Aller au contenu

bens

Membres réguliers
  • Compteur de contenus

    87
  • Inscription

  • Dernière visite

Réputation sur la communauté

52 Bonne

À propos de bens

  • Rang
    Membre régulier

Informations de profil

  • Ville
    Lille (F)
  • Prénom
    Ben
  • Bike(s)
    Epic / Fuel Ex

Visiteurs récents du profil

Le bloc de visiteurs récents est désactivé et il n’est pas visible pour les autres utilisateurs.

  1. bens

    Le topic des bagnoles

    Merci pour le retour, tu modères un peu mon opinion négative sur l'efficacité de l'hybride rechargeable en ville ( mais il faut recharger tous les jours ) et sur autoroute ( je pensais qu'on était plus à 7 l/100 voire plus) Mais reste le prix, c'est presque le prix d'une Zoe + une C4 ! ( ok on n'est pas dans les mêmes gammes mais moi ça me suffit) et les potentiels emmerdes d'un système compliqué Et puis ils ont arrêté de commercialiser l'A3 hybride...
  2. bens

    Le topic des bagnoles

    Moi je suis en plein dilemme : je fais majoritairement du parcours urbains et péri-urbains pour lequel une compacte 100% électrique convient parfaitement et est optimum, mais je fais aussi régulièrement de longs parcours (>600kms) pour lequel l'électrique n'est pas praticable. L'hybride rechargeable ne me parait pas être la solution : très cher, pénalisant sur le long (par rapport à une essence), pas optimum sur le court et source d'emmerde question entretien. Du coup pour l'instant je dans l'idée de garder mon diesel pour les longs parcours et acheter une Zoe pour les parcours quotidien. Un peu casse-pied de gérer deux voitures mais c'est possible dans mon cas et au moins j'ai le véhicule optimum. Par contre quelle que soit la solution je ne vois aucune économie possible même avec les aides de l'Etat, c'est vraiment le choix de se compliquer un peu la vie pour moins polluer.
  3. bens

    From XC to XCHard-Trail-AM

    J'ai roulé l'été et l'automne sur le Fuel Ex 9.9. Je pensais que j'allais être nettement plus lent en montée qu'avec mon Epic, et bien non : sur des vraies et longues montées j'ai été étonnamment plus rapide... Sur l'Ultra Raid de la Meije qui est le seul chrono que je fais chaque année, j'ai battu une grosse partie de mes PR en montée avec le Fuel Ex, sans être plus en forme et sans forcer plus. En descente le changement est spectaculaire, ça ce n'est pas une surprise, mais l'avantage est que ça fatigue nettement moins et qu'on est donc plus frais aussi pour les montées. Maintenant c'est clair que par rapport à l'Epic il est moins bon en relance et qu'avec des pneus de 2.3 ou 2.4 c'est dur à emmener sur du très roulant comme il y a chez moi. Mais dès qu'on s'attaque à du relief un peu sérieux et du chemin un peu défoncé, il n'y a pas photo. Par contre je ne sais pas quelle différence de ressenti il peut y avoir entre le 9.9 et le 9.8 (petite différence de poids et roues plus haut de gamme sur le 9.9)
  4. bens

    Un Gps oui mais lequel ?

    Ah oui c'est l'ancienne gamme je crois (2013 ?), avec un écran 3'' donc idem que le Edge 1000
  5. bens

    Un Gps oui mais lequel ?

    Bah c'est simple un écran transflectif est le plus lisible quand tu le met en plein soleil sans rétro-éclairage (contrairement à un écran de smartphone sur lequel il faudra pousser le rétroéclairage presque à fond pour qu'il soit lisible en plein soleil) Euh on parle de la même version du Mio 405 ? parce que sur leur site ils indiquent en dimension extérieures = 129x73x22mm alors que le Edge 1000 fait 112x58x20mm, ça ne colle pas. L'écran du Mio fait 4'' de diagonale, celui du Garmin 3''.
  6. bens

    Un Gps oui mais lequel ?

    Je ne connais pas mais j'ai toujours eu beaucoup de réserves sur cette marque : - vendu uniquement ou presque chez les revendeurs de vélo - aucun test indépendant en ligne et très peu d'avis qualifiés (et uniquement en néerlandais ou presque... c'est quand même étonnant) De ce que je peux en lire : très grand (de la taille d'un gros smartphone) donc grand écran ce qui est un plus. Mais en contrepartie il doit être exposé aux chocs. Et il ne me semble pas que l'écran soit transflectif comme sur les Garmin, du coup tu dois probablement pousser le rétroéclairage en permanence et sur un si grand écran, l'autonomie doit être un sérieux problème. C'est ce qui est mentionné sur les rares avis que j'ai vu. Si j'ai bien compris on ne peut pas installer de carte donc il faut être bien sûr que la version installée d'OpenStreetMap convient bien pour le VTT (peu probable par exemple, que les courbes de niveau soient affichées)
  7. bens

    Un Gps oui mais lequel ?

    Je connais un peu les Twonav mais je n'ai pas remis mon nez dedans depuis au moins 4-5 ans. La mise en place des cartes était très laborieuse mais pour le reste c'était pas mal. C'était surtout la seule marque qui maitrisait vraiment la cartographie "raster" (= image / fac-similé de la carte papier par opposition à la carto vectorielle) et en particulier la cartographie IGN française. Garmin a un certain nombre d'avantages : c'est le plus répandu donc tu trouves énormément de tuyaux sur internet, de l'aide dans les forums (voire des cracks de cartes propriétaires mais ça c'est interdit...) et le marché de l'occasion est très actif. D'un point de vue technique c'est du sérieux et de l'éprouvé (écran, autonomie) Pour la carto tu as trois sources principales = la carto propriétaire GPS Topo, la carto OpenSource OpenStreetMap, la carto "raster" Birdeyes (France, Espagne,... mais pas la Belgique à ma connaissance). Donc beaucoup de possibilités. L'inconvénient est que l'interface est complexe et pas toujours logique, il m'arrive encore de chercher longtemps avant de trouver le paramètre planqué dans un coin (alors que je suis GarminAddict depuis que le GPS existe...) Et le prix des hauts de gamme est élevé. Dans les "petites" marques tu trouveras des idées d'ergonomie qui sont parfois mieux que Garmin mais avec toujours des inconvénients, Le Bolt par exemple semble très bien foutu au niveau guidage mais la cartographie est limitée et le calcul du D+ merdouillait jusqu'à présent. Ce qui est important à mon avis c'est de bien cerner ses priorités et si possible se faire prêter un ou deux modèles. Certains veulent juste un compteur amélioré avec l'utilisation occasionnelle d'une trace, d'autres veulent la meilleure cartographie pour faire de l'exploration en terrain accidenté, d'autres encore veulent avoir un guidage fiable et perfectionné. Je te conseille ce site si tu veux aller plus loin : https://www.actuduvttgps.fr/
  8. bens

    Un Gps oui mais lequel ?

    Compliqué de trouver un gps pour les deux activités. Pour moi, c'est montre pour la CAP et GPS dédié pour le VTT Je ne connais pas le Mio mais il me semble que le Garmin est plus ouvert pour la cartographie : OpenStreetMap et ses variantes (avec courbes de niveau et bidouillage possible de la présentation), carto Garmin, et carto IGN pour la France (chère et lourde à afficher mais plus précise si on est en mode exploration hors chemins) Si tu comptes utiliser la cartographie privilégie la taille d'écran.
  9. Tu veux vraiment lancer un débat là dessus ? Le dernier fil à ce sujet sur velovert.fr a fait 1000 messages en moins d'un mois 🙄 Pour moi l'assistance électrique est radicalement différente des autres évolutions ou modes du VTT. Certes on partage les mêmes chemins (tant qu'il n'y a pas de portage...), un VTTae courant ressemble nettement plus à un VTT qu'à une moto électrique, mais le fait de s'appuyer sur une assistance qu'on peut doser à sa guise change complètement la donne et (avis strictement personnel) l'esprit. Donc pour moi, ça n'est plus tout à fait le même sport. Sinon oui tu as raison, le VTTae va continuer à se développer. C'est certainement très bien pour ceux étaient dans l’impossibilité de pratiquer le VTT. Pour les autres pour qui c'est plus une recherche de facilité ou la possibilité d'en "faire plus" sans effort supplémentaire, je trouve ça personnellement parfois un peu dommage mais chacun fait comme il lui plait, surtout que c'est un pur loisir. En ce qui me concerne je choisis les distances en fonction de ma forme, aucune envie d'en faire plus en requérant une assistance. Et les randos ça fonctionne très bien depuis plusieurs dizaines d'années sans VTTae, y compris pour les débutants et ceux qui ont une forme modestes, je vois pas pourquoi ça deviendrait tout d'un coup des "lieux réservés aux plus aguerris". Là où ça me fait un peu mal au coeur c'est quand on fait passer les gamins sur VTTae pour faire comme Papa et parce que le vélo c'est fatiguant... Mais c'est pas mes gamins, donc chacun ses vues là-dessus... Sinon oui, faisons en sorte de cohabiter sereinement, à nous de ne pas exprimer nos réactions de façon agressive, et à vous de gérer les différences de vitesse pour ne pas gêner les VTT.
  10. Pour apporter ma pierre : - je suis resté légèrement sur ma faim question parcours mais je ne connais très peu le coin donc je ne sais pas si il y avait des possibilités de faire beaucoup mieux dans le cadre d'une rando. Dans tous les cas c'était infiniment plus intéressant que par chez moi... et j'ai pris du plaisir à faire ce parcours. - chacun fait comme il veut mais il y a longtemps que je ne fais plus de rando dans les coins que je connais : entre les contraintes d'autorisations, les interdictions diverses, le souhait de faire un parcours qui reste accessible aux débutants, les bouchons éventuels,... tu ne peux être que déçu par rapport à ce qui est faisable à 2 ou 3 en connaissant les meilleurs singles et en étant un peu border-line question interdictions. Le gros plus des randos en ce moment c'est d'être à peu près serein question chasseurs. Tiens c'est drôle je pense juste l'inverse ! Pour moi les randos c'est justement l'occasion de mettre le pied à l'étrier : ça rassure d'être en groupe, de savoir qu'on pourra être aidé si on a un problème et de ne pas avoir à se préoccuper du parcours, et puis l'effet de groupe permet de se motiver. Une fois qu'on a le niveau et qu'on ne trouve plus son bonheur dans les randos, on se lance dans la recherche de traces et on n'hésite pas à partir à l'aventure. Cela dit une grande majorité de vttistes ne passent jamais à l'étape 2 😀 et n'ont jamais regardé une carte... Pour la rando d'hier, peut-être manquait-il simplement une alternative facile aux deux-trois descentes que certains ont fait à pied ( option hard/easy qu'on voit parfois) -sur les ravitos, autant c'était nickel le samedi soir, autant le dimanche c'était quand même la misère : le premier était à peu près approvisionné mais le gars était tout seul et avait forcément de la peine à faire face, le deuxième n'avait plus d'eau, elle est arrivée "à pied" au bout de 5mn portée courageusement à bout de bras par un scout.., sur le dernier il restait juste quelques bananes mais il n'y avait plus de gobelets... C'est vraiment un truc que je juge accessoire mais il y a quand même un minimum... ou alors on prévient au départ, pour qu'on rajoute des barres et de l'eau dans le sac. Tout cela étant dit, je connais la difficulté d'organiser une rando, de trouver des bénévoles fiables, de passer beaucoup de temps à préparer. Donc longue vie au Raid Viking...
  11. C'est bien ce que j'ai dit plus haut : "vu de l'autre coté" (de la frontière) on ne se prend pas la tête et on parle des Ardennes en général, que ce soit en France ou en Belgique. Sinon même en Belgique, tout le monde n'a pas l'air au courant : https://www.belgium.be/fr/la_belgique/tourisme/ardennes pourtant ça a l'air officiel et tout, sûrement une mauvaise traduction du flamand 😄 Mais merci pour la remarque j'ai appris des choses en creusant le sujet.
  12. Mouais, mouais, vous êtes compliqués avec vos micro-régions ☺️ vu de l'autre coté, tout ce qui, en Belgique, est forestier avec du relief (et avec de la boue souvent...) c'est les Ardennes ! Mais pour vous faire plaisir : la forêt de l'Ardenne Condrusienne était très belle aujourd'hui 😉
  13. Premier raid viking pour moi. Bien content de m'être un peu poussé pour faire la nocturne : même si les descentes étaient plutôt faciles, il y avait une belle ambiance, des conditions de terrain et une météo top. Bon fléchage (même si j'étais content d'avoir la trace dans le GPS), ravitos sympas et bien garnis, mention spéciale pour le ravito whisky avant la dernière descente ! Pour ceux qui ne connaissent pas les nocturnes c'est vraiment un truc à essayer, avec un bon éclairage (casque+cintre) et une bonne météo. Et aujourd'hui on a roulé cool à trois, j'ai juste fait seul la boucle du 60 en lâchant un peu les watts (musculaires !) qu'il me restait... Parcours globalement très sympa avec une mention spéciale pour la descente finale. Balisage nickel. J'aurais juste du emporter quelques barres de plus et un peu plus d'eau dans le Camel 😉... on va dire que les ravitos du dimanche sont un gros point d'amélioration possible pour la prochaine ! Bravo en tous cas, l'association nocturne le samedi + long parcours le dimanche m'a permis de bien rentabiliser le (long) déplacement et avec les conditions c'était vraiment top. Et puis la forêt ardennaise avec ses couleurs d'automne sous le soleil c'est magnifique et cela me change de mon plat pays...
  14. bens

    bens

  15. bens

    VAE urbain

    On écrivait plutôt, là il n'y a plus rien à manger de ce coté là 😀 Sinon pour être plus positif ce qui serait intéressant de lire c'est un véritable test critique de ce vélo, avec les caractéristiques détaillées, les moyens qu'il y a derrière en matière de production et de sav, les composants utilisés, l'autonomie réelle mesurée, la pertinence du concept de transmission, la fiabilité de l'application... Actuellement il y a des centaines d'articles mais c'est juste des copier-coller de la bonne parole marketing pondue par Cowboy, agrémentés de wouah et autre pour dire que c'est super hype. On croirait presque à les lire que c'est eux qui ont inventé le VAE...
×