Jump to content

Vos plus belles chutes...


thierry03120

Recommended Posts

par hasard, le "BIP" ne serait pas construit à flanc de rocher dans une commune portant un nom composé?? juste pour info...

Link to comment
Share on other sites

  • Replies 162
  • Created
  • Last Reply

moi je suis abonné aux ornières, la plus belle en suivant Satanas qui change d'ornière dans l'herbe haute , j'imite et bardaf , je tombe sur l'épaule et j'accroche mon pouce , après un an et demi, les douleurs sont toujours là;

Je suis toujours fier de raconter ma plus belle gamelle :

En vacances à Livigno, je suis sur la trace du parcours du championnat du monde, je me défonce dans les montées , je m'applique à ne pas faire le con dans les descentes et je termine la première moitié du parcours .

Je passe d"'un versant à l'autre de la montagne pour aller chercher la seconde partie du circuit avec un transit inévitable sur une cyclable , un tournant et .. comme un couillon .. je prend un potelet avec ma pédale droite , un beau soleil , ouf .. le vélo n'a rien mais par contre j'ai un escalier dans l'épaule :(

Je remonte sur le vélo jusqu'à l'hotel et directions urgences , clavicule cassée , vacances gâchées ( tiens ça rime ) :)

JE HAIS LES POTELETS

Link to comment
Share on other sites

Trois grosses gamelles me viennent directement à l'esprit !

1°) Je devais avoir 8 ou 9 ans (1973 ou 1974) et je roulais avec un petit torpédo reçu de mes parents à la Noël. Voulant épater ma cousine et ses copines, je décide de rouler sur un petit muret devant chez moi qui devait faire environ 30cm de large avec une hauteur de 20 cm au début et de 2 mètres à sa fin. Tout se passe bien jusqu'au bout où, en voulant m'arrêter, mon pied glisse du rebord et je fais une belle chute avec réception sur la tête => commotion cérébrale et 15 jours en chambre noire (certains diront que j'en garde encore des traces :mib: ) !

2°) 30/07/2006 à la rando de Durnal : Je roule seul sur le 60km (circuit du 40 + celui du 20). A plusieurs reprises j'ai des difficultés avec un biker qui roule très mal (mais assez vite), sans casque et qui refuse absolument de se laisser dépasser. Finalement j'arrive à le dépasser à deux reprises, mais il repasse devant moi au dernier ravito. Alors que je le rattrape encore une fois, je vois une possibilité de le passer tout de suite et je me mets à fond, debout sur mes pédales pour le sauter juste avant un nouveau single track. A peine ma manoeuvre terminée, le maillon rapide de ma chaine cède sous la pression et je suis éjecté de tout mon poids à terre, sur mon flan droit, dans de la caillasse sans pouvoir réagir et sans comprendre ce qui m'arrivait. Complètement sonné je vois le gars en question continuer sa route sans se poser la moindre question :Grrrr2: . Heureusement, quelques minutes plus tard, un biker suivi d'un ami ambulancier que je n'avais plus vu depuis des mois se sont arrêtés et m'ont raccompagné jusqu'à l'arrivée.

Le soir, ayant un très gros hématome sur la hanche et me sentant pas très bien, je me suis rendu aux urgences de St Luc (Bruxelles) ou il m'ont gardé une nuit en observation ! Finalement rien de grave, mais une poche de sang s'est formée dans mon abdomen juste à coté de ma hanche et j'ai dû à plusieurs reprises me rendre chez des médecins pour me la faire vider à la seringue à Gran Canaria où j'allais en vacances pour, entre autre, découvrir l'île à vtt !

3°) 01/08/2010 à la rando de Profondeville : Parti seul sur le 90km j'arrive, avec pas mal de monde, devant une superbe descente technique et glissante. Tout le monde à pied dans la descente, je m'arrête et je me dis qu'elle doit être réalisable en passant sur le coté et en évitant les bikers à pieds. Malheureusement, en démarrant, mon cuissard s'accroche et se coince sur le bout du bec de ma selle (où les agrafes commençaient à se détacher). Ne pouvant pas m'assoir, avec tout mon poids sur l'avant du vélo qui prend de plus en plus de vitesse, j'essaie d'éviter les obstacles, mais une grosse pierre m'arrête net => superbe soleil, j'atterris dans des ronces et de la grosse caillasse et mon vélo s'envole pour finir sa course sur deux bikers en contrebas. J'ai eu beau m'excuser autant que faire se peut, ils n'ont, je crois, jamais cru à ma version et ils ne m'ont, je pense, jamais pardonné alors qu'ils ont eu plus de peur que de mal contrairement à moi où c'est mon mollet gauche qui a tout prit avec un gros bleu et un saignement assez important. J'ai quand même pu terminer la rando au courage avec un sentiment désagréable de culpabilité alors que tout s'est quand même bien terminé !

Finalement, la chute la plus drôle c'est quand, pour la première fois, j'avais des pédales automatiques et que la rando nous faisait passer sous un pont où suite à un bouchon tout le monde s'arrête et moi je tombe bêtement et complètement dans le gros ruisseau qui à cet endroit devait faire 1,5 mètre de profondeur ! Mouillé de la tête au pied avec une foule de bikers hilares, j'ai quand même tenu à terminer complètement et honorablement cette rando !

Sportivement ...

Link to comment
Share on other sites

une fine pluie, une descente, un pneu avant en petite section et une plaque de schiste... bardaf!

post-4172-0-81649200-1377374184_thumb.jp

j'ai rarement eu le souffle coupé comme ça :s

une côté pétée, retour à la maison sur le bike, pas le choix.

ça n'a l'air de rien comme ça mais j'en ai chié pdt des jours après.

j'ai même failli m'évanouir de douleur (en faisant mes courses le lendemain) après avoir... éternué :52_52:

sinon, gamin, me suis pris un beau gadin en faisant un wheeling sur un BMX.

tout allait très bien jusqu'au moment où j'ai vu la roue avant se barrer... avant la réception (c'est plus drôle) ^^

Link to comment
Share on other sites

Pour moi, 2 années de suite à la même rando (La Lensoise), qui plus est dans ma région et organisée par des potes !

- En 2009 : je place une accélération dans la montée pour sortir de la carrière de Moha, côté autoroute, dans le chemin de terre suivant je me retourne pour voir où sont les autres et quand je regarde à nouveau devant moi le vélo décolle sur une pierre et se met à l'horizontale. Mon coude a frotté pendant 10 m dans la caillasse. Bilan : 10 cm de peau arrachée sur l'avant-bras et écorchures au genou. Petit passage chez le docteur qui habite face au ravito et je repars pour finir la rando.

- En 2010 : toujours en groupe on descend à bonne allure pour pas dire vite sur route pour rentrer dans le village de Braives (village natal :-)), là on doit s'engager dans un chemin de terre en biais, vu qu'on a de la vitesse (+/- 35-40 km/h) je saute pour passer la bordure, nickel mais à la retombée le pneu avant s'écrase et là pffffuuuuiiiitttt ça déjante direct, pas le temps de mettre les mains c'est ma face qui "lèche " le sol. Je me rassied, peste à mort et quand je veux retirer mes lunettes aïe ça coince. La peau de mon visage est coincé dans la monture de mes lunettes. Mes coéquipiers arrivent me rince le visage à l'eau et décoince les lunettes, moi pendant ce temps je me demande si la moitié de ma gueule est arrachée puis direction la douche et les urgences.

post-9785-0-39615600-1377373374_thumb.jp

post-9785-0-85021700-1377375260_thumb.jp

Link to comment
Share on other sites

Première grosse gamelle a 8ans freinage un peu trop appuyer sur l'avant qui se fini au urgence avec quelque point au menton...

Deuxième gamelle a 9ans je sais plus trop comment j'ai fais ca tout ce que je me rappel c'est d'avoir eu la pédale enfoncé dans la jambe direction urgence pour quelque point

Troisième gamelle a 11ans un mauvais départ sur le saut et je me retrouve complètement déséquilibré je finirai je pense sur la tête je suis rentré grâce a des amis car je ne me souviens de rien ... Commotion cérébrale

Sinon il y a deux ans je me remet au VTT je met des pédales automatique en les oubliant un peu trop vite un Wheeling un peu hard ou j'ai voulu me rattrapé avec les jambes seulement impossible a déclipsé je me retrouve coccyx qui tape avec fracas contre le sol je me retrouve immobilisé pendant 5min sans savoir bougé... Grosse panique pour mes potes qui sont autour de moi mais plus de peur que de mal ...

Link to comment
Share on other sites

Cool ce topic, je me sens concerné :mdr:

Une des mes plus connes chutes je pense: Je pars rouler, après avoir un peu travaillé sur mon vélo et donc je lui avais retiré les roues. 100m après être sorti de chez moi je me dis "est-ce que j'ai bien resserré mes blocages rapides? Je veux m'arrêter sur le trottoir pour vérifier (un bète trottoir alakon en plus, avec une bordure de 5cm, le truc normalement sans risque). Donc je décide de monter sur le trottoir et je lève donc ma roue avant pour "monter" sur le trottoir et là je me casse la gueule à +- 1km/h :mdr: . Et je me tape une petite commotion :fou: . Heureusement que j'avais mon casque.

Une de mes plus violente: Grand Raid Godefroy 2011, ma potence qui casse en pleine descente, je mange le sol. Pour finir commotion aussi et 200€ de matos, plus ma figure bien égratignée.

Sinon j'ai les classiques décrochages de la roue avant dans un virage, chutes en voulant franchir un tronc d'arbre trop gros, soleils, etc mais ça je ne m'attarderai pas dessus il y en a tellement :mdr::anime_05:

Link to comment
Share on other sites

La plus récente date de mardi dernier.

Deux chutes, sur deux sauts consécutifs et mon coccyx a failli y passer ! Vive la loi des séries ! :D

Le premier sur une grosse double, en l'air je sens que la figure ne passe pas, je couche le vélo en l'air, réception en glissade sans gravité. Je refais sur une plus petite histoire de me rechauffer. Mauvaise idée ! Saut trop long, arrière en fin de réception et un beau soleil qui me fait atterrir sur ma lune... J'ai encore un peu mal. lol

Link to comment
Share on other sites

^^ sacré Pierre!

qu'est-ce t'as fait?

Brof, la 1ère je me rends compte en pleine descente (au moment ou le sol devient bien caillasseux) que ma fourche est en position bloquée... je ralentis tout en essayant de libérer le blocage (pas de blocage au cintre) et là, à une main, je perds le contrôle et me mange le talus!

La 2ème, single descendant, un amas de branchages, je pense être sur le 29" et me dis que ça passe....mais mon vélo n'a pas voulu sauter l'obstacle....

Link to comment
Share on other sites

Raf, c'était exprès pour la caméra cette chute ? :siffle:

Moi, je chute pas souvent (j'ai un instinct de survie assez développé je pense). :-#

J'en ai tout de même à mon actif... En voilà deux...

La première remonte à plus de 10 ans! J'entamais la descente d'une petite route bien pentue quand je vois du coin de l'oeil une voiture qui entame une marche arrière pour sortir d'un petit parking à ma droite. Je regarde la conductrice, qui me voit j'en suis sûr. Mais allez savoir pourquoi, cette c.... poursuit sa marche arrière et me barre la route! Je freine à mort (merci mes HS33), le guidon pivote à 90°, le vélo stoppe net, pas moi et hop beau soleil avec réception sur le bitume. Mon coude droit a toujours un joli souvenir de la brûlure... La conductrice est tout de même sortie de sa voiture, mais pour y retourner immédiatement car elle a compris que si elle s'approchait de ma dépouille, elle allait passer un sale 1/4h ! :@^^

Plus récemment, en juillet 2012, j'ai fait un beau soleil à la réception d'un gap franchi avec trop peu de vitesse sur la piste de Chaudfontaine. Ma roue arrière a atterri sur une petite bute et puis elle a voulu aller voir comment c'était devant (allez savoir pourquoi?) et me v'là reparti par-dessus le vélo! Ma tête et mon cou (oups) ont été heurter et massacrer un jeune bouleau, puis j'ai fini sur la tête, le corps à la verticale. J'ai eu l'impression que ça se passait au ralenti, du coup j'ai bien senti mes vertèbres se tasser et craquer à l'impact. Je me souviens m'être dit "merde, je me suis niqué le dos", pensant m'être vraiment amoché. Finalement, j'ai traîné un mal de dos pendans au moins 2 mois, puis c'est passé! Ouf :p: J'ai même pu faire le stage Vouilloz a Sospel 3 jours plus tard (sous anti-inflammatoires, hein)

Pour ce qui est des photos, j'en ai une (déjà postée je pense) d'un joli retour de pédale plate dans le tibia... Une plaie bien nette! Merci les steri-strips !

post-16689-0-93398000-1377856470_thumb.j

Link to comment
Share on other sites

finalement , sur ce topic , on est tous des grands malades ,

par exemple , un boxeur se fait taper sur la gueule volontairement , c'est voulu et il continue,

nous les bikers, on roule , on se prend des gamelles, des voitures , on casse , on se casse , on se reprend de nouveau des gamelles , on se déchire , on se lève tous les matins avec une ou deux épaules endolories et pourtant on remonte sur le vélo ,

euh ... non nous ne sommes pas des malades , nous sommes des masochistes ^^

Link to comment
Share on other sites

moi ma plus belle c'est en course-enduro avec le spark, deuxième spéciale après avoir remporter la première, longue descente cassante je négocie au mieux sans perdre trop de temps et à 20mtrs de l'arrivée je tourne la tête à droite pour voir le final et boum une grosse pierre en contact avec ma ztr, soleil dans les pierres dos en premier merci le camelbak, 10 minutes après je ne marchait plus direction chu sart tilman, bloquer pendant une semaine et la deuxième à me lamenter, le spark lui 0 grattes................

Link to comment
Share on other sites

ma plus douloureuse fut quand j' avais 12ans, je venais de changé une caa crevée et bon j' ai malencontreusement mal serré ma roue avant, à 12 ans on a pas beaucoup de force. Et ce qui devait arrivé est justement arrivé, j ai perdu la roue avant en montant une bordure.

J'ai bien délesté la roue avant même de trop, résultat j' suis bouche ouverte sur la bordure... :52_52: rien qu y repensé j' ai encore le bruit en tete .

Link to comment
Share on other sites

me rappelle dans ma période bmx a 10-12 ans , circuit improviser , talut d'un mètre , passage par devant et ... bardaf la tète en premier

sur un petit piquet en béton , mâchoire bien dézinguée et 11 points de suture , toujours visibles d'ailleurs , jamais manger autant de soupe a la paille :icon_biggrin:

Link to comment
Share on other sites

mon bisou à la bordure m'a fait mangé de la soupe(et danette) durant trois bon mois.

Sinon un jour avec le frangin on s'était lancé dans un dual improvisé, et j' serrais tellement mes virages qu'un jour il n'a rien trouvé de mieux que d'essayer d' ouvrir la porte à coup de pieds(on allait au contact' entre frangin) et bon ce qui devait arrivé, est arrivé justement, sa jambe dans ma roue arrière , la jambe brochette....j me souviens encore d'avoir porté le frangin planté sur le vélo sur mon dos pour rentré à la maison :rolleyes: Qu'on est con quand on est jeune quand même :mdr:

Link to comment
Share on other sites

  • 2 years later...

déterrage de topic ?  un quiz ?:

que se passe-t-il lorsqu'on passe 2 fois au même endroit et avec le même enthousiasme 

sauf qu'entre le premier et le second passage il s'est mis à pleuvoir ? 

réponse: Bardaf c'est l'embardée et le plus con c'est en montant sur du goudron  :@ 

bon allez pas trop grave juste le coude et la cuisse qui vont me rappeler à l'ordre pendant une quinzaine de  jours.

J'ai rien dit à la maison , mais ça se voit un peu , je me suis quand même fait engueuler par ma femme <:o)

 

 

 

 

 

DSC01497.jpg

Link to comment
Share on other sites

Beau ça Germain!

 

Très subtil, le dégradé mauve-rouge, le soulignage à l'hémoglobine, le jaune d'hématome qui apparaît légèrement...

 

Tu t'es appliqué à c'que j'vois ;)

 

Ton vélo n'a rien???

 

Alley, bonne semaine.

Link to comment
Share on other sites

ah joli! respect...

y a deux moments marrants quand on se plante, c'est quand tu arraches tes croûtes, et quand tu la joue discrète pour pas te faire engueuler comme un gosse. Evidemment, tu chantes sous la douche et t'arrives plus à enfiler en calebute sans te plaindre alors tu te fais toujours pincer ^^

 

Link to comment
Share on other sites

Mon premier réflexe a été contrôler mon vélo qui n'avait rien à part des grattes sur le serrage arrière et de directement repartir.

C'est un peu plus loin quand j'ai regardé mon coude que je me suis dit qu'il fallait quand même un peu nettoyer ça.

Inventaire rapide , tu es au milieu de nulles part, le camel euh non , les flaques euh non , la pluie euh pas encore assez forte 

et puis tu te souviens de  cour de récré, souvenir de jeunesse, et tu craches à plusieurs reprises sur ta blessure pour la nettoyer,  il parait que c'est un excellent antiseptique  ^^

Un peu dur à déposer le bras , mais je ne vais trop me plaindre pour le même prix, c'était la clavicule.

Et ma fille de me faire remarquer que je tombe tout le temps, il est vrai que ces derniers temps j'ai pas eu trop de chance,

j'espère que la liste ne va pas s'allonger:

J'ai fait un soleil pour éviter un biker ( je vais pas donner son nom mais  c'est un gars qui admin un site de VTT et qui roule avec un Cacadale ) m'a dit qu'il voulait pas mouiller ses chaussettes pour passer un gué et moi je voulais faire splash pour éclabousser tout le monde ( je sais c'est gamin)

un faceplant sur une racine ( celle-là j'en avais encore parlé à personne :$)   pendant un instant j'ai pensé que je n'avais plus de dents , 

mais heureusement je n'ai craché que de la terre , j'ai juste gardé quelques rougeurs sur la joue

ma glissade d'hier, 

cqfd  jamais 2 sans 3 ,

mais bon je persiste et continuerai  à me faire plaisir .

Link to comment
Share on other sites

Il y a 3 heures, ondolina a dit :

J'ai fait un soleil pour éviter un biker ( je vais pas donner son nom mais  c'est un gars qui admin un site de VTT et qui roule avec un Cacadale ) 

Ca alors, certainement un gars de véloVert :mdr:

Link to comment
Share on other sites

Il y a 18 heures, Pili a dit :

ça me fait penser que ça fait longtempts que je n'ai plus de quoi alimenter ce petit topic :)

pour tomber il faudrait que tu roules dans des vtt d'hommes genre couvin , quand on se contente de lizin ... il y a peu de chance de tomber dans une rando cyclo ... :siffle:

Link to comment
Share on other sites

mais où ai-je mis cette fameuse photo du marécage maudit :siffle:   (souvenir d'une bien chouette sortie avec Fred et Vincent ;)  avec toi comme guide plongeur)

Link to comment
Share on other sites

La plus belle que j'ai vue ( sans mal ), c'est dommage que j'avais pas de caméra, pour filmer Topteam, qui voulait nous éclabousser, sans penser que la flaque pouvait être plus profonde que sa roue avant !

 

La plus sale pour moi, c'est de me retrouver vautré avec une merde de chien molle écrasée dans la main .....

Link to comment
Share on other sites

qq contusions et mon casque explosé en 3 parties.plus de peur que de mal.maintenant on en rigolent.

 

Link to comment
Share on other sites

Il y a 1 heure, Detch a dit :

La plus belle que j'ai vue ( sans mal ), c'est dommage que j'avais pas de caméra, pour filmer Topteam, qui voulait nous éclabousser, sans penser que la flaque pouvait être plus profonde que sa roue avant !

 

La plus sale pour moi, c'est de me retrouver vautré avec une merde de chien molle écrasée dans la main .....

je ne te serrerai plus la main ^^

Link to comment
Share on other sites

Archived

This topic is now archived and is closed to further replies.


×
×
  • Create New...

Important Information

By using this site, you agree to our Terms of Use.