Aller au contenu

Messages recommandés

Bonjour à tous et toutes,

 

Je suis actuellement en 5ème général option math et sciences et je suis à la recherche d'ingénieurs pour pouvoir poser mes questions.

 

En effet lorsque je m'adresse à des entreprises on me réponds (Caricature): "Viens on te paye tout et tu gagnes 100000000€/mois, tu es directement le boss du bureau, tu travaille avec tes horaires etc etc" Bref on me présente un paradis :/ 

 

Lorsque je vais voir le conseiller d'orientation un côté plus réaliste sort de ses réponses mais il est super pessimiste au niveau de la durée des contrats etc etc.

 

En somme deux avis opposés qui ne facilite absolument pas mes choix qui sont déjà assez compliqué et flou comme ça ^^ 

 

Je me dirige vers deux métiers (avec un niveau d'intérêt égal ! ) 

1) Pilote à l'armée, ingé polytechnique

1bis) Ingénieur produit dans le domaine du sport

 

Point de  vue des études il s'agit tout deux d'un master (5ans).

 

Concernant l'armée les informations sont faciles à trouver néanmoins s'il y a quelqu'un qui a suivi cette formation je suis ULTRA intéressé de votre expérience!!!

 

Là ou les choses se compliquent c'est pour le choix de la grille universitaire (que je fais en Janvier normalement). En effet je dois choisir 2 fois Bac plus master.

 

Actuellement j'ai repéré ce parcours mais je ne sais s'il convient à mon objectif:

 

Bachelier en sciences de l'ingénieur, orientation ingénieur civil + master en sciences physique ou sciences des matériaux.

 

Voilà je pense avoir fait le tour de mon soucis en espérant trouver des gens qui pourront m'aider.

 

Je vous laisse avec la présentation d'un ingénieur produit trouvé sur le net: 

http://www.20ecolesdechimie.com/-Guillaume-Mouzet-ingenieur-produit-.html 

https://www.jobteaser.com/fr/entreprises/oxylane-decathlon/metiers/675-ingenieur-produit

 

Au plaisir de voir vos réponses, réactions, conseils etc

 

Zoric

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Et les études d'ingé industriel? C'est ce que je fais(enfin, j'essaye, suis en 1ère et je rame un peu...)

Je pense que, maintenant, les entreprises ne valorisent plus tellement  un que l'autre, à la différence qu'ici, on a aussi des cours plus "techniques"(tournage puis ce sera fraisage et CNC par exemple) en plus(ou p-e à la place, c'est vrai) de certains cours pratiques

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Chez nous l'ingénieur civil est roi! 😉

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Mon beau-père avait une belle expression quand il parlait de son chef (ingénieur) :

 

"Avant, pour tracer un chemin dans la montagne, on lâchait un âne et il traçait la route.

Maintenant on lâche un ingénieur" :-#

 

  • Upvote 2

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

@Loic2810 Cest ce que j'ai pû constater, les différences entre les ingé civils et industriels tendent à se lisser, en tout cas courage à toi!

@LinnK Tu travail dans quel secteur ? La légende serait donc vrai? Ingénieur = roi :D

@Vincentw54Je note elle est excellente ! 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Si tu veux te lancer dans des études d'ingénieur, il va falloir commencer par investir dans un Bescherelle :-#

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

C'est mon principal défaut :/ Tu veux bien m'indiquer la faute (les ?) Pour que je corrige :D

Merci

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

N'oublie pas une chose importante, ce n'est pas parce que tu as un statut de "roi" que tu as la considération des gens qui t'entourent....

Pour moi un "king" c'est une personne qui connait parfaitement son métier, qui est une référence dans son domaine. Et ce peu importe qui tu sois ingénieur, technicien, ouvrier,...

Car peu importe les études que tu feras, dis toi bien qu'en sortant de l'école tu ne connais pas grand chose au monde du travail. Et ça c'est valable pour n'importe quelles études...

 

Bon courage pour choisir ta voie, ce n'est jamais évident... :hapface01:

 

 

  • Upvote 2

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Complètement d'accord avec toi Coco, la formation permet d'avoir un poste dans lequel il faut encore forger SA place ! 

Merci pour tes encouragements :D

En fait je doute fortement de mes choix car les études sont très pointue et on peut vite se rendre compte que la finalité de la formation ne débouche pas sur le métier espéré :/ C'est pour ça que je cherche des gens qui sont déjà sur le marché du travail, histoire de limiter les risques et les imprévus...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ca dépend de ce que tu considères comme études pointues.
A l'école où je suis(HELMo Gramme à Liege, pour ne pas la citer), les trois premières années, on ne choisit rien, c'est cours obligés. Après, il y a deux masters: Finalité industrie et Genie Energétique Durable et là, je pense, on peut choisir quelques options.
Mais dans l'ensemble, l'école ici souhaite plutôt former des Ingénieurs Polyvalents ;)

Bon courage dans le choix en tout cas :)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Dans les programmes universitaires le choix est beaucoup plus vaste :/ Est-ce pour autant un bien? Je ne sais pas.

Dans tout les cas je rêve d'intégrer l'EPFL (Ecole Polytechnique Francophone de Lausanne en Suisse donc) pour ce faire j'ai 2 chances:

1) Réussir à rentrer en fin de rhéto dans cette université

2) Faire un bac en ingénieur civil en Belgique puis entrer pour faire le Master là-bas

Je verrais en fonction des possibilités et des infos que je trouve mais dans l'état actuel de la situation, ingénieur industrielle (Haute école donc) ne semble pas être la formation demandée pour Ingénieur produit    

 

 

C'est ces études toi? "BACHELIER DE TRANSITION EN SCIENCES INDUSTRIELLES"

Modifié par zoric

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

J'ai fait ingé civil, mais il y a déjà longtemps. On ne parlait pas encore de bac et de master (enfin pas dans ces sens-là). Bref, avant la réforme de Bologne.

Je crois que tu ne dois pas trop te fixer sur un seul débouché possible, à savoir dans l'industrie du sport, car c'est vraiment un créneau assez étroit, en particulier en Belgique et alentours. Il y a bien sûr des sociétés, mais pas toujours besoin de tas d'ingénieurs. Mais bon, si tu es prêt à t'expatrier où que ce soit (je veux dire même si c'est moche et que tu dois apprendre une langue peu "sexy"), ça élargit probablement les débouchés dans le sport.

Pour moi, tu accordes trop d'importance au secteur. Le contenu du travail est plus important, à mon avis. Certes, le rêve c'est de concevoir des cadres de vélo. Mais tu pourrais aussi juste faire du contrôle qualité sur des rayons (Sapim, en Belgique)... 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Salut Fbi, je ne me focalise pas que sur le débouché, je veux juste voir le résultat de mes travaux, des recherches du développement et c'est à ces critères que correspond  ingé produit 

Maintenant si cela peut etre dans le sport c'est un plus

Le cadre de vélo n'était qu'un exemple ^^

Concernant l'expatriation je n'attends que ça, découvrir! Je parle anglais et néerlandais mais quelques bases d'italien doivent me rester (je le barbote à l'oral seulement)

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

J'ai fais ingénieur civil et mon frère à fait pilote à l'armée.

 

D'abord pour le pilote : tu peux faire pilote soit en passant par la filière polytechnique, soit en passant par la filière "toute armes" (je ne suis pas sur que ça s'appelle encore comme ça). Les deux sont des études de niveau universitaire, polytechnique c'est équivalent à ingénieur civil, "toutes armes" il y a plus de sciences sociales. Polytech est plus difficile, et si tu rajoutes la difficulté d'être pilote (très peu réussissent du au faible nombre de place), ça te fait des études vraiment balaize. Si ton but est d'abord de piloter, il vaut mieux passer par "toutes armes". Reste la question de la pertinence de rentrer à l'armée dans le contexte actuelle ou on n’arrête pas de raboter le budget de l'armée. Mais si ton rêve est de piloter un avion ou un hélico, c'est la seule possibilité sans devoir dépenser énormément d'argent.

 

Concernant les études d'ingénieurs, il ne faut pas les faire avec en tête un job bien précis en sortant, mais plutôt si tu aimes réaliser des choses avec un haut niveau techniques/scientifiques. Je ne vais pas parler des études en elle-même car je suis sorti avant la réforme bac/master. Mais concernant les débouchés, un ingénieur civil n'a, en général et si la personne ne s'enferme pas dans un domaine hyper spécialisé, pas trop de mal a trouver un job et le salaire n'est pas mauvais non plus.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Salut Tifox,

Oui cela s'appelle toujours toutes armes, personnellement je pensais faire polytech. Le problème des coupes budgétaires que tu soulève est quelque chose à la quelle je n'avais pas pensé. 

Il vaut mieux, si je comprends bien, que je cherche les études qui me conviennent plutôt qu'un métier précis donc?

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je dirais que les études d'ingénieur sont parmi celles pour lesquelles tu as le moins de certitude sur le boulot que tu feras. Ou dit autrement, le panel de débouchés le plus large. A l'inverse, dentiste, médecin, etc. tu sais ce que tu feras normalement.

ERM polytech pilote, c'est très élitiste. Pour ce qui est du niveau des études, je pense que ce n'est pas plus dur qu'ingé civil, ça se vaut, mais les tests physiques sont impitoyables. Par exemple, pour caricaturer un peu, si tu as 9,9 de vue à un oeil et que d'autres ont 10, ils seront pris, pas toi. Point. Je crois que ça doit amener de grosses déceptions pour quelqu'un qui a tout misé là dessus. Mais si c'est ton rêve et que tu estimes que tu as toutes tes chances, c'est le seul choix pour y arriver.

Modifié par fbi

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

ah je plussoie pour pilote! tu glandes les 3/4 du temps, voler c'est sympa, bon salaire et pension à 44 ans avec ta formation qui rentre en ligne de compte dans le calcul de ta pension. J'en connais plusieurs, et c'est comme ça, mais y faut pas le dire, secret défense :D

 

ou sinon en effet, à moins de vouloir faire tourneur-fraiseur ou infirmier, t'es pas sûr de trouver du boulot hein, commence par les études qui te plaisent, c'est important ;)

longues si possible, prends bien le temps de rien foutre, de boire, de baiser, de faire le con sans conséquences, c'est toujours ça de gagné sur ta vie d'adulte...

 

  • Upvote 7

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Booh, booh, infirmier, t'es jamais vraiment sur de ce que tu vas faire hein :D

 

Entre foutre une perfusion à Dylan qui fait un coma éthylique ou changer la couche de Mme Durant qui s'est chié dessus pour la 5eme fois de la matinée, l'éventail est large ^^

  • Upvote 2

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

bah tu peux faire des vaccins maintenant, comme un grand garçon!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

puis pilote t'as tellement peu d'élu qu'il y a une concurrence dingue entre chaque.

 

Je connais un français qui a décidé de devenir pilote d'hélico a la place de pilote de chasse car les élèves ne se tirent pas dans les jambes

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Si c'est pour être à ses côtés que tu veux faire pilote, c'est peine perdue...

Regarde sa main gauche, elle à une alliance.

 

 

 

110815112046427318593817.jpg

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
3 hours ago, Tonton tapis said:

dans le genre études où tu sais pas trop ce que tu vas faire en sortant, j'ai fait Sciences Po ^^ 

 

Battle fieu :-#

En effet, sciences Po c'est aussi vague quant à l'avenir.

Dans un pays plus élitiste comme la France, tu fais science Po, ton avenir est tracé. Mais c'est vrai que ce n'est pas comparable malgré l'appellation commune.

Il y a aussi "communication" chez nous comme études "fourre-tout" (si ça existe toujours sous ce nom-là) 

 

Edit: en me relisant, on ne peut pas dire qu'ingé c'était fourre-tout ! (sauf en étant gay de mauvais goût). C'est plutôt "fourre rien", à moins d'avoir de la chance (comme moi :) )

Modifié par fbi

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Actuellement bcq d'élèves qui ne savent pas trop quoi faire à l'unif font Droit par défaut

 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

piloter des f16 agonisant, ça doit être grisant au possible.

 

ceci dit, c'est quand même des as, je ne me lasse jamais d'un bon teub gun!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Oufti voilà des avis qui vont dans tous les sens ^^

Pilote polytechnique cette année il y a eu 1francophone et 1néerlandophone... et c'est parce qu'ils y sont obligés... Mais bon d'un point de vue de sécurité de salaire, l'armée offre des gros avantages avec des postes aussi "haut"

Concernant le civil donc privilégier les études que j'aime plutôt que viser un métier précis ddonc?

Au niveau infirmier ou tourneur fraiseur, c'est gentil de proposé mais non merci, je hais le médical (j'aime pas du tout le contact physique) et tourneur fraiseur mon père l'est mais cela ne m'attire pas en tant que métier bien que j'aime tourner :D

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je reviens avec mes vieux sabots, mais quelle que soit la branche que choisis, si ce n'est déjà fait, arranges-toi maintenant pour favoriser au moins le bilinguisme FR NL  ;)    

même s'il peut paraître inutile par exemple  si tu te lances dans une carrière à l'étranger , tu ne sais jamais à l'avance comment va évoluer ta carrière dans le futur.

Il faut tenter de garder une vision à long terme.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

C'est ce que mes parents m'on toujours poussé à faire donc je vais continuer ^^ J'en suis à +/- 10ans de néerlandais :p Et 4ans d'anglais 

  • Upvote 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je me permets de rebondir via ton topic, j'ai quelques questions niveau études aussi, j'avais jamais réfléchi que le fofo pouvait être une telle mine d'info sur sujet!

 

Je m'explique. Je suis pour l'instant en seconde rhéto, déjà une moitié d'acomplie dans les Flandres, en train de finir la seconde chez les Irlandais. J'ai toujours eu une grosse fibre littéraire, c'est vraiment le domaine où tout me semble logique, simple et facile.

Ajoutez à cela le fait que j'aime vraiment écrire, lire, faire des recherches et synthétiser, je me dis que c'est par là qu'il faudrait, naturellement, me diriger.

Mais en faisant le tour d'horizon de ce qui s'offre à moi, ben... Prof de français? J'ai pas la fibre pour enseigner. Le droit? Moi et le judiciaire, pff... Sciences po/Commu? C'est ce qui m'attire le plus, mais quid des débouchés? Je rêve de journalisme, mais le secteur est présenté comme plus que bouché, pas rassurant pour moi tout ça, et pour mes parents je ne vous dis pas.

J'ai quand même réussi à trouver un moyen d'aller observer comment ça se passe chez l'Avenir quand je rentrerai, mais je reste à m'interroger.

 

Après, les sciences ne m'ont jamais dégoûté, je m'en sors bien aussi. Du coup, je pense m'orienter vers bio-ingénieur, qui m'assurerait peut-être plus de débouchés (et rassurerait mes parents aussi, même si ça ne devrait pas rentrer en compte, c'est tout de même là).

Je pense que je pourrais m'y épanouir, mais j'ai vraiment peur de passer à côté de quelque chose, de passer à côté de ma vocation, même si le mot est peut-être fort (sortez les violons).

Je ferai peut-être le journalisme en master complémentaire, un an, ce qui est apparemment possible, mais est-ce que ça reviendra au même?

 

Du coup, est-ce que l'un de vous a de l'expérience dans le milieu du journalisme, un feedback à partager, et peut-être, des conseils? Ou une suggestion d'études que je n'aurai pas envisagée? 

 

D'avance merci, et désolé pour la tartine!

 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ne pensez pas aux débouchés, faites un truc pour vous et après, euh, c'est après :D

Amusez-vous profitez d'une des plus belles période de la vie.

-mode vieux con réac off-

 

J'ai fait le marketing, j'ai bossé dans l'automobile puis le cinéma puis les appareils photos et enfin les frigos, toujours +/- dans l'axe de mes études...

Maintenant, je bosse dans la vidéo, c'est super drôle, je m'éclate même si je gagne très nettement moins bien ma vie qu'avant et... ça n'a plus rien à voir avec mes études.

Sinon, être multilingue c'est la porte ouverte à tout. Je travaille principalement avec des freelance et les multilingues sont les plus difficile à trouver et ils sont toujours pris...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

malheureusement, il faut bien réfléchir aux débouchés.

les écoles de journalisme sont des pompes à fric, elle font sortir des centaines de diplômés par an pour un secteur saturé depuis des années.

 

faut penser à long terme.

 

perso, je pense de plus en plus à me réorienter vers le monde de... l'obésité.

sans déconner, y a un paquet de fric à se faire au kilogramme!

 

les gens sont fat, ils transpirent de graisse et non aucune volonté de maigrir (je caricature un peu, c'est vrai).

plus que qq années et ont sera comme aux states avec 50% de la population en surpoids.

bcp d'entre eux ne cherchent pas une solution à leur problème, ils cherchent à adapter leur obésité au quotidien, c'est bien plus simple (je ne parle pas de la minorité d'obèses souffrant d'une maladie les faisant grossir mais de la majorité des autres).

pour les ingénieurs, y a un marché considérable à prendre.

 

tout est adaptable, faut trouver les bonnes idées.

 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Puis bon faire journalisme car on aime bien écrire, c'est une mauvaise idée.

Recopier des news AFP, et parfois si le boss laisse le temps y a changer quelques mots c'est ...

 

Et dans le pire des cas tu va te retrouver chez sudpresse :(

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je pense aussi qu'actuellement, il faut envisager ses études un minimum en fonction des débouchés. J'ai autour de mois des gens qui ont fait des études en fonction de ce qu'ils leur plaisaient à l'époque, et qui maintenant rame pour trouver un boulot en rapport avec leurs études, et ce malgré qu'ils soient hyper-qualifié.

 

Faire 5, 7 ou plus d'année d'études pour se retrouver sans emploi ou dans un emploi qui demande un diplôme de secondaire ou un bac, quand tu sors de études, il y a moyen de trouver ça ralant.

 

Après, il faut s’accrocher et emmagasiner de l'expérience, ça rapporte parfois plus au final q'un diplôme.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Il faut demander à ceux qui bossent comme journalistes et/ou à ceux qui ont fait des études de journalisme (par ex Oli de Vojo mag), mais mon impression, c'est que ce n'est pas un cursus indispensable pour travailler dans le profession.  Profession qui est extrêmement vaste, d'ailleurs : de grand reporter à pigiste à la DH, en passant par tout ce qui est "pointu" (finance, science, etc.)

Une formation universitaire en sciences humaines, sciences éco, sciences pures, appliquées, etc. fait l'affaire, il me semble.

Et il ne faut pas oublier que la presse décline depuis des années.

Ce n'est pas la même chose de se faire une place sur le web que de se faire engager dans un journal traditionnel, comme avant...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
5 hours ago, RifRaf said:

malheureusement, il faut bien réfléchir aux débouchés.

les écoles de journalisme sont des pompes à fric, elle font sortir des centaines de diplômés par an pour un secteur saturé depuis des années.

 

faut penser à long terme.

 

perso, je pense de plus en plus à me réorienter vers le monde de... l'obésité.

sans déconner, y a un paquet de fric à se faire au kilogramme!

 

les gens sont fat, ils transpirent de graisse et non aucune volonté de maigrir (je caricature un peu, c'est vrai).

plus que qq années et ont sera comme aux states avec 50% de la population en surpoids.

bcp d'entre eux ne cherchent pas une solution à leur problème, ils cherchent à adapter leur obésité au quotidien, c'est bien plus simple (je ne parle pas de la minorité d'obèses souffrant d'une maladie les faisant grossir mais de la majorité des autres).

pour les ingénieurs, y a un marché considérable à prendre.

 

tout est adaptable, faut trouver les bonnes idées.

 

 

euh tu comptes faire quoi avec les gros? :siffle:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

À mon avis, l'avatar de jaimepaslespseudos lui a donné des idées ^^

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Étant sorti des études il y a 5 ans je te propose mon avis, attention étant français je ne connais pas du tout les spécificités en Belgique.

Je pense comme d'autres que pour ton orientation tu dois réfléchir avant tout aux débouchés et bien faire attention aux voies de garage. Il faut trouver un équilibre entre des études qui t'intéressent et des débouchés sûrs (c'est devenu très relatif cependant). Attention on prend souvent le problème à l'envers : j'aime faire ça et je suis bon dans tel domaine alors je choisis ces études... il vaut mieux essayer de te projeter et ensuite définir le parcours le plus adapté qui te permettra d'y arriver, même si toutes les matières ne te plaisent pas. N'hésite pas à rencontrer des personnes qui travaillent ou étudient dans le domaine que tu vises pour te forger ta propre conviction.

Autre atout en plus des langues étrangères, ce sont tes expériences et voyages : c'est une preuve de curiosité et de maturité.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a une heure, missJuJu a dit :

euh tu comptes faire quoi avec les gros? :siffle:

les alléger un peu :-#

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Faut regarder "Avant j'étais gros" sur MTV, y a clairement un marché à prendre :-#

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Merci pour toutes ces réponses, ça confirme un peu ce que je pensais déjà en fait, mieux vaut tenter d'accéder au journalisme par après, en étant certain d'avoir un background solide pour me diversifier (et ne pas finir chez sudpresse). Maintenant, penser en termes de débouchés, c'est encore autre chose, je n'ai aucune vision du monde du travail tel qu'il est, et de ce qui peut s'offrir à moi. Si ça existait, je ferais bien scout toute ma vie :-#

 

Enfin, je vais cogiter tout ça, voire ce que donne l'observation à l'Avenir, et puis faire mon choix! 

Tiens, et à tout hasard, les tests d'orientation, quelqu'un a déjà fait? C'est pur fake ou ça peut vraiment mener à quelque chose?

 

(Oui, j'réfléchis beaucoup, mais le temps ici m'y contraint quelque peu, plus jamais je ne me plaindrai de nos draches nationales :ninja: )

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 8 heures, Orignal42 a dit :

Si ça existait, je ferais bien scout toute ma vie :-#

Ca existe, j'ai un ami qui fait ça (il bosse comme salarié pour la fédération)

 

Il y a 8 heures, Orignal42 a dit :

Tiens, et à tout hasard, les tests d'orientation, quelqu'un a déjà fait? C'est pur fake ou ça peut vraiment mener à quelque chose?

Tu ne perds pas grand chose à les faire, surtout si tu est vraiment perdu. Mais les résultats semblent souvent enfoncer des portes ouvertes (du moins chez moi et mes amis quand on les avait faites à l'époque). Le mieux est d'essayer de rencontrer des gens qui font les métiers dont tu aurait envie pour en discuter avec eux.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
9 hours ago, Orignal42 said:

Maintenant, penser en termes de débouchés, c'est encore autre chose, je n'ai aucune vision du monde du travail tel qu'il est, et de ce qui peut s'offrir à moi.

 

C'est le conseil n°1 que je donnerais à tout jeune qui se questionne  : il faut se renseigner à la bonne source.

Vois avec tes parents, leurs amis/connaissance, ta famille, s'il y a des personnes qui pourraient te renseigner sur le monde du travail, des gens qui sont dans des grosses boites, qui ont eu plusieurs expériences professionnelles, mais aussi d'autres horizons (médical, enseignement, etc) pour avoir d'autres points de vue, même si ces métiers ne t'intéressent pas, et ainsi te poser des questions que tu ne te serais pas posées sinon. Voir comment ça fonctionne, en fonction de tes aspirations dans la vie : propension au carriérisme ou faire passer d'abord la famille, donc ce que ça implique par exemple en matière de mobilité (expatriation), voir si tu es prêt à sacrifier quelques années à bosser comme un malade dans une boite prestigieuse pour ensuite valoriser ça sur ton CV, ... ce genre de choses quoi. Et d'ailleurs cette "motivation" influence aussi les études, je veux dire par là les Erasmus, cursus complémentaires à l'étranger, stages non rémunérés, ...

Un élément hyper important et pas assez mis en avant, je trouve, c'est de savoir si tu as "l'âme" d'un manager ou non. Est-ce que, après un certain temps, tu aspires à  gérer d'autres personnes et tout ce que ça implique en relationnel ? Si ce n'est pas le cas, certaines études ne te mèneront pas loin alors... (par exemple les filières sciences éco appliquées - écoles de gestion, mais aussi ingénieur, souvent)

Les "carrières à vie" comme du temps de nos parents, c'est quasi révolu à notre époque. On va de plus en plus vers le self-employment, ce qui est mois "sécurisant" mais permet aussi plus de possibilités. Tu peux pratiquer le journalisme comme activité à temps partiel à côté d'autres. D'ailleurs, le journalisme doit être un des secteurs  historiques du freelance.

Avec ça, il y a moyen d'y voir un peu plus clair, ou d'être encore plus perdu !, mais au moins d'avoir plus de données dans les mains.

C'est très difficile de faire un auto-bilan à 18 ans pour orienter son choix de carrière et de vie :(

 

 

Modifié par fbi
  • Upvote 2

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ben merde moi qui voulait être journaliste chez Sudpresse....vous avez mis un coup dans mes ambitions :-#

 

Perso j'ai une carrière en dents de scie avec des bas (Boulots peu valorisant et perte d'emploi) et heureusement des hauts (réorientation prof et montée dans la hiérarchie sans spécialement d'effort car passionné par le contenu du boulot...) .

A un certain moment j'ai fait des tests d'orientation au FOREM parce que j'avais le temps de les faire :siffle:.  C'est assez chiant à faire, des dizaines de questions à répondre, pondre des textes et voir plusieurs fois des Psy, bref des heures de boulots  mais au final très enrichissant.

La partie la plus intéressante est d'apprendre à se connaitre soi-même, qui tu es et comment tu réagis à des situations données. Bref cela te donne un bon indicateur sur les boulots/études qui pourraient correspondre à ta personnalité. 

 

La personnalité voilà finalement le point ou j'apporte le plus d'attention (A compétence technique égale). Avec l'aide des HR, je participe au processus de recrutement dans mon département. Et souvent j'ai des gars bardés de diplômes à la personnalité sans saveur qui au final ne m'apporteront pas de + dans l'équipe ou pire qui ne s'intégreront pas car carriériste ou personnalité antisocial...  Et de l'autres côté j'ai des gars moins gradés dans les études  mais qui sont passionés, positifs et qui ont une énergie à  apporter. 

Comme disait Jacques Ségéla, l'important au delà des études c'est de faire quelque chose. Les gars qui s'investissent avec passion dans un projet, compétition vélo (pour rester dans le sujet du Forum) , mouvement de jeunesse, Groupe musical, Danse Inuits,  Tricots ..bref ce que tu veux. Et bien souvent ces gars-la ont une plus value,  un positivisme bref une personnalité qui fera grandir une équipe.  Cela se voit sur un CV et cela se ressent en Interview...

 

Sinon pour répèter ce qui a été dit plus haut. profite  ce sera la plus belle période de ta vie !

 

Modifié par BEOLI
  • Upvote 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
On 5/4/2016 at 9:48 AM, spin said:

Ne pensez pas aux débouchés, faites un truc pour vous et après, euh, c'est après :D

 

Oula je ne suis pas tellement d'accord. C'est important de choisir quelque chose qui mène à de bons débouchés (exit sc po, commu, etc) et ça n'empêche pas d'aller boire des binouzes et de choper des petites régulièrement :p . Ce serait con de se tracer un destin de précaire parce que "tu comprends, la sculpture du 14eme siècle c'est vraiment ce qui me passionne" 

  • Upvote 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je sais ce qu'il me reste à faire alors, creuser, investiguer dans le monde des adultes, et voir ce qui en sort! Merci pour tous les conseils en tout cas, ça m'est vraiment utile!

 

Je vous tiendrai au courant quand mon choix sera fait (si un jour il se fait (a)), promis!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

×