Aller au contenu

elwood

Inconditionnels
  • Compteur de contenus

    609
  • Inscription

  • Dernière visite

Réputation sur la communauté

4 Neutre

À propos de elwood

  • Rang
    Rideu al valêye di tote gridjète
  • Date de naissance 04/06/1973

Méthodes de contact

  • Site Internet
    http://
  • ICQ
    0

Informations de profil

  • Ville
    Bertogne (Lux)
  • Prénom
    David
  • Bike(s)
    Specialized Enduro

Visiteurs récents du profil

2.657 visualisations du profil
  1. Hè hè hè, le cul d'Elwood Bonne rando, content de l'avoir partagée avec les potes, n'est ce pas Grammoux. Tout à été dit plus haut. Mes +++ : les singles préparés avec amours et la tarte au riz Mes - - - : le fléchage qui manque cruellement d'anticipation dans les parties techniques (entre le 27 et 28 km et juste après le rav3).
  2. Mille merci les gars pour vos commentaires, compte rendus et critiques constructives. Vous êtes vraiment des chouettes mecs. Je reviens vers vous d'ici peu pour poster vos photos. En attendant, nous pouvons déjà admirer Eric sur TVLux.
  3. Merci les gars, vous êtes super ! @ Pili : le salé est à l'ordre du débriefing ! Et le nom de la superbe descente avec qq dévers menant vers des chalets le long de la rivière? est : "Chalets" ou single des chalets Il s'agit d'un vieux chemin que nous avons réouvert dans le bas. le gué et la jonction avec les chalets n'existaient plus. Il est grisant, je l’adores. @ Eric : merci mais pour certain qui ont fait l'impasse sur le 1er ravito, ça a fait la différence surtout avec une fringale dans la dernière côte d' 1km.
  4. Alors alors, Tout d'abord un grand merci de votre participation de la part de l'équipe organisatrice. Je veux d'abord répondre aux imperfections que vous avez rencontré. je n'en ai pas dormi de la nuit tellement j'enrage. Le fléchage était un point fort qui avait été souligné lors des comptes rendus des éditions précédente. Ce point me touche particulièrement puisque je suis responsable de cette partie et plus particulièrement du tracé des circuits sur lesquelles je bosse depuis l'automne. Justement, à ce sujet, nous n'avions jamais été confronté comme cette année à une telle métamorphose de nos bois et à un tel carnage forestier tout l'hiver durant et encore le printemps et même cette semaine. Cela a été décevant de voir disparaître certains de nos passages préférés qui n'existeront plus jamais. Mais surtout ça a été hyper stressant jusqu'au bout car nous avons du modifier le tracé à la dernière minute sur plusieurs tronçons. Vraiment, ça n'a pas été évident et cela entraîne quelques différences par rapport aux distances référencées sur le tableau des ravitos. J'ai revu le parcours 45 via Basecamp en apportant les modifications de dernière minute qui n'ont pu être apportée au tableau déjà plastifié. Eric, tu tapes dans le mille : 47 km et 1170m de D+. 1er ravito à 12 km et second à 27 au lieu de 25.5 annoncé. Conclusion : je ferai ce tableau à la dernière minute aux prochaines édition afin qu'ils soient juste ! Concernant le kwak rapporté par Benjamin. Effectivement trop de riders ont ballonnés au même endroit que toi pour que ce soit une coïncidence. J'aurais vraiment voulu plus d'ondes positives de la part du groupe d'infortune dans lequel tu t'es retrouvé malgré toi. Et de un, on peu râlé sur le traceur mais certainement pas s'en prendre à la photographe. C'est indécent et ce n'est pas un comportement acceptable. Les coupables ont reconnu leur indélicatesse. Ensuite, c'est dommage de se laissé guider par ces ondes négatives et de ne pas le parcours là ou le hic a été identifié. Certes la côte que vous vous êtes tapé était indigeste, mais elle était sympa à refaire dans l'autre sens. Je ne comprend pas comment vous avez pu aller aussi loin sans flèche ? Mais je sais que l'on a tendance à suivre son précédent en rando, c'est humain. En redescendant, vous auriez compris ce qui s'est passé et vous auriez profité du meilleur de la rando vers Engreux et surtout de ce single des Aunets. Pour l’histoire, il s'agit d'un malheureux concours de circonstances. L'entrée du singletrack que vous avez loupé était marquée par 3 flèches, 2 à l'entrée de part et d'autre du sentier et une 10 mètres avant anticipativement. Ce qui est arrivé au moment où vous êtes passé, c'est que celui que l'on attendais tant et qui a fait le bonheur de cette journée, j'ai nommé : le soleil, éblouissait de face par rapport à votre sens de progression. Ses rayons faisaient ressortir au travers des feuillages un magnifique patchwork dans des tons vifs tirant sur le vert et le jaune. Nos flèches jaunes étaient comme noyées dans ce feu d'artifice estival. Elles ne ressortaient absolument pas. Les 1er de votre embarquée d'infortune (ceux qui se sont excusés auprès de la photographe) m'ont avoués avoir tiré la bourre nez dans le guidon à cet endroit. Visiblement, ils vous ont emmenés dans leurs traces. Bref, ce problème a été réglé dans les 10 minutes de votre appel par bibi. je suis content d'avoir pu constater cet étonnant problème de mes propres yeux. Ça me permet d'appuyer la requête que je formule depuis 2 ans pour réutiliser de la chaux pour les traces de ce genre. Allez faire changer d'avis des ardennais qui ont décidé que la chaux n'est pas efficace. Pour l'affaire Pili, je ne comprends cette histoire d'impossibilité de suivre les flèches si on roule "engagé". Voilà, j'avais besoin de m'exprimer car ça me rend malade. j'en suis désolé tellement j'ai plaisir de vous faire découvrir mes chemins "secrets" et notre magnifique parc naturel des 2 Ourthes. Merci pour vos critiques constructives. Elles nous aident à toujours améliorer notre randonnée. Merci aussi pour vos commentaires positifs et vos encouragements. Ils nourrissent notre motivation a encore vous surprendre (euh autrement qu'en vous perdant sur les parcours hein !) Elwood .
  5. Ah oui, oups ! Turquoise derrière et jaune devant, ... of course (de VTT) ! Bonne journée et bon ride Phil. Bon soyons sérieux, Grand ciel bleu dégagé, légère brume dans la vallée, luminosité rosée, 9 °, pas de vent. Y a bon, ça promet d'être une journée grandiose ! Bon au taf !
  6. Chouette Laurent, ça me fait plaisir. No stress c'est le même prix. Si tu cales sur la fin du 65, tu peu bifurquer vers le retour au niveau du ravito 4. Mais ce serait dommage de rater les singletracks "Genêts" et "Chalets" qui sont des petites merveilles qui ne se paye que par une dernière longue grimpette qui te paraitrait banale à côté de ce que tu auras déjà vécu. Pour tous, je vous accueille sur le site de départ. Je porterai les couleurs turquoise et jaune du club et probablement une casquette Fox noire. A demain !!!
  7. Tu peux te lancer dessus et réduire en cours sur le 45 après 25 km ou sur le 55 après 52 km. Tu as même un retour possible après le ravito 3 si vraiment tu flanches. Donc pas de sushi. Arrivé au ravito 2 tu auras compris si tu as encore les jambes... ou pas
  8. Des candidats pour le 65, super !!! Préparez vous à du vrai VTT. Vous aurez l'honneur de flirter avec les 2 Ourthes, l'occidentale et l'orientale. Au programme : 4 longues côtes sérieuses et quelques autres plus délurées. Une dizaine de singles pour tous les styles de coups de guidon. De gais gué à franchir sans pagaie. Et quelques panoramas à immortaliser sur photo (pensez y ! ). Le 65 c'est évidemment le summum de ce que nous vous proposons pour cette 9 ème édition. Un parcours taillé pour ceux qui n'en ont jamais assez. Les autres parcours ne sont pas en reste bien sûr. Le 55, c'est idem que le 65 sauf les 10 derniers km, soit 1 longue côte, 2 singles d'anthologie et 2 gués. Le 45, idem 55 mais avec la boucle de l'Ourthe orientale en moins, soit 1 long single et 1 longue côte (la pire) en moins. Le 35 est moins sportif et ne joue pas avec les Ourthes. Il s'aventure sur les 10 derniers Km du 65. Il comporte aussi des côtes et des singles mais moins "engagés". Le 25 est familial et conviendra autant aux débutants qu'aux randonneurs paisibles. Pour vos souvenirs, Nath sillonnera les parcours en vue de fixer vos efforts sur la pellicule. Ses photos seront disponibles sur notre site en juillet.
  9. Des nnouvelles du front. Les chemins sont biens drainés et on annonce une belle journée dimanche. Parfait pour envoyer les watts. Je vous ai concocté qq singles inédits et rafraîchit les anciens. Il y a du bien technique et du rapide mais tjs ludique. Évidemment, il ne faut pas oublier de prendre ses bonnes jambes car les côtes ne sont pad données. À partir de 45 km on est clairement dans des parcours sportifs. À dimanche
  10. Les dénivelés et ravitos : VTT : 15 km = 230m - 1 rav 25 km = 400m - 2 rav 35 km = 720m - 3 rav 45 km = 1130m - 4 rav 55 km = 1350m - 4 rav 65 km = 1620m - 5 rav Marche : 5 km = 85m - 0 rav 10 km = 130m - 1 rav
  11. elwood

    Commande tenues forum 2013

    Ah merde, comment est ce possible que je me sois emmêlé comme ça, j'ai cliqué sur le mauvais bon en pièce jointe. Je n'avais pas remarqué que l'ancien trainait encore par là. Damned, j'enrage !!! Donc : A vendre maillot BMB freeride taille L - 50 euro Je pense que je n'aurai jamais de tenue BMB, c'est qu'il doit en être ainsi !
  12. elwood

    Commande tenues forum 2013

    Déçu de chez déçu !!! J'ai commandé un maillot freeride taille M et j'ai reçu un taille L !!! Je flotte dans le bazar, c'est inmettable. J'ai la rage car, j'ai déjà reçu un L l'année passée dont j'ai du me séparer. Alors là clairement, je réclame !!! Je veux un maillot de taille M rapidos. Je compte sur un SAV du tonnerre sans frais de retour de ma part. Mon bon de commande est clair pour une taille M et ici, la taille L est bien inscrite sur l'étiquette et sur le vêtement. Donc y a pas photo !!!
  13. Nos stress avec le Meta, ça ira sans problème sur le 42 et tu pourras engager les descentes comme elle le mérite. J'ai fait le parcours avec l'Enduro monté de ses grosses roues et pneus (14kg). Seul inconvénient d'une rando, c'est qu'il faut adapter sa vitesse et des fois sa trajectoire avec les compagnons randonneurs. Mais sincèrement, je pense que tu vas te plaire à Ferrières (oufti, le slogan !!!).
  14. elwood

    Commande tenues forum 2013

    Okay pour moi, merci les gars pour la logisitique.
  15. ATTENTION mes amis, cette édition 2013 a tout d'un MUST ! Ce samedi, j'ai eu la chance de tester en primeur le parcours 42 km de l'édition 2013 des Boucles de Ferrières. Effectivement, le club de Bastogne était invité par les organisateurs à faire le tour de leur nouveau circuit afin de leur apporter une critique objective de leur tracé. C'est avec 33 Bikestognards aux trousses que les organisateurs nous ont guidé sur la trace de ce qui va se révéler être une excellente après midi de VTT. Je me fais ici le rapporteur de l'expérience et du ressenti de notre groupe ardennais. J'ai d'autant plus facile émettre une critique sur le parcours puisque j'ai vécu l'édition précédente. Pour rappel voici le lien vers les comptes rendus 2012. La précédente était déjà une belle édition dans une région magnifique. Ma principale critique se portait sur les descentes que je trouvais trop rapides et peu techniques. D’emblée, je félicite les traceurs. Ils ont su se remettre en question et profiter des critiques pour améliorer leurs tracés. Alors que dire de ce 42 km ? Le premier mot qui me vient à l'esprit est : WAW ! et mon second est : ENCORE !!! J'ai été e époustouflé par la beauté et la variété du parcours. On ne s'ennuie pas. De la grimpette pour toutes les jambes (950m D+) : long faux plat, coup de cul, forte pente cassante,... De la descente pour toute les techniques : single rapide, ravine, pierrier, virages relevés naturels, petites marches, petits jumps,... Des points de vue panoramiques jusqu'aux terrils de Liège... Petits villages... Peu de tarmac.... Des gués... et un terrain incroyablement sec à la sortie de cet hiver et au lendemain d'une forte pluie. Nous en avons tous eu plein les mirettes et les gambettes. Notre groupe hétéroclite de randonneurs, crosseurs et enduristes est unanime : que du bon !!! Un parcours varié et équilibré. Perso, j'ai adoré les grimpettes techniques et cassantes, il faut d'ailleurs en garder sous la pédale jusqu'à la toute dernière côte qui est probablement la plus dur. Une façon d'encore mieux la ressentir ! J'ai encore plus adoré les singles descendants qui étaient vraiment ludiques et dans lesquels un enduriste y trouvera son compte. L'air de rien, nous avons fait le tour en 4h et je n'ai pas eu l'impression d'avoir traîné (hormis quelques arrêts réparations). A l'arrivée, j'étais vidé. Est ce le retard pris avec le long hiver ou le résultat d'une semaine chargée, je ne sais pas. Mais quoi qu'il en soit, je pense qu'il ne faut pas sous estimer l'exigence du parcours et profiter des zones de récupération pour sortir le nez du guidon et admirer la nature environnante et les panoramas à perte de vue que nous offrent ces passages. Pensez à prendre de quoi immortaliser ces moments. Bon amusement à tous ceux qui choisirons de venir s'éclater sur ces trails, c'est assurément un bon choix et j'espère que ce compte rendu anticipatif vous aura convaincus. Merci et Laurent (Grammoux) et ses potes pour cette super journée de ride et d'ores et déjà félicitations pour le travail accompli..
×
×
  • Créer...