de lésion constatée et soupçon de capsulite rétractile pas confirmée ce matin par le chirurgien orthopédiste. Arthroscan le 21/02 et verdict le 03/03. Ça, franchement, je sais que je devrais pas dire ça mais, je m’en Kévin Debruyn un peu. 🙃 Donc, ça avance et plutôt positivement !!! 🤩🤩🤩
    14 points
  18. Hier après boulot, je vais faire une course à moto. En rentrant je tombe sur un mec qui pousse sa moto dans un faux plat.... je m'arrete, le mec en sueur....vieille moto, pas de jauge essence.... et en panne d'essence. J'ai fait ma BA, je suis allé à la pompe, prendre une bouteille vide dans une poubelle et lui ai ramené 1.5L de 98. Le mec m'a remboursé et était le plus heureux. Cet esprit motard ✌️
    13 points
  19. Compliqué ce fut. Après une nuit de merde avec le froid (mais ça c’est ma faute), je constate que mon pneu avant est complètement dégonflé. Je regonfle et deux minutes avant mon départ je dois à nouveau regonfler. Je démarre à 6h14. Les débuts sont difficiles, buée sur mes lunettes, les yeux qui pleurent avec le froid. Mais bon je suis habitué. Par contre je sens que mon pneu avant est de plus en plus bas en pression: je tape la jante et les freinages et les virages sont compliqués à négocier. km18: je me laisse aller sur un chemin de campagne en descente et paf dans une compression, je perds tout l’air de mon pneu arrière. J’avais trouvé au montage que les flancs étaient plutôt rigides, donc ça n’a pas manqué: comme il s’est décollé de la jante je n’arrive pas à le faire claquer. Deux cartouches de co2 plus tard, je monte une chambre… qui ne veut pas non plus monter en pression. Je me vois alors retourner à pied à ma voiture. Puis arrive mon premier sauveur du jour: le dernier concurrent, un flamand arrivé en retard qui lui s’arrête et me donne son unique chambre à air de rechange. Après plus d’une heure le revoilà en selle. Par contre, ça va immanquablement changer le reste de ma journée car en cas de crevaison, je devrais patcher une chambre pleine de sealant. Je vais donc devoir rouler sur des oeufs toute la journée. Mon pneu avant continue lui à se dégonfler, toutes les 15 minutes je dois le regonfler. Et là arrive mon second sauveur. Dans un village j’entends un compresseur fonctionner dans un garage à moitié fermé. Je hèle la personne occupée mais il n’a pas de convertisseur scheider vers presta. Je fouille mon brol et bingo ! Je lui demande de mettre 4 bars car je suis sûr que quelques kilomètres plus loin je vais de nouveau être à plat. Et bien non! À partir de là mes deux pneus tiendront jusqu’au bout. Au détriment du confort qui est réduit à zéro, je rebondis comme une balle magique. Je dois même enlever la montre de mon poignet qui me fait super mal. Au CP1 km75, j’arrive 1/4h avant la fin des délais. Mais c’était la partie facile. Entre le CP1 et le CP2 km145 on se prend tout le D+ quasiment. Des montées techniques, des descentes du même tonneau où je suis quasi à l’arrêt. Plus tous les Berg (parfois off road). Mention spéciale au Koppenberg qui m’a semblé le plus impressionnant, devant le Paterberg. Au CP2 on me laisse continuer même si je suis trop tard. Encore un bois très compliqué puis rien que du facile. Au CP3 personne. Ils ont plié bagage. La nuit et le froid tombe, et je vais devoir faire le reste en tee-shirt car j’ai laissé ma veste au CP1. Les deux derniers terrils se feront dans le noir, dont un avec des épingles en descente, si j’y tombe on m’y retrouvera le lendemain. Tranchée d’Arembert. Ma lampe rend l’âme avec les vibrations. Me reste juste ma frontale. Un peu juste niveau luminosité, dans un chemin plein d’ornières je tombe en contrebas dans les ronces. 23h environ j’arrive à ma bagnole. Plus d’organisteurs. Je suis tout seul avec la femme du restaurant qui m’ouvre quand même et me donne une bouteille d’eau (ça faisait 60 bornes que j’étais à sec). Plus que 1h30 de caisse pour rentrer chez moi. j’ai roulé sans doute aux alentours des 14h. Et quasi 3h de pauses (même si je les ai réduites au strict minimum aux 2 CP). 239km, 2500m D+. Aujourd’hui, à part un peu mal au cou et la bouche tout irritée (difficile d’avaler), je suis étonnamment bien physiquement. Pénible ce fut, mais au final j’y suis arrivé. PS: je n’y retournerai pas. En tant qu’organisateur je ne laisserais jamais un mec seul dans la nature.
    13 points
  20. 13 points
  21. Salut tout le monde, Deux choses: - On a des gros problèmes avec les roulements de chez enduro. Certains batch ont une très mauvaise étanchéité, ce qui mène à une usure très prématurée. C'est bien indépendant de notre volonté malheureusement. Pour votre info, Enduro ne prend pas ça en charge et ne reconnait pas le problème, alors que nous changeons les roulements sous garantie dès qu'un client nous remonte le soucis. On est en train de changer de fournisseur, mais ca prend un peu de temps. - Soucis de roue libre. C'est un problème de chez nous. Malgré des tests labos assez poussés et une roue libre qui tenait bien plus de cycles sur ces tests labos que tous les concurrents (seul DT atteint le même nombre de cycles d'après ce labo), on a un soucis de déformation de la roue libre sur un certain % de moyeu, qui mène à ces craquements voir le fait qu'on passe à travers. Même si l'origine du problème est encore assez floue, on a trouvé une solution qui fonctionne à 100% en remplacant le ratchet par un ratchet en acier. Le CRL reste en Ti, donc prise de 3-4g max. On prend évidemment absolument tout en garantie, vous pouvez passer directement par nous plutôt que vos monteurs. Ca fait partie des aléas de la mise sur le marché d'un nouveau produit, c'est impossible de tout prévoir malgré tous les tests qu'on peut faire en amont. On fait néanmois tout ce qui est possible pour régler tout ça.
    13 points
  22. Je continue de squatter ce sujet, vu que c'est un peu la suite au BRM300 plus haut Donc, mon projet de vacance. Vous n'êtes pas sans le savoir, je suis fan de cyclisme féminin. Donc quand ils ont annoncé le parcours du TDFF, l'idée d'y aller à vélo a commencé à mûrir dans ma tête. Première étape, achat d'un peu de matos à @Stumpjumper l'occaz de tester des trucs pour pas trop cher. Et entraînement en partie sur Zwift (avec @missJuJu qui suivais le même programme) Les 200km passent tranquille, le 300km ça va aussi. Je commence donc à faire moins de km, mais plus de D+ avant d'aller faire un BRM 400 BRM 400 qui se passe mal, abandon car jolies séquelles du covid (contracture du mollet,crampes n'importe quand , impossible de pédaler en force. Kiné etc, impossible de pédaler longtemps, etc) Début juillet, j'ai le feu vert du kiné. Les délais sont court donc on recommence par un 140 et puis 180 avec du D+ ça pique au mollet. Je planifie un peu le parcours, je décide de faire "tout droit" sans trop de pourcentage car pas certain pour mon mollet avec le poids du vélo. Donc Namur -> Hamois -> Rochefort -> Saint-hubert -> Libramont -> Virton pour la partie Belge. Puis Etain (car j'étais déjà passé par là avec @RifRaf), des champs , puis Pont à Mousson, Nancy, où je récupère le parcours de la 7eme étape du TDF jusque Gerardmer. Après la TCR, je regarde un peu mes baguages et je me dis que c'est un peu limite pdv volume. Donc test d'une sacoche de selle Ortlieb 16.5L,mais les serrages passent sur mon serrage de selle... (le problème quand on est petit) Puis test d'une apidura 17L qui passe niquel (Merci Morning cycle, je suis venu avec mon vélo et le contenu de ma sacoche pour tester en live ) Le jour J, départ à 8h avec @RifRaf qui m'accompagne jusqu'à Saint-hubert (avant de bifurquer pour aller manger chez belle-maman) A Virton petit changement de route car les gens me parlent du fête sur ma trace, (mais en fait c'est le lendemain...) ce qui me fait passer par une belle cote pour arriver a Tellancourt. A Longuyon grosse pause bouffe + provision car pas certain d'arriver a Etain avant la fermeture des magasins. J'ai pas mon temps et km exact car erreur de manip... mais j'ai dans les 200km en 9h30 de roulage. Je passe la nuit dans un bois du coté d'Etain. avec un moustique qui me tourne autour, mais le bivy est équipé d'une moustiquaire donc OSEF Départ le lendemain à 8h30, "petit déj" après 45km où un gamin m'admire en train d'affoner 75cl de chocolat froid (le cuissard d'hier qui séche, et mon sac a dos de course) dîné vers 14h a Nancy, mais les pâtes chaude ne passent pas spécialement (il fait 34°), une glace quelques heures après (en roulant, c'est super utile les boutons pour changer les vitesses sur les prolongateurs quand on mange une glace) Une photo raté à Saint-Pierremont : un panneau qui indique Baccarat avec ma jante Duke Baccara Gerardmer, pizza à la place habituelle que je mange au bord du lac. Je trouve pas de zone de camping sauvage où je voulais, donc dodo sur un terrain vide entre des maisons. Un peu trop exposé mais bon... En plus c'est au bord de la Vologne donc humide (et j'ai de la ficelle et du sucre, mais pas d'olive... ) 200km en 8h30 Le lendemain, réveillé tôt (humidité...) donc je vais me mettre au bord du lac pour profiter de l'ambiance (mais pas de la chaleur) puis après les courses départ vers le sommet du markstein via la Schlucht. Après la course, je monte le grand ballon avant de redescendre vers Guebwiller pour dormir au chaud chez une amie. Et le lendemain, retour en mixe train + vélo. J'avais une option "retour à vélo" mais je manque quand même de fond et j'ai quelques petites douleurs qui sont resté malgré la bonne nuit au chaud, donc j'ai joué la sécurité
    12 points
  23. Et voici le résultat avant encore quelques minutes sur la transmission
    12 points
  24. Hello tout le monde Merci c'était vraiment une belle course et bien dure en terme de parcours, plus que ce que j'imaginais. Qq "choix" techniques n'ont pas aidé je m'explique plus tard. Bref la récup se passe super bien je suis prêt à rerouler Le corps n'est pas trop marqué c'est bon signe pour les prochaines. Bref je reviens bientôt avec un CR.
    12 points
  25. Je poste ici car ça mérite pas un sujet dédié. Ce samedi j'avais un BRM de 300km à Anderlecht Vu l'heure de départ (6h30), impossible de prendre le train le matin. Mais je trouve un jardin où planter une tente (via https://welcometomygarden.org/) quasiment au départ, superbe jardin mais y a le bruit du ring qui est bien présent. Le départ est libre a partir de 6h, mais y a un départ groupé a 6h30. Et l'écrémage se fait par l'arrière selon les capacités des gens, perso je tiens jusqu'au km75 où y avait une belle cote. Première pointage après 100km à Mardesous, (et ses boissons qui doivent être aussi chère qu'a Monaco) Un peu avant le 2eme pointage, je me fais reprendre par un groupe où y avait l'organisateur. Il a fait la TCR donc on en discute un peu. Le 2eme pointage est dans une très bonne boulangerie à Vireux (c'est le long de la meuse, en dessous de Chooz). A partir de ce moment là je roulerais seul. De là on remonte vers Nismes et Cerfontaine par des routes qui sont bien vallonnées. Après le pointage à Certfontaine (dans un café le moins bien organisé du monde, la caisse étant dans un autre pièce. La femme va encoder la vente, reviens avec le ticket qui indique le prix, et puis elle retourne chercher la monnaie ) Au km 175, bruit étrange sur mon vélo. J'ai cassé un rayon à l'arrière... même pas besoin de sortir mes outils, y a un électricien qui est en train de rentrer chez lui, je lui pique peu de tape pour maintenir le rayon cassé avec un qui tiens. Mais je suis obligé de faire attention pour pas augmenter la voile, voir casser un autre rayon. Donc je soulage la roue a chaque trou (et y en a ...) et je ne passe plus en danseuse. On passe à Thuin, Strépy-Bracquegnies, dernière pointage à Le Roeulx. Petite pluie, les autres restent au chaud, moi après 5 minutes je roule. Les routes sont bien trempé, mais il ne pleut plus. Après Enghien, gros vent de face Je fini les 300km en 12h45, 14h total sur le vélo, 2757m de D+ un peu mal au popotin (oui c'est bien un lien) mais c'est vraiment léger, par contre j'ai mal un peu plus haut que le talon. J'ai mangé de mon stock, - deux barres isostar, 2 gaufres, deux barre de bruit decathlon, en achat - 3 bananes et un petit paquet de chips (javais oublié mes paprika nuts) - pain au chocolat, un bout de gateau coco enrobé de chocolat, une fine baguette aux olive et gruyère - un gros cervelas avant strépi De retour dans le train, je range mon vélo dans le truc vélo des Desiro qui est a juste a coté des WC, et je m'installe devant. Une fille sort du WC et s'installe a 2 siège de moi "euh c'est peut être pas la bonne place, je dois bien sentir la transpiration" 2 minutes après elle était partie plus loin
    12 points
  26. Cerise sur le pancake, j'ai revu ma nutritionniste mercredi et le bilan est très positif. Plus 3 kilos depuis le 1er septembre 2021, mon alimentation saine compense largement mon manque d'activité du dernier trimestre 2021 et surtout, de ces 3 kilos il y a 1 kilo de muscles. Ce qui fait que j'ai très bien repris et même plus, le muscle perdu pendant l'hospitalisation (env. 3 kg). Et enfin, pas de lésions à l'épaule gauche, donc pas d'opération ! Seulement de la kiné pendant un an. Presque rien quoi. 😊 Mais surtout... surtout. Merci à vous tous pour tous vos messages de soutien, vos likes et MP, ils ont grandement contribué à ce que ma convalescence se passe bien. ❤ ❤ ❤ C'est pas gagné, il reste encore du chemin mais... ça va d'aller. 😊
    12 points
  27. JVJVD que ce soir, mes enfants me voyant chipoter sur mon Cotic, m'ont bombardé de question sur le pourquoi du comment de la chose. "Un voyage à vélo ? Maman et toi ? 7 jours ? Ah mais c'est génial ça !!! (Le grand : "ça doit être génial !!!") (Le p'tit : "mon rêve. Les vacances en voiture c'est chiant."). Bon. On va pas s'emballer. C'est des ados. Ils peuvent trouver ça nul demain, mais 2023 risque de nous voir souvent partis en week-end sur les routes... à bicycleeeeeetteeeuuuhhh... 🤩🤩🤩🤞🤞🤞
    11 points
  28. J'en ai un peut marre de toute ces histoires de boisson alors j'ai décidé de passer a un autre combat ...
    11 points
  29. Les drains et la perf sont enlevés, j'ai le feu vert pour rentrer 🙏 une grosse étape de passée (16 jours d'hosto 🥴) Reste à se reposer une semaine à la maison, reprendre un peu de poids, puis retour à la vie active (enfin c'est le plan initial)
    11 points
  30. Voilà, mini-moi a fait sa fameuse course de draisienne, DH Marathon du Corbier. La piste est un parcours VTT permanent dans le même genre qu'au lac de l'eau d'Heure, une bleu de mémoire. Pour les 3 ans et plus, il on rajouter une petite boucle dans le plat, la piste verte avant de revenir sur la piste de départ. Nous sommes arrivés le samedi après une semaine de vacance dans l'Aveyron. Première séance d'entrainement pour le petit. Je sens que ça va être dur. il est fatigué et n'arrive pas au bout de la piste (5h de trajet juste avant). C'est la première fois qu'il franchi des obstacles en bois (genre de petit pont tout en arrondi). Ce n'est pas grave, l'important c'est de participer. Dimanche matin, retrait de la plaque de cadre à son nom puis échauffement, la piste est en accès libre. Ca va mieux mais il s'arrête de temps en temps parce qu'il voit un oiseau ou il entent de la musique... ce n'est pas gagné... Sur les obstacles je l'entend dire : "papa, au secours". Je ne savais même pas qu'il connaissait ce mot. Lors des échauffement, les gamins passent comme des furies sans faire attention aux plus petits. Mon fils est bousculé 3 fois de suite puis une quatrième fois ou le gosse donne carrément un coups de coude. Les parents derrière ne disent rien pas même une excuse... vive la mentalité course. Le pire à été un père qui engueule se fille de 4 ans comme de la merde parce qu'elle n'allait pas assez vite à son goût. 13h30 départ des pool pour la catégorie 2 ans. Mon fils est avec des enfants de 4 et 6 mois plus vieux que lui alors que dans la pool suivante, ils ne sont que 2 et du même mois que lui... Premier run, pour le plaisir, il fini dernier et à eu besoin d'un peu d'aide sur le début. Deuxième run éliminatoire, il fait toute la course sans aucune aide ni sur les obstacles ni dans les portions plus pentues, trop fière de lui mais sur le dernier virage, une belle épingle à droite il vois un petit cône jaune sur un plus grand vert, il s'arrête pour retirer le plus petit... il était déjà dernier mais bon quand même. au final, sur per fière de lui, il n'a pas fait la finale mais a quand même fait 2 runs. S'il avait été avec l'autre pool il aurait certainement pu participé à la finale mais on ne le saura jamais, ce n'est pas grave nous n'étions pas là pour la gagne mais pour le plaisir. Basile était le seul Belge de la courses et a eu de supers applaudissements en franchissant la ligne d'arrivée. A la fin, tous les participants ont eu droit à une petite médaille : Il en est trop fière et ne voulait plus la retirer Si on y retourne l'année prochaine, se sera avec un casque intégral. Pas mal de chute chez les participants dont une bien sur la mâchoire, heureusement plus de peur que de mal pour la petite.
    10 points
  31. Terminé. Mon mécanisme de sélection de vitesses via la Rohbox est tombé en rade. Obligé de tout démonter sur le bord de la route à Wonck. Merci à la dame et son papa qui ont vidé leur garage pour me trouver la torx adéquate. Ça a été un peu mieux mais je n’avais que 3-4 vitesses de dispo. Je ne compte pas le nombre de fois que je me suis arrêté au bord de la route (sans doute 50 voire plus). C’est con car n’ayant pas dormi j’étais parti dans les premiers mis à part les avions de chasse. Parcours sympa, surtout à partir du Kluisberg. Les premiers 120 ce n’est quand même pas folichon (juste le Kemmelberg). Vent infernal sur la totalité du parcours: cette nuit les éoliennes de la Hesbaye tournaient à plein régime, mais orientées dans le maivais sens. Trois gros orages sur les 120 premiers km. J’ai raté le ravitaillement 2 à Genval, orienté sciemment dans la mauvaise direction par un gamin présent au bal des rhétoriques de Genval, j’ai fait 200km en autonomie, remplissant ma gourde dans les chiottes d’une station encore ouvertes. J’ai mal au cul comme jamais. Mais physiquement j’ai bien fini, meme si je plafonnais en vitesse de pointe à 22-23km/h quand j’arrivais à passer la 8. edit: incroyable les personnes qui ont fait le 150! Comme m’a dit @StephD on dirait une randonnée familiale. Pourtant c’était de très loin la partie la plus compliquée. Il y avait même 4 jolies jeunes flamandes full lycra très sympathiques. On s’est dépassés un nombre incalculable de fois quand je chipotais à ma Rohbox.
    10 points
  32. Welcome to the team Stéphane ! @sdon1011
    10 points
  33. Bien arrivé 123 km 1328 de d+ en 6h17 (plus les arrêts) c’était bien! juste les 20 derniers sur la route, moins ma came mais ça faisait du bien. Compte rendu plus tard. merci à tous.
    10 points
  34. JVJVD que les préparations des vacances d'été se précisent. Ce sera une semaine en Belgique pendant que les enfants seront en Italie en camp scout en juillet et ce sera... 7 jours de vélo avec Madame JojobleuE !!! 7 jours de bikepacking itinérant de vieux (on dormira à l'hôtel tous les soirs. On s'embourgeoise. 😎) avec une soixantaine de km par jour. Mrs Jojobleue prendra son VAE. Quand à moi, je prends mon Cotic of course. on va tester demain matin sur 57 km. Hâte. 🤩 Cotic en mode préparation. - Porte bagage monté. - sacoches ortlieb 2x12,5 litres. - sac Rhinowalk. - 2 petites sacoches Ortlieb de 4,5 litres chacune à l'avant. - manque la sacoche de cintre. - Le pneu avant à changer (schwalbe G One 40x700) - un porte bidon supplémentaire. - un support pour le radar RTL510 sur le porte bagage.
    10 points
  35. Grâce à votre fidélité , mon envie de travailler + à l'atelier (en ce moment 2j/semaine, bientôt 3, pour être temps plein d'ici fin 2021/début 2022), et cette envie de toujours faire mieux ‍, BSBW déménagera d'ici la fin de l'année dans un local plus grand, où vos vélos seront + encore plus choyés Pas de panique, on ne déménage pas loin, toujours à Court-St-Etienne, à seulement 2km de l'atelier actuel D'ici là, vous êtes évidemment toujours les bienvenus dans l'atelier actuel
    10 points
  36. Pas acheté aujourd'hui, mais reçu... C'est l'année de la remotivation, aprés 2 ans avec trés peu de km, Un peu lassé du gravel, on va essayer de s'y remettre sérieusement... avec un vtt plus adapté à ma région que mon spectral..
    10 points
  37. Un récit intéressant à lire jusque la fin https://www.esanum.fr/today/posts/himalaya-1998-ma-premiere-rencontre-avec-des-antivaccins-recit-dune-tragedie?fbclid=IwAR0du5Bglxh5GUI_cTsBhggtjai-5Mh7M3e_HoJWlprfo5kAKlV3r7oBFqk Sinon l'histoire du jour; je suis dans une file à la caisse d'un magasin ce midi ici en ville. Les gens devant moi respectent bien les lignes au sol et moi aussi. Voilà qu'une dame avec sa fille +/- 10 - 12 ans arrive derrière moi et se colle à moi (ce que j'ai toujours détesté même avant la pandémie) je me retourne et lui demande de respecter les lignes au sol. Sur ce elle me répond que cela ne sert à rien, là je n'ai pas su me retenir et lui ai posé la question "vous êtes antivax, je parie ?" et sa réponse "oui" avec une posture comme si elle en était fière. Bon comme la file avance je reprends ma place 1,50m plus loin, et rebelotte elle revient se coller. Et c'est là que j'ai fait preuve d'une incroyable mauvaise fois, je me suis retournée, enlevé mon masque et bien toussé devant elle. En lui disant en plus que je n'étais pas vaccinée et qu'on venait de me téléphoner que j'étais cas contact, mais que je m'en foutait vu que ce n'est jamais qu'une grosse grippe. Et là j'ai eu l'impression qu'elle se décomposait. Puis comme la file ré avançait, j'ai repris mon chemin normalement vers la caisse, et je ne l'ai plus senti derrière, ni entendu papoter avec sa fille. J'espère que là, la pièce est "bien" tombée Tout cela n'a pas duré plus de 2 à 3 minutes grand maximum et personne n'a fait attention à notre petite "conversation" heureusement d'ailleurs car j'aurai peut-être eu des misères avec le caissier ou une autre ou l'autre cliente devant moi
    10 points
  38. @Tonton tapis, chez nous, 90% de non vax, quasi tous sous la 50aine pour la plupart, voir même sub35 qui disaient qu'ils ne risquaient rien pcq jeune et en '' bonne santé ''. On a même un idiot qui a dit qu'il ne faisait pas son vaccin dans le but de '' vivre l'expérience covid ''. Et ben ce trou du cul l'a bien vécu du haut de ses 28ans 🖕 Les seuls vaccinés qui arrivent chez nous étaient déjà, et c'est triste de le dire ainsi, quasi mort avant de tomber malade du Covid. Donc voilà, la presse et les '' on dit '' font ce qu'ils veulent, je ne parle que de mon expérience et de mes amis dans des autres hôpitaux pour qui la situation est la même
    10 points
  39. Premiers tours de roues ce dimanche, soit un mois tout pile après l'accident : 6,930 km en 22 mn. Ça a fait du bien à la tête. Par contre, 3 heures de sieste, après pour récupérer... ça m'a permis de constater que le cintre avait bougé. J'ai repris la marche ce soir : 1,660 km à 4,5 km/h. Toutes ces "performances" peuvent paraître ridicules (et elles le sont) mais elles sont le début d'un retour aux activités sportives. Et ça c'est bon.
    10 points
  40. Hello tout le monde. C'était vraiment une belle course et effectivement même si tout n'est pas "roulé" de jour j'en ai quand même bien profité. Alors à la base je m'étais inscrit là bas en me disant qu'en octobre ce serait chouette de rouler au soleil finalement voila voila ca n'a pas été le cas (en tout cas pas la majorité de la course). Pour le Sud de l'Italie c'est quand même méchamment montagneux, pas de haute montagne mais dur à souhait, être même plus que la haute justement car ça n'arrête jamais le UP and DOWN. Pour la course en tant que telle, vu le plateau (le top mondial) je venais avec pq pas un top10 en tête. Vu que la Silk est encore proche pas trop de pression à ce niveau là, juste finir l'année avec une belle course. Au final je fini 4e donc content du résultat même si au final je pense que j'aurais pu mieux faire avec une autre gestion. Rien de gravel ça change pas le gout de la Pizza post race Bref c'est fini pour cette année, on va doucement regarder le calendrier pour l'année prochaine et essayer de se prévoir une belle année à venir.
    10 points
  41. @Tonton tapis se recycle en pêcheur
    10 points
  42. Mon CR après cet horizon Taal Classic. D’abord merci à ceux qui nous ont envoyé des ondes positives en nous suivant via le tracking. Chapeau aux détectives qui ont fait le lien entre StephD et Stéphane Dozin 😉. Première expérience sur une aussi longue distance qui s’est très bien passée grâce : A une bonne préparation lors de longues sorties routes (comme d’habitue quand le sol est trop humide à mon goût pour le VTT). Une approche weight weenies depuis janvier, qui m’a permis de perdre 10kg … sur la selle. Des bonnes capacités d’endurance physique et un mental proche de l’obstination, qui compensent un moteur de camion plutôt que de supercar. Une météo bien meilleure qu’annoncée les jours précédents. Une grosse averse au départ (pas simple avec la forte correction de mes lunettes, bien altérée par les goutes de pluie sur les verres), puis sec et pas trop chaud la journée, doux la nuit. Une organisation optimale avec transfert d’un bagage aux deux premiers ravitaillements, ce qui m’a permis de changer deux fois de tenue pour ne pas rester mouillé après la pluie et de démarrer la seconde journée plus frais après un peu de sommeil (1h30), court mais régénérateur. Je craignais des problèmes de fessier et d’irritation mais des vêtements propres et une bonne pommade antifriction ont été très utiles. Seul regret, de la baguette blanche pas très consistante aux deux premiers ravitos, pas vraiment top pour ce genre d’effort. Une équipe sympathique, attentionnée et très à l’écoute, avec en plus deux doctoresses en cas de bobo. Entre la mise en place et le démontage des ravitos, le transport des bagages et l’aide apportée dès que c’était nécessaire, ils n’ont pas beaucoup dormi. Une ambiance générale très conviviale entre les participants. Pas moyen de s’arrêter sans s’entendre demander si tout allait bien ou si j’avais besoin d’aide. J’avais un peu étudié le parcours et les portes horaire avant de choisir la distance de 350 km et c’était le bon choix. J’ai terminé en ayant bien puisé dans mes réserves mais pas cramé, mon dos a tenu et m’a clairement prévenu que c’était suffisant. De plus, 1h30 de sommeil, c’est peu avec le final qui suivait. Au niveau du matériel, j’ai roulé sur un vieux cadre acier, modernisé avec un groupe route Sram Rival, des roues Dt Swiss P1800 basiques mais efficaces et des pneus route de 28 (clairement la limite avec le peu de dégagement du cadre qui date d’une époque où la norme était plutôt 20mm, voir 19). Hors route, ça passe sur sol sec mais il ne faudrait pas plus. J’ai repéré des choses à améliorer. J’avais monté un porte-bagage sur la tds pour le transport des bagages de la gare jusqu’au départ mais le poids placé très haut rend le vélo très instable. Il me faudra aussi une veste de pluie plus légère et respirante. Du point de vue de la gestion de l’effort, j’ai toujours roulé avec de la réserve, presque tout sur le petit plateau pour faire tourner les jambes et profiter du meilleur étagement des vitesses dans le bas de la roue-libre. J’ai pris le temps de récupérer, manger et boire aux ravitos, de me changer, de recharger un peu le GPS et l’éclairage avec une batterie USB externe. Finalement, ça donne 15h30 sur le vélo plus 6h d’arrêt. Le parcours empruntait beaucoup de petites routes avec peu de circulation et quelques passages hors route dont un long sentier en gravier de nuit dans la forêt de Soigne et la longue remontée vers Botrange. C’est très agréable de rouler de nuit dans une atmosphère feutrée, mais il faut être très attentif car on perçoit différemment les obstacles au sol. Bien avant le lever du soleil, les chats se baladent, le chant des oiseaux commence et le ciel s’éclairci à l’est. La nuit aura finalement vite passé. Je suis admiratif de voir que @sdon a fait 120km de plus et a gardé la force mentale de terminer avec une transmission boiteuse, après des problèmes techniques. Au final, une belle expérience, dans une ambiance très agréable sans esprit de compétition, la satisfaction d’avoir gérer efficacement le truc, depuis la préparation jusqu’à l'évènement lui-même. Beaucoup moins difficile que je ne le craignais au départ en bonne partie grâce aux conditions plutôt favorables. C’est loin d’un ultramarathon, mais c’est adapté à mon niveau, à mon âge et à mes capacités physiques. Que demander de plus ? Votre compagnie pour une prochaine fois peut-être ?
    9 points
  43. jvjvd que c'est pas ma semaine , après m'être fait attaquer par la lance de mon karcher, voilà que c'est le pneu de ma brouette qui prend la relève , petit travail facile , regonfler le pneu de la brouette qui est un peu à plat, ou "gonfle le pneu de ta brouette comme un pro" il est écrit sur le pn eu max 10Km/h - 2,5 Bars et j'ai mis 2.4, j'avoue que le pneu était un peu vieillot et crevassé, et que ça ne m'inquiétait pas plus que ça, le pneu en plein soleil , H+10min je suis à l'intérieur , j'entend BOUM, tiens serait-ce un F16 qui passe le mur du son? , tous les clebs du quartier qui aboyent, ma fille et ma femme à la fenêtre , dans ma tête un ^petit doute , je sors et bingo , bon là faut que j'arrête de bricoler et que je me mette devant la télé
    9 points
  44. J'ai roulé ce soir avec le vélo d'une star presque internationale 🤩 C'est malin, j'ai encore + envie d'un gravel maintenant.
    9 points
  45. JVJVD qu'à 20 mois, mini-moi a fait ses premières pistes en snowboard et comme il a adoré ça il s'est mis au skate à la maison. Au final c'est moi qui suis le plus fière dans cette histoire.
    9 points
  46. Jvjvd que le fiston a enfin reçu son gravel commandé en octobre dernier ! Un môme heureux...
    9 points
  47. Bon aller je dévoile un peu
    9 points
  48. Voici quelques infos supplémentaires pour répondre à une série de questions communes que j'ai reçu: Montant recherché: Pour la ligne d'anodisation 15-20.000€. C'est le plus important pour nous. Si on récolte un montant supérieur, il y a d'autres investissements qui sont prévus plus tard, mais qui pourraient dès lors être avancés. Il s'agit principalement d'outillages de production pour augmenter la capacité de production et l'automatiser (système de palettes pour la fraiseuse, robot de chargement etc). Le retour sur investissement pour erase: L'anodisation d'une paire de moyeu nous coute actuellement environ 10€. On aura produit et vendu cette année environ 1500 paires de moyeux. Les prévisions pour l'année prochaine c'est minimum 2500 paires. On amortit donc sur environ un an, car il y a peu de main d'oeuvre et pratiquement aucune matière première. On évite aussi la sous-traitance qui nous pose souvent de gros problèmes, pour info on a déjà du jeter environ 300 paires de corps de moyeu à cause d'une anodisation défectueuse par les sous-traitants. La ligne prévue pour 3 à 4 couleurs d'ano, ce qu'il nous est difficile de proposer pour le moment avec de la sous-traitance. Pourquoi maintenant: Nous avons réaliser de gros investissements machines il y a peu. Ils étaient nécéssaires car on arrivait déjà en limite de capacité avec nos premières machines. On est fin d'année, donc forcément les commandes baissent. On doit garder notre trésorerie, qui à diminué avec les invests machine, pour les 3 mois qui viennent. Les commandes repartent déjà vers fin décembre - début janvier et on aimerait avoir la ligne prête d'ici la. Quid si on atteint pas le montant minimum: Pas de soucis, on ajoutera ce qu'il faut avec nos fonds propres quitte à se mettre un peu en difficulté. Montant minimum par investisseur. Il n'y en a pas. Si il y a 15 personnes qui mettent 1000€ on arrive au compte, c'est bon pour nous. Le montant max par prêteur est de 125.000€. Conditions du prêt: 5.75% d'intérêt. 1.75% payé par nous (c'est le max qu'on a le droit de donner) à date anniversaire de la mise a disposition des fonds. 4% sous forme de crédit d'impôt payé par la région. A remplir dans votre déclaration fiscale donc, et le montant est perçu lorsque vous récupérez aux impôts. On part sur une durée de 4 ans, sauf mise a dispositions de fonds très importants, on peut alors discuter de plus. Mais il faut savoir qu'au delà de 4 ans, le crédit d'impots passe de 4 à 2.5%. Remboursement intégral du prêt en une fois à la fin des 4 ans. Garanties: La région donne 30% de garantie, à nouveau sous forme de crédit d'impôt. Santé de la société, consultation des résultats de la société et business plan: Je ne partage pas ça en publique, uniquement en privé aux personnes intéressées. Mais tout va bien rassurez vous. Petite exclu pour b-m-b, on offre une paire de moyeux (valeur 350€) à chaque personne qui nous prête un montant de 3500€ minimum. Je remet le lien avec les infos prêt coup de pouce de la région, vraiment beaucoup d'infos: http://www.pretcoupdepouce.be/preteur Merci pour les nombreuses marques d'intérêts en tout les cas, ça fait plaisir de sentir qu'on est suivis et soutenus. Max et Thom
    9 points
  49. Suite et fin de l'investigation pour ma part. Je suis allé sur place et j'ai vu où je me suis immobilisé sur le sol (traces de sang encore visibles malgré la pluie de cette nuit). De ce que j'ai su en comprendre, j'étais certainement en pleine relance et en danseuse au moment où ma roue avant est passée sur une zone un peu glissante juste avant le premier des 4 silos parallèles au Ravel. Mon vélo est parti à droite dans les orties et moi à gauche. Céleste a un peu tapé le tarmac avant d'aller s'immobilise dans les orties, ce qui explique les éraflures sur le shifter gauche, la selle et le serrage arrière et la trace GPS qui l'indique arrêtée à droite. Quand à moi, j'ai dû heurter le tarmac avec ma tiesse côté gauche, ce qui explique les marques sur le casque, mes lunettes et accessoirement ma face. Ensuite, aux vues des marques blanches sur ma veste, j'ai dû glisser sur ces fameux chasse-roues, passer de l'autre côté de la voirie et m'immobiliser à l'endroit où j'ai constaté la tache de sang qui pourrait correspondre à une position assise et le sang qui coule de mon visage sur le sol. Moment où j'ai dû faire le selfie pour évaluer les dégâts et ensuite prévenir les secours, puis ma compagne puis mon chef (quel professionnalisme tout de même 😊) puis de nouveau ma compagne pour lui demander si je l'avais bien prévenu que j'avais eu un accident. De ma position assise, je voyais super bien Céleste en face et j'ai vu le gars qui s'est arrêté avec son vélo Colruyt qui est parti derrière les 4 petits silos bleus (au début du Ravel). Je me souviens m'être fait la réflexion de qu'est ce qu'il était aller foutre là-derrière. Il aurait pu attendre un peu avant d'aller pisser 😁 mais c'était le plus court chemin pour aller sur la chaussée et guider les pompiers. En conclusion, "j'ai glissé chef !" soit à cause de cette partie de tarmac qui glissait bien sous le pied ce matin, soit que je n'ai pas su rattraper un comportement plus vif de Céleste que d'habitude, soit que j'ai voulu prendre mon bidon pour boire (bidon que je n'ai pas retrouvé) mais incompatible avec une relance en danseuse,... mais j'ai perdu le contrôle de l'avant. Voilà mes amis. Je vais prendre du recul avec tout ça. Ma tiesse me fait encore mal et mon niveau de stress est encore assez élevé. J'ai la tête d'un boxeur qui aurait pris la branlée de sa vie mais tout ça est en bonne voix de guérison. J'ai mis un nouveau casque dans mon panier Alltricks, guidoline commandée et je l'aurai pour mardi. J'aurai besoin de votre aide certainement pour commander un nouveau serrage arrière, il est quand même fort usé et il finira par casser lors d'un démontage. Merci pour vos messages, vos "likes", votre humour qui m'ont fait un bien fou et m'ont aidé à prendre le recul nécessaire. Merci de m'avoir lu et de m'avoir aidé à comprendre même si la conclusion que j'en ai tirée ne reste en soi qu'une hypothèse de plus. Milles mercis. Je vous bise. 😘😘😘
    9 points
This leaderboard is set to Brussels/GMT+02:00
×
×
  • Create New...

Important Information

By using this site, you agree to our Terms of Use.