Jump to content
Sign in to follow this  
Jim&co;

Aujourd'hui j'ai voulu assembler une paire de roues...

Recommended Posts

Bonjour à tous,

 

Je me suis jeté à l'eau cette semaine. Ayant toujours envié les artisans de la roue, je m'étais offert un pied et les outils ad-hoc pour travailler sur mes roues. Après plusieurs paires de roues détendues puis retendues je me suis dit que l'occasion de remplacer les vieilles roues de mon route serait l'opportunité idéale pour me faire mon premier montage maison.

 

Les composants:

 

Jantes Mavic Open Pro UST 28h

Moyeux Novatec X-light

Rayons Cn-424

Poids: 1455gr

Montage prévu: Radial avant, 2x arrière

 

Du classique, du pas cher, un bon poids, du facile pour commencer donc!

 

Ô que me trompai-je! (diantre!)

 

Première leçon: ne pas croire les mesures officielles! Je m'y attendais un peu à celle là, j'avais pris le soin d'arrondir vers le haut et de croiser une fois de plus si nécessaire. Ce qui fût nécessaire pour l'avant. Soit.

 

Le problème, c'est l'arrière. Les mesures sont bonnes, les longueurs des rayons sont bonnes.... en théorie! 

Dans la pratique les rayons intérieurs de chaque nappe sont un poil longs et les rayons extérieurs sont trop courts! Celle-là, je ne l'avais pas du tout vue venir... 

 

Je précise, j'ai avalé du forum, lu les livres de Schraner et de Jobst Brandt: Jamais je n'ai vu ni lu quoique ce soit à ce propos.

 

Je suis bon pour re-commander 14 rayons dans une taille intermédiaire aux tailles commandées (282 à droite et 286 à gauche)

 

 

J'en appelle aux professionels et aux experts de ce forum: Comment prenez-vous en compte l'épaisseur des flanges de vos moyeux lorsque vient le moment de calculer la longueur des rayons? Aucun des calculateurs en ligne que j'ai utilisés (dt, prowheel) ne prend en compte cette épaisseur. Dans mon cas, elle fait 3,5mm

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Salut,

 

Je ne suis pas un pro, mais j'ai déjà monté quelques paires de roues avec succès.

En général, les mesures trouvées pour les dimensions des moyeux sont exactes.

Il faut juste être sûr de remplir les cases du calculateur avec des mesures qui correspondent à la façon dont elles ont été prises.

Le point le plus critique pour moi étant la mesure de l'ERD.

Voici comment je procède:

http://faqload.com/faqs/bicycle-components/wheels-and-tyres/measuring-erd-for-spoke-length-calculation&template=29

 

Je ne me suis jamais soucié de l'épaisseur des flanges.

Et le calculateur et la méthode que je suis ne le demande pas non plus.

J'utilise ce calculateur et le bouquin de ce site:

https://www.wheelpro.co.uk/spokecalc/

 

Mais je me suis toujours contenté de monter de sroues de vtt, 32 rayons, croisés par 3

Donc je ne peux pas t'aider dans ton cas précis.

 

La seule chose que je peux te conseiller, c'est d'y aller lentement, étape par étape et de bien suivre la méthode que tu as choisie.

Moi qui ne monte une paire de roue que tous les 6 à 12 mois, j'ai vite fait d'oublier et de faire un erreur au laçage de la roue.

Et là, ben il n'y a plus qu'à démonter et recommencer.

 

Courage, ce n'est pas chinois, mais il faut vraiment être méthodique et avoir son temps.

Plus un bon pied et un tensionmètre.

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

J'ai également fait plusieurs paires de roues il y a plus de 10 ans, et je n'ai non plus jamais eu de problèmes d'épaisseur de flanges. Ceci dit, je suis resté dans du classique (moyeu SON, moyeu Rohloff, et divers Shimano LX, XT, 600) avec des jantes Exal ou Mavic, toujours en freinage sur jante. Donc du très connu niveau longueur de rayons, mais je me rappelle quand même du léger stress quant à cette longueur.

Les pros, je pense qu'ils peuvent avoir en stock plus de longueur de rayons que l'amateur, ce qui résout pas mal de problèmes. Ou alors ils ont un appareil qui permet de recouper les rayons (en tous les cas sur les 'bêtes' DT Swiss Competition que je prenais c'était possible je pense).

J'ai aussi les 3 bouquins mentionnés ci-dessus...

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Il me semble que mon problème soit du au type de rayon lui-même, le coude qui sort du moyeu est très épais comparé à un dt aerolite et semble peu enclin à plier avant la partie plate pour se mettre dans l'axe "moyeu jante". On peut vraiment le voir se bomber quand il n'est pas mis en tension, d'où les 2mm manquants à la jante. 

Difficile à déterminer si c'est une propriété problématique du rayon ou bien si c'est simplement la faute à pas de chance dans le couple moyeu-rayon... (flanges droites et épaisses + rayons trop rigides?)

 

Pour un début c'est compliqué! 

Si je puis donner un conseil à ceux qui veulent se lancer, préférez une jante de 24 ou 32 trous à du 28! Avec du 24 si votre rayon est trop long ou trop court il vous reste beaucoup de possibilités de laçage alternatives (1x, 2x, 3x, crow's foot/triplet, etc), Avec du 28 c'est cramé...

 

 

 

Edited by Jim&co;

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ah je vois ce que tu veux dire.

Pour mon moyeu Rohloff, j'avais pris des Alpine III et j'avais voulu mettre des oeillets DT Swiss https://www.bike24.de/1.php?content=8;product=37143;menu=1000,4,301,1636;mid[69]=1

J'avais eu exactement le même problème sur tu décris et avais dû abandonner.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je confirme que le coude des cn spokes est vraiment pourri par rapport à des dt ou des sapim. 

J'en ai monté une fois et j'ai vraiment du pousser pour qu'ils rentrent...

Tu peux frapper sur la tête (la partie arrondie et plate) avec un genre de chasse goupilles, mais c'est pas les rayons les plus faciles à monter. 

Leur finition est très aléatoire.

Et il me semble que la partie non plate au niveau du coude est assez longue. 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Salut Jérémy, et félicitations de t'être lancé dans cette aventure ;)

 

J'ai déjà monté pas mal de roues dans le passé avec des CN aero 424, plus de 20 paires facilement. Et souvent avec des moyeux Novatec X-light ;)

C'est vrai que le coude est un peu plus "serrant" dans les trous du moyeux, mais ce n'est pas plus mal d'avoir un assemblage bien "solidaire". Cela n'influence pas les longueurs des rayons à utiliser.

C'est vrai que leur finition est un peu moins bonne que des DT Aerolite, mais pour un tiers du prix, on n'est vraiment pas volé. Et à part le monteur, je pense que personne d'autre ne le remarquera.

Je n'ai jamais eu de problème avec ces rayons, sauf une fois où j'en ai eu un qui n'était pas fileté. Un sur 2000 peut-être ? pas de quoi fouetter un chat...

Maintenant je recommande plutôt les Sapim D-light pour plusieurs raisons :

Je ne suis pas du tout convaincu par l'avantage supposé des rayons plats (à part la résistance en fatigue)

ils sont à peine plus lourds mais plus épais au centre (1,6mm contre 1,5mm pour les CX-ray &co) donc c'est un peu mieux pour la rigidité

ils sont moins chers que les plats "de marque" (ou au même prix que les CN 424)

la section à 1.6mm vient à ras bord du filetage, si bien qu'un écrou n'est pas bloqué (donc super si tu calcules tes rayons un poil trop longs :) Ca ne m'est jamais arrivé, mais je ne vais pas trop faire le malin, ça pourrait m'attirer la malchance)

 

Pour la largeur des flasques, ce n'est pas important comme donnée. Je veux dire par là que les flasques ne sont jamais plus épais que le coude des rayons, sinon ça n'irait pas.

Comme le dit Laurent, on peut toujours chasser la tête des rayons bien contre le flasque si nécessaire (c'est rare !)

La dimension des moyeux qui a le plus d'importance pour la longueur des rayons, c'est le diamètre des flasques. L'écartement a déjà moins d'incidence (logique).

 

Ensuite, passons à l'ERD : le meilleur conseil que je puisse te donner, c'est de toujours mesurer toi-même l'ERD de tes jantes avant de calculer les rayons. Et ceci avec les écrous que tu vas utiliser. Et aussi en les vissant comme tu veux, mais en tenant compte de ça lors de ton calcul pour tes arrondis.

Faut pas exagérer non plus, si par exemple j'ai déjà mesuré un modèle de jante en 29", et si je dois en monter en 27.5, alors en fonction des valeurs usine des deux et de ma mesure, j'en déduis "mon" ERD des 27.5.

 

Je ne crois pas que tu puisses "récupérer" des rayons trop longs en faisant un croisement en plus, ou alors c'est que tu t'es vraiment gouré de beaucoup !

En 28 trous, il n'y a pas de restrictions, tu peux rayonner aussi en 1x, 2x et 3x (si la jante et/ou le moyeu n'est pas trop haut). 

3x en 24 rayons, bof, peut-être avec des jantes de 36" :)

Triplet, déjà fait, mais pas convaincu de la pertinence.

Crowsfoot, cela fait des années que je voudrais tester, mais jamais pris le temps de le faire.

 

 

 

 

Edited by fbi
  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

 

Ah oui, et il me semble avoir lu que l'ERD donné par Mavic n'est pas l'ERD traditionnel que tu peux utiliser directement pour le calcul des longueurs.

Ca doit être un diamètre pris au niveau da la paroi de la jante.

 

On ‎1‎/‎23‎/‎2018 at 10:51 AM, Jim&co; said:

Dans la pratique les rayons intérieurs de chaque nappe sont un poil longs et les rayons extérieurs sont trop courts! Celle-là, je ne l'avais pas du tout vue venir... 

Ca ce n'est pas possible, pour une nappe les longueurs sont toujours les mêmes pour tous les rayons.

Ca va se mettre en place une fois que tu vas tendre ;)

T'inquiète, si ça tombe tu avais tout bon depuis le début.

Pour ne pas jeter des rayons trop longs, tu peux toujours utiliser des écrous "semi-internes" (en réalité ce serait plutôt "1/3 internes"), genre les CN AC144, les American Classic, ou maintenant Sapim en fait aussi. Avec ce genre d'écrous, c'est comme si tu avais un ERD supérieur de 5-6mm (à mesurer au cas par cas selon l'écrou auquel tu le compares).

Et pour des rayons trop courts, avec des écrous 16mm, tu peux "re-gagner" 2-3mm

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 28/01/2018 à 13:26, fbi a dit :

 

Ah oui, et il me semble avoir lu que l'ERD donné par Mavic n'est pas l'ERD traditionnel que tu peux utiliser directement pour le calcul des longueurs.

Ca doit être un diamètre pris au niveau da la paroi de la jante.

 

Ca ce n'est pas possible, pour une nappe les longueurs sont toujours les mêmes pour tous les rayons.

Ca va se mettre en place une fois que tu vas tendre ;)

T'inquiète, si ça tombe tu avais tout bon depuis le début.

Pour ne pas jeter des rayons trop longs, tu peux toujours utiliser des écrous "semi-internes" (en réalité ce serait plutôt "1/3 internes"), genre les CN AC144, les American Classic, ou maintenant Sapim en fait aussi. Avec ce genre d'écrous, c'est comme si tu avais un ERD supérieur de 5-6mm (à mesurer au cas par cas selon l'écrou auquel tu le compares).

Et pour des rayons trop courts, avec des écrous 16mm, tu peux "re-gagner" 2-3mm

 

Cela me semble aussi complètement fou. Pourtant dans les fait les rayons qui partent vers l'intérieur arrivent en butée avant ceux de l'extérieur, j'en ai cassé deux au moment de la phase finale du centrage de la roue, en la ramenant vers le body. Le coude des CN est en effet vraiment très rigide et très épais. Par rapport à un DT et un Sapim (que j'ai déjà utilisé sur d'autres roues vtt), il refuse vraiment à plier vers la jante sans une sérieuse tension. Il fait plus costaud qu'un DT (qui vrille comme du chewing gum), mais à quel prix ! 

Au final j'ai deux tailles de rayons par nappe, 286/284 à droite et 282/284 à gauche. 

Rien qu'à me lire je vois bien que ça ressemble à rien comme settings, mais dans les faits ça a été la seule configuration pour ce couple moyeu/rayon là !

 

J'ai du D-light sur mes roues enduro et xc, j'en suis très content et pour du off-road c'est difficile de justifier le supplément pour du rayon plat. Pour de la route par contre j'avais envie de faire dans le léger et profiter du "souffle" caratéristique des plats en action. Et en plus c'est beaucoup plus facile à monter en tension sans devoir casser la roue et risquer de manquer un rayon qui serait resté un peu vrillé (ça n'arrive sûrement pas aux pros mais à moi parfois).

 

C'est en tout cas la preuve qu'entre théorie et pratique, il y a plus d'un pas à franchir. Je ne rejette pas l'entiereté de la faute sur le matériel car il me semble bien en effet que mon calcul de longueur était dès le départ mauvais. De là, les problèmes s'enchaînent. 
J'ai au final une paire de roue qui tourne rond avec 5-7% de variation de tension sur l'ensemble des nappes donc je suis content. Ca m'a pris beaucoup de temps, mais j'ai bien appris.

J'aimerais pouvoir me former d'avantage à la pratique, je suis vraiment passionné, mais je n'ai pas assez souvent l'occasion de changer de roues pour le faire! :-#

Edited by Jim&co;

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bah, le plus important, c'est que tu sois arrivé à monter la roue :)

Si tes rayons arrivent en butée, c'est qu'ils sont trop longs (oui c'est trivial ;)). Tu es certain que tu n'aurais pas pu avoir 284mm pour tous les rayons à gauche et 282mm à droite ?

(d'ailleurs, tu ne te trompes pas dans ce que tu dis ? les plus longs seraient à gauche et pas à droite normalement)

 

J'ai un moyeu Novatec X-light route dans ma DB Spocalc, j'en ai déjà monté plusieurs paires mais il y a qq années.

C'est toujours ceci les dimensions ? diam-g:41 diam-d:49  c-g:37 c-d:19

l'ERD il faut faire +4mm par rapport à la donnée Mavic, soit 589+4 = 593mm

Je trouve aussi 284 et 282 comme longueurs  (arrondies, sinon exact = 285 et 281,5)

Sinon, je faisais souvent aussi des montages en radial côté gauche avec les têtes extérieures, pour diminuer un peu l'angle de la nappe. Mais au final, la différence est plus esthétique que technique, les tensions à gauche n'augmentent quasi pas.

 

Oui t'as vu juste : les rayons plats sont avant tout avantageux lors du montage (h)

 

5-7% de variations de tensions, c'est vraiment très bien !

Et à mon avis, à ce niveau-là, on est plus dans le domaine de l'incertitude de mesure de l'instrument que dans la mesure elle-même, en tout cas avec le Park TM-1

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Oui en effet j'ai inversé gauche et droite! Je pense aussi que je suis à quelques mm de la butée et que 284 serait passé partout. J'avais aussi compté '+4' sur l'erd Mavic après avoir lu quelques forums et j'ai les même mesures que toi pour mes moyeux. 

Il me semble que mon erreur vient de la crainte d'avoir au final des rayons trop courts, j'ai arrondi vers le haut les valeurs du calculateur en me disant "si c'est 284 et une chique autant assurer à 286", d'où la butée sur les rayons intérieurs des nappes. 

Et en effet les 5-7% ne veulent vraiment rien dire avec le Park Tool vu les variations de mesures entre deux tours de roues. C'était plutôt un indicateur de la tension générale, j'ai surtout passé (beaucoup) de temps sur le saut et le voile, puisque c'est ce qui importe le plus en fin de compte.

 

Je pense qu'un Minoura FT-1 et un tensio parktool c'est vraiment pas mal pour apprendre à peu de frais, mais la différence est là sur les derniers millimètres à récupérer par rapport au top matos, il faut être patient.

 

Je craignais d'être dégoûté ou refroidi, mais ça donne vraiment envie de s'y investir plus!

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour, je profite de ce topic montage de roues pour vous soumettre mon problème. J'ai des roues route Campagnolo Scirocco et sur la roue arrière il y a un léger voile sur la circonférence donc pas gauche droite mais haut et bas, léger mais je le sens quant même quant je roule. Pour rectifier ce voile est il préférable de déserrer tout les rayons pour repartir à zéro ou bien essayer de redresser en serrant-désserant les nipples. J'hésite parce que j'ai essayé mais je sens que les rayons tournent quant je veux tirer sur la jante et je n'ai pas envie de faire de la casse. 

Share this post


Link to post
Share on other sites
On 2/27/2018 at 10:00 PM, Jim&co; said:

Oui en effet j'ai inversé gauche et droite! Je pense aussi que je suis à quelques mm de la butée et que 284 serait passé partout. J'avais aussi compté '+4' sur l'erd Mavic après avoir lu quelques forums et j'ai les même mesures que toi pour mes moyeux. 

Il me semble que mon erreur vient de la crainte d'avoir au final des rayons trop courts, j'ai arrondi vers le haut les valeurs du calculateur en me disant "si c'est 284 et une chique autant assurer à 286", d'où la butée sur les rayons intérieurs des nappes. 

Et en effet les 5-7% ne veulent vraiment rien dire avec le Park Tool vu les variations de mesures entre deux tours de roues. C'était plutôt un indicateur de la tension générale, j'ai surtout passé (beaucoup) de temps sur le saut et le voile, puisque c'est ce qui importe le plus en fin de compte.

 

Je pense qu'un Minoura FT-1 et un tensio parktool c'est vraiment pas mal pour apprendre à peu de frais, mais la différence est là sur les derniers millimètres à récupérer par rapport au top matos, il faut être patient.

 

Je craignais d'être dégoûté ou refroidi, mais ça donne vraiment envie de s'y investir plus!

D'expérience, je crains plus d'avoir des rayons trop longs que trop courts... Il faut déjà qu'ils soient beaucoup trop courts pour avoir un problème. Je parle de différences résultant d'arrondis, pas d'erreur de calcul bien sûr.

Même sur des roues d'usine, parfois c'est limite. Je viens de remplacer un rayon sur une Reynolds MV32C et j'ai vérifié sur la fiche technique, ils utilisent des 284mm côté RL : et bien les rayons sont en butée ou à juste à un chouia près. J'ai mis un 282, c'est bien mieux.

Un pied de base permet déjà de faire du très bon boulot !

Je rêve bien sur d'un P&K Lie, mais je ne pense pas que ça changerait fondamentalement le résultat. J'ai un très ordinaire Park TS 2.2. Et maintenant il y a même la version peinte en bleu qui est moins chère que la chromée. Par contre un meilleur tensiomètre, ce serait un investissement qui aurait plus de sens.

 

17 hours ago, gian-claudio said:

Bonjour, je profite de ce topic montage de roues pour vous soumettre mon problème. J'ai des roues route Campagnolo Scirocco et sur la roue arrière il y a un léger voile sur la circonférence donc pas gauche droite mais haut et bas, léger mais je le sens quant même quant je roule. Pour rectifier ce voile est il préférable de déserrer tout les rayons pour repartir à zéro ou bien essayer de redresser en serrant-désserant les nipples. J'hésite parce que j'ai essayé mais je sens que les rayons tournent quant je veux tirer sur la jante et je n'ai pas envie de faire de la casse. 

le voile haut-bas, ça s'appelle le saut ;)

Sur un VTT, avec le volume du pneu ça passerait inaperçu, mais en route, c'est plus sensible.

Le souci, c'est qu'un saut n’apparaît pas comme ça tout d'un coup... C'est soit au montage qu'il n'a pas été corrigé (on peut exclure ça venant de Campa), soit à cause d'un choc que ta roue a pris, et donc il  a une déformation (plastique) dans la jante. Tu peux essayer de le réduire en (dé-)serrant les rayons gauches et droits en même temps aux endroits où il faut, mais il y a des limites dans les deux sens (sous-tension et sur-tension). La méthode (correcte) consistant à tout déserrer pour redresser la jante non sollicitée, et puis retendre est plus adaptée dans le cas d'un voile permanent que d'un saut :(

Sinon, bête solution, mais essaie de monter de plus gros pneus sur ces roues, si ça passe sur ton vélo... Tu sentiras moins le saut.

Edited by fbi

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci pour la réponse, j'ai déjà mis un pneu en 25 et je dois le dégonflé pour monter la roue, donc plus gros...

Pour le "saut" puisque c'est ainsi qu'il faut dire j'ai oublié de dire que j'avais cassé un rayon (suite a un petit accrochage) qui m'a été remplacé par un rayon plat (alors que ceux d'origine sont ronds) et c'est là qu'il y a ce saut. Comme je n'utilisais pour ainsi dire plus ces roues je ne m'en suis pas rendu compte tout de suite, donc aller réclamer 2 ans plus tard ça ne va pas le faire. Le fait que les rayons tournent (se torchent comme le rayon plat) quant je veux les tendre est que ça veut dire que je suis au bout du filet?

Share this post


Link to post
Share on other sites

La tension du rayon de remplacement peut être différente des autres rayons.

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ah, alors il y a plus d'espoir que s'il y avait eu un coup ! Probablement que celui qui a remplacé ton rayon ne l'a pas tendu assez et a juste réglé le voile et pas le saut.

Oui un rayon plat ça vrille facilement quand tu veux le tendre. Ce n'est pas parce qu'il est au bout du filet mais parce que sa rigidité torsionnelle n'est pas suffisante en regard des frottements avec l'écrou au niveau du filetage. Il suffit de le maintenir à l'endroit où le plat commence, simplement avec une pince universelle (normalement il y a des outils spéciaux pour ça, mais pour régler un seul rayon, tu n'as vraiment pas besoin d'investir là-dedans) Ou alors un petit bout de bois dans lequel tu fais un trait de scie. Idéalement, il faudrait contrôler les tensions au tensiomètre pour savoir quel rayon retendre ou détendre.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bon, ben je vais encore essayer et si je n'y arrive pas, direction un vrai pro

Share this post


Link to post
Share on other sites

Petit update sur le montage.

 

Après 300 km incluants pas mal de secteurs pavés et quelqes séances d'interval training les roues n'ont visuellement pris aucun voile ni saut (vérifié avec le patin de frein), je les repasserai au tensio à 500km. 

Très content donc.

Un petit mot sur le matériel en lui même. Venant de vieilles Mavic CXP 23 (20 ans d'âge !) réputées pour leur côté chewing gum le gain en rigidité est phénoménal. Cela permet aussi de resserer les patins et d'avoir un meilleur freinage, bingo ! Evidemment, passer d'une paire de 1850 (hors fond de jante) à 1465 grammes (fond de jante notube inclus), ça change vraiment la vie en côte. 

Rien à signaler côté moyeux, c'est encore trop tôt. Autre détail, les Mavic Open Pro ont une limitation à 6 bar de pression. A garder à l'esprit pour qui aime les billards méditéranéens à 10 bars de pression...

 

Dernier point et de loin le plus marquant, le ballon du pneu. Passer d'une largeur interne de 14.5 à 19 a vu le pneu prendre jusqu'à 4 mm de largeur. Mes Conti GP 4S 28mm rentraient au chausse pied dans le cadre, sur les Open Pro ils taillent désormais 32,5 mm !!!!! J'ai ressorti une veille paire de 25 mm en attendant de passer au tubeless, ils font presque 29mm sur les OPEN et ont déjà quelques traces de contact sur leurs flancs. Le grip et la tenue du pneu sont méconaissables, pas de perception d'une potentielle perte de rendement en contrepartie.

 

Encore merci pour vos commentaires, je repasserai pour un avis sur la longévité du montage et peut-être sur la tenue du tubeless! 

Share this post


Link to post
Share on other sites

les CXP23 chewing gum ? Non quand-même pas... ce sont des jantes déjà d'une certaine hauteur et pas ultra-légères, donc il y a de la  matière et une certaine rigidité.

Mais c'est sur qu'on a fait des progrès depuis lors ;) 

Dont la largeur, ça doit être en effet le changement le plus marquant.

Le gain de poids sur les roues, il est surtout du à tes moyeux, car entre les CXP23 et les Open Pro UST, il n'y a pas 100g sur la paire.

En tout cas, cette jante mérite d'être connue, on n'y pense pas spécialement. Et son prix est intéressant.

Je la vois bien pour un gravel, en version disc.

C'est normal la limitation annoncée à 6 bar, car Mavic recommande des pneus de 28 à 47mm.

Et donc des 28, on ne gonfle pas ça à 10bar comme des 21.

Mais si tu mets un peu plus étroit, 25 voire 23 (ça doit être la limite), tu peux d'office gonfler à plus que 6 bar.

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Aujourd'hui j'ai voulu réduire le voile sur la jante AV de mon vélo de cyclocross (moyeu DT240 avec adaptateur pour axe de 12, frein à disque).

Je mets la roue dans mon pied ParkTool TS-2 (qui a au moins 15 ans) et... la jante est décalée vers le disque de frein de plusieurs mm.

J'ai vérifié avec la roue d'origine en carbone, j'ai le même décalage. Donc c'est normal me suis-je dit.

Quelle est dans ce cas la meilleure façon de procéder pour pouvoir se servir des repères G et D en même temps ?

Décaler la roue avec des rondelles d'un côté pour la remettre au milieu du pied ?

Ne se servir que d'un repère à la fois et retourner la roue plusieurs fois ?

Autrement ?

 

PS: jusque'à présent je n'ai fait que des roues à freinage à patins et des trucs  comme un moteur électrique de roue AV ou un moyeu Rohloff. Je ne me suis donc jamais vraiment posé cette question, à vrai dire.

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Commence par régler le TS2, ça bouge avec le temps. 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Quand tu dis décalée, tu parles bien du centrage de la roue ? (pas du parapluie à cause du disque)

Si oui c'est ton pied de montage qui a bougé et qui n'est plus bien centré, comme le mentionne  @Elian . Par contre pour le re-régler, il faut soit une roue bien rigide et parfaitement centrée, soit le calibre spécial pour le centrage de chez Park Tool.

Le plus simple dans ton cas c'est, comme tu le suggères, de ne te servir que d'un seul côté et et retourner la roue régulièrement. C'est toujours comme cela que je procède, je préfère faire ainsi plutôt que de me servir de "l'outil" de centrage (j'ai un WAG-5)

Ceci donc sans régler le centrage de ton TS-2.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

Sign in to follow this  

×
×
  • Create New...