Jump to content

Elsass Bike 2018 - 30 Juin / 1 Juillet (4ème édition)


Recommended Posts

  • Replies 113
  • Created
  • Last Reply

Top Posters In This Topic

Top Posters In This Topic

Popular Posts

Partis à 8h sur les 90, le départ fait un peu peur... Après 6 km, déjà qq centaines de m de D+ et aussi des passages tendus. Ca se calmera niveau technique  pendant 40-45 km, mais que c'est

De retour (enfin hier déjà) de l'Elsassbike. Parti vers 7h00 sur le 130, je roule à mon rythme avec comme unique but de terminer. Et de fait je me retrouve vite dernier du peloton de ceux qui ont

C'est en cours de fabrication

Posted Images

- Sdon + partenaire sur le 130
- Nico sur les 2 jours
- Ibxl sur les 2 jours
- Yves, au BBQ :-)
- Pat sur les 2 jours 
- Luke sur les 2 jours
- Stumpjumper + 7 compères

- David, Duck quoi :-) 

- SWorks : jour 1 = 60, jour 2 = 130

- Julius30 : idem ci-dessus

- JRM + 6 partenaires sur le 90

- StephD sur les 2 jours

 

Belle délégation sur les sentiers de @tskubi

Va falloir prévoir des frites avec les Burgers mon poto :-)...et de la sauce Dallas stp !!!! 

 

 

Link to post
Share on other sites
il y a 19 minutes, Luke a dit :

Belle délégation sur les sentiers de @tskubi

Va falloir prévoir des frites avec les Burgers mon poto :-)...et de la sauce Dallas stp !!!! 

 

 

Yeah ^^

 

ça ira des flams & de la mousse ?

  • Like 1
Link to post
Share on other sites

De retour (enfin hier déjà) de l'Elsassbike.

Parti vers 7h00 sur le 130, je roule à mon rythme avec comme unique but de terminer. Et de fait je me retrouve vite dernier du peloton de ceux qui ont pris part au départ groupé.

La première côte est compliquée, je me dis en moi-même que si c'est comme cela tout du long, cela va être une longue journée. J'ai peur d'être rattrapé par mon problème de crampe à la cuisse droite, donc j'y vais vraiment à l'économie. Je bois beaucoup dès le début (2 bidons de boissons d'effort maison + eau dans le camelback). Les kilomètres s'enchainent. Même si les montées sont (nettement) plus longues que celles que l'on trouve en général chez nous, les chemins sont quand même larges et surtout secs (voire carrément sablonneux) et les pourcentages sont plus constants: on peut se caler à une vitesse et ne plus en bouger jusqu'au sommet.

Le fléchage est quasi exclusivement composé à la chaux, il y a peu de rappels mais ce fut suffisant sur la totalité du parcours. Je ne me suis trompé qu'une fois dans une grosse descente où la chaux avait été enlevée par les freinages d'autres bikers s'étant trompés également. Quand il y avait u panneau 'attention' c'est qu'il fallait VRAIMENT faire attention. Je me demande toujours comment je n'ai pas fait un OTB en passant cette marche de 60-70cm qui m'a littéralement sauté à la tronche alors qu'on descendait ce qui a sans doute dû être une piste de descente un jour.

Des bikers commencent à me dépasser. Sans doute les plus petites distances. On commence d'ailleurs à voir toujours les mêmes: je te rattrape en descente, tu me distances dans les parties 'planes' où il faut que j'emmène les 16kg et les pneus de 4"...

Les ravitos aussi s'enchainent, tous aussi sympas les uns que les autres: fruits à volonté, salé, sucré, ... J'en ai vu qui mangeaient des tranches de pain d'épice trempées dans le chocolat liquide après avoir mangé un sandwich fromage-saucisson. Il fait avoir l'estomac bien accroché pour ce genre de truc quand même!

La première boucle de +/-65km se finit alors par un ravito non prévu initialement mais mis sur pied par les organisateurs vu la température. A ce moment commence une longue montée plutôt technique en dévers avec par endroit des pierres/rochers difficiles à passer sur le vélo. Et là, en voulant trop bien faire , je chute et valdingue plusieurs mètres en contrebas contre un tronc de sapin au sol. En plus le top tube du vélo est venu coincer ma jambe en-dessous du genou. Tête en bas, il m'est impossible de bouger. Thomas, un local avec qui je roule depuis de nombreux kilomètres et qui était à ce moment 30-40m avant moi vient m'aider à me remettre en route. J'ai mal partout et j'ai de grosses éraflures sur le bras gauche. Un moment je pense rentrer vu la proximité du départ. Je nettoie mes plaies avec de l'eau claire et je décide de continuer. Pfft, c'est dur. Je mettrai 1h10 pour faire 5 bornes. Puis les douleurs à la jambe gauche s'estompent et je reprends un rythme constant, bien que niveau pulsations je vois bien que je suis en sous-régime. Au ravito du +/-km80, je suis ok pour la porte horaire des 130 mais je décide de bifurquer sur les 110 par mesure de prudence. Les secouristes étant présents, je leur demande d'examiner et désinfecter mes plaies. Nous sommes 4 au ravito, et sans doute les derniers. L'orchestre chante juste pour nous. Comme j'ai plus temps disponible, je bouffe tout ce que je peux comme fruits (pastèque, melon, brochettes de fruits frais).

A partir de ce moment, on montera encore pendant 15 bornes avant la descente (très) technique finale. Je rattrape même plusieurs bikers au bout de leur vie dans le dernier coup de cul avant la salle polyvalente. Au final je termine étonnamment frais eu égard à la distance de 112km et ses 3185m D+, l'entrainement auquel je me suis astreint a quelque part payé. Je franchis la ligne d'arrivée, bois ma coupe de crémant, échange quelque mots avec les très sympathiques organisateurs, et je file vite fait au camping rejoindre ma famille.

Bilan: En 2017 je dois faire l'impasse suite à une fracture de la min. En 2018 je fais 110km au lieu des 130 prévus. Il va falloir revenir en 2019!

En tous les cas bravo et merci à tous les organisateurs et bénévoles présents pendant tout cette journée. Ne changez rien, continuez comme ça!

Edited by sdon1011
  • Like 2
  • Upvote 2
Link to post
Share on other sites

Partis à 8h sur les 90, le départ fait un peu peur...

Après 6 km, déjà qq centaines de m de D+ et aussi des passages tendus.

Ca se calmera niveau technique  pendant 40-45 km, mais que c'est BEAU!

Le ravito du km 55 arrive à 50... ça tombe bien, le camel est presque vide... mais quand on me propose de le remplir à la source à côté, j'hésite... et ne prends pas le risque.

Le suivant doit être à 62 bornes, on tiendra bien jusque là.

Et ben non, km 55, plus de liquide, mon camel était plus loin que ce que je pensais. Pas grave, le ravito suivant arrive dans 7km.

Km 60, mal la tête, nausée, je grelotte... je m'arrête... vomis... suis blanc comme un mort.

Je décide de téléphoner à l'orga, j'abandonne. MAIS, plus de réseau! je vomis toujours mais je grimpe à nouveau sur le vélo.

On passe le km 62... puis les 65... pas de ravito en vue... Un groupe de marcheurs me propose de l'eau, cul sec la bouteille! :$

Je roule comme un robot: je ne réfléchis plus, je ne pense plus, je pédale... c'est tout.

Ravito à 75km (au lieu de 80), quasi une grande bouteille de coca à moi tout seul, et même un mini bière. je mange un peu mais le solide passe difficilement.

On redémarre avec madame, les forces reviennent petit à petit. (merci à elle pour le soutien (l))

 

On va le terminer cet Elsass!

 

Plus on se sent approcher du but, plus on retrouve des forces...

 

On passe la ligne d'arrivée... Délivrance, soulagement, et fierté.

 

Je retiendrai les km et km de singles... Ma-Gni-Fi-Que!!! :wub:

Des ravitos monstrueux :p mais aussi celui manquant... :thumbsdownsmileyanim:

La disponibilité de toute l'équipe de l'orga du début à la fin.

Un fléchage nickel, quel boulot!

La difficulté de certains passages vraiment, vraiment tendus... (On se rend compte des limites d'un SR dans ce genre d'organisations)

 

Si je dois le refaire, c'est en Eagle ou avec un plateau de 30 voire de 28 devant... 32 ça fait un peu bcp pour notre niveau.

 

@sdon1011 Chapeau bas!

 

 

 

 

Edited by JRM
  • Like 2
  • Upvote 2
Link to post
Share on other sites
il y a 26 minutes, JRM a dit :

 

Je retiendrai les km et km de singles... Ma-Gni-Fi-Que!!! :wub:

 

Singletracksparadize !!! 

 

Bravo à toi

 

 

  • Thanks 1
Link to post
Share on other sites
29 minutes ago, JRM said:

Le ravito du km 55 arrive à 50... ça tombe bien, le camel est presque vide... mais quand on me propose de le remplir à la source à côté, j'hésite... et ne prends pas le risque.

Le suivant doit être à 62 bornes, on tiendra bien jusque là.

Et ben non, km 55, plus de liquide, mon camel était plus loin que ce que je pensais. Pas grave, le ravito suivant arrive dans 7km.

Km 60, mal la tête, nausée, je grelotte... je m'arrête... vomis... suis blanc comme un mort.

Apparemment il y a eu des problèmes d'approvisionnement d'eau par moment. Ca ralait sec au ravito où il fallait entrer dans l'espèce de cabane pour manger. Au ravito du km95 par exemple ils avaient consommé 800l d'eau quand on est arrivés.

Tu n'es pas le seul que j'ai vu vomir. Un autre gars était à l'arrêt dans les côtes au même kilométrage que toi et avait rendu plusieurs fois aussi. J'ai déjà vu des randonneurs utiliser des filtres style Katadyn pour pallier à tout risque.

Vous n'avez pas eu le ravito au +/-km62 ? Symbolisé par la barre noire sur l'autocollant ? Une dame seule avec un gamin sous une bête tonnelle qui prenait le vent et menaçait de s'écrouler ? C'était le ravito rajouté à la dernière minute apparemment. Après quelques centaines de mètres on repassait devant le chemin pour aller à la salle polyvalente. D'après Garmin Connect, j'y suis passé vers 13:30. Enfin bon, ceci n'est valable que si le 90 faisait la boucle 1 au complet pour commencer.

En tous les cas bravo à toi et ta femme (et les autres de ton groupe je suppose aussi) ! Il ne te reste qu'à venir en 2019 pour te venger, comme moi ?

@JRM Tu as trouvé la force de boire le Crémant à l'arrivée, j'espère !

  • Thanks 1
Link to post
Share on other sites

J'ai entendu dire que les gens du ravito s'étaient positionnés trop tôt, avant le regroupement 130-110 et 90 au lieu d'après...

Et donc, il était impossible pour le 90 de le voir et d'y aller.

Ajouté à la dernière minute? il était bien mentionné sur notre autocollant de cadre pourtant...

 

Pour le ravito au point de vue (cabane), il était parfait à notre passage...

 

Si j'ai bien compris, le 90 faisait tout le parcours extérieur de la carte, sans faire les boucles.

Si on suivait les boucles, on raccourcissait...

 

Le crémant est bien passé! Les bières aussi... et avant de démarrer, la flammekueche s'imposait! :p

Link to post
Share on other sites

Parti sur le 130 en 2 jours pour des kilomètres de sentiers et du relief, avec des superbes paysages et des passages franchement techniques. Fléchage sobre et efficace. Ambiance et organisation très sympa.

Pour les ravitos, en effet un peu court en boissons à certains moments mais pas d'hésitation à faire le plein aux fontaines, c'est là que les jerrycans de l'organisation étaient remplis en cours de journée. Jamais eu de problème avec l'eau des fontaines en France, sauf indication "non potable" évidemment.

Le samedi, j'ai vraiment souffert de la chaleur et du dos et je termine bien cuit par le soleil sur un sol qui reflète bien la chaleur. Au retour au camping, le filet de mon collier de selle lâche : grosse panique mais je suis sauvé par le responsable du camping qui me trouve un boulon plus long et un écrou pour réparer.

Le dimanche, je m'hydrate le plus possible, même si ça passe difficilement et je mange un maximum de salé aux ravitos pour aider. Le cardio ne monte pas et je roule tout à l'économie. Vers le km 20, mon pneu avant glisse dans une descente raide en dévers et je plonge au sol : quelques égratignures et un hématome sur le genou gauche qui se fera sentir jusqu'à la fin. Plus loin, un pschitt m'indique que j'ai une déchirure dans le pneu arrière. Le latex répare mais pas pour longtemps. Une mèche et la pompe me permettent de repartir. Mon dos se fait par contre oublier (va rouler alors !).

Je termine bien fatigué mais très content de ce long déplacement. Je connaissais déjà l'Alsace, un peu plus au sud, mais un parcours sélectionné par des locaux est encore mieux. Je n'hésiterai pas à y retourner, même hors rando, car le sol sablonneux est vraiment super en automne quand la boue est déjà de retour chez nous.

Merci à l'organisation.

  • Upvote 2
Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.


×
×
  • Create New...

Important Information

By using this site, you agree to our Terms of Use.