Jump to content
  • advertisement_alt
  • advertisement_alt
  • advertisement_alt

Recommended Posts

  • 2 months later...

Je commences à checker les roues carbones pour mon route mais je suis paumé.

Tubeless ou pas? 

Jantes classique ou un peu plus hautes (40-45mm)?

Légères ou pas?

 

De ce que j'ai compris, les jantes hautes donnent un avantage certain sur le plat, les jantes basses sont plus légères donc mieux pour grimper.

Une jantes haute light, c'est le graal donc?

  • Upvote 1
Link to post
Share on other sites

tubeless = pneu plus lourd + liquide notubes donc plus de poids en rotation , si tu veux des perfs, je dois pas te faire un desssin, 

pour le reste je laisse répondre les jambes rasées ;)

Link to post
Share on other sites

Le plus light étant les boyaux mais pour du vélotaf il faut garder la raison,

 

Des Lightweight Meilenstein ça peut être bien ^^

Link to post
Share on other sites

Pneus plus lourds, liquide, ok, mais on retire la chambre à air.

Et j'imagine, moins de crevaison. C'est ma hantise en faite... Crever à 7h du mat' en bord de grand route. Ou à 20h, dans le noir...

 

Bon, d'ici à ce que j'achète ces roues il fera clair de 6h à 22h ^^ 

 

Mais bon, merde, en vtt le notube c'est la vie, + léger, + facile, + confort. Pourquoi en route c'est la misère?

Link to post
Share on other sites

Car il y a 7 a 8 bar de pression dans les pneus, donc il faut des jantes plus épaisses pour arriver a tenir les flancs

Link to post
Share on other sites

De tout ce que je lis, on ne crève pas plus souvent en boyaux qu'en pneus. Y a des boyaux spécifiques pour entrainement avec des carcasses renforcées qui ont vraiment bonne réputation, comme les Conti Sprinter Gatorskin.

 

Moi, j'ai tenté le coup, on verra bien ce que ça dit :D

 

Link to post
Share on other sites

Tu vis le même syndrome que moi quand j'ai acheté le vélo de course,

pour moi c'était le manque de confort, la fiabilité de ce ver de terre sur la roue , être obligé de rester sur la route et ne plus oser lécher un trotoir

Sur les conseils de Jona'dale , j'ai monté un pneu de 25 sur mon route avec une chambre et ça me convient pour l'instant.

Par contre , je n'ai pas encore crevé de chambre , mais de toutes façons , je pense que t'es assez bricolo pour te remplacer une chambre à air même dans le noir.

Note qu'en finale j'ai abandonné mon idée de prendre le route pour faire le taf occasionnel,

je préfère mille fois mon  VTT c'est quand même plus confortable , et je tape un peu plus de pression dans les pneus.

Sinon je suis sûr que , comme moi , tu rêverais de ceci, n'est-ce pas ?

 

Link to post
Share on other sites

ça dépend de ton budget aussi

si tu veux tester le tubeless route y'a shimano et DT qui sont bien présents

mais pas grand chose en roues profilées

après une paire de roues ultegra ou dt r20 d'occaz t'en as pour pas trop cher (150-200 ça doit se trouver) 

Link to post
Share on other sites

Attention que certaines jantes n'acceptent pas tous les produits notube (elles se font attaquer par le produit)

 

J'ai vu passer ça sur le topic de veloptimal pour une paire de shimano

Link to post
Share on other sites

Y'a toujours des posts négatifs pour tout et sur tout et on ne voit que les négatifs.

Perso, j'ai ds la famille 3 paires d'Ultegra qui tournent en NoTubes, rien à dire, la plus vieille entre temps +2 ans en NoTubes et le jeu doit avoir +4 ans. (On freine pas beaucoup en vélotaf.)

 

Pour du velotaf, actu j'ai ma Mme qui est sur des Ultegra en Sector 28, du point de vue confort à <4 bars tu es sur un tapis volant et pas de sensations de "freiner" ou d'être sur la jante. (On est light dans la famille)

D'ailleurs, en y pensant on dépasse de très peu, je me demande s'ils dépassaient même les 300 gr en 28 svp.

 

Même si le tubeless est overkill, quand je vois ce qu'ils ramènent parfois dans la carcasse et ils n'en s'en rendent même pas compte, je me dis que faire du vélotaf dans certaines régions sans Tubeless faut être soit chanceux ou ...

Link to post
Share on other sites
Il y a 11 heures, ondolina a dit :

 

 

 

J'ai monté ces pneus sur mon Cotic en Notube. J'ai fait une sortie de 65 km hier et le confort est optimal, l'accroche est parfaite même sur terrain peu boueux. Mais si tu cherches la perf...

Link to post
Share on other sites
Il y a 15 heures, Iceman a dit :

Pneus plus lourds, liquide, ok, mais on retire la chambre à air.

 

 

Je viens d'étudier la question et la conclusion est que le tubeless est plus lourd.

 

Le seul pneu tubeless 25mm que j'ai trouvé permettant de s'aligner (niveau poids) à un combi Continental GP4000S II 25mm + chambre est le Schwalbe pro one. Mais d'après les quelques tests que j'ai lu, il fond comme du beurre au soleil. 

 

 

 

Link to post
Share on other sites

En tubeless route, avec la pression, les rayons se détendent assez fortement (bien plus qu'en VTT où on est à 2 bar max) . Résultat, la roue arrière se décentre (si disque, l'avant aussi) et le côté le moins tendu est bien plus sujet aux casses de rayon qu'avec un montage à chambres (là aussi les rayons se détendent, mais moins). J'ai déjà vu des montages avec ZTR Alpha où des rayons cassaient, pourtant ils étaient bien tendus, "à vide". Donc j'aurais plus confiance dans une roue "du commerce", en particulier avec un rayonnage 2:1 (Fulcrum,...). Mais on peut faire ça aussi en artisanal (16+8 avec un moyeu 32 trous).

 

Pour ce qui est de pneus (tubeless ou ordinaires) et boyaux au niveau de leur résistance à la crevaison, c'est comme en VTT, il y a de tout. Ca va du très costaud au papier à cigarette. Un pneu Conti Supersonic à 150g ne sera forcément pas aussi solide qu'un autre qui fait 100g de plus. Quoique, parenthèse expérience perso, j'en ai déjà essayé, avec chambres Supersonic aussi, et j'ai fait 2000km sans crevaison. Pareil pour les boyaux bien light... Un Vittoria Crono CS, je crois que j'ai fait 300km à l'arrière. Un petit freinage d'urgence (à cause d'une conn..se dans un rond point !) et il n'y avait plus de gomme sur 3cm, on voyait la chappe.

Ca dépend aussi beaucoup d'où on roule. Si c'est sur des pistes cyclables en bord de grand-route (vu qu'on parle de vélotaff...), ça craint plus que sur une surface sans débris et gravillons.

J'ai une connaissance qui ne vélotaffait qu'en boyaux tout un temps... Mais c'est sur qu'il fait avoir de quoi s'en sortir en cas de crevaison.

Perso j'ai des pneus renforcés, et j'ai décidé de ne rien prendre pour réparer :) Mais je n'ai que 5km. Au pire, si je crève, je marche pousse le vélo. Ou le laisse à la gare et viens le rechercher en voiture. 

En VTT, on crève car "pas de chance", on a roulé sur qq chose qu'il ne fallait pas.

En route, on crève surtout quand les pneus sont usés et qu'ils ne sont plus assez épais. Donc, "il suffit" de les changer avant d'avoir emmerdes sur emmerdes.

 

Link to post
Share on other sites
il y a une heure, fbi a dit :

En tubeless route, avec la pression, les rayons se détendent assez fortement (bien plus qu'en VTT où on est à 2 bar max) . Résultat, la roue arrière se décentre (si disque, l'avant aussi) et le côté le moins tendu est bien plus sujet aux casses de rayon qu'avec un montage à chambres (là aussi les rayons se détendent, mais moins). J'ai déjà vu des montages avec ZTR Alpha où des rayons cassaient, pourtant ils étaient bien tendus, "à vide". Donc j'aurais plus confiance dans une roue "du commerce", en particulier avec un rayonnage 2:1 (Fulcrum,...). Mais on peut faire ça aussi en artisanal (16+8 avec un moyeu 32 trous).

Il suffit de retendre avec un tubeless dessus. Un monteur est toujours sensé demander au client si le montage sera chaussé de tubeless ou de chambres à air (pour des roues de route).

En ce qui concerne le match tubeless, boyaux, chambres, de mon point de vue, le tubeless va devenir omniprésent, surtout avec l'arrivée des Schwalbe Pro One et Vittoria Corsa Speed. On a presque le confort du boyau, la résistance au roulement et la facilité de réparation d'un pneu, et avec l'arrivée du disque, les jantes carbones pneu/tubeless ne seront plus sujettes aux problèmes d'échauffement. Le seul petit point noir est du côté du montage, où cela prend un peu plus de temps au monteur pour avoir des tensions assez hautes.

Cela dit, pour celui qui n'est pas réticent aux boyaux, un modèle haut de gamme reste quand même supérieur en terme de sensations ; confort, légèreté, nervosité.

Edited by thomas
  • Upvote 1
Link to post
Share on other sites
Le 24/3/2016 à 21:23, ondolina a dit :

mais de toutes façons , je pense que t'es assez bricolo pour te remplacer une chambre à air même dans le noir.

Changer une chambre à air dans l'obscurité, sans soucis... Rester vivant c'est autre chose ^^ 

Il y a 22 heures, loute a dit :

ça dépend de ton budget aussi

Je n'ai pas encore fixé de budget.

Si c'est des carbones bien light tubeless et tout le bazard ça peu taper dans les 1000... Mais c'est pas raisonnable du tout.

J'ai l'impression qu'on est en l'an 0 du tubeless. ça va décoller dès demain, mais pour l'instant les possibilités sont peu nombreuses et pas forcément au top.

 

Sinon, tant que les pros du montage de roues route sont dans la place, quelle est la hauteur de jante idéale pour nos contrées wallonnes? 

Link to post
Share on other sites
  • 11 months later...

Je me permet de faire un up sur le topic. J'aimerais savoir si on peut déterminé une durée de vie des roues carbones route? Le patin use forcément la roue comme un cercle alu mais est-ce optimisé pour la longévité ?

Perso, je possède des Mavic Cosmic Carbone 40C.

 

Bisou Bisou (h)

Link to post
Share on other sites

Ca me parait difficile, ça dépend de tellement de paramètres...

Si on freine beaucoup ou pas

Si on freine longtemps et que la jante chauffe

Les conditions météo

L'état des routes(du gravier qui pourrait se mettre dans les patins)

-...

  • Upvote 1
Link to post
Share on other sites
  • 1 month later...

Plutôt que de créer un autre sujet, je viens squatter ici.

Toujours dans ma recherche de roues, j'ai testé hier en statique une roue Shimano RS80-C50 renseignée en ETRTO de 622-15 avec un pneu Michelin (Pro4, si je me souviens bien) en 25c. Résultat, ça tourne mais on sait à peine glisser une feuille de papier entre le dessus du pneu et le dessous du wishbone des mes haubans (là où vient se fixer mon étrier arrière). Autant dire inroulable. Là où je ne comprend plus rien c'est que mes roues actuelles sont des Camp' Proton avec un ETRTO de 622-15c également et que montées avec des Veloflex Master en 25c également ça passe nickel...

Résultat, je suis complètement bloqué et perdu dans ma recherche de roues car j'ai l'impression de ne pas pouvoir me fier aux données ETRTO et que le choix du pneu pourrait également avoir son importance.

Qqun a-t-il déjà eu se problème et/ou sait-il si seuls les pneus différents peuvent expliquer une telle différence de diamètre externe de la roue montée ?

Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

×
×
  • Create New...

Important Information

By using this site, you agree to our Terms of Use.