Jump to content

22/09/21 to 26/09/21 : Grelly cycling, Bierbeek, VL-Brabant


sdon1011
 Share

Recommended Posts

Event name : Grelly cycling, Bierbeek, VL-Brabant
Calendar : Route/Cyclocross
Event date : 22/09/21 to 26/09/21
Content :
 

Self-supported Gravel Bikepacking Adventure

650 km - 11000 hm - 100 hours to complete

 

Plus d'infos: https://www.grelly-cycling.be

 

 


Grelly cycling, Bierbeek, VL-Brabant dans le calendrier

 

 

 

 

 

J'ai envoyé ma demande d'inscription.
Reste à voir si elle sera prise en compte.

Edited by sdon1011
Link to comment
Share on other sites

  • 5 months later...

Reçu les fichiers GPX.

675km et 9000m D+, 65% off road.

La trace fait un gros cercle qui contient Namur et Liège, en venant lécher les frontières françaises, allemandes puis hollandaises. On tourne en sens anti-horlogique.

J'ai repéré pas mal d'endroits où je suis déjà passé.

 

On démarre à 13h (le GG100 c'est 100h donc c'est calculé pour arriver dimanche dans l'après-midi).

Je pense rouler un maximum la première étape, puis passer une nuit dans un lit de jeudi à vendredi et rouler la fin de la trace au finish (fin de trace qui est plus facile avec 1500m D+ pour les 200 derniers kilomètres).

Je me pose juste encore la question de la tenue que je vais emporter.... Si je me retrouve du côté de Sourbrodt en pleine nuit, il ne va pas y faire très chaud je pense. D'un autre côté la météo en journée s'annonce des plus clémente. Ceci dit, c'est mieux que se faire doucher pendant 4 jours.

 

  • Like 3
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Prêt pour le départ. 
Pas mal de vélos plus gros que les setups présentés pour la route de la soie. 
Très peu de tatouages et de barbes. 
Des peïs avec des sacs à dos aussi pleins que des cartables de gosses. 
Quelques machines apparemment. 
Spaghetti Time. 

Link to comment
Share on other sites

5h45 de roulage, première pause. 
Les 65 premiers km, que des secteurs pavés ou des chemins cabossés. Je pense qu’ils connaissent ce secteur comme leur poche et qu’ils l’ont exploité à fond. 
Là c’est plus roulant. 
Je pense que je suis dans les derniers. 

  • Like 1
  • Upvote 2
Link to comment
Share on other sites

Il y a 10 heures, sdon1011 a dit :

44. 
Je suis aux 7 Meuses. En train de manger et boire avec 8 dames fêtant la fin des interclubs de tennis. 

oui c'est ça on va te croire :):). allez bonne route !!!!

Link to comment
Share on other sites

https://www.grelly-cycling.be/gg-tracking  et du coup je vois Stéphane , et  un autre participant que je connais bien  (  Sébastien I... )

 

Par curiosité j'ai regardé s'il y avait des magasins de vélo dans le coin de Stéphane,

au cas où , il y en a 2 dans le centre de Bièvres ;) 

c'est autorisé de passer des infos, je pense

 

 

 

 

 

 

 

 

image.png

image.png

Link to comment
Share on other sites

Faut pas voiler la face, ces 5h de mécanique dont 2 sur un vélo rempli de boue liquide n’ont été que le facteur déclenchant: il y a quelque part un mystère que je n’arrive pas à percer. 
J’avais une tactique correcte: rouler relativement tard, partir tôt en roulant à mon rythme. En témoigne la quinzaine de bikers qui m’ont dépassé lors de mes arrêts.

Little Belgium à quasi 26 de moyenne, la conquête des Ardennes sur 48h, et là je n’arrive pas à faire 100km deux jours de suite. 
Je suis pour l’instant sur le Ravel vers Huy et je n’arrive même plus à dépasser les 16km/h, mes jambes refusent de tourner. 
 

Je garderai quand même un bon souvenir des gens rencontrés, dans la course et surtout en dehors. J’aurais quand même mangé des pâtes sur le spot des 7 Meuses en bonne/joyeuse compagnie. 

  • Sad 1
Link to comment
Share on other sites

Dommage, ce sera pour une autre fois. Une préparation dans des conditions un peu plus normales devrait bien aider.

As-tu bien vérifié qu'il n'y a pas d'épine qui dépasse à l'intérieur du pneu avant de monter une chambre ? J'ai déjà fait la bêtise d'oublier et il y en avait plus qu'une 😉

Les jambes qui ne suivent plus, c'est peut-être en partie le contrecoup psychologique après la galère mécanique.

Courage et félicitations d'avoir osé essayer. Qui ne tente rien n'a rien.

  • Like 1
Link to comment
Share on other sites

Je suis très surpris que tu parles de vélo rempli de boue liquide alors qu'il fait sec depuis quasi 1 semaine !! 

Attention je ne mets absolument pas ta parole en doute .... surpris que l'orga fasse passer par de tels endroits, ce qui souligne un peu plus le niveau de difficulté !

 

Moi qui suit complétement incapable d'aligner plus de 80km sur 24h je ne me permettrais pas de juger de ton niveau / motivation...  😉

 

Peut-être simplement que ton corps est arrivé à ses limites à cause des accumulations précédentes ?

En tous les cas, c'est dommage que tu n'aies pû être finisher !!

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

@Carbu Du côté des 2 provinces de Brabant, c'était sec de chez sec. Certains chemins c'était même des mers de sable. Sur la rive droite de Namur, c'était une autre chanson: plusieurs gros bourbiers, mais surtout le matin une importante rosée dans les hautes herbes qui liquéfiait toute la boue: mes roues en étaient couvertes jusqu'au pourtour des moyeux. C'est bien simple, j'ai lavé un vélo pour la première fois depuis des années.

 

Débriefing à froid.

Clairement je n'avais pas le vélo approprié. Les orgas avaient conseillé des pneus de 50mm minimum. Je me suis dit: "quelques passages vont être cassants mais le reste ça va rouler". Grosse erreur de ma part. Sur les 65 premiers km, rien que du VTT avec de la bonne grosse caillasse dans les descentes. C'est bien simple, quasi tous les gravels étaient un peu à la ramasse pendant que ceux ayant choisi un VTT les passaient en sifflotant. Le mec de gravel Eiffel était présent: VTT, fourche suspendue, guidon droit et prolongateurs. Idem pour son copain. Pour info, le traceur a fini le Raid des Pénitents 2021 (à 21h) et l'a trouvé accessible techniquement. C'est un mec qui fait de la compétition route/VTT si j'ai bien compris.

Ensuite je suis mal organisé. Je ne savais pas trop quoi prendre, et j'ai pris tout et n'importe quoi. J'avais des trucs éparpillés un peu partout, mais rien de rangé. Chaque fois que j'avais besoin d'un truc, je devais chercher après. Mon bivvy je l'avais mis dans une sacoche alors qu'il est prévu pour être attaché directement au guidon. Mon sac de bouffe m'aurait permis de rouler 8j: je mets des trucs sans cesse dedans sans jamais le trier. Je ne pourrai faire que mieux la prochaine fois.

Niveau setup du vélo, je m'y suis pris trop près de l'évènement. J'ai monté 2 nouveaux pneus une semaine seulement avant et l'arrière a suinté pendant plusieurs jours. Je ne me suis pas inquiété, mais il s'est avéré que seule la partie solide du sealant restait à l'intérieur. d'où mes problèmes de crevaison. Aussi je suis content de ma Duke Wolrdrunner vu ce qu'elle a tapé et qu'elle n'a pas bronché mais c'est une jante virtuellement impossible à repasser tubeless en chemin: elle est asymétrique et les trous de rayons plutôt profonds, avec un pneu de 32-35 il faut un très gros compresseur: le tyre booster même à 11 bars n'y est pas arrivé. Je dois monter une chambre, faire claquer le pneu (6 bars pour mon Black Mamba !) et ensuite défaire le côté le plus éloigné des rayons pour le faire claquer classiquement. Donc si ça merde en chemin, c'est passage en chambre obligatoire. Je n'en avais pris qu'une qui a duré 2km (passage cassant => pinch flat).

Sinon très content du vélo quand même au final.

Niveau physique, la condition, c'est une chose. Mais je pense que je dois faire du renforcement musculaire. Le vélotaf et le home trainer sont deux choses, le VTT et le gravel en situation en sont deux autres.

 

Je ne resterai pas sur un échec et je ferai la trace en off l'année prochaine. Mais clairement je prendrai mon VTT et un setup largement plus minimal.

  • Like 3
  • Upvote 5
Link to comment
Share on other sites

Belle expérience, et belle conclusion, même à demi chaud (à défaut d'être tiède)

Bravo pour ta lucidité. Tu as appris de tes erreurs en quelques heures, c'est parfait. Un vélo quasi neuf et un aventure pareille, c'était tendu !

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

C'est étrange quand même que ça soit présenté comme évènement gravel? Ou pas du tout ? Et c'est un peu comme chacun veut niveau bike ?

 

Bref, comme lu plus haut, on apprend de ses erreurs, y'a pas d'échec que des leçons à en tirer :)

(on dirait du langage de manager   toutes mes excuses ^^ )

 

  • Haha 2
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Clairement je me demande d’où vient le gravel dans le nom sur ce que j’ai vu. Peut-être pour faire GG. Il paraît qu’après 200 bornes ça devenait plus roulant, encore heureux car le gros du pack était à 12-14 de moyenne pour 120km/1700m D+ le 1er jour, donc rien de démesuré niveau distance et dénivelé. J’avais écrit que j’avais été étonné de la lourdeur des setups au départ. Ben maintenant je sais pourquoi.  J’aurais été plus vite en fat légèrement surgonflé. 

Edited by sdon1011
Link to comment
Share on other sites

Il y a 4 heures, sdon1011 a dit :

Niveau physique, la condition, c'est une chose. Mais je pense que je dois faire du renforcement musculaire. Le vélotaf et le home trainer sont deux choses, le VTT et le gravel en situation en sont deux autres.

 

Oui probablement, le corps s'adapte aux contraintes de l’entraînement.  Mais si t'es pas secoué quand tu t’entraîne, tu peux vite avoir des douleurs en endurance vtt/gravel.

Sur les courses de > 7 jours, y a régulièrement des soucis de nuque par exemple.   Le peu de dodo ne permet pas aux muscles de la nuque de récupérer, donc parfois ils n'arrivent plus a tenir leur tête.

Pour une course "ultra" en nation, il y a un mec qui dormait avec ses lunettes de natation chez lui. Car c'était le seul moment qu'il avait pour passer >8 heures avec ça sur le nez

Link to comment
Share on other sites

Je suis allé voir le live tacking. A part un extra-terrestre déjà arrivé et une poignée d'autres au-dessus de 500km, le maillot de finisher (dimanche 17h) va être chaud à aller chercher (mais je pense que la fin est plus facile). Dans tous les cas, ce ne sera pas un maillot au rabais, ils pourront l'encadrer.

Pour info, il reste 25 hommes et 4 femmes (sur 4) en piste. 

 

@dj_ 2 grands pas en avant avec ce vélo: plus de mains qui dorment et beaucoup moins mal au cul. C'est déjà pas mal.

@ondolina Sébastien I. comme tu dis a encore 100km à faire. Quand on suit son strava (la conquête des Ardennes seul en 21h et quelques, puis d'autres sorties tout aussi impressionnantes), on se rend compte de la tâche. En plus je pense qu'il était en setup style VTT.

Edited by sdon1011
Link to comment
Share on other sites

  • 3 weeks later...

J'ai vu ce matin une photo du 1er arrivé (640km en 46h avec 1h d'arrêt...). En fait j'ai mangé avec lui avant de partir... Une personne très sympathique qui ne se prend vraiment pas la tête. Une caractéristique souvent commune à ces sportifs hors du commun d'après mes constatations.

  • Like 1
Link to comment
Share on other sites

  • 4 months later...

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

 Share

×
×
  • Create New...

Important Information

By using this site, you agree to our Terms of Use.