Jump to content

olibabe

Inconditionnels
  • Posts

    1,547
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    10

olibabe last won the day on June 29 2020

olibabe had the most liked content!

Reputation

465 Very good

About olibabe

  • Birthday 10/20/1982

Méthodes de contact

  • Site Internet
    http://www.bikers.be
  • ICQ
    0

Informations de profil

  • Ville
    Thuin et Liège
  • Intérêts
    Vtt
  • Prénom
    Olivier

Recent Profile Visitors

5,595 profile views
  1. Bien désolé pour toi. Je n'ai pas d'infos spécifiques pour les pièces assez particulières de ton vélo couché, mais pour avoir récupéré plusieurs vélos de potes inondés et nettoyé plus d'une trentaine d'un home d'accueil pour enfants, dans l'ensemble ça résiste plutôt très bien c'est même surprenant. L'idéal c'est un bon lavage puis WD40 un peu partout pour éviter la corrosion. Bien sécher/démonter, nettoyer plus en profondeur, lubrirfier (graisse/huile selon les endroits) et c'est reparti. A part des vélos de supermarché qui étaient déjà en mauvais état avant les inondations, tous les autres que j'ai vu ne garderont aucune séquelle. Y compris des vieux bikes de collection de plus de 30 ans.
  2. Il y a encore de la lubrification dans la fourche et l’amorto, oui pas question de plus-value à ce stade... si jamais ca arrivait ce serait pour financer un projet plus important.
  3. je m'attendais à bien pire ! Il y a une bonne base quand même. Voilà une première photo du mien :
  4. Il est plus que propre : il est quasi neuf ! C'est un papy, il n'a quasi jamais roulé avec, et très peu dans les bois ! Vous verrez les photos, ça donne l'impression de faire un saut dans le temps.
  5. Il est dans mon garage grâce à vous les gars merci :-) photos bientôt !
  6. On a déjà Bobaf (organisateur de l'enduro de l'Amblève) qui est devenu boss du DNF, c'est un début
  7. Pour voir si tu peux entretenir un chemin ou sentier, tu dois voir d'abord s'il est à l'Atlas. S'il a une existence officielle tu peux d'abord faire appel à la commune pour leur demander d'entretenir et tu peux aussi proposer de le faire. S'ils ne réagissent pas il est possible de le faire toi-même. Je te conseille de lire ce recueil, tout y est expliqué de manière précise et exacte juridiquement à la section G pour ce qui t'occupe : https://www.itineraireswallonie.be/chf/voirie.pdf
  8. Tu as absolument TOUT compris ! Ah... 😕 Ben effectivement c'est pas gagné.
  9. Ces derniers mois j'ai énormément parlé avec des randonneurs. Genre une cinquantaine au moins, croisés au hasard. Tous les âges, tous les profils. Je leur ai demandé s'ils avaient déjà été gênés par des VTT, eu un sentiment d'inconfort, etc. L'écrasante majorité voyait à peine de quoi je parle et remarquait à peine la présence de VTT. Quelques-uns m'ont signalé avoir déjà vécu des situations inconfortables mais pas de manière fréquente. Et en grattant un peu, c'était sur des chemins larges ou même sur le Ravel où ils ont été frôlés par des vélos (même pas vraiment des VTT). Bref, les notions dont il est question ici et la traque menée par le DNF sur des traces plus étroites n'a pas beaucoup de sens. Pas plus que la législation actuelle. Il est clair aussi que notre comportement et notre exemplarité feront notre force. Avec un simple bonjour tu peux tout changer de la perception d'autres amoureux de la nature. Pareil, je ne supporte pas ces vidéos... Mais c'est en France, on est d'accord ?
  10. Il s'agit évidemment de notions de base, mais comme on dit : "ça va toujours mieux en le disant" ! Et sur le terrain, on constate aussi des incivilités par ignorance. Si on peut déjà agir un peu à ce niveau c'est bien. Ce genre de rappel ne peut jamais faire de tort. Cela permet de faire de ca manifeste un document symbolique équilibré, dans lequel on s'engage, on montre qu'on est responsable avant de réclamer quoi que ce soit. Si cette partie n'avait pas été là, cela aurait donné du grain à moudre encore plus à nos détracteurs. Là, on leur coupe en grande partie l'herbe sous le pied, on ne perd pas de temps dans les discussions et on passe direct aux points permettant d'améliorer la pratique.
  11. David, je suis quelqu'un qui dit ce qu'il pense clairement. C'est grâce à toi que j'au découvert le Sart Tilman à VTT il y a plus de 10 ans et je m'en souviendrai toujours, mais je dois te dire aujourd'hui que ce que je vois ci-dessus n'est vraiment pas agréable à lire. Je pense que tu ne t'imagines pas le temps que cela prend de préparer les démarches que nous menons, étudier en détails le code forestier pour voir les marges de manoeuvre, rencontrer d'autres associations, mettre en place uns stratégie cohérente, travailler avec des interlocuteurs en coulisses. Tout ne peut pas être rendu public dès le départ sinon cela déforce toute la stratégie, mais j'espère que tu vas te rendre compte dans les prochains jours/semaines de tout ce qui a été fait ces derniers mois. Ce sont des centaines d'heures de travail bénévole investies par des passionnées, pour la défense de notre sport pour le plus grand nombre. Je t'écris ce message à quasi 3h du matin, après avoir bossé toute la soirée sur des dossiers MBF. Il n'y avait rien, on est partis de ZERO, on a tout créé à une petite poignée de gens motivés et conscientisés. Je pense que cela ferait du bien qu'on roule un de ces quatre ensemble afin de discuter de vive voix. J'ai l'impression que tu n'as plus eu beaucoup de contacts avec d'autres vttistes d'horizons différents sur le terrain. En tout cas ce n'est certainement pas en ayant un discours défaitiste comme tu as que les choses vont avancer. Aucun général n'a jamais gagné une bataille en pensant qu'il allait la perdre. Ou en se lamentant sur ses échecs passés plutôt que d'en tirer les leçons pour gagner les suivantes. Pour reprendre les points que tu évoques : tentative de revoir le code -> ce sera sans aucun doute le chantier le plus long, mais l'idée commence à faire son chemin dans certaines coulisses politiques. Et là, le confinement a vraiment aidé. Le VTT c'est plus le petit machin que font quelques casse-cou, c'est devenu un vrai potentiel touristique et un domaine qu'il est tendance de soutenir. Profitons-en. tentative de traces permanentes -> Eh bien oui, ça avance ! Ce n'est vraiment pas facile, mais plusieurs verrous ont déjà sauté ! Les vttistes sont rarement maîtres des agendas, mais à force d'insister ça finit par avancer. Un premier dossier devrait aboutir très, très bientôt. Et on espère ensuite un effet domino quand il y aura un premier exemple réussi (parce qu'on n'imagine pas que ça se passera autrement). Les autres suivront après bien plus facilement. L'histoire des traces de Sart-Tilman à Liège -> Là aussi, il y a eu un gros travail en coulisses et une démarche commune de 2 clubs + Patric Maes + MBF va être menée auprès des autorités pour légaliser et mieux cadrer le sport près du parking du CHU, et voir aussi pour mieux gérer les autres traces XC/Enduro. Aujourd'hui aussi, en quelques heures, le manifeste a déjà recueilli plus de 7000 signatures ! On va très vite passer les 10000. Ca, ca va nous donner du poids, et on a des dossiers qui sont aujourd'hui bien plus construits qu'avant. Pour le signer si ce n'est pas déjà fait, c'est par ici : https://mbf-belgium.typeform.com/to/a3Vmvypq
  12. Bon ben y reste plus qu'à prendre son bâton de pèlerin, aller à Namur et expliquer à notre chère ministre ce qu'est vraiment le vtt Oui, ils ont été contactés en privé mais pas grand chose ne bougeait avant que ce soit étalé sur la place publique. A priori maintenant le message est passé, enfin on espère...
  13. La MBF a déjà eu des contacts très positifs avec la FCWB. On va formaliser ces contacts très prochainement 😉 Ca bouge, ça bouge les amis...
×
×
  • Create New...

Important Information

By using this site, you agree to our Terms of Use.