Jump to content

born_to_ride

Addicted
  • Posts

    9,552
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    59

born_to_ride last won the day on March 22

born_to_ride had the most liked content!

Reputation

2,383 Excellent

About born_to_ride

  • Birthday 09/14/1981

Méthodes de contact

  • Site Internet
    http://www.nicolasniederprum.be.ma
  • ICQ
    0

Informations de profil

  • Ville
    Wallifornia
  • Intérêts
    La bicyclette
  • Prénom
    Nicolas
  • Bike(s)
    Oui

Recent Profile Visitors

12,094 profile views
  1. Oui je l’espère. J’ai lorgné ces derniers jours sur des f800GS mais apparemment c’est comme sur les caisses; passage par la valise de diagnostique pour remettre des compteurs et voyants d’entretiens à zéro. Oui c’est d’une autre époque. Par contre le freinage est d’une autre époque aussi je trouve. Ma seule expérience moto était une drz400 supermotard doubles disques généreux avant, c’était autre chose. Si je change un jour c’est pour un truc qui freine mieux. Le jour où les Ténéré 700 deviendront abordables en occasion Premières centaines de mètres dans la terre-boue hier en rentrant du boulot.
  2. Ça roule! Content de pouvoir enfin rouler sur ma mob’ ! Après avoir changé les deux disques + plaquettes, bougies, purge freins, couronne, chaîne, pignon de sortie de boîte (super pignon renforcé), filtre à huile, vidange, nettoyage filtre à air,… J’ai également fiabilisé un peu en remplaçant le régulateur de tension par un mosfet, les deux cdi par un boîtier ignitech (via devmoto) et un peu de poids de gagné et une plus grande résistance à la rouille avec un silencieux GPR (homologué norme sonore E3). Sacoche arrière étanche ajoutée également pour transporter le bloque disque, un booster de batterie et deux trois babioles.
  3. Non le précèdent proprio l’avait passée à Zellik. Moi je l’ai passée à Cuesmes, sur le chemin du retour de Bxl où j’ai acheté la moto.
  4. Et ma mamie des Alpes n’est toujours pas immatriculée. - Mois de mai 2023 40700 km, précédent proprio, ct vert aucune remarque au centre ct de Zellik. - Janvier 2024, 41000 kms + 2 nouveaux pneus, je la passe, ct rouge au centre de Cuesmes… Point dur jdd, kit chaîne-couronne usé… - Moi : “vous savez qu’elle est passée ct vierge il y a 300 kms à Zellik” - le contrôleur: “ah bon? Ils n’ont pas fait leur boulot”. Et le gars me fait presque une fleur car disque avant limite tolérance usure. Il est allé jusqu’à taper sur chaque rayon avec un bâton en plastique pour vérifier la tension des rayons “à l’oreille”. Résultat, je dois la remettre en état (et j’en profite pour remplacer les deux disques et pignon sortie boîte renforcé) et je la repasserai complètement à Marche. Re-trouver une camionnette ou remorque, prendre 1/2 jour congé, … Comme quoi, ça reste une loterie le ct. Hâte d’avoir ce ct vert et d’aller rouler.
  5. Finalement j’en ai trouvé une mais une autre ;)
  6. Oui chemins larges, chemins de terre, des trucs entre route et chemin, des chemins au milieu des champs.
  7. Ct vierge en mars 2023 (photo du ct à l’appui). Montage identique à maintenant sauf lampe avant (il a encore la lampe et la face avant d’origine. Il la laisse à 2400€.
  8. @Carbu, je cherche plus un trail permettant un peu de route aussi. J’ai des vues sur une transalp mais vendue sans CT car le vendeur n’a pas le temps de le passer. Sachant que le dernier ct date de mars 2023. Niveau prix on est bon mais j’hésite à prendre le risque de l’acheter sans ct et la passer moi-même… https://link.2ememain.be/m2061251238?utm_source=ios_social&utm_medium=social&utm_campaign=socialbuttons&utm_content=app_ios Honda Transalp xl600v
  9. Probablement un nouveau volet de ma crise de la quarantaine. Il y 8 ans, j’avais dit « plus jamais, je suis vacciné ». Encore l’été dernier ça ne me faisait rien de voir les mobs passer. Et je disais, un jour ça me reprendra certainement et ce sera probablement un maxi scooter ou une gt. Mais entre temps je suis tombé sur une annonce pour un tmax 530, puis de fil en aiguille, je me suis dit « un scoot’ c’est cool comme utilitaire mais autant avoir un truc également un peu fun et à rouler le week-end ». J’étais chaud pour une Royal Enfield interceptor 650 mais avec mes grandes guiboles et l’envie de faire un peu de chemins agricoles, je suis arrêté sur un trail. Je vous passe les heures à analyser mes envies, mes critères, recouper tout ça avec mon budget. Toujours est-il que je cherche une Honda xl600v aka “Transalp 600” (pas de 650 ou 750), en très bon état, sous les 3500€-4000€, idéalement jantes dorées ce serait top. Kilométrage sous les 60000. Éventuellement une Africa Twin si le budget reste raisonnable (5000€ grand max si état nickel et 60M km max) mais les AT sont sur cotées à mon sens aujourd’hui. 6000€ pour une moto avec 90000km… J’ai un œil aussi sur les Yamaha xt660z ténéré, mêmes critères que l’Africa twin. Si vous avez dans vos connaissances qqun qui a ce que je cherche, mp 😉 Merci d’avance.
  10. Ça l’était avec ce mur à gravir pour aller cherche le plateau du niveau supérieur du circuit. Et ce froid ayant rendu le parcours dur et gelé par endroits. Je fais des cr des derniers cross (Philippeville, Schaltin, Sart-Dames-Aveline, Beauraing) d’ici peu
  11. @Tonton tapis Franchement, dans ce type de boue relativement liquide, sans trop d’herbe et avec peu de risque de tout arracher car la boue colle et bourre, je m’amuse bien. C’est le côté pilotage, glisse, choix des trajectoires, puissance dans les bourbiers qui est fun. Après c’est clair que vu de l’extérieur, si ce n’est pas déjà ton kif, ça ajoute encore un truc difficilement compréhensible tout comme le sont probablement déjà le fait de tourner en rond pendant 45min, faire du vélo mais passer pas mal de temps à courir avec le vélo sur l’épaule, rouler en moule tich,… https://www.instagram.com/p/CKt243bHjzD/?igshid=MzRlODBiNWFlZA==
  12. Saison CX 23-24 - acte 6 - CXTN Chimay - 04/11/23 Il fallait une bonne dose de motivation et/ou de connerie pour se taper Chimay ce samedi pour aller se faire rincer, se retrouver dans le vent et bouffer de la boue. En arrivant là bas, comme depuis le matin et les jours avant en fait, c'est le déluge, il fait relativement "froid", un bon temps de Novembre ... un bon temps de cx. Le parcours a été remanié et est encore plus chouette. Un beau parcours de cx avec ces conditions. Beaucoup de prairie, des dévers, des petites butes, des bourbiers à passer sur le vélo ou à pieds, du tarmac, ... Trois tours de reco' pour confirmer que ce sera boueux, fun et que je vais déguster dans ce loooong passage montant à pieds, à courir dans la boue avec les godasses qui s'enfoncent dans la bouillasse. 1/2 tour aurait largement suffit pour comprendre tout ça mais dégueu' pour dégueu' autant en faire 3. Sur la ligne de départ je grelotte, 8°C mais le vent et la pluie n'aident pas à me réchauffer. Première ligne, bon départ mais après 300-400m je me vautre en voulant me faufiler comme je peux dans la boucherie habituelle du premier tour. Autant dire qu'une chute aussi tôt dans la course se paye cash et ce sont 5 ou 6 places qui filent. Je récupère mon vélo et me retrouve à courir (déjà). Retour sur le vélo et je dois griller une cartouche pour recoller aux coureurs avec qui je me bagarre habituellement. Vient le premier passage en càp et, comme prévu, je déguste. Je pense que je paies mon effort d'après chute pour recoller. Un tour se passe, puis deux, je trouve mon rythme, passe bien les bourbiers sur le vélo, que ce soit en force en montée ou en gérant la glisse et les trajectoires dans les tournants, j'arrive même à limiter les dégâts en càp. Puis au troisième tour, sur un talus que je passe habituellement sur le vélo à droite, je passe à gauche (pour je ne sais quelle raison) mais je suis trop court et je tombe de tout mon poids sur mon genou. Je dévale en glissant le talus. Hop, deux places de perdues et douleur au genou. Dur dur de se remettre dans le rythme ensuite. J'ai définitivement perdu le contact avec les coureurs devant moi et à partir de ce moment là je vais enchaîner les petites erreurs; vélo qui s’emmêle dans la corde et le piquet de bord de parcours, erreurs de trajectoires, oubli de changer de vitesses avant une relance, etc etc jusqu'à rechuter au dernier passage dans un des bourbiers que je passais à chaque fois en force sur le vélo. Je m'amuse malgré tout beaucoup sur le parcours et cette boue liquide et ces bourbiers pas trop collants me plaisent bien. Je suis relativement frais en fin de course et malgré un sprint, je serai trop court de 2-3 mètres que pour re-passer le coureur devant moi. Au moment de me débarbouiller un peu, Gaëtan me fait : "tiens t'es tombé?". J'avais zappé avec l'adrénaline mais en effet, sous toute cette boue, mon genou est tout bleu et je saigne un peu. Beaux bleus sur le genou et ce sera arnica et pommade au soir et probablement pour qques jours ensuite car c'est un poil douloureux malgré tout. J+2 et j'ai toujours un peu mal au genou. J'espère être en état pour dimanche à Philippeville. Pas de course à Sombreffe pour moi samedi. Philippeville m'avait beaucoup plu l'année dernière, très beau parcours, principalement en prairie aussi mais j'ai une grosse appréhension qui j'espère ne va pas trop me brider car j'y avais cassé ma roue arrière l'année dernière...
  13. #crossishere Me voici après 5 courses de cx dans les jambes. Cross 1 - CX des remparts - Rocroi (France). Comme chaque saison, c'est un peu le cross de reprise et de remise en route. Reprise des habitudes, des automatismes et routines pré et post course. Cette année je ne suis clairement pas au mieux de ma forme et de ma préparation. Pour faire simple, pas de préparation spécifique en août, en pleine pharyngite, un manque de sommeil évident (3 week-ends d'affilée avec des nuits de samedi à dimanche de 3h-3h30 max, un aller-retour Dinant-Salzbourg-Dinant 1700km d'une traite,...), des kgs en trop à cause des dernières semaines festives dont des vacances en famille, des repas et festivités familiales, un mariage (le notre), 3 jours à Maastricht juste avant la course, ... Bref, je n'ai pas les jambes des grands jours, ni la condition d'un gars un minimum préparé avant une saison de CX. J'y débarque avec David, le boss du club. Parcours toujours aussi superbe. Ce site pourrait et mériterait d’accueillir un cx de très haut niveau. Tour de reco'. Celui-ci n'a quasi pas changé, 200-300m sur le circuit, premier talus à passer, je tente sur le vélo vu que ça passait les années précédentes mais cette année ça semble différent, pas assez de vitesse, je cabre et retombe en arrière, à ce moment là un autre coureur veux passer par la gauche, s'arrête-glisse et je retombe de tout mon poids avec mon coude sur sa cassette... Belle éraflure et entailles dans le coude, ... je déguste car les douleur est assez forte. "Bon, ce talus ce sera à pieds!", comme pas mal d'autres endroits en fait, y compris cette descente "à pic". Déjà que depuis ma fracture de la clavicule, il y a deux ans, en vtt, je n'étais plus à mon aise du tout dans le technique (en vtt ou cx) ou même dans le rapide (sur route, je suis sur les freins dès que ça file un peu vite), là, se vautrer en reco' et se faire mal, ça me calme direct... Perte de confiance +10. Départ avant dernière ligne. Je démarre relativement bien et remonté pas mal de places mais dès le milieu du premier tour, mon poids, le manque de rythme course et ma petite forme me rattrapent et j'enchaîne les tours sans arriver à tenir une intensité haute. Explosivité ok mais uniquement sur des effort très très courts. Quand on passe au dessus des 10s d'effort intense, il n'y a plus rien qui sort. Je termine 5/10 de ma catégorie. Cross 2 - CXTN - Gedinne. Le premier du challenge "namurois" de fun cross. Nommé cyclocross trophy namurois cette saison. Ambiance rentrée des classes, on recroise les têtes connues que l'on croisera tous les week-ends d'octobre à fin janvier. Gedinne, c'est à 2km d'où j'ai passé mon adolescence. Mes parents habitent toujours dans le coin, donc d'une certaine manière je fais partie des régionaux. Nouveau circuit. Connaissant pas mal le coin pour y avoir rouler des années en vtt, dès les premières infos sur le circuit diffusées ici et là, j'ai vu que l'on passait par cette "longue" côte. Autant dire que je sais que je vais souffrir dans cette portion du circuit. Je ne m'échauffe pas correctement et je discute avec mes parents venus pour l'occasion car mon frère y roule aussi pour son retour sur un cx après pas mal d'années sans cx et des mois sans bcp de vélo. Résultat, je loupe mon appel en première ligne et je m'incruste tant bien que mal en 4ème et avant dernière ligne... Bien joué Nico' ! Au départ, je veux remonter le plus de monde possible et je prends pas mal de risques pour virer dans les 15 premiers. Tellement que j'ai ma roue avant qui décroche et je perds l'avant! J'arrive à récupérer le coup, je ne sais comment, mais j'ai un gros coup d'adrénaline car je me voyais par terre. Avant de rentrer dans la partie terre, c'est la guerre, je dois jouer des coudes et après moins de 10m dans la terre, je crois que mes nouvelles DT vont déjà avoir besoin de 3-4 nouveaux rayons car un autre coureur vient taper ma roue avant avec sa pédale. De justesse et miraculeusement pas de dégâts. Qques mètres avant le passage de la passerelle, je suis encore trop loin et je redoute que ça mette pied à terre devant dans la montée de la passerelle et évidemment c'est ce qui arriva. Tous à pieds. Le reste du premier tour sera une remontée pour essayer de revenir le plus à l'avant possible. Je passe au premier tour en 6ème position mais j'y ai laissé pas mal d’énergie. Je ne suis déjà plus très lucide et fais pas mal de petites erreurs notamment dans les deux bacs à sable que je passais en reco' mais ici plus moyen d'aller au bout et je me retrouve à ne pas descendre assez vite et perds une place dans le bac à sable. Globalement mon rythme est bon mais je subis cette longue côte à chaque tour. Je perdrai encore une place quand un gars venu de derrière me passera mais je n'essayerai pas d’accrocher sa roue car son rythme est bien trop élevé pour moi. Je prends beaucoup de plaisir sur ce parcours hyper complet : prairie, un tout petit peu de route, chemin en graviers assez large, boue, escaliers, dévers, portage, bacs à sable. Je termine 8ème/30. Top 10, je suis satisfait. Je pense qu'avec un meilleur départ je pouvais terminer 7, voir aller titiller la 6ème place... Cross 3 - CXTN - Farciennes. Nouveau parcours aussi. Rituel pre-course habituel et go pour les reco's. Quel beau parcours. Plat, sans escaliers mais superbement tracé, bien large, un bourbier au bout du parcours, des planches, de la route, des portions roulantes, des talus, des petites descentes, des relances, des tournantes lents et des plus rapides. J'ai vraiment pris mon pied. Chapeau les organisateurs dont fait partie @Tonton tapis Appel en fonction du classement général, seconde ligne du coup aujourd'hui pour moi. Bon départ, ça chute devant moi après 2m dans le bois, je perds 2, 3 places. A la fin du premier tour, je me retrouve à ma place dans un groupe de 4-5 gars mais dès le second tour, le groupe explose. Je serai en chasse patate sur Grégory tout le reste de la course. Tantôt en recollant, tantôt en perdant mètre après mètre en fonction des portions ou je serai plus lent ou plus rapide que lui. Dans l'avant dernier tour, au contact dans la roue de de Gregory, juste avant une portion où je le sais plus rapide, je tenterai de sortir moins large d'un tournant pour lui faire l'intérieur à la relance mais ma roue avant glissera et à partir de ce moment là, impossible de recoller. Je devrai cravacher pour ne pas me faire reprendre par un groupe de 3 ou 4 coureurs derrière moi qui font une grosse remontée. Je terminé 10ème/26. Top 10 de justesse. Satisfait de ma course. Ma gestion de course est encore bof-bof. Cross 4 - CXTN - Pontaury (sens horaire). Nous voici au premier round d'un "classique" du calendrier namurois; le CX de Pontaury. Ce sera rapide comme à l'habitude avec des moyennes plus proches d'une sortie route que cx. Ce sens horaire est celui qui me convient mieux car la remontée du parcours (en dehors de la partie route) est plus courte et punchy. Mieux pour un gros comme moi. Parcours relativement sec, légèrement gras comme il faut (comme moi aussi) mais très rapide malgré les pluies des jours précédents. Départ première ligne. C'est confortable vu l'entonnoir qui se présente en rentrant dans le bois et son single. "Pan!", coup de fusil et départ de feu. Je suis 3ème au moment de rentrer dans le bois. Devant ça part mais je garde les premiers à portée de vue. Fin du premier tour je passe 4ème mais dès l'entame du second tour, panne de jambes. Je n'arrive pas à pousser sur les longues portions rapides. Les relances courtes OK, vitesse de passage dans le technique ou sinueux OK mais sur les longues portions "rapides" pas moyen de tenir l'effort. Probablement l'euphorie de mon premier tour dans les top 4 qui se paie cash. A partir de ce moment là, je subirai la course, sans possibilité d'accrocher les roues de ceux qui me passent. Je termine 15ème/42. Satisfaction mitigée car le classement n'est ni bon ni mauvais mais très mauvaise gestion de l'effort.. Cross 5 - CXTN - Pontaury (sens anti-horaire). Deux jours de "repos" depuis la manche précédente et on remet déjà ça sur le même circuit mais dans l'autre sens. Ce sens me convient moins bien car il y a une longue remontée, roulante dans sa seconde partie, qui malgré mes grosses cuisses n'est pas spécialement ce que j'aime. Au moment de charger le vélo dans la camionnette, je remarque que mon pneu avant est bas en pression. Je regonfle, charge le vélo et on verra en arrivant là-bas. File aux inscriptions, je sors le vélo et j'ai perdu de la pression... J'identifie le souci; un trou dans le bas du flanc du pneu, à la jonction avec la jante. Très compliqué pour le latex à reboucher à cet endroit... Je regonfle et pars faire les reco's pour voir si ça tient. Retour de deux tours de reco's. J'ai perdu un peu. On est une heure avant le départ, je décide de ne pas prendre de risque et monterai ma roue avant de réserve. Malgré de la pluie durant ces deux jours, le parcours reste rapide. Un peu plus de boue mais rien qui colle à la transmission. Juste comme il faut, j'aime. Juste qques appuis devenus boueux, des bourbiers plus nombreux et/ou plus longs. La descente gauche-droite-gauche-droite-gauche est devenue assez glissante et c'est l'endroit où il faudra être vigilant. Départ seconde ligne. Objectif : mieux gérer ma course. "Pan !" (à nouveau), le gars juste devant moins a laissé une vitesse beaucoup trop grosse. Je suis bloqué derrière lui, ça déboule à fond de balle à gauche et à droite et je manque de me faire accrocher en essayant de le doubler. Je perds un paquet de places. J'arrive tant bien que mal à passer et grille une première cartouche pour limiter les dégâts au moment de rentrer dans le bois après la ligne de départ montante sur le tarmac. En entrant dans le bois je dois être aux alentours de la 15ème place. Dans la descente, je suis dans la bonne roue, celle de Nico Sijmens. Il fait une erreur et je le passe. Arrive la remontée, la première me permet de relancer assez bien et suivre le rythme de Nico qui me repasse. Je me cale dans sa roue pour la seconde partie que je n'aime pas. Arrivé au dessus, j'arrive à ne pas m'emballer et réduis le rythme pour le laisse filer afin de ne pas faire l'erreur de la course précédente. A partie de là, je roulerai bcp plus avec ma tête que le dimanche avant. Je laisse filer les fusées parties fond de grille et serai dans des groupes de coureurs qui sont habituellement classés dans les mêmes eaux que moi. A ce moment là je sais que je dois calquer ma course sur les mouvements qui se passeront dans ces groupes. Je gère beaucoup mieux ma course et je m'installe dans les roues de coureurs sur des portions moins à mon avantage, j'essayerai de faire le bon quand il est possible de revenir sur un coureur devant, je place des attaques et des grosses relances sur les portions plus à mon avantage. Dans le dernier tour je relancerai dès que je peux et sur les endroits où je sais que je suis rapide afin de tenter le tout pour le tout, jauger les forces de ceux qui sont dans le groupe, éventuellement en user qquns et les faire sauter. J'y arriverai mais Fred' reviendra dans ma roue à la pédale (c'est un routeux je pense). Dernière descente sur le tarmac je reviens dans sa roue mais j'hésite à faire la brute et passer à l'intérieur au freinage car c'est hyper glissant et pas mal de chutes ont eu lieu là. Je reste derrière. Enfilade de pif-paf étroits, je fais une erreur, puis deux, je sors de cette portion en ayant perdu qques mètres... Reste la remontée en tarmac pour recoller, il doit rester moins de 500m. Je donne tout, lui aussi mais il est plus frais. Pas moyen de recoller. Restera la première partie de la côte avant le tapis de chrono mais ça va être compliqué. Dans la descente on revient sur un coureur qui a un saut de chaîne. Je suis surpris et fais une erreur de trajectoire. Fred' est définitivement parti. Je termine 14ème/42. Merci pour la belle partie de manivelles Fred' Content de ma course. C'était beaucoup plus agréable de pouvoir gérer mon effort et moins subir la course. Samedi Chimay. Ca va être mudfest vu que c'est en prairie, rien sous les arbres et vu ce qui est encore annoncé comme pluie d'ici là. Les qques photos du nouveau tracé donnent l'impression que, déjà après qques passages, c'est bien marqué. A mon avis les dévers-bosses ne passeront à nouveau pas sur le vélo comme l'année dernière. Ca va être chouette de retrouver un parcours plus typé cx après les GP de Pontaury.
  14. Aussi. Et la mieux placée aussi. Ceci dit la buvette en bacs d’Orval de Mettet l’année dernière avait de la gueule aussi.
×
×
  • Create New...

Important Information

By using this site, you agree to our Terms of Use.