Jump to content

StephD

Membres réguliers
  • Posts

    440
  • Joined

  • Last visited

Reputation

102 Very good

About StephD

  • Birthday 07/26/1966

Informations de profil

  • Ville
    Liège
  • Intérêts
    Longues sorties VTT sur terrain "sec" ou à défaut sur route
  • Prénom
    Stéphane
  • Bike(s)
    Scoot Spark 740 -Giant Trance 3 - Bulls Harrier 1

Recent Profile Visitors

2,908 profile views
  1. Parti tôt de Liège sur le vélo pour une longue journée, départ juste après 8h sur le 77 pour me régaler sur la première partie très ludique. Comme d’habitude, c’est physique et technique à souhait. Vers Villers-aux-Tours, un chemin de campagne, normalement trop facile après tout ce qui précédait me donne l’occasion de faire un beau plongeon dans l’herbe sans trop de gravité. Résultat : des égratignures sous un coude et l’attache au dos du GPS cassée. Je retrouve le papa du parcours et quelques têtes connues au ravito qui suit. Ils me dépasseront un peu plus loin. Par la suite, il y a beaucoup moins de monde. La suite du parcours reste agréable mais parfois glissante.et je joue la sécurité dans deux épingles de la descente d’Oneux et au bas de la descente depuis la Roche aux Faucons. A deux ou trois kilomètres de l’arrivée, une branche passée dans ma roue arrière fait déjanter mon pneu et plie mon dérailleur dans les rayons qui en coupe une dizaine. Je marcherai jusqu’à la route Tilff - Esneux où j’ai donné rendez-vous à ma fille qui vient me récupérer en voiture. Au final, j’aurai fait 91km, dont les 15 premiers plutôt faciles pour venir au départ, et 7h40 de VTT. En voyant la casse, je me dis qu’il y a des jours où je devrais rester dans mon lit. En repensant au parcours, je ne regrette pas de m’être levé tôt alors que j’hésitais encore la veille à cause de la pluie annoncée mais absente au final.
  2. Dommage, ce sera pour une autre fois. Une préparation dans des conditions un peu plus normales devrait bien aider. As-tu bien vérifié qu'il n'y a pas d'épine qui dépasse à l'intérieur du pneu avant de monter une chambre ? J'ai déjà fait la bêtise d'oublier et il y en avait plus qu'une 😉 Les jambes qui ne suivent plus, c'est peut-être en partie le contrecoup psychologique après la galère mécanique. Courage et félicitations d'avoir osé essayer. Qui ne tente rien n'a rien.
  3. Bonne longue route. Je te souhaite beaucoup de plaisir.
  4. Présent sur le long parcours et toujours content d’avoir fait le déplacement. Moins de participants pour cause d’absence de chrono cette année. L’organisation a simplifié les choses en raison des incertitudes du moment. Météo agréable et sol humide par endroits mais très praticable. La forme n’est pas top pour le moment alors j’ai fait durer le plaisir. L’accueil est comme toujours très sympa, comme on sait le faire en Ardenne. Toujours agréable également de croiser Pili, Faf ….
  5. Pour ceux qui y étaient ... ou pas : https://www.facebook.com/media/set/?vanity=lacyclerieliege&set=a.2917011685280882
  6. Parti avec quelques vêtements de rechange, persuadé de prendre un orage en route mais à part quelques goutes vers 14h à Boncelles et une petite averse au retour en descendant les coteaux de la citadelles bien glissants donc, la météo est restée très agréable. Le sol par contre était bien mouillé et parfois un peu rock and roll avec mes pneus pas vraiment prévus pour ces conditions. Fred a un peu allégé le parcours et c'était une bonne idée étant donné mon état de forme actuel. Content d'avoir un peu discuté avec quelques personnes rencontrées lors d'autres organisations gravel 13. L'équipe photo, vidéo et drone était au taquet. Je me réjouis de voir le résultat. Belle journée donc pour moi sur ce gravel des 13 terrils 2021 et merci à l'équipe organisatrice et à la cyclerie où l'accueil est toujours sympa.
  7. Comme annoncé, la première partie du 140 était effectivement plus corsée que ce que j'avais connu sur le 100 km précédent. Je pense que la difficulté au niveau physique est due au fait que le sol est très humide, même là où il n'y a pas de boue. Les pneus s'enfoncent légèrement dans la terre à beaucoup d'endroits et "creuser" le sol devant les pneus pour avancer coûte beaucoup d'énergie, un peu comme quand on roule dans la neige.
  8. Pas du tout. Je n'ai pas vraiment roulé plus vite et j'ai attendu un tout petit peu en bas des descentes techniques. De plus, @Sdon a ramené mon matériel de camping depuis le départ dans ma voiture à l'arrivée. Service première classe !! Pour que je puisse finir la black track, il me faudra des conditions très favorables qui n'étaient pas là aujourd'hui. Le sol mouillé est peu roulant et glissant, je supporte mal la chaleur humide et le premier passage où je peux me laisser descendre relax et récupérer arrive après Bouillon. Les limites de mes aptitudes physiques et technique sont donc dépassées et je n'avance pas, contrairement à ce que semble croire @Sdon. A partir du ravito de Les Hayons, je rentre par la route car j'ai de plus en plus de mal à boire et manger. Un peu déçu de ma prestation mais content d'avoir roulé sur ce difficile, comme annoncé, mais très beau parcours. Je connais maintenant un peu @Sdon qui fait des choix de matériel assez radicaux 😉 Au retour à Liège, en arrivant à Angleur, tout ça semble bien dérisoire.
  9. Parti vers 10h sur le 75. Je sens directement que mes muscles sont tendus et mon dos n'apprécie pas. Malgré quelques étirements en route, ça ne s'améliore pas et j'arrive au bas de la descente du Ry de Mosbeux avec les muscles du dos "verrouillés". La chaleur moite n'arrange rien, mais je m'accroche sans me mettre dans le rouge et la deuxième partie, après un passage difficile vers Trasenster, se passera un peu mieux. J'ai eu droit à une courte averse dans la descente d'Embourg, mais le temps de sortir la veste de pluie et de faire un kilomètre, je l'ai retirée car c'était terminé et j'avais vraiment trop chaud. Point de vue parcours, "beaucoup" de route dans la seconde partie, mais heureusement car le reste était assez difficile et ça permettait de récupérer entre les singles et les descentes superbes. Certaines descentes, surtout sur sol humide, dépassaient mes capacités techniques, mais j'ai aussi des pieds 😉 Technique, physique et pentu comme toujours dans la vallée de la Vesdre. Quelques passages que j'exploiterai lors de mes prochaines sorties. @faf, quels sont les passages privés à éviter stp ? Pas d'arrêt au premier point d'eau, le plein de la poche de 3 litres à Banneux, heureusement, car je n'en ai plus vu après (trop tard ou pas les yeux en face des trous). Avec l'aller et le retour, ça me fait une sortie de 100km et 9h de selle. L'endurance, je sais gérer alors que la vitesse, ce n'est pas dans mes cordes. Première rando VTT depuis trop longtemps et content de l'avoir faite.
  10. Inscrit sur le 75 plus aller-retour depuis Liège. Beau dimanche en perspective.
  11. Pas d'attache pour dragon sur le 800 mais j'en attache une sur la coque de protection en silicone ça tient pas trop mal.
×
×
  • Create New...

Important Information

By using this site, you agree to our Terms of Use.