Aller au contenu

ghostburster

Inconditionnels
  • Compteur de contenus

    1.488
  • Inscription

  • Dernière visite

Réputation sur la communauté

2 Neutre

À propos de ghostburster

  • Rang
    diesel de rando
  • Date de naissance 06/12/1975

Méthodes de contact

  • Site Internet
    http://www.ulb.ac.be/sciences/dste/sediment/
  • ICQ
    0

Informations de profil

  • Ville
    Nouvelle-Calédonie
  • Intérêts
    ma petite famille, vtt, escalade, voile, montagne, mon boulot
  • Prénom
    Ivan

Visiteurs récents du profil

2.623 visualisations du profil
  1. ghostburster

    ghostburster

  2. ghostburster

    13 octobre 2013 : 18° Manageoise, Manage (Hainaut)

    De retour du 60km. Mais quelle rando!! Super parcours et super organisation. Je ne peux faire que des éloges! Beaucoup de monde dans le bois de Mariemont. Mais ensuite le foule se dissipe. Les deux premiers tiers de la rando étaient ludiques mais assez cassants pour les jambes. Heureusement les 20 derniers kilomètre proposaient des passages plus bucoliques et gentils. De quoi boucler la boucle sans problème. Grand fan du genre j'ai beaucoup apprécié les nombreux canaux, anciens canaux, anciens chemins de fer et anciennes lignes vicinales. En-dehors de forêts ardennaises, c'est vraiment le genre de parcours comme j'en redemande. Les ravitos super bien fournis. J'y ai pris du poids, c'est certain. Que dire de cette Saint-Feuillen que je n'ai pu refuser au 3eme ravitaillement! En plus de la Sangria à volonté, juste avant l'arrivée. Parking impeccable, bikewash généreux et douches tout aussi impeccables. Le tout pour 5 petits euros. J'ajouterai une équipe très sympathique et un accueil vraiment chaleureux. Inutile de dire que je suis rentré comblé. A refaire d'office! Ca m'a changé de Boussu-lez-Walcourt il y a un mois...
  3. ghostburster

    15 septembre 2013 : Souss' Classic, Boussu-Lez-Walcourt (Hainaut)

    J'étais aussi ce dimanche à Boussu-lez-Walcourt et je suis quelque peu mitigé. Je doute que le fléchage déficient ne soit du qu'à un idiot en mobylette. Moi comme d'autres avont fait des erreurs de navigation à l'écart des chemins goudronnés ou empierrés. Pour le reste, j'ai trouvé la région plutôt bien exploitée. Parti sur le 65, j'ai surtout pris mon pieds à partir du 30eme kilomètre, soit à la bifurcation entre le 45 et le 65. Les ravitaillements étaient nombreux et correctement alimentés, avec du salé. La ou je l'ai trouvé moins drôle, c'est le bikewash! Deux tuyaux avec un fin filet d'eau. Pour une organisation qui revendique 950 inscrits l'année dernière, ça a fait grincer des dents. Enfin les vélos avaient plus de chances que nous puisqu'il n'y avait pas de douches! Et la aussi ça râlait sec, même si on était prévenu. J'avais de la chance d'avoir très peu de route par la suite car faire 1h de voiture voire plus dans son jus, ce n'est jamais une partie de plaisir. Pour une école vtt et vu l'affluence, ces manquements sont assez regrettables. A refaire mais certainement pas un incontournable!
  4. ghostburster

    07 juillet 2013 : 3éme "La Perle Spontinoise"

    Et bien il n'y a plus qu'a convaincre madame de venir me rejoindre pour le BBQ. Si les enfants savent qu'il y a les trains qui circulent, ça devrait passer tout seul.
  5. Snif, snif... C'était pourtant une super rando. J'irai voir ailleurs car l'O2MC c'est sans moi.
  6. Par temps humide, mieux vaut aller à Oignies qu'en Brabant wallon. Le sol est moins épais et beaucoup moins argileux en Ardennes.
  7. J'ai trouvé cette boucle un rien moins savoureuse que les autres (sachant que la barre est mise très haute) mais alors la descente sur Fumay, quel bonheur! le slalom entre les arbres, suivi des lacets super raides. Du pain béni pour mon Yéti!
  8. Et bien voila 60km qui auront bien été mérités. La dernière côte m'a un peu fait regretté ma témérité après 1 ois d'inactivité. Mais que de bonheur sur ce parcours très exigeant! Je ne vais pas énumérer les points positifs car il y en a de trop. Juste un seul gros regret: avoir raté les éditions précédentes!
  9. Après tout le bien que j’entends à propose de cette rando depuis des années, je vais enfin y aller. Plus roulé depuis Tellin il y a un mois, ça va faire mal aux guiboles. Mais quand on aime on ne compte pas!
  10. J'y serai, comme chaque année. Assurément ce qui se fait de mieux!
  11. ghostburster

    21 avril 2013 : 2ème Floreffe Family Day

    Organisation excellente et très pro, infrastructure d'accueil toute aussi excellente. Bon le 50km ici, après les 65 à Arville la semaine dernière, m'a laissé quelque peu sur ma faim. Enfin j'étais pas trop en forme non-plus. Ca m'allait donc bien. Fléchage absolument nickel. On voit qu'il ont tenu compte de remarques après la première édition. Super bike-wash, douches à la bonne température, parking parfaitement organisé et after parfait. Si je peux faire une remarque pour l'année prochaine: j'ai pas l'impression que la région était exploitée au mieux. Mais possible que je me trompe, je ne vais pas non-plus souvent par la-bas. Ou alors il y avait la volonté d'offrir un parcours facile?
  12. Me voila rentré d'Arville. J'avais entouré en rouge ce premier rendez-vous ardennais dans mon calendrier. Après coup, je me demande si j'ai bien fait. Car certes le parcours était appréciable. Comment faire un mauvais parcours dans cette région. La ou les choses ont sérieusement coincé, c'est pour les ravitos. Et si pour les petits joueurs ce n'est pas bien grave, lorsqu'on s'élance sur un 65km par contre, c'est plus embêtant. En plus j'ai raté une bifurcation qui m'a fait raté le premier ravito. Bifurcation au niveau d'un dressage de chien. Les nombreuses voitures garées devant le dressage cachaient sans doute les indications de la bifurcation. J'arrive donc à mon premier ravito avec 21km dans les jambes. Au menu: de la grenadine, des oranges et du mauvais chocolat... Lorsque j'apprends que j'ai raté une bifurcation et que de ce fait j'ai raté la magnifique boucle sur le single à Mirwart, ça m'a un peu dégouté. Car enfin j'ai quand même du me taper 1h30 de bagnole pour venir, je compte donc bouffer des kilomètres pour rentabiliser le déplacement. Je décide donc d'aller intercepter la partie ratée du 65 du côté de Mirwart. En plus ainsi je repasserai au ravito et je pourrai me sustenter... Vous croyez vous?? Que nenni! je reviens une petite heure plus tard et 10km de plus dans les jambes. Au menu: eau et oranges... heureusement il me reste une vieille portion de gel Power Bar qui a fait l'Afrique, dans mon sac. Elle me servira de remontant jusqu’au prochain ravitaillement. Au ravitaillement suivant j'ai eu de la chance car j'ai mangé les dernières gaufres! Ou alors si il en restait, elles étaient bien cachées. Les suivants se seront contenté de l'eau, oranges et mauvais chocolat. Je repars alors pour une boucle qui doit nous ramener à ce même ravitaillement. Boucle assez sympa avec quelques descentes très rapides. Mais les km et le dénivelé se font sentir. Je me suis même pris quelques crampes en arrivant au dernier ravito. Enfin si on peut appeler ça un ravito. Je dirais qu'il s'agissait surtout d'un ravito en choppes pour les organisateurs. Les participants pourront se contenter de l'eau et des oranges... Enfin le reste du parcours et très descendant. J'arrive à Arville éreinté mais content d'avoir vaincu. Vivement Tellin le 1er mai et ses parcours et organisations de premier choix!
  13. ghostburster

    10 mars 2013 : 13° RANDO DES BOURG BIKERS (BEIGNEE)

    De retour de Beignée avec 45km au compteur. 3 ans que je n'avais plus roulé en pays carolo et recommencer à Beignée est une excellente chose. Car cette rando est un must! Organisation vraiment sympa et efficace, avec un parcours toujours aussi ludique. J'ai aussi beaucoup aimé qu'il y ai moyen d'adapter la longueur du parcours en empruntant ou non différentes boucles des distances supérieures. Seul le ciel a réussi à gâcher la fête. En témoigne toutes ces chochottes qui ont fait demi tour en arrivant avec leur voiture à Beignée. Chapeau par contre à ces signaleurs qui se les sont gelées pendant des heures pour la poignée de bikers qui ont décidé d'affronter l'adversité. L’avantage de la faible participation est que les douches, le seul point faible des cette organisation, étaient suffisantes. A l'année prochaine sans faute les Bourg bikers!
  14. ghostburster

    Sorties Couvin, Viroinval

    Madame est de garde... Putain, fait chier! En plus quand il fait beau, personne n'est malade.
  15. ghostburster

    Sorties Couvin, Viroinval

    Sinon dans la veine ruralité authentique, paysages à couper le souffle et dénivelés à gogos, je te recommande vivement les boucles de Lasne, le 24 mai. Rien à voir avec ta rando du pauvre, à Montertruc. Peut-être y verra-t-on même Laurette au milieu de son peuple. Allez, viens mettre un terme à tes stéréotypes navrants. Lasne, c'est the place to be (comme dirait l'autre).
×