Jump to content
  • advertisement_alt
  • advertisement_alt
  • advertisement_alt
Sign in to follow this  
STESS21

Conseil roue 29"

Recommended Posts

Bonjour,

Etant futur acquéreur d'un ktm myroon master 29", que me conseillez vous comme paire de roues ?? 

Budget 500€ ( je peux pousser jusqu'à 700€)

d'avance merci 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Il y a des partenaires du forum comme Bewheels et Masterwheels qui peuvent t'aider.

Rien de tel qu'un montage artisanal et avec un max de 700 boules tu peux déjà t'offrir du light typé XC(puisque le myroon est prévu pour).

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci pour ta réponse ! J'ai envoyé un message à masterwheels.

Et du côté plus commercial ? 

Share this post


Link to post
Share on other sites

J'ai les Roval Control de chez Specialized. J'en suis entièrement satisfait...

Mais j'étais certain que ces roues convenaient à ma pratique. 

A voir pour la tienne...

 

Sinon les DT Swiss Spline1 semblent avoir très bonne presse aussi!

 

En montage artisanal, tu auras un conseil bien adapté!

Avec ton budget, je n'hésiterais pas de trop à aller vers ça! ;)

Share this post


Link to post
Share on other sites

J'ai DT X1700, zéro problème mais moins "prestigieux".

J'ai une paire Master Wheels, zéro problème, montage artisanal au top.

 

Après, il faut bien cerner tes besoins et/ou tes envies.

 

  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Avec ton budget, fonce chez un monteur.

 

En plus de l'avantage d'un montage à la carte et des bons conseils, tu auras la sensation d'avoir deux belles pièces entre tes mains. (à condition de les désticker bien sûr...:rolleyes:...) 

  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

De fait, avec 600-700€, tu as déjà qqch de très bien en alu chez un monteur réputé. Le KTM est au format boost non ?

Sinon chez DT Swiss, les nouvelles XR1501 spline (ou XM1501 en fonction de ton gabarit, usage) sont vraiment bien pour du montage usine. L'avantage : pas de délai d'attente, parfois long chez un monteur.

Par contre, attention avec DT Swiss, en cas de garantis, ils sont sérieux mais pas pressés (2 mois pour récupérer ma roue de route Spline R23).

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je suis passé par Masterwheels l'année passée.  Et j'ai eu un excellent retour de la part Lionel et une offre de prix tout à fait concurrentiel avec les autres monteurs ou les montages que tu trouves sur le net.

Pour l'exemple, je voulais un moyeu hope que je connaissait comme ayant une excellente longévité, facile à l'entretien et pour lequel il y a moyen d'acheter les adaptateurs aux différents standards.

Pour la jante, j'ai pris une Ryde Trace25 asymétrique, pas trop lourde, avec le poids d'une Arch et la largeur d'une Flow .  Le tout monté en CX Ray.

 

J'ai roulé une saison avec cette monture et aucun soucis...

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le ‎06‎/‎02‎/‎2017 à 09:00, ATOMIKBOY a dit :

J'ai DT X1700, zéro problème mais moins "prestigieux".

J'ai une paire Master Wheels, zéro problème, montage artisanal au top.

 

Après, il faut bien cerner tes besoins et/ou tes envies.

 

J'ai les DT SWISS 1700 Spline 2 qui tournent aux alentours de 450-500 et qui me conviennent parfaitement. On les trouve pas mal sur des vtt carbone qui tournent dans les 2000/2500 euro.

Mieux, i y a les DT SWISS 1501 mais il faut compter 850-900 la paire, visiblement en alu c'est actuellement ce qui se fait de mieux. Celles-ci commencent à équiper les hauts de gamme de chaque marque comme le Radon Jealous 9.0 et 10.0 par exemple.

 

Edited by Duj

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci pour vos conseils. Après quelques messages échangés, ca sera donc un montage artisanal ! 

  • Upvote 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 23 heures, Duj a dit :

J'ai les DT SWISS 1700 Spline 2 qui tournent aux alentours de 450-500 et qui me conviennent parfaitement. On les trouve pas mal sur des vtt carbone qui tournent dans les 2000/2500 euro.

Mieux, i y a les DT SWISS 1501 mais il faut compter 850-900 la paire, visiblement en alu c'est actuellement ce qui se fait de mieux. Celles-ci commencent à équiper les hauts de gamme de chaque marque comme le Radon Jealous 9.0 et 10.0 par exemple.

 

 

Les roues d'origine qui équipent le KTM Myroon Master sont quasi du même niveau que les X1700 spline 2, je me demande même si ce ne sont pas ces roues rebadgées pour KTM. Il n'y a pas d'intérêt à changer de roues pour ce modèle (très bon rapport qualité-prix au demeurant).

Les XR1501 spline sont un bon cran au dessus en terme de poids et comportement, on peut les trouver à moins de 750€ neuves sur le web (R2bike par exemple), c'est un bon upgrade, en plus tu auras les 2 CRL livrés avec les roues (shimano 11v et sram xd 11-12v).

Pour le même prix, un monteur te proposera un montage personnalisé et de qualité en fonction de ton poids/utilisation.

Si tu cherches une roue ployvalente mais relativement performante, tu as la nouvelle ZTR arch ex MK3, la ryde trail 25 (ou son équivalent chez Duke ou bewheels), BOR AMD444, etc... Rayonné en Sapim cx ray ou d-light, avec des moyeux haut de gamme.

Si tu veux améliorer la performance en relance, le rendement d'une manière générale, il chercher à partir sur du plus léger en périphérie (jante) : ZTR crest MK3, DT XR361, Ryde edge 22, BOR XMD333 wide ou XMD366, etc... Toujours en partant sur le même rayonnage et moyeux haut de gamme.

 

  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

En roues complètes il y a aussi les Fulcrum Red Passion qui se trouvent à partir de 600€ et sont à 1400g.

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour  

voici 2 montages proposés : 

 

Montage sur base de jantes Duke Lucky Star HD:
 
-Jantes Duke Lucky Star HD 29  (+-385g/jante - 21mm de largeur interne)
-Moyeux Hope Pro4 (couleurs, axes et body au choix)
-Rayons Sapim CX Ray
-Pack Ligatures/tape/valves
 
Montage sur base de jantes NoTube Crest MK3:
 
-Jantes NoTube Crest 29  (+-365g/jante - 23mm de largeur interne)
-Moyeux Hope Pro4 (couleurs, axes et body au choix)
-Rayons Sapim CX Ray
-Pack Ligatures/tape/valves

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Perso, je ne choisirais pas les Hope pro 4 en boost, la géométrie n'a pas été optimisée lors du passage du moyeu 142/12 au format boost.

De plus, ça fonctionne bien, c'est fiable mais pas léger.

Je préfère le DT Swiss 240s, plus cher certes, avec en option le ratchet 36T. Ou alors du DT 350, toujours avec option rachet 36T. Le DT350 sera au même niveau de poids que le Hope pro 4, voire plus léger si tu le prends en body sram XD et fixation disque centerlock. Et normalement un peu moins cher que le Hope.

J'ai ententu le retour de certains monteurs à propos des jantes Duke alu qui poquaient plus facilement, comme les ryde. Les ZTR ont fait leurs preuves, leur alu semble plus résistant aux impacts (en cas tout cas sur les ZTR de génération précédente).

Un montage du style DT Swiss 240s boost, sapim d-light, écrous alu, jantes Crest MK3, tu dois être une centaine d'euro plus cher que les montages qu'on t'a proposés.

Le D-light est un rayon rond double butted à peine plus lourd que le cx ray (une trentaine de grammes sur la paire de roues) mais plus solide et il rigidifiera la roue (en comparaison au cx ray). Il te permet aussi de récupérer une soixantaine d'euros sur un montage.

Peu de monteur le propose car ils préfèrent travailler avec les rayons plats, plus facile à maintenir pendant la montée en tension et tu vois direct si le rayon vrille. LE côté dynamique des rayons plats est souvent mis en avant comme argument principal mais sur une jante alu, en fonction de ton poids et de la jante, ça peut parfois devenir trop souple et déservir l'ensemble.

Pour moi le rayon plat prend tout son sens sur un montage en jante carbone où il peut contre balancer l'excès de rigidité de la jante et donner un peu plus de vie et de confort à la roue. Et faire baisser le poids accessoirement.

Mais sur une jante alu légère, surtout si comme moi tu n'es pas un poids léger, je ne vois pas l'intérêt de payer un supplément alors qu'un très bon rayon rond fera au moins aussi bien le taf.

Just my 2 cents...

 

Edited by Scottie
  • Upvote 4

Share this post


Link to post
Share on other sites

Whaaa super pour ta réponse ! Un grand merci à toi de partager tes lumières. Ca me paraît de plus en plus clair dans le choix du montage ! 

Share this post


Link to post
Share on other sites

mes lumières, ça me semble exagéré mais disons simplement mon humble avis pour avoir testé ;-)

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pour ce qui concerne le poids du moyeu et en ne parlant ici que de l'inertie de rotation.

il m'est resté en tête que l'inertie d'une pièce en rotation se calcule en multipliant sa masse par le carré de la distance du centre de rotation ... I=mr2 .

En gros, au plus le poids est éloigné du centre de ta roue, au plus il aura de l'effet sur la mise en rotation et ce, de manière plus que proportionnel.

Pour l'exemple, j'avais calculé à l'époque (de mémoire, je devrais refaire le calcul pour être certain de ne pas me tromper) l'inertie d'un disque de frein de 160gr et 160mm de diamètre avait la même inertie qu'une masse répartie de 12gr au niveau de la jante 26 pouces ... 

J'en avais conclu que je préférais un moyeu fiable, à l'entretien facile, mais quelques grammes plus lourd.  L'influence du moyeu dans le dynamisme global de la roue se fait, à mon avis,  plus par une conception intelligente des flasques que par les quelques grammes gagnés.   La légèreté des composants externes et la qualité du montage me semblant aussi prépondérant dans les choix à poser.

 

J'imagine que ton monteur pourra te dire à quel niveau de tension il peut équilibrer les nappes, avec les différents type de moyeux.

 

  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je suis d'accord sur ce point, ce n'est pas le poids gagné sur les moyeux qui se sentira le plus. Mieux vaut gagner 100gr sur les jantes que sur les moyeux mais si tu peux avoir des jantes light et des moyeux light et fiables, pourquoi s'en priver.

Dans le cas présent, vu que STESS21 part de toute façon sur une jante alu légère, en format boost, je trouve les moyeux DT plus intéressants que le Hope : plus léger et bonne géométrie. Et les roulements sont très fluides, surtout en charge.

Le seul inconvénient de la Crest MK3 est qu'elle n'est pas asymétrique. Si elle l'avait été, les tensions auraient été encore plus homogènes.

  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

La petite analyse ne portait bien entendu que sur le volet "poids" du moyeu et son inertie de rotation. 

Pour ce qui concerne l'inertie de translation de l'ensemble du vélo, c'est comme un périphérique, au plus léger au mieux.

 

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Trois points que je voulais relever :

- Le DT240 arrière Boost n'est pas franchement meilleur que le Hope. L'angle d'attaque du rayon sur la jante y est 2% plus élevé côté roue libre et 3% côté opposé roue libre. C'est surtout le moyeu avant qui a des flasques peu éloignées mais contrairement au DT, il a un très haut ratio de tensions. A voir en fonction des jantes et rayons utilisés.

- Le ratchet 36T de chez DT est si cher (93,25€ prix public) que je trouve préférable de mettre cet argent dans des Cx-Ray par exemple. Maintenant, il est vrai qu'un DT350 avec ce ratchet sera +- au même prix qu'un Hope mais on ne sera toujours qu'à 36 crans contre 44 par tour de roue sans compter que le Hope est disponibles en plusieurs couleurs et qu'il possède un marquage laser. Au prix d'un DT, je trouve quand même dommage qu'ils en soient toujours au sticker. Mais ces dernières considérations ne sont que purement esthétiques, rien d'important si on ne s'y tient qu'au mécanique.
- Enfin, les D-Light sont beaucoup utilisés par les grandes marques car peu chers et légers mais au montage, à cause de leur faible section, il n'est tout de même pas possible d'atteindre les mêmes tensions qu'avec un Cx-Ray. Et sur un moyeu à faible ratio d'homogénéité associé à une jante symétrique, cela peut donner un montage moins durable.

Edited by thomas
  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Salut Thomas,

 

Tu conseilles quoi alors comme moyeux boost pour des jantes symétriques ou assymétriques?

Tout comme, il vaut mieux du CL ou de l'IS 6 trous?

 

Merci.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ce post technique m'intéresse au plus haut point car j'ai pour l'instant des moyeux DT350, et je compte sur les prochaines roues passer en DT240 boost...

J'apprécie DT pour sa fiabilité et sa grande facilité d'entretien de l'intérieur de roue libre...

 

Sur mes DT350, c'est des ratchet 18T je crois non ?

Que procure la différence avec un 36T ou plus ?

Edited by pat49374

Share this post


Link to post
Share on other sites

D'origine, les moyeux DT swiss vendus au détail sont équipés du ratchet 18T

Avec un ratchet 36T tu vas enclencher 2x plus vite donc temps mort réduit par 2 quand tu relances après avoir arrêté de pédaler, ce qui n'est pas rien.

Par contre, entre le 36T du DT et le 44T du Hope, la différence doit pas se sentir des masses.

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a une heure, xhala_debru a dit :

Salut Thomas,

 

Tu conseilles quoi alors comme moyeux boost pour des jantes symétriques ou assymétriques?

Tout comme, il vaut mieux du CL ou de l'IS 6 trous?

 

Merci.

Même chez le roi Chris, à l'arrière d'un moyeu boost on a un ratio de 66% si je me trompe pas http://www.wheelbuilder.com/chris-king-iso-b-rear-hub-boost.html

Contre 62 % chez hope http://www.hopetech.com/wp-content/uploads/2015/12/2016-UPDATED-HOPE-HUBS-SPOKE-OFFSET-AND-PCD.pdf

Donc vu le ratio, l'asymétrique garde tout son sens pour équilibrer un peu plus les deux côtés non?

Share this post


Link to post
Share on other sites

En effet, les jantes assymétiques gardent leur raison d'être.

Point de vue moyeu, on lit souvent (à tort peut-être) que tel ou tel moyeu n'a pas été optimisé lors de son évolution en boost, et j'aurais voulu savoir lesquels valent vraiment la peine.

 

Sinon, pour équilibrer les tensions, rien de tel qu'une rondelle de 6mm sur un moyeu non boost et un recentrage (ce qui équivaut à la solution FSI de Cannondale)

Mais, même si je suis sûr que c'est mieux comme ça qu'en configuration non "décentré", je ne suis pas sûr que ce soit mieux qu'un moyeu boost, même s'il n'est pas terrible.

Car il n'y a pas que l'équilibre des tensions qui importe, mais aussi l'écartement des flasques (hein @jos_2001)

  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

C'est sûr, dans le cas hope on a +5 entre les flasques devant (exclusivement côté disque) et + 6 derrière.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 2 heures, xhala_debru a dit :

Tu conseilles quoi alors comme moyeux boost pour des jantes symétriques ou assymétriques?

Tout comme, il vaut mieux du CL ou de l'IS 6 trous?

 

Avec les géométries boost, on a rarement un mauvais ratio même si ça arrive encore. Il faut alors juste aller chercher la plus grande distance flasque-centre pour avoir le plus grand angle d'attaque du rayon. Les meilleurs sont Duke, Chris King, AcSe, ... mais si l'on a le budget "que" pour du Hope, du DT350 ou autre, ce n'est pas grave, on aura quand même 2-3mm de distance de flasque en plus par rapport à nos anciens moyeux non boost, voire 5-6mm si l'on utilise en plus une jante asymétrique par rapport à avant. Passez d'une distance de 20 à 25mm par rapport au centre, ça fait une sacrée amélioration.

Il faut juste faire attention à certains moyeux devenus symétriques avec le boost, comme CK, si vous les utilisez avec des jantes asymétriques.

En Boost, les géométries sont souvent identiques en IS ou CL.

Edited by thomas
  • Upvote 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

Très intéressant cette discussion :)

@Scottie fait une bonne remarque à propos des D-light. Je trouve aussi qu'un certain bonus de rigidité (car +20% de section) pour seulement 30g de plus, c'est bon à prendre (Il faut relativiser car c'est la jante avant tout qui détermine la rigidité de la roue). Vu que les D-light sont plus de 2 fois moins chers que les CX-ray, c'est le critère qui est déterminant pour moi. Pour le reste, un rayon dans une roue travaille en traction pure. Rayon plat ou rond, même combat.

D'ailleurs en général, je ne comprends pas toute cette "excitation" à propos des rayons plats. Ils sont très chers (les Sapim et DT), en aéro cela n'apporte pas grand-chose (en tout cas ça a moins d'influence que le nombre de rayons) et il n'y a qu'un aspect pour lequel ils sont meilleurs c'est leur résistance à la fatigue un peu plus élevée car l'opération qui les a aplatis réalise un écrouissage de l'acier (c'est comme ce qu'apporte le forgeage). Mais cette amélioration de la résistance en fatigue n'est pas énorme non plus. En tout cas, pour moi, ce n'est pas du tout déterminant.

Evidemment, quand le budget n'est pas un problème et qu'on veut le top car on a déjà les jantes et les moyeux au top, bien sûr, va pour les CX-ray ou Aerolite, c'est cohérent !

Sinon, la différence de prix, je trouve qu'il vaut mieux la mettre sur les moyeux.

 

@thomas, tu veux dire quoi à propos de la section des D-light au montage ?  c'est 1,65mm de diamètre dont plus que les CX-ray qui sont des Laser aplatis, càd 1,5mm.

J'arrive sans problème aux tensions voulues, ils se tordent quand-même nettement moins que les DT Revo / Sapim Laser (diam 1,5mm). Et même, le maintien d'un rayon plat, ce n'est pas la panacée. Lors du montage d'une roue neuve, ça ne pose pas de problème, mais sur une "vieille" roue où il y a plus de frictions au niveau du filet, le rayon risque de vriller entre la fin du filetage et le début de la section plate, bref où l'outil ne peut le maintenir parce qu'il est rond à cet endroit.

Mais c'est sur que niveau indication instantanée du vrillage au montage, on ne fait pas mieux que les rayons plats :)

D'un côté comme de l'autre, acheter Sapim, ça fait vivre les Belges... enfin les Flamands, donc les Wallons aussi vu les transferts Nord-Sud :)

 

Je suis 100% d'accord avec @Pierre TORDEURS sur les considérations de poids du moyeu. Le poids supplémentaire sur les moyeux, c'est en gros comme s'il était sur le cadre et la fourche. Ca ne se perçoit pas au niveau de l'inertie de la roue. Un moyeu, avant toute chose il doit être fiable... Celui qui a dû (faire) changer un moyeu foutu voit les choses autrement à partir de ce jour-là :) En prolongement de ça, la disponibilité de pièces de rechange (ou évolutions futures, genre axes et body différents), c'est tout aussi important, ça rend le choix pérenne.

Après, la géométrie, c'est important, mais faut pas se focaliser sur 0,5mm, d'autant plus que parfois, les dimensions (constructeur) ne sont pas prises de la même façon.

Une jante asymétrique aura, sur les ratios de tensions des rayons, un effet bien plus important qu'un moyeu avec une géométrie "au top" (je ne parle évidemment pas de moyeux singlespeed et/ou symétriques !)

@xhala_debru :  T'as raison, l'écartement des flasques est important même si les tensions ne sont pas équilibrées. En fait ça joue sur 2 choses différentes : l'écartement, c'est pour la rigidité de la roue, et la tension minimum, c'est pour sa durabilité. Par contre, ton décalage avec une rondelle de 6mm, ça se fait au détriment de ta ligne de chaîne (si on considère qu'elle était pile bonne avant) ... Sur le FSI, le cadre est asymétrique pour compenser ça.

Centerlock ou IS ? Je me pose aussi la question...

En gros on peut dire que ce qu'on gagne sur le moyeu CL, on le perd sur le disque CL. Mais dans quelle mesure ?

Mais il y a disque... et disque. En CL, c'est plutôt des trucs qui freinent vraiment. Par comme certains disques IS "étoile de Ninja" super light :)

Ce qui est sur c'est qu'au montage, un CL c'est quand-même plus pratique.

 

Le nombre de crans, la vitesse d'enclenchement, oui c'est sympa, c'est bon à prendre, mais ce n'est pas crucial comme en trial non plus...

 

Les DT 350 sont assez intéressants (compte tenu de leur prix, enfin quand on les trouve à un bon prix ; là par ex, j'en ai acheté à 185€ la paire, correct).

Mais si c'est pour changer les ratchets quand ils sont neufs, bof...

J'aime bien les Hope pour leur géo, leur finition, le made in Europe (mais Brexit maintenant (n)) et le SAV/pièces dispo/ etc., et le choix de couleurs pour ceux qui ne veulent pas du noir.

 

Edited by fbi
  • Upvote 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

Sorry @fbi, j'ai confondu D-Light et Laser pour lesquels j'ai du faire une réparation cette semaine, l'horreur ...
Dans ce cas, oui, pas de problème pour le montage mais on sera plutôt vers les 40-45gr de différence non? Cela reste pas grand chose de toute façon.

Par contre, je ne te comprends pas quand tu dis que c'est le même combat pour un rayon rond ou plat en traction.

Cela n'a justement rien à voir, on parle d'une section de 2.2 vs 1.65, la différence est énorme.

Edited by thomas

Share this post


Link to post
Share on other sites

@thomas Oui les Laser c'est plus fin. En montage neuf, ça va, mais en réparation, ça peut être la galère, càd un sur deux, ou pire, à couper et remplacer.

Et tu as déjà monté des Superspoke, par curiosité ? Moi non.

 

30g de différence annoncés sur le site Sapim entre les deux.

En fait, les D-light ont quelque chose de TRES intéressant (comparé par exemple aux DT Comp Race), c'est que la section de diamètre 2mm (pas celle de la tête, l'autre) s'arrête pile à la fin du filetage. Donc pour ce qui concerne le poids, on ne peut pas faire plus optimisé (c'est d'ailleurs pour ça qu'ils sont plus légers que les DT précités qui sont pourtant un peu plus fins).

Et je garde le meilleur pour la fin, en tant que monteur de roue, tu apprécieras :) :

Grâce à ça, l'écrou ne bute pas en fin de filet. Donc, si jamais tu choisissais un rayon un poil trop long, tu arriverais quand-même à le tendre comme il faut. Evidemment s'il est 4mm trop long, ça n'ira pas, t'auras plus assez de filet en prise.

 

Un CX Ray, il est plat. 2,2mm c'est pas son diamètre, c'est son côté le plus large. L'autre, c'est 0,9mm environ. Il a une forme plate/elliptique ; mais pas besoin de se casser la tête pour calculer sa surface, vu qu'il est fabriqué à partir d'un Laser, il a la même surface. Et c'est la surface d'une "barre" (c'est comme ça qu'on dit) qui compte pour déterminer son comportement en traction (avec bien sur la matière). Donc une roue montée en CX-ray ou en Laser, elle aura la même rigidité.

Edited by fbi

Share this post


Link to post
Share on other sites

@fbi Je t'avoue qu'avec le stock que j'ai maintenant, j'arrive à toujours utiliser la bonne longueur et encore plus avec les nouveaux écrous double square de chez Sapim.

Ouais 35gr mais en 260mm ...

Pour moi, un rayon ne travaille en traction pure que si il est exactement tangent au moyeu. Si il ne l'est pas, ce qui est tout de même souvent le cas, tu auras une part de flexion dans le sens du plat du rayon qui augmentera au fur et à mesure qu'on s'éloignera de cette tangente. Un rayon radial côté opposé roue libre par exemple ne travaille pas en traction pure.

Share this post


Link to post
Share on other sites

là tu te trompes ;)

Rayon = traction 

A part certains rayons carbone dans des roues spéciales

Share this post


Link to post
Share on other sites

Sorry mais je persiste ;)
Un rayon tangent soumis à un couple transmettra 100% de ce couple par de la traction.
Un rayon radial soumis à un couple transmettra 100% de ce couple par de la flexion.

Et 99,9% des cas, un rayon n'est jamais parfaitement tangent et d'autant plus en route. Donc la traction n'est jamais pure, tu auras toujours une transmission du couple par de la flexion, plus ou moins grande selon les composants et le croisement.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci Thomas et Fabrice pour vos réponses, elles sont d'une grande valeur, c'est top!
@fbi : justement non, pas de problème de ligne de chaine car dans mon cas, je met une roue non boost dans un cadre boost en ajoutant une rondelle de 6mm côté disque. Donc la cassette est à la bonne place.
Par contre, ça décale le disque par rapport à l'étrier, donc il faut une entretoise de disque de 6mm et des vis plus longues.
J'avais trouvé çà sur eBay US chez le vendeur mtbtools

Share this post


Link to post
Share on other sites
19 minutes ago, thomas said:

Sorry mais je persiste ;)
Un rayon tangent soumis à un couple transmettra 100% de ce couple par de la traction.
Un rayon radial soumis à un couple transmettra 100% de ce couple par de la flexion.

Et 99,9% des cas, un rayon n'est jamais parfaitement tangent et d'autant plus en route. Donc la traction n'est jamais pure, tu auras toujours une transmission du couple par de la flexion, plus ou moins grande selon les composants et le croisement.

 

Tu aurais de la flexion si la tête du rayon était soudée au moyeu... mais ce n'est pas le cas. C'est un pivot.

14 minutes ago, xhala_debru said:


@fbi : justement non, pas de problème de ligne de chaine car dans mon cas, je met une roue non boost dans un cadre boost en ajoutant une rondelle de 6mm côté disque. Donc la cassette est à la bonne place.
Par contre, ça décale le disque par rapport à l'étrier, donc il faut une entretoise de disque de 6mm et des vis plus longues.
J'avais trouvé çà sur eBay US chez le vendeur mtbtools

Ah ok je vois ce que tu fais :)

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Cela ne change rien, le couple aura été transmis bien avant que le rayon ne devienne tangent au moyeu.
Et si c'était le cas, les moyeux seraient marqués sur un espace allant de leur position neutre à leur position tangentielle.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Houla, cette discussion devient pointue et dépasse mes connaissances de mécanique mais néanmoins, merci pour ces infos...

 

Par contre, pour en revenir au nombre de cliquets des ratchets DT, il existe aussi des 54T apparemment :

 

https://www.worldwidecyclery.com/collections/hub-parts/products/dt-swiss-54t-star-ratchet-kit-2-star-ratchets-2-springs-and-grease

 

 

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Un rayon n'a pas besoin d'être tangentiel pour pouvoir transmettre un couple :)

Les efforts sur le moyeu seront par contre différents.

Il faut lire The Bicycle Wheel de Jobst Brandt.

Il avait fait une modélisation par éléments finis d'une roue...

 

Bon on n'a pas un étudiant ingénieur parmi nous ?

Parce que pour moi ça remonte à trop loin :)

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Cette théorie n'est pas correcte. Ça voudrait dire que si tu rayonnes une roue arrière radialement des 2 côtés et que tu pédales sur le vélo, il n'avancerait pas :)

Un rayon ne peut (quasi) rien transmettre en flexion, il est tout mou dans ce sens-là.

Et en plus cette façon de ne s'intéresser qu'à l'angle en sortie de moyeu et pas celui d'attaque dans la jante n'est pas cohérente avec les conclusions... Selon celles-ci (que je ne partage pas)  il faudrait aussi que le rayon soit radial à la jante pour que le couple soit bien transmis, non ?

Franchement une roue c'est très compliqué à modéliser dynamiquement car c'est une structure hyperstatique et le rayonnage réagit un peu comme un "bloc", tous les rayons restant en tension toute le temps, sauf sur un "choc" exceptionnel.

Edited by fbi
  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Si tu rayonnes radial des deux côtés, le couple sera transmis mais uniquement par flexion. Le rayon pliera jusqu'à un certain moment où il emmènera la jante avec lui.

Tu es quand même d'accord qu'avec du radial des deux côtés, il est impossible de faire passer un couple par traction?

Share this post


Link to post
Share on other sites

Non ce ne sera pas par flexion qu'il sera transmis mais par traction.

Le moyeu va tourner un peu de façon à ce que l'angle avec les rayons ne soit plus de 90 degrés pile. Ainsi une composante tangentielle pourra être transmise.

Je ne dis pas qu'il n'y aura pas du tout de flexion, je pense que les rayons ne seront pas parfaitement droits, ils feront une espèce de "S" très léger, mais ce n'est pas la flexion qui fera passer les efforts du moyeu à la jante.

 

Tu as déjà vu, certains petits vélos d'enfant ont des roues arrière rayonnées en tout radial, j'ai déjà vu ça (genre sur des 14", pas sur des 20" ou plus).

Bon, je me demande bien pour quelle raison ce choix a été fait, c'est pas idéal du tout, mais les gosses savent quand-même pédaler :)

Share this post


Link to post
Share on other sites

Si je dois distribuer des points ... je suis plutôt d'avis avec @fbi...

A partir du moment ou les appuis d'un élément sont des points de pivot (rotule), seule de la traction (ou de la compression) peut être transmis. Il n'est pas possible d'y transmettre un couple.  Le rayon étant libre de roter au niveau du moyeu, le moyeu ne peut y transmettre de couple et il n'y a donc pas de flexion.

 

Coté nippes, les têtes sont arrondies pour pouvoir être dans l'axe du rayon et donc agir comme rotule ... pas de flexion

Néanmoins les frottements (grande tension) dans cette tête ne permettent probablement pas à la nipple de suivre le rayon.  Il devrait donc quand même y avoir des contraintes résiduelles de couple.

Share this post


Link to post
Share on other sites

@fbi Je n'ai jamais dit qu'un couple ne pouvait pas être transmis si les rayons étaient radiaux ;)

 

@Pierre TORDEURS Cela en partant du principe que le rayon au niveau du moyeu possède un point de pivot totalement libre, ce qui n'est probablement pas le cas, la friction doit y être importante. Et d'ailleurs, qu'en est-il des rayons droits dans ce cas?

Pour moi, dans tous les cas, il y aura une flexion. Cette flexion va-t-elle retarder le passage du couple ou le diminuer proportionnellement à la tangente du rayon? Il faudrait faire des tests et je pense que je serai capable de les faire à moyen terme. Mais dans tous les cas, ma façon de voir les choses m'indique qu'un rayon plat sera meilleur qu'un rond lors de la transmission d'un couple, du fait de sa flexion inférieur.

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

A mon avis la vérité se trouve un peu entre les deux, une partie du couple est transmis par la traction, suite à la rotation du moyeu, et une partie est transmise par la flexion couplée aux frottements.

 

Ce qu'on à tendance à oublier, et qui n'est pas très intuitif, c'est qu'une roue c'est un système "précontraint" par la tension des rayons. Même si le rayon est mou au repos en flexion, il l'est beaucoup moins une fois mis en tension. Pensez à du béton précontraint. Le béton classique résiste très mal à la traction. Il en est de même pour de la flexion, car cela se traduit par de la compression d'un coté de la fibre neutre et de la traction de l'autre. Lorsque qu'on le précontraint (on met des barres en traction avant de couler le béton, puis on les relâche), il y a de la compression lorsque l'élément est "au repos". Si on met cet élément en flexion (dans une certaine limite, on aura plus (dans le sens pas) de traction mais une forte compression d'un coté de la fibre neutre et une faible compression de l'autre coté.

 

Sans pouvoir le certifier, je pense qu'il se passe le même type de phénomène avec le rayon.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ce qui est sur, c'est que ça fait débat depuis longtemps ce sujet des rayons plats et de la composante flexion :)

Je me rappelle du temps lointain où je fréquentais Véloptimal et que j'étais un monteur balbutiant, une "remise au point" de PYF avait dispersé mes doutes (ingénieur chez Look, notamment roues, beaux classements en coupe du monde marathon, Cape Epic... maintenant triathlète pro).

Ou l'avis d'un autre monteur expérimenté, Top Wheels

 

Contrairement aux poutres de béton précontraint qui ont une forme les prédisposant à une résistance à la flexion, si ce n'est le matériau, un rayon fin comme un fil de fer, même tendu, restera fin. Donc même si, sou l'effort, il n'est plus parfaitement rectiligne (oui disons-le, il fléchit de façon très très légère), ce sera la traction qui transmettra la quasi totalité de la force générée par le couple sur le moyeu, il me semble.

 

Enfin bon, je ne pense pas qu'on arrivera à trouver la vérité :)

C'est un peu déprimant...

Dommage car ces discussions sont sympa !

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je pense aussi que c'est majoritairement de la traction, mais je pense également que dire que le couple est uniquement transmis par traction est une erreur. Et ça parait très difficile de mettre en place une procédure de test pour vérifier ça, c'est dommage car effectivement c'est une sujet intéressant.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Fabrice, en tant qu'ancien lecteur assidu de Veloptimal, tu ne te souviens pas du site web de F-O-B?
Il avait fait un paquet de tests sur les roues mais il s'est fait viré du forum et impossible de retomber sur le nom du site.

Max, ce ne serait pas possible d'appliquer un couple au moyeu et de comparer le couple transmis à la jante entre des rayons plats et des ronds?

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

Sign in to follow this  

×
×
  • Create New...