Jump to content

IceBlue

Membres réguliers
  • Posts

    382
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    2

IceBlue last won the day on September 12 2022

IceBlue had the most liked content!

Reputation

294 Very good

About IceBlue

Informations de profil

  • Ville
    Namur (Erpent)
  • Intérêts
    Voitures (lights), VTT
  • Prénom
    Olivier
  • Bike(s)
    Canyon Neuron + Orbea Occam LT + Giant Contend AR

Recent Profile Visitors

1,705 profile views
  1. Concernant le tracking, je crois que vous vous faites un film... J'ai loué un van pour les vacances. Ce van est équipé d'un tracker pour éviter le vol. Je n'ai pas donné mon autorisation pour que ce tracker communique d'info sur moi. Resultat, a société propriétaire du van et du tracker doivent faire appel à la police et argumenter d'un raison valable (ex. soupçon de vol) pour avoir accès aux données du tracker. Les smartphones ont une fonction de localisation via GPS/Glonass/... (autre que la triangulation cellulaire). L'utilisateur paramètre lui-même quand il accepte que cette localisation soit utilisée pas une app. Il n'y a pas de tracking à notre insu. Sauf si on considère que donner son accord sans se poser de question pour accéder à un contenu ou une fonction "gratuite et sans contrepartie" est "à notre insu". C'est grosso-modo la même chose pour tout autre objet mobile et connecté. Est-ce possible de tracker sans autoriation, oui. Est-ce légal, non. Qu'en penserait l'opinion publique quand ce sera dévoilé, pas du bien. Le Diesel-gate figure bien haut dans les cas d'école des pratiques industrielles borderline à éviter.
  2. Un petit commentaire concernant les "services" fournis liés à l'utiliation de la voiture (pas son entretien). Construire et utiliser une voiture sont des activités qui consomment beaucoup de resources. Avec l'électrique, construire consomme de plus en plus. Utiliser consomme de moins en moins. Le monde va manquer de resources (soutenables). On va donc se diriger vers soit renouveler sa voiture beaucoup moins souvent, soit partager sa voiture. Vu l'apétit général pour la nouveauté, je pense que ce sera plutôt la seconde voie. Dans ce cas, c'est la voiture en elle-même qui devient un service. En général l'idée d'une voiture partagé n'excite pas bcp ceux qui aiment l'objet. D'un autre côté il existe des clubs dont les membres mettent des moyens financiers en commun afin d'acheter plusieurs voitures et se partagent les frais au prorata de l'utilisation. Je connais aussi des passionnés de ski qui skient plusieurs fois chaque année et louent pour avoir toujours des skis récents et sympas. Certains d'entre nous louent probablement leur vélo quand ils vont en bike-park à la montagne. Je n'ai aucun mal à imaginer que dans 20 ans, la voiture soit un service. Et que les jeunes n'imaginent même pas qu'on a pu en posséder une. Il n'imaginent pas aujourd'hui qu'on ai pu posséder une galette de plastique ou de vynil qui ne permettait de n'écouter qu'une nombre très limité de "sons".
  3. J'ai du Tiagra 2 x 10 sur mon route/gravel en Alu. Je trouve aussi que ça fonctionne très bien. S'il y avait matière à upgrade, ce ne serait pas là.
  4. Chez Bic…ic , ils ont placé gratis le film que je leur ai fourni (pénurie à ce moment-là) sur le vélo que je leur ai acheté.
  5. Merci de palier à mon ignorance. A quoi ça sert des rayons torsadés ? Si ça n’a pas percé j’imagine que c’était une mauvaise idée. Mais c’était quoi l’idée ?
  6. Si Cowboy a bien levé 80 M€ de la part de Stellantis, la famille Agnelli, … en 2022, pourquoi ont-ils besoin de lever 1 M€ en plus aujourd’hui ?
  7. Je crois qu'on peut aussi prévoir l'avenir de la société Cowboy sans trop de risque de se tromper, non ? Même profil que l'acheteur moyen d'une voiture, non ? C'est pas pour autant qu'on leur vend n'importe quoi. Case study, peut-être. Mais plutôt en histoire, catégorie les hommes ont la mémoire courte. Pour devenir rentable Cowboy doit augmenter ses volumes et maitriser ses coûts de production (c'est l'Echo qui le dit mais un élève en première année de commerce l'aurait dit aussi). Ce qui motive les clients de Cowboy aujourd'hui c'est d'acquérir un objet lifestyle et différent. Si le volume augmente en Belgique, on garde le côté lifestyle mais on perd le côté différent. Le seul qui arrive à faire croire à un grand nombre de gens aujourd'hui qu'ils sont différent c'est Apple. Il y a un step à franchir. Et en dehors de Belgique, on perd le facteur national en plus du reste. Donc même s'ils arrivent à produire moins cher et de meilleure qualité, c'est quoi leur USP compatible avec le volume visé (100 k fin 2023) ?
  8. Tu peux être un peu plus précis ? (Je suis curieux) J'ai l'impression que Comboy est au vélo électrique ce que Delorean a été au voitures de sports: un joli design qui cache une mécanique plutôt bas de gamme, assemblée par de gens sans vrai expérience dans le domaine et un patron sulfureux qui récolte les investissement sous couvert d'un activité perçue comme vertueuse. J'ai 2 collègues qui en ont un. Ils en sont content. Mais ils n'ont aucun point de comparaison. Aucun de deux ne roulait à vélo avant. Je ne sais pas s'il faut être désolé pour eux d'avoir payé si cher un vélo basique ou être content qu'ils aient trouvé dans cet objet la motivation pour se mettre aux vélo.
  9. Une société durable où nous ne sommes pas tous pauvres, c'est aussi une économie qui récompense plus le travail de l'humain et récompense moins l'extraction et la consommation de resources non renouvelables. En clair, c'est une économie où le prix des choses comporte une petite part de matériel et une grosse part de "marge". Ah zut, je me suis trompé de sujet... C'est pas "sauver la planète"ici 😉
  10. Economiquement non réparable ne veut pas dire non réparable. La voiture va être revendue à un pro chez qui la main d'oeuvre ne paye pas le showroom / plus à l'est / ... qui la remettra en l'état et la revendra. Dans ce cadre, une compensation de remise en état a tout son sens. Désolé pour @Jul1
  11. Je viens de finir la BD de Jancovici et Blain. Rien de neuf dans les faits. Mais la pédagogie de l'ensemble et le format qui le met à portée de (presque) tout le monde est vraiment top. Deux passages en particulier qui m'ont bien plu... - les écolos se distinguent en 2 catégories: ceux qui culpabilisent, ceux qui conscientisent. Le bouquin suit la deuxième voie et donne des pistes très concrètes (j'ai pas dit faciles) - une discussion très terre-à-terre de "l'équation de Kaya" et de ce qu'impliquent les accords de Paris. Ce bouquin est vraiment idéal pour partager avec toute la famille. C'était mon but en l'achetant. Mes enfants (12 et 15) ont commencé à le lire. J'ai aussi découvert récemment cet auteur (Olivier Hamant) qui nous propose la robustesse plutôt que la performance comme but, avec beaucoup d'inspiration de ses observations en tant que biologiste. Quelques soirées de lecture passionnantes en perspective.
  12. Est-ce que le problème d'un CX au long cours ce n'est pas sa stabilité plutôt que l'inconfort possible ? Un CX est conçu pour être maniable , pas pour pardonner une trajectoire approximative si on est distrait un instant. Et si on reste en selle un moment, on finit toujours par être distrait un moment. Les aventures de @Jojobleu sur Celeste en sont peut-être une illustration.
  13. Pour moi c'est clairement un embrayage en fin de vie. Je ne laisserais pas ça en l'état. A chaque fois que ça patine, tu fais chauffer des pièces qui ne sont pas faites pour et tu risques d'induire des frais supplémentaires inutiles.
  14. Dites donc... Il y a une bonne ambiance ici ! 😁 Vivement que ça se réchauffe un peu, qu'on puisse aller rouler...
  15. C'est intéressant de remarquer que Toyota est la seule marque qui développe sur le long terme tous les types de motorisation sans parti pris sur le fait qu'un seul soit adapté à toutes les situations. - Pur thermique et quelques baroud intéressants avec les Supra, GR 86, GR Yaris,... - HEV et PHEV: Prius,... - BEV: bZ4X - Hydrogène: Mirai
×
×
  • Create New...

Important Information

By using this site, you agree to our Terms of Use.