Jump to content
  • advertisement_alt
  • advertisement_alt
  • advertisement_alt
Sign in to follow this  
ptitjid

Raid Vtt les chemins du soleil 2018

Recommended Posts

La date est fixée, 10 au 13 mai 2018, la trace commence à être dévoilée, il est temps de penser aux pneus ! Et à se chauffer pour les inscriptions :D

  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

En parlant de pneus, j'ai deux amis qui partent début août sur les chemins du soleil et ne savent pas trop quels pneus monter... Ils roulent en SR 29" de XC.

 

Merci ;-)

Share this post


Link to post
Share on other sites

Présent ! En élite sans doute....juste pour le plaisir de l'étape de nuit et d'avoir moins de foule sur les chemins ;)

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pas sur que tu auras moins de monde... vu que tu roules bien, peut-être que tu serais moins entouré en "tête" des Rando que dans les Elite qui avancent... mais par contre tu rattraperais les Elite les plus lents après 2 heures :)

L'étape de "nuit" c'est sympa.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je préfère rouler avec les Elites même si niveau technique, j'ai parfois dur à suivre les autres coureurs qui ont les mêmes jambes que moi....

 

C'est une belle façon de sortir de sa zone de confort et de remettre à jour son niveau technique ;)

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je crois qu'au final niveau monde c'est fort pareil... l'avantage en rando c'est que tu peux profiter sans culpabiliser que ce soit aux ravitos ou après les étapes...

  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Yes ! Y a plus qu'à se préparer maintenant :D

Share this post


Link to post
Share on other sites

J'ai été influencé aussi. La préparation va être dure...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ouech, j'ai aussi été influencé...Kééé misère :siffle:

  • Haha 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

et quoi vos pneus les gars

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Des CR ? ca permet de vivre un peu l'aventure et entretenir l'envie.....ou pas  :rolleyes:

Edited by van houtvinck

Share this post


Link to post
Share on other sites

je me réchauffe et j'en torche un

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pour ceux qui ont roulé hier ils sont probablement encore sur la route ou en train de se remettre :-)


Parcours : globalement super beaux.
Le vendredi on a fait un passage somptueux dans le Canyon de l'Infernet et au pied de l'Obiou, on en a pris plein les mirettes... De belles descentes mais pas inoubliables. Et les deux bosses finales étaient un peu too much à mon goût, ça n'apportait pas grand chose d'autre que de la distance et du D+ ( 105km et 3600m de D+ au total avec le ralliement)

Le samedi : une fois passé les 15 premiers kilomètres bien gras (avec un court passage horrible ultra collant) et un bon portage, on retrouve le sourire avec encore des paysages de ouf (le Cirque d'Archiane) des singles super sympas en balcons puis de supers descentes avec tout ce qu'il faut pour s'amuser : racines, pierres, grosses marches et un festival d'épingles bien costaud à passer. Le pied total, d'autant que le dénivelé total ne sera "que" de 2200m au lieu des 2780 annoncés.


Le dimanche : vu la prévision météo et la longue route et les bouchons qui nous attendaient on a plié bagage à 6h du mat comme bon nombre de participants et on s'en félicite.... A priori les Elites en ont bien bavé la dernière heure alors pour les autres ça a du être la fête :wacko:

 

Organisation : tout serait parfait si on était 300 participants mais les étapes ne sont pas adaptées pour 800 personnes du coup il faut aimer beaucoup attendre... (douches - froides, toilettes, bouffe)  L'organisateur fait ce qu'il peut mais, au moins pour le bike-wash ça n'est pas à la hauteur (il ne serait pas compliqué de louer un peu plus de matos - deux jets pour 800 vélos bien sales...)
En revanche la bouffe est très bonne, le balisage est quasi parfait et la sécu assure ( plusieurs médecins à moto, croix-rouge, etc...)

 

Au moins un tiers des participants étaient belges, on n'était pas dépaysé :)

Edited by bens
  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pas pu rouler pour ma part. Chopé un putain de virus de mercredi à dimanche, impossible de monter sur un vélo.

Je suis quand même parti pour assister les copains mais dur dur de voir passer les vélos :'(

Je ne suis pas certain d'y retourner sans assistance d'ailleurs. Comme bens, trop de monde aux différents services, trop d'attente. Sous le soleil ça passe mais j'imagine 3 jours de pluie comme le dernier, pas raisonnable.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 6 heures, bens a dit :

Le dimanche : vu la prévision météo et la longue route et les bouchons qui nous attendaient on a plié bagage à 6h du mat comme bon nombre de participants et on s'en félicite.... A priori les Elites en ont bien bavé la dernière heure alors pour les autres ça a du être la fête :wacko:


Put**** quand je lis ce genre de commentaires... Quand je vois le nombre de fragiles qui se dépêchent de chopper des places pour les chemins du soleil et qui n'est pas capable de finir ou encore pire de prendre le départ des trois étapes ça me révolte (je ne parle pas de ceux qui ont eu un pépin physique ou mécanique) ... Il y a un paquet de mecs qui sont restés sur la touche tout ça pour quelqu'uns qui préfèrent bifurquer à la porte horaire parce que " ben wai, le vtt en montagne ça grimpe" ou ne pas prendre le départ car on annonce de la pluie... Je sais pas moi, donnez vous rendez vous sur FIFA mais laissez la place à ceux qui ont vraiment envie de rouler !

 

Si non globalement, l'édition la plus facile physiquement à la quelle j'ai participé, une première très longue étape roulante et bien différente de ce qu'on a pu connaitre au CDS, la deuxième étape plus courte (trop courte ?) mais vraiment sympa et bien fun les vrais chemins du soleil sans portage, la 3ème étape superbe étape du single pendant 40km une météo clémente sur toute la 1er partie et un peu plus difficile sur la fin mais une étape qui valait le coup d'être faite !

Et pour finir aucun bouchon sur le retour ! 

 

  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 16 minutes, ptitjid a dit :


Put**** quand je lis ce genre de commentaires... Quand je vois le nombre de fragiles qui se dépêchent de chopper des places pour les chemins du soleil et qui n'est pas capable de finir ou encore pire de prendre le départ des trois étapes ça me révolte (je ne parle pas de ceux qui ont eu un pépin physique ou mécanique) ... Il y a un paquet de mecs qui sont restés sur la touche tout ça pour quelqu'uns qui préfèrent bifurquer à la porte horaire parce que " ben wai, le vtt en montagne ça grimpe" ou ne pas prendre le départ car on annonce de la pluie... Je sais pas moi, donnez vous rendez vous sur FIFA mais laissez la place à ceux qui ont vraiment envie de rouler !

 

Si non globalement, l'édition la plus facile physiquement à la quelle j'ai participé, une première très longue étape roulante et bien différente de ce qu'on a pu connaitre au CDS, la deuxième étape plus courte (trop courte ?) mais vraiment sympa et bien fun les vrais chemins du soleil sans portage, la 3ème étape superbe étape du single pendant 40km une météo clémente sur toute la 1er partie et un peu plus difficile sur la fin mais une étape qui valait le coup d'être faite !

Et pour finir aucun bouchon sur le retour ! 

 

Putain mais a fond!

J'ai pas su aller car pas ma mastercard sur moi et une fois rentré du boulot il n'y avait plus de place... Quand je lis ce genre de message mais bordel quoi, allez jouer au monopoly! 

  • Like 1
  • Confused 1
  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

T'emballe pas ptitjid, moi j'y vais pour le plaisir et désolé mais rouler sous la pluie et dans le froid ne me procure pas spécialement de plaisir. Ce n'est pas une question de "fragile" ou de "pas capable", j'avais les jambes sans problème mais j'ai assez roulé dans la boue voire la neige pour ne rien avoir à me prouver.
Si toi tu as roulé assez vite pour échapper au gros de la pluie et que tu as pris ton pied dimanche parfait, bravo.
Moi et mon binôme (en rando) on roule probablement plus lentement et il fallait qu'on soit opérationnel au boulot ce matin à 8h avec 900 bornes de route à faire, on l'a pas senti c'est tout. A ce rythme là tu peux engueuler aussi ceux qui n'avait pas la caisse pour passer la barrière horaire, ceux qui mettent pied à terre dans certains passages ou ceux qui se sont pris une boite et ont du abandonner....

Sinon les inscriptions sont ouvertes à tous dans les mêmes conditions et il y a d'autres trucs sympas où il n'y a aucun problème d'inscription : la Transbaronnies par exemple avec des singles de même niveau que l'étape 2 de samedi.
 

Il y a 8 heures, Blacksad a dit :

+1 ! Ca manque cruellement ces CR...

Et ça t'étonne vu les réactions ? De mon coté j'ai bien noté qu'il valait mieux s'abstenir de faire de compte-rendu sur BMB si on trouve un poil longue une étape de 3600 de D+ et qu'on ne prend pas son pied sous la pluie...

  • Like 2
  • Sad 2
  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Putain de bordel de merde quoi !  Quand j'entends ça, je suis vénère à fond quoi !

 

Pas su m'inscrire cette année car en rentrant de la piscine, j'avais laissé mes slatchs et j'ai glissé sur le pas de ma porte (souvenez-vous, il y avait du verglas le 1er jour des inscriptions, donc j'ai préféré la piscine au vtt car ça glissait trop), résultat main gauche en compote et foulure à droite, j'avais plus que le petit doigt de la main droite disponible (qui n'est pas ma bonne main ! ) .  Essayez de remplir un formulaire avec le petit doigt de votre mauvaise main et vous aurez compris le cauchemar.  Résultats, j'ai dû attendre ma femme qui en avait une longue cette soirée là car après l'aquabike (la pluie, elle aime ça), elle enchaînait avec une leçon de scrapbooking. Du coup,  plus de place putain de bordel........ça l'a bien fait rire en plus ! 

 

ça me saoûle grave car j'étais affûté comme une brelle cette année, pas un pet de graisse et la cuisse dure !  Pas du style mou du genou à abandonner aux premières gouttes quoi !  

Faudra quand même un jour leur expliquer qu'il pleut à chaque fois aux chemins du soleil ( c'est pas Roc quoi)

 

Quand j'entends ça, je suis dégoutté même si j'aurais été short avec mes mains...... mais comme vous pouvez vous en rendre compte j'ai récupéré !  

  • Like 3
  • Haha 5
  • Confused 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ben les gars, moi y en a pas tout comprendre :icone_interro4:  

 

Si chacun peut dire/penser/faire ce qu'il veut, c'est pas une raison pour décharger autant de nervosité dans ses commentaires.....

 

ça donne pas envie de partager, c'est clair!

 

  • Like 3
  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Non mais trop c est trop quoi ! 

 

Après ces tarlouzes qui font de la route pour pas salir leur VTT,  les fainéants...qui se la pètent en VAE,  vla maintenant les fragiles qui spolient les places des warriors....Merde quoi ! ?

 

Mais si les cadors s inscrivaient en élite,  ça libérerait de la place pour les randonneurs fragiles. . .?

  • Haha 3
  • Downvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

@bens : pour moi c'est justement une question de fragile. Pas une question d'avoir les jambes, autant j'ai beaucoup de respect pour un mec qui se bat pour passer la porte horaire et qui n'y parvient pas et qui rentre déçu par la route, autant j'en ai beaucoup moins pour quelqu'un qui court-circuite, ou qui ne prend pas le départ alors qu'il a les jambes, et qui est fier... Et le gros problème c'est qu'il y en a beaucoup des " wai ça c'est super bien passé, j'ai coupé par la route..." 

 

Je n'ai absolument rien contre les plus lents, les moins techniques (je le suis pour beaucoup) ... Et je ne critique absolument pas le fait que tu trouves long la 1er étapes, je pense que beaucoup l'ont trouvée longue... Mais ce n'était pas vrmt une surprise, les chemins du soleil, c'est des km et du D+...

 

Pour ce qui est du retour, du taf, du lundi matin... J'avais le même soucis. 

 

@Pili aucune nervosité dans mes propos... Juste mon point de vue. Mais toujours décevant de voir certain prendre la place d'autres pour ne finalement ne pas participer à l'ensemble du parcours. 

Edited by ptitjid

Share this post


Link to post
Share on other sites

C'est pas comme si c'était intentionnel ce départ précipité dimanche matin ?!? 

Et quand bien même... 

 

Le soucis, c'est le manque de places dispo plus que l'attitude des bikers il me semble... 

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a une heure, 3615 a dit :

 

Après ces tarlouzes qui font de la route pour pas salir leur VTT,  ...

 

'tain, c'est qui??!!

Qu'on leur jette des pierres! :-#

  • Haha 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 22 minutes, Blacksad a dit :

C'est pas comme si c'était intentionnel ce départ précipité dimanche matin ?!? 

Et quand bien même... 

 

Le soucis, c'est le manque de places dispo plus que l'attitude des bikers il me semble... 

Le manque de places ? le nombre de place est suffisant et il ne peut pas vraiment être augmenter si l'organisation veut assurer un bon déroulement de l'épreuve et conserver une certaine sécurité. 
 

Une chute, une casse n'est pas intentionnel, ne pas prendre un départ ou court-circuité l'est... fin il me semble... Ceux qui ont coupé à la dernière étape après 2h sous la pluie je peux comprendre les autres... 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

@ptitjid : tu as ton point de vue, moi j'en ai un autre et on peut l'exprimer sans s'agresser ;)
"fragile" ? j'ai terminé les dix derniers kms de l'Ultra Raid de la Meije 2016 ( une édition épique dans la neige ) avec 4 côtes pétées, je dois donc être fragile des os effectivement...

Bref des fois je suis prêt à m'arracher malgré les galères (mais je le fais pour moi parce que j'en ai envie) et d'autres fois je juge que que je ne fais pas du VTT pour me cailler sous la pluie et me vautrer dans la boue, c'est mal ? Chacun fixe sa limite ( il y en a toujours une ) et il n'y pas vraiment à juger.
Là j'ai passé deux super journées vendredi et samedi et je suis rentré avec la banane, je n'avais pas envie de gâcher ça avec un journée de galère. Si mon binôme avait voulu y aller j'y serais allé, si j'avais été seul bah j'en sais rien.... En tous cas j'ai l'impression qu'il y en a un paquet qui sont rentrés par la route ou qui n'ont pas pris le départ pour ceux qui avaient une assistance.

Sinon concernant les inscriptions aux CDS j'ai entendu des français se plaindre qu'ils n'avaient pas pu s'inscrire parce qu'il y avait trop de belges et ils demandaient un quota pour l'an prochain ( je déconne hein... (h))

Edited by bens

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 32 minutes, bens a dit :

Sinon concernant les inscriptions aux CDS j'ai entendu des français se plaindre qu'ils n'avaient pas pu s'inscrire parce qu'il y avait trop de belges et ils demandaient un quota pour l'an prochain ( je déconne hein... (h))

Brof, tu seras pas embêté, t'es Français il me semble... :siffle:  (je déconne aussi hein....)

Share this post


Link to post
Share on other sites

Seconde participation pour ma part, avec mon all mountain cette année

 

On partait à 6 avec Robs, son frère et 3 autres potes, le but était de rouler entre copain

Malheureusement pour robs des petits soucis ne lui on pas permis de monter en selle, pas grave, il sera notre assistance volante, un petit confort dans ce genre d'épreuve. Il aura aussi fait plaisir à un tri4us avec sa plaque de cadre

 

Première étape, on se prend la liaison par la route, ça grimpe déjà, on arrive un brin en retard au départ officiel du coup on est à la fin du peloton et du coup on se chope pas mal de bouchon aux premiers passages en corniche. Résultat grosse perte de temps mais la vue est belle ! A l'approche du ravito 1 première et seule crevaison du raid pour notre groupe, encore quelques minutes de perdues (obliger de mêcher le pneu) On est vraiment loin, du coup la porte horaire commence à faire un peu peur. On reprend le chemin en laissant FX

les km s'enfilent et on rattrape pas mal de gens. Au Ravito 3 on se rend compte que la porte est atteignable et on passe celle-ci 9 minutes avant la fermeture

on s'enquille les 2 côtes qui furent un peu rude à passer en fin de journée, surtout la seconde avec un beau petit orage pour nous rafraichir et une côte qui se foutait bien de notre gueule avec ses 3 replats.

Parti à 7h00 arrivé à 18h un peu long comme journée, mais c'est aussi ça les chemins.

lavage des vélos au carwash du coin et douche glacée

AEC_2819.jpeg

Etape 2, en un mot superbe et une grosse monté de plus pour avoir un single comme les 3 proposés ce jour ne m'aurait pas dérangée. Quel pied ces descentes, coup de coeur à celle avec toutes les épingles, en full avec la télescopique je me suis régalé. Grosse chute pour mon pote antoine dans le haut de la première descente du jour, il faut dire que le bougre roule avec un semi rigide 26 pouces alu avec chambre à air, bref un ancêtre et qu'il nous colle au cul dans les descente, du coup quand notre vélo nous sauve, lui ça ne passe pas. Pizza sur le flanc et une épaule un peu douloureuse, un cintre à remettre droit et une grosse frayeur. Il comprend enfin pourquoi je lui dis depuis le début d'en garder sous la pédale

Briefing le soir avec la grosse mise en garde de l'organisateur et la possibilité de rejoindre l'étape au ravito 1. L'idée germe dans le groupe de privilégier la solution "petit bras" pour éviter de se retrouver comme une merde en haut. on partira donc de Die pour la seconde partie de l'étape

 

Plusieurs fois réveiller pendant la nuit, effectivement la pluie annoncée est bien présente, mais pas à l'heure du départ. Trop tard pour changer d'avis. Arriver à Die, on entame l'étape et nous voilà parti pour la seconde ascension du jour qui se termine par un long portage au milieu des nuages. Une fois sur le dessus, le déluge s'abat et le single qui suit se transforme en patinoire, chouette au début, le froid me gagne assez vite et je suis moins lucide. Sur le sec, ce cingle aurait été un pur pur régal.

Au ravito 2, tout les coureurs sont transis de froid on prend une nouvelle fois l'option petit bras avec un retour par la route frigorifié, j'aurai bien continué mais on reste ensemble avant tout. En discutant avec les coureurs, la première partie de l'étape était top et au sec, un petit regret tout de même.

 

A l'arrivée, j'ai la chance de pouvoir prendre ma douche directement (et chaude) par contre pas d'endroit pour déposer ses affaires, elles resteront à la pluie ! En enfile le repas et hop direction la Belgique avec un bon passage au Burger king

 

rude de reprendre le boulot quand même

 

 

 

 

  • Like 3
  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
4 hours ago, 3615 said:

Putain de bordel de merde quoi !  Quand j'entends ça, je suis vénère à fond quoi !

 

Pas su m'inscrire cette année car en rentrant de la piscine, j'avais laissé mes slatchs et j'ai glissé sur le pas de ma porte (souvenez-vous, il y avait du verglas le 1er jour des inscriptions, donc j'ai préféré la piscine au vtt car ça glissait trop), résultat main gauche en compote et foulure à droite, j'avais plus que le petit doigt de la main droite disponible (qui n'est pas ma bonne main ! ) .  Essayez de remplir un formulaire avec le petit doigt de votre mauvaise main et vous aurez compris le cauchemar.  Résultats, j'ai dû attendre ma femme qui en avait une longue cette soirée là car après l'aquabike (la pluie, elle aime ça), elle enchaînait avec une leçon de scrapbooking. Du coup,  plus de place putain de bordel........ça l'a bien fait rire en plus ! 

 

ça me saoûle grave car j'étais affûté comme une brelle cette année, pas un pet de graisse et la cuisse dure !  Pas du style mou du genou à abandonner aux premières gouttes quoi !  

Faudra quand même un jour leur expliquer qu'il pleut à chaque fois aux chemins du soleil ( c'est pas Roc quoi)

 

Quand j'entends ça, je suis dégoutté même si j'aurais été short avec mes mains...... mais comme vous pouvez vous en rendre compte j'ai récupéré !  

C'est bien ce que je pensais, il est dingue ce 3615 :rolleyes:

  • Haha 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Aaaaah, merci pour vos ėcritures diverses qui au final me donnent envie de m'inscrire l'an prochain mais par contre je pense que ce sera avec le confort et pas seul car je pense que ça c'était le plus dur et j'aime l'esprit Raid mais louper sa journėe VTT tellement tu dors mal, attendre des plombes pour les douches, ne pas avoir un endroit pour se rėchauffer,etc...Je ne pense pas que je recommencerais comme ça...Oui en bike packing sans porte horaire, non en rando CDS....Un bon camping car et du temps aussi arriver à son aise et repartir le Lundi...Ca commence qui me faut mon ptit confort....Un vieux qwè mais je sens que je vais le refaire....

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 10 heures, van houtvinck a dit :

Aaaaah, merci pour vos ėcritures diverses qui au final me donnent envie de m'inscrire l'an prochain mais par contre je pense que ce sera avec le confort et pas seul car je pense que ça c'était le plus dur et j'aime l'esprit Raid mais louper sa journėe VTT tellement tu dors mal, attendre des plombes pour les douches, ne pas avoir un endroit pour se rėchauffer,etc...Je ne pense pas que je recommencerais comme ça...Oui en bike packing sans porte horaire, non en rando CDS....Un bon camping car et du temps aussi arriver à son aise et repartir le Lundi...Ca commence qui me faut mon ptit confort....Un vieux qwè mais je sens que je vais le refaire....

dormir en tente quoi, on n'a plus 18 ans mon bon Stéphane ^^ 

 

 

  • Sad 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bah quand il fait beau ça va encore, mais bon aux CDS c'est une loterie..

 

La première fois fait en logeant en chambre d'hôtel et la météo avait été quasiment comme cette année, avec une dernière journée sous la flotte et une étape raccourcie et un paquet de mecs en détresse :siffle: du coup c'était le bon choix.

 

Et il y a deux ans, grand soleil et logement sous tente, même avec mes quasi deux mètres, les ronflements, et les bruits de flatulences des mecs qui oublient qu'ils sont en tente :D, j'avais bien dormi et récupéré pour les étapes.

Après on avait une super assistance avec nous et ça, ça n'a pas de prix...

 

 

Edited by Tomtom
  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Petit retour sur mes Chemins Du Soleil 2018…

 

Jeudi : Départ en camionnette à 3, JF, Jérôme et moi-même. Après un trajet sans encombre et de multiples poses pour récupérer (JF a assuré tout le trajet), nous nous approchons de Gap sous des trombes d’eau… Là on craint le pire mais heureusement une fois sur place nous constatons qu’il ne pleut pas et que le soleil est même en train de faire une percée. Petit diner dans le centre de Gap suivi de l’installation de nos tentes et du briefing sous le soleil ! Après le premier repas servi par l’organisation (toujours franchement correct) et quelques verres de vins nous regagnerons nos tentes pour la première nuit.

 

Vendredi (Etape 1, Gap – Mens) : Réveil à 5h, la nuit fut fraiche et humide mais heureusement mon sac de couchage est bien chaud. Après le p’tit dej’ on se prépare et on démarre de Gap aux alentours de 7h pour rejoindre le départ réel qui se trouve au Domaine de Charance (jonction de 6km par la route avec 300m de D+). Une fois sur place on est directement lancé sur le parcours et les choses sérieuses peuvent commencer ! Là ça y est, ça grimpe mais on est sur les sentiers et au bout d’un temps les premiers bouchons apparaissent. Là il va falloir se résoudre à pousser le vélo dans certaines côtes mais également traverser les nombreux torrents. Le parcours est très physique et à mon gout peu ludique mais les paysages sont magnifiques. Les kilomètres s’enchainent, ça monte, ça descende, ça pique aux jambes, je me fais plaisir aux ravitaillements et je suis à chaque fois ravi de croiser JF sur le parcours (notre assistant 5 étoiles) qui est toujours là pour nous booster. A mi-parcours je commence à douter et me dis que c’est mort pour la porte horaire de 15h30 au kilomètre 72 mais une fois arrivé au dernier ravitaillement je constate qu’il est 15h05 et que la porte n’est qu’à 6km et que c’est roulant. Je prends donc une bonne dose de salé et me dirige vers la porte que je passerai à 15h20, grande joie pour moi, ça peut continuer ! Là je revois JF et des personnes de l’organisation qui annoncent qu’il reste 27km et 700m de D+. Au fond de moi je me dis que ça va être peanuts et que je vais faire finir pépère… La première des deux ascensions restantes se passe sans encombre, la météo fraichit mais ça ne fait trop de mal quand ça grimpe… Une fois arrivé au pied de la dernière ascensions les choses se gâtent… Le début de la monté n’est qu’un énorme bourbier où je suis obligé de pousser mon vélo sur plusieurs dizaines de mètres. A ce moment là ma motivation prend déjà un sacré coup mais pour couronner le tout, il commence à pleuvoir et pas qu’un peu… Au fond je me dis « ce n’est pas possible, je vais redescendre et rentrer par la route, Mens est juste à côté » puis finalement je me suis souvenu que je ne suis pas venu là uniquement pour voir de beaux paysages mais aussi pour me dépasser physiquement et mentalement. Je suis vraiment passé par tous les états émotionnels pendant cette assenions… Il n’y avait plus de jus dans les jambes, je n’ai pas su tout monter sur le vélo mais je n’étais pas le seul dans cette galère ! Entre inconnus nous nous sommes encouragés mutuellement et le sommet a fini par montrer le bout de son nez. Après cette lutte avec moi-même, il ne restait plus qu’à descendre et rejoindre l’arrivée ou mes camardes m’attendaient gentiment à pratiquement 19h ! Entre le start et le stop de mon chrono 11h50 se sont écoulées. Mon GPS était mal réglé du coup sur Strava on ne le voit pas mais il y avait pratiquement 3500m de D+ au total.

 

Samedi (Etape 2, Mens – Châtillon en Diois) : Comme la veille, réveil à 5h, nuit toujours aussi fraiche et humide, petit dej’ et départ. Début de parcours dans L’Isère, avec un sol relativement gras mais globalement assez roulant, les jambes sont revenues, je reprends du plaisir à rouler, le soleil est de la partie et les paysages sont magnifiques ! Une fois arrivé dans la Drôme on retrouve des chemins plus secs et des descentes ludiques (dont une qui m’en aura fait baver avec toutes ses épingles...). L’étape est finalement moins dur qu’annoncée, je m’attendais à 2700 de D+ mais finalement elle n’en faisait que 2000. J’ai également été content de pouvoir rouler un peu en compagnie de David Ibxl et Luke sur cette étape. Après une arrivée cool on s’est fait plaisir avec des chips des bières au soleil en compagnie de Dichon, Carlito, Lala, Walker, Xavier, Majid, Jérôme, JF,… Le soir venu, direction le souper et le briefing et là on annonce la bonne nouvelle du jour : risque de pluie pendant la nuit et intempérie probable pour dimanche ! A partir de là, l’organisation propose un départ alternatif à partir de Die pour ceux qui ne voudraient pas faire la première partie qui comporte un long passage à flanc de falaise.

 

Dimanche (Etape 3, Châtillon en Diois – Aouste sur Sye) : Nuit moins agréable, il a effectivement plu… Heureusement la tente n’a pas percé mais la pluie m’a quand-même réveillé... Le matin ce fut dur de trouver la force mais bon, c’est le dernier jour et je suis là pour tout donner. Petit déj’ puis court instant de réflexion et la décision est qu’il est hors de question d’opter pour le plan B, je pars pour l’intégrale de l’étape ! Départ légèrement en retard sous un ciel morose, une fine pluie est déjà présente mais bon tant pis quand faut y aller, faut y aller (et en plus mes jambes se portent plutôt bien).  La première ascension est longue mais pas désagréable puis nous arrivons sur la crête, là où on est sensé voir le vide mais en fait on est dans les nuages donc même pas peur ! Après ce passage une descente puis une nouvelle ascension mais dans la terre glaise cette fois… Ici je peste… mon Nobby Nic à l’avant ramasse absolument tout sur passage, je n’arrive plus à rouler avec mon vélo je dois le pousser en grande partie… J’ai beau retirer la boue, après 100m c’est de nouveau rempli et je ne vous parle même pas de mes pédales Shimano qui ne veulent plus se clipser tellement elles sont remplies de terre. Après cette montée désagréable pour moi, descente relativement sympa vers Die et passage du Pas de Sagatte (là où on pouvait se tenir à une corde pour descendre). Une fois arrivé au ravitaillement de Die j’en profite pour nettoyer mes pédales, bien manger et j’apprends que c’est le déluge dans la prochaine difficulté qui nous attend… Là j’avoue, j’en avais déjà pleins les jambes mais bon tant pis on fera avec ! Je continue le parcours jusqu’à Sainte-Croix et là surprise, l’organisation ne nous laisse pas continuer, les conditions étant devenues trop mauvaise, il faut rentrer par la route. Honnêtement au fond de moi, ça a quand-même été un petit soulagement car je savais que ça allait être dur physiquement et moralement. Une personne de l’organisation nous explique donc le chemin à prendre, toujours tout droit puis à gauche, il faut monter un col de 5km et puis redescendre vers Aouste. Je me lance avec quelques compagnons d’infortunes et plus loin une voiture nous fait effectivement bifurquer à gauche en direction du col de la Vachère. Nous montons plein de motivation pour en finir mais une fois en haut, mauvaise nouvelle, ce n’était pas le bon col ! Bon ben tant pis ça nous fait du D+ gratuit, on redescend et on repart cette fois sur le bon chemin pour aller chercher le col de la Croix. L’accession se passe plutôt bien même si les jambes commencent à flancher et que mes fesses me font souffrir… Une fois au sommet tout bascule ! Un vent fort et froid et de la pluie, la descente s’annonce horrible... J’enfile des gants secs, je me change, je mets ma Windtex sèche et mon kawè par-dessus et hop je me lance. Les 24km qui ont suivi ont probablement été les pires de ma vie ! Vents de face, pluie glaciale, l’eau rentrait partout, j’en avais plein les chaussures, les pieds trempés, gelés, les gants ne sont pas restés longtemps bref c’était l’enfer… A ce moment là je ne pense plus à rien, le cerveau se met sur off, il n’y a plus qu’une chose à faire c’est pédaler et encore pédaler pour en finir au plus vite ! L’arrivée à Aouste fut un réel soulagement… Il drachait toujours, il faisait froid, hors de question de trainer, pas de passage par le hall de l’arrivée, vite enfiler des vêtements secs pendant que JF passait le vélo au bike-wash puis direction l’hôtel pour prendre un bonne douche chaude !

 

Malgré ces quelques mésaventures, les CDS ça reste une magnifique expérience et j’y retournerai avec plaisir. Je remercie particulièrement JF @SATANAS, notre merveilleux assistant sans qui cette aventure ne serait pas passé dans d’aussi bonnes conditions.

Edited by Narky
  • Like 3
  • Thanks 5
  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Chapeau Greg, un bon dépassement de soi.

Ca a été une autre histoire qu'il y a deux ans visiblement, le genre d'expérience qu'on oublie pas :-#

Share this post


Link to post
Share on other sites
1 hour ago, Tomtom said:

Chapeau Greg, un bon dépassement de soi.

Ca a été une autre histoire qu'il y a deux ans visiblement, le genre d'expérience qu'on oublie pas :-#

Merci Thomas, c'est clair c'était autre chose qu'il y a 2 ans (surtout point de vue climat)... je ne suis pas prêt de l'oublier c'est sur :-#

Share this post


Link to post
Share on other sites

@Narky Félicitations ! Chapeau bas ! Et bien géré l'histoire au final, avec le départ le dimanche matin au départ officiel plutôt qu'a Die, tu as pu faire la plus belle partie de l'étape et "au sec" ! Tu reviens l'an prochain ? Les petites bières, chips et pistaches sont plutôt bien passés !

Share this post


Link to post
Share on other sites
4 minutes ago, ptitjid said:

@Narky Félicitations ! Chapeau bas ! Et bien géré l'histoire au final, avec le départ le dimanche matin au départ officiel plutôt qu'a Die, tu as pu faire la plus belle partie de l'étape et "au sec" ! Tu reviens l'an prochain ? Les petites bières, chips et pistaches sont plutôt bien passés !

Merci Majid ! J'y retournerai ça c'est sur mais je ne sais pas encore si ça sera pour l'année prochaine ou après :)

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 14/05/2018 à 18:10, Pili a dit :

Ben les gars, moi y en a pas tout comprendre :icone_interro4:  

 

Si chacun peut dire/penser/faire ce qu'il veut, c'est pas une raison pour décharger autant de nervosité dans ses commentaires.....

 

ça donne pas envie de partager, c'est clair!

 

Que veux-tu mec, ce forum est devenu un forum élitiste. Tu te fais mordre quand tu prends une décision de raison, tu te fais mordre quand tu prends plaisir à alléger ton bike avec des pièces que certains estiment non nécessaires.

En gros, si tu ne correspond pas à l'image que certains ont du VTT, t'en prends plein la tronche. 

 

Je me demande si je ne vais pas acheter un Slayer, une lefty et une béhème. Serai à temps pour les boucles de Lasnes en mode Warrior. Si il ne pleut pas bien sûr

 

:siffle:

Edited by Luke
  • Haha 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 7 heures, Narky a dit :

...puis une nouvelle ascension mais dans la terre glaise cette fois… Ici je peste… mon Nobby Nic à l’avant ramasse absolument tout sur passage, je n’arrive plus à rouler avec mon vélo je dois le pousser en grande partie. J’ai beau retirer la boue, après 100m c’est de nouveau rempli et je ne vous parle même pas de mes pédales Shimano qui ne veulent plus se clipser tellement elles sont remplies de terre....

Les 24km qui ont suivi ont probablement été les pires de ma vie ! Vents de face, pluie glaciale, l’eau rentrait partout, j’en avais plein les chaussures, les pieds trempés, gelés, les gants ne sont pas restés longtemps bref c’était l’enfer…

Et dire que j'ai raté ça, m... alors je suis vraiment con, les occasions d'en chier un max pour zéro plaisir à la descente sont tellement rares, je m'en veux à mort :p:
Néanmoins, bravo Narky d'avoir été jusqu'au bout !


 

Edited by bens
  • Haha 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
9 hours ago, Narky said:

Petit retour sur mes Chemins Du Soleil 2018…

 

Jeudi : Départ en camionnette à 3, JF, Jérôme et moi-même. Après un trajet sans encombre et de multiples poses pour récupérer (JF a assuré tout le trajet), nous nous approchons de Gap sous des trombes d’eau… Là on craint le pire mais heureusement une fois sur place nous constatons qu’il ne pleut pas et que le soleil est même en train de faire une percée. Petit diner dans le centre de Gap suivi de l’installation de nos tentes et du briefing sous le soleil ! Après le premier repas servi par l’organisation (toujours franchement correct) et quelques verres de vins nous regagnerons nos tentes pour la première nuit.

 

Vendredi (Etape 1, Gap – Mens) : Réveil à 5h, la nuit fut fraiche et humide mais heureusement mon sac de couchage est bien chaud. Après le p’tit dej’ on se prépare et on démarre de Gap aux alentours de 7h pour rejoindre le départ réel qui se trouve au Domaine de Charance (jonction de 6km par la route avec 300m de D+). Une fois sur place on est directement lancé sur le parcours et les choses sérieuses peuvent commencer ! Là ça y est, ça grimpe mais on est sur les sentiers et au bout d’un temps les premiers bouchons apparaissent. Là il va falloir se résoudre à pousser le vélo dans certaines côtes mais également traverser les nombreux torrents. Le parcours est très physique et à mon gout peu ludique mais les paysages sont magnifiques. Les kilomètres s’enchainent, ça monte, ça descende, ça pique aux jambes, je me fais plaisir aux ravitaillements et je suis à chaque fois ravi de croiser JF sur le parcours (notre assistant 5 étoiles) qui est toujours là pour nous booster. A mi-parcours je commence à douter et me dis que c’est mort pour la porte horaire de 15h30 au kilomètre 72 mais une fois arrivé au dernier ravitaillement je constate qu’il est 15h05 et que la porte n’est qu’à 6km et que c’est roulant. Je prends donc une bonne dose de salé et me dirige vers la porte que je passerai à 15h20, grande joie pour moi, ça peut continuer ! Là je revois JF et des personnes de l’organisation qui annoncent qu’il reste 27km et 700m de D+. Au fond de moi je me dis que ça va être peanuts et que je vais faire finir pépère… La première des deux ascensions restantes se passe sans encombre, la météo fraichit mais ça ne fait trop de mal quand ça grimpe… Une fois arrivé au pied de la dernière ascensions les choses se gâtent… Le début de la monté n’est qu’un énorme bourbier où je suis obligé de pousser mon vélo sur plusieurs dizaines de mètres. A ce moment là ma motivation prend déjà un sacré coup mais pour couronner le tout, il commence à pleuvoir et pas qu’un peu… Au fond je me dis « ce n’est pas possible, je vais redescendre et rentrer par la route, Mens est juste à côté » puis finalement je me suis souvenu que je ne suis pas venu là uniquement pour voir de beaux paysages mais aussi pour me dépasser physiquement et mentalement. Je suis vraiment passé par tous les états émotionnels pendant cette assenions… Il n’y avait plus de jus dans les jambes, je n’ai pas su tout monter sur le vélo mais je n’étais pas le seul dans cette galère ! Entre inconnus nous nous sommes encouragés mutuellement et le sommet a fini par montrer le bout de son nez. Après cette lutte avec moi-même, il ne restait plus qu’à descendre et rejoindre l’arrivée ou mes camardes m’attendaient gentiment à pratiquement 19h ! Entre le start et le stop de mon chrono 11h50 se sont écoulées. Mon GPS était mal réglé du coup sur Strava on ne le voit pas mais il y avait pratiquement 3500m de D+.?.....

 

Malgré ces quelques mésaventures, les CDS ça reste une magnifique expérience et j’y retournerai avec plaisir. Je remercie particulièrement JF @SATANAS, notre merveilleux assistant sans qui cette aventure ne serait pas passé dans d’aussi bonnes conditions.

Top CR, lu jusqu'au bout...Ce c'est vraiment les cds...au bout de soi même...j'adore...Bravo Greg !

Edited by van houtvinck
  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

Sign in to follow this  

×
×
  • Create New...