Jump to content

bens

Membres réguliers
  • Posts

    308
  • Joined

  • Last visited

Reputation

161 Very good

About bens

Informations de profil

  • Ville
    Lille (F)
  • Intérêts
    VTT
  • Prénom
    Ben
  • Bike(s)
    Epic / Fuel Ex / Supercaliber

Recent Profile Visitors

The recent visitors block is disabled and is not being shown to other users.

  1. Pour la commande de soleil et de chemins secs, les prix ont du fortement augmenter non ? 😉 (ce qui est rare est cher c'est bien connu) Ou alors peut-être que Juin sera la fin du calvaire météo en place depuis fin octobre ? Rêvons un peu... Bon, dans tous les cas on sait que le parcours sera top !
  2. Pour mon Edge 1030 je suis passé sur ça : https://blog.utagawavtt.com/fr/blog/carte-gps-vtt-gratuite Simple, gratuit, efficace. Pas vraiment testé le guidage, je prépare mes traces sur Visugpx et j'ai juste la distance du changement de direction suivant.
  3. Le design est très beau mais question concept 😕... à part la protection de la pluie je ne vois que de gros inconvénients ! (prix, encombrement, maniabilité, autonomie...)
  4. euh... il y a pas mal de glucides dans les légumineuses (même si moins que dans les pâtes ou le riz par exemple) L'intérêt c'est que leur index glycémique est bas et qu'elles contiennent aussi protéines et fibres. Je suppose que tu voulais dire plutôt que tu bannissais les sucres simples/raffinés ?
  5. C'est entre les départements de la Drôme et du Vaucluse... et là pour le coup on est en Provence. Pour les français tout ce qui est un peu accidenté en Belgique c'est les Ardennes Belges... c'est un peu pareil ! Mais Gap, Veyne, Die c'est clairement pas la Provence qui est beaucoup plus au sud.
  6. Cette année c'est en étoile au départ de Veynes Il y a eu plusieurs éditions qui sont parties ou arrivées à Gap mais Gap n'est pas dans la Drôme (encore moins la Drôme Provençale) Bon c'est vrai que c'est un peu le bazar dans ce coin là 😉 Mais ce qu'on appelle la "Drôme Provençale" c'est le tiers sud du département de la Drôme, alors que le terrain de jeu des CDS c'est le tiers nord et surtout le nord du département des Hautes-Alpes (massifs du Buech-Dévoluy) Quel que soit le nom du coin c'est un super terrain de jeu.
  7. Les CDS c'est entre Buëch, Vercors, Diois, Devoluy La Drôme provencale c'est nettement plus au sud, c'était le terrain de jeu de la très regrettée Transbaronnies (dont le prix était imbattable accessoirement...)
  8. Il y a de ça et puis aussi la communication : par chez moi la plupart des vttistes qui bougent ne connaissent que les évènements qui communiquent beaucoup et pas du tout les petites organisations locales pourtant parfois bien mieux. La caricature c'est dès qu'il y a "Roc" dans le nom de l'évènement... Cela dit en matière de raid les belges ne semblent connaitre que les Chemins du Soleil dont ils trustent les inscriptions... Perso le plus important c'est la qualité du parcours, pas de savoir si ça coûte 2 ou 20 €. Et le prix n'est pas forcément proportionnel à la qualité de ce point de vue.... Vu qu'il y a beaucoup de choses qu'on peut faire simplement avec une bonne trace, il faut que l'organisation apporte un gros plus question parcours (secteurs privés, découvertes) pour que j'accepte les contraintes (monde, date bloquée quelle que soit les conditions)
  9. Tiens, je ne savais pas que l'usage de "Biloute" avait dépassé l'ouest du Hainaut vers l'Est 😉 Pause pour moi cette année après 5 participations, je vais tâter du caillou ardéchois ce week-end là... Mais n'hésitez pas à y aller, c'est de la bonne !
  10. Pas besoin d'être payé je connais plusieurs cardios qui sont dithyrambiques sur le vélo électrique. Mais c'est parce que ça permet à leurs patients qui ne sortaient pas de leur canapé de se remettre gentiment au vélo sans se retrouver aux urgences ou au cimetière (enfin tant qu'ils ne se gamellent pas...) Comme dit plus haut leur problème essentiel c'est d'arriver à faire faire un minimum d'activités physiques à leur patients, pas de gérer des "vrais" sportifs. Pour le check-up c'est mieux quand on a la possibilité d'aller dans une clinique du sport ou équivalent, on en retire beaucoup plus de chose qu'avec un cardiologue lambda. La FCM c'est le grand max, celui que tu atteins au bout du test d'effort quand tu est à l'agonie... (le cardiologue est à côté au cas où ça se passe mal...) Du coup 175/188 = 93% ça n'a rien de choquant si tu n'as pas de souci cardiaque particulier.
  11. C'est quoi ton max ? (FCM) parce que jeune ou pas jeune c'est toujours par rapport à ça qu'on se cale, et on n'est pas tous fait pareil. Et normalement, un bon entraînement te permet dans le temps de diminuer un peu ta FC à puissance équivalente. Entre 124 et 175 tu as quand même pas mal de possibilités intermédiaires... En CAP on parle en général de 90-95% de la FCM pour un 10km, 85-90% pour un semi et 80-85% pour un marathon. Et puis ça dépend si on parle d'entrainement ou de compétition ou autre sortie ponctuelle à forte intensité.
  12. Pour la Belgique c'est en accès libre, via un serveur "wmts". L'appli de cartographie va chercher les dalles nécessaires via des requêtes du genre [http://www.ngi.be/cartoweb/1.0.0/topo/default/3857/{$z}/{$y}/{$x}.png] puis met à l'écran les dalles dans le bon ordre ! Pour la Suisse c'est pareil, accès libre. Pour la France il faut une clés de "licence personnelle" qu'on peut obtenir sur le site de l'IGN (quand ce n'est pas bugué...) et il y a des paramètres plus sophistiqués. Mais c'est en train d'être revu, la clé de licence va être supprimée, je ne sais pas trop par quoi ça va être remplacé. Le coté un peu rebutant c'est que dans les applis compatibles avec cet usage gratuit (Oruxmaps, AlpineQuest, Osmand,... et sur PC : Mobac) il faut aller bricoler des fichier de paramètres habituellement au format xml et les mettre au bon endroit dans les répertoires du smartphone ( ça change tout le temps suivant les marques et les versions d'android) C'est là-dessus que beaucoup d'utilisateurs coincent. Il y a des applis qui proposent ça sans paramétrage complexe mais avec un abonnement payant (Iphigenie par exemple) et elles ont souvent beaucoup moins de possibilités qu'une appli "ouverte" opensource.
  13. Déjà, je ne te conseille pas celle que j'utilise 😉 Oruxmaps ( très puissant mais assez compliqué à prendre en main) Si tu connais quelqu'un qui utilise une appli et qui peut te montrer et t'aider c'est mieux de prendre la même que lui ou elle. Après ça dépend si tu veux surtout un bon fond de carte ou plutôt des propositions de parcours. Dans la liste je citerais : AllTrails, Osmand, AlpineQuest, Komoot, Fatmap
  14. Il suffit de passer en mode avion en un clic ( ce que je fais quasi systématiquement en montagne pour épargner la batterie et parce que de toutes façons il n'y a pas de réseau le plus souvent...) Tu fais bien comme tu veux mais je te conseille d'essayer ou de demander à un copain qui utilise une bonne appli ( =avec de "vraies" cartes) de te montrer. J'ai utilisé des Gps dédiés depuis l'origine (début 1990) et j'ai toujours pesté sur la lenteur désespérante de l'affichage (zoom, déplacement), la taille d'écran ridicule, l'offre indigente de cartographie ( qu'il a fallu payer des fortunes avant de pouvoir installer opentopomap ou ses variantes) et les contraintes pour charger et échanger des traces et des cartes. J'en ai gardé un pour le cintre de mon Vtt mais bien souvent j'ai en plus le smartphone dans une poche accessible dès qu'il faut vérifier l'itinéraire, trouver une variante, etc... A pied et à ski (de rando) je n'ai que le smartphone bien sûr ( + un 2e en secours dans le sac quand il y a de l'engagement) ce qui me permet d'avoir les meilleures cartes possibles ( IGN France, Belgique, Lux, Swisstopo, OpenTopo, etc...) plus plein de fonctions pour gérer les parcours et les traces et l'affichage 3D pour les parcours en montagne, le pointage facile avec distance et azimut de la route ou d'un point. J'ai payé 5 € l'appli que j'utilise, tout le reste est gratuit (pas d'abonnement pour les cartes ou autre - juste un peu de temps d'apprentissage et d'installation)
  15. Un GPS adapté à la randonnée à pied c'est un smartphone avec une bonne appli dessus ! Je ne vois vraiment pas ce qu'un Gps dédié peut amener en plus Et question prix, cartographie, fluidité, qualité et taille d'écran, fonctions, connectivité, il n'y a pas photo, un smartphone surclasse n'importe quel GPS. Pour moi il n'y a qu'à vélo que le Gps dédié reste incontournable, parce qu'il faut que l'écran soit allumé et/ou lisible en permanence et que sur le cintre il est exposé aux chocs. Et dans une certaine mesure pour des usages particuliers type expéditions longues ou en conditions extrêmes.
×
×
  • Create New...

Important Information

By using this site, you agree to our Terms of Use.