Jump to content

jean-claude windels

Membres réguliers
  • Content Count

    131
  • Joined

  • Last visited

Community Reputation

59 Bonne

About jean-claude windels

  • Rank
    Membre régulier

Informations de profil

  • Ville
    marche-en-famenne
  • Intérêts
    vtt+route +AS ST-étienne
  • Prénom
    WJC
  • Bike(s)
    cube AMS 100

Recent Profile Visitors

699 profile views
  1. Bonne année à toi et ta famille, merci pour les louanges, mais c'était normalement la dernière.
  2. Pour moi, la + belle de 2019, traces très sauvages et after mémorable
  3. C'est ça qu'on appelle "le sens du sacrifice". Il va falloir que je pense à la suite de ma carrière dans le vtt, soit je me remet au travail pour les longues distances, soit je me concentre plus sur les afters, le dilemme est dur.
  4. Départ vers 9h, avec Hugo, JM et Renaud un ami de Barvaux. On a loupé Pili, mais de toute façon, on n'aurait vu que son popotin de loin et le droit à l'image est pour Faf. Très belle boucle du "val st-lambert", mais les problèmes techniques commencent, hugo ne sait plus mettre son petit plateau, il fera toute la rando sur le grand. la fin de la boucle est très costaud et je suis déjà dans le rouge, je n'ai plus roulé depuis le mullerthal, cueillette de 🍄 avec madame. La suite dans les bois de Seraing est plus roulant avec quelques singles et racines glissantes, où il faut rester attentif, mais je n'arrive pas à suivre Renaud et Hugo, je reste en binôme avec JM. Vers le 23e km, on longe une clôture via un single et en évitant un piquet métallique de 10 cm, je troue le pneu arrière sur un autre enfui dans la boue, donc longue réparation, 3 autres malheureux vttistes se joindront à nous dont un qui ne repartira pas, un brave ira signaler les piquets avec des branches. Dans les bois du Sart-Tilmant, on rattrape 2 d'autres amis de Barvaux, la trace est très roulante, passant de chemins larges à des singles racineux. Je décide de tirer le groupe pour revenir sur Hugo et Pili m'a déjà envoyé un sms de la buvette, ça URGE. Au dernier ravito, soupe à l'oignon et point de vue sur l'Ourthe à la Roche-aux-faucons, JM se fait attendre. Les derniers km se font tjrs à fond (JM et J-Luc ne suivent plus) jusqu'au chouette final, en singles et montagne russe, enfin l'arrivée, je suis cramé, je suis à fond depuis 20 bornes et je retrouve hugo qui m'attend depuis 3/4 H. Vite une douche et enfin la buvette, Faf, Flo et Pili, pour un agréable after et les commentaires sur la rando. Faf et Flo nous quittent vers 14h30 et on achève la cagnotte et Pili (vive la bave), petite vengeance pour mon GSM. Retour lignières vers 16h30' et re-ORVAL et gâteau chez JM pour L'anif de sa femme. En résumé, très belle rando de fin de saison, temps idéal, bon petit groupe et fier de mon fils, c'est la 1ère fois qui me largue et sans le petit plateau Dommage les problèmes techniques, ils sont récurant depuis quelques rando. Les amis normalement à la saison prochaine, merci pour ces belles randos et ces chouettes, voir mémorables AFTERS.
  5. C'est j-michel qui va être content, enfin quelqu'un qui ose l'affronter.......au bar👹
  6. Si tu ne prends pas Pili et moi mon beauf, l'after devrait être beaucoup beaucoup plus court.😉
  7. Présent pour une des dernières sorties vtt, une année 2019 "grand cru".
  8. Ben quoi, c'est un collector ???? Après avoir roulé 3x dans la région, il y a moyen d'éviter les portions chiantes du circuit ?? Faf avec ses traces doit pouvoir faire mieux? Il te fait le coup du popo à chaque rando, peut-être le stress!!!😥
  9. 6h du matin réveil, pour un départ de Lignières avec le fiston vers 6h45', en espérant partir tôt de Beaufort pour faire le 57 km et ne pas rentrer trop tard pour l'after, car Pili a promis de me faire une grosse tête si je n'y suis pas. Après avoir suivi un tracteur pendant des km, on arrive à Beaufort vers 8h20', le temps de sortir le matos et attendre le beauf et sa bande qui sont là depuis la veille et peut-être voir Pili et Faf avant de starter......8h50' personne. On démarre enfin, les 8er km sont en forêt avec de belles descentes très rapides, single en faux plat, parfois piégeux, où il faut bien placer sa roue avant pour ne pas partir à la faute, qui se termine par un mur puis une longue montée en faux plat, suivi de chemin agricole et un retour à Beaufort. Les jambes sont déjà lourdes, je paie la sortie route de vendredi et j'ai du mal à suivre Hugo. Vers le 15e km, on arrive enfin dans la partie vraiment fun de la rando avec de belles descentes parfois techniques et piégeuses avec l'humidité au sol et les pierres glissantes très présentes sur le circuit. Arrive la montée "Goliath" et Faf et Pili qui ont la gentillesse de nous attendre au sommet, elle est vraiment dure.😓 Après la bifurcation 57-38, on a droit à un beau single avec des volées de marche descendantes et montantes pour arriver au 2e ravito, où je retrouve enfin une partie de la bande du beauf, nous sommes à 40 km et mon GPS n'indique que 700 de D+ sur les 1400 annoncés. Le final sera fait d'une longue portion bitumée avant de rejoindre la dernière descente et la longue remontée parfois bien pentue, parfois long long faux plat montant jusqu'à l'arrivée.OUF!!!! Le monsieur "qui boit pas" et celui "qui boit", nous attendent pour l'after, qui sera court pour le 1er nommé, et je retrouve enfin mon beauf et le reste de la bande, qui n'ont su faire que le 31 km après la soirée trop arrosée de la veille. Gentil after, avec une belle tablée, comme sujet du jour "la bière luxembourgeoise" et "faut-il faire des boucles enduro sur les randos" et "les souvenirs d'étudiant" de Pili et de Hugo. En résumé, rando avec de belles portions très fun, de beaux paysages, mais comme Pili a dit, c'est loin.
  10. T'es sur que tu n'as pas oublié un C à hope. Vendre son matos pour des houblonneuses.
×
×
  • Create New...

Important Information

By using this site, you agree to our Terms of Use.