Aller au contenu
  • advertisement_alt
  • advertisement_alt
  • advertisement_alt

Narky

Inconditionnels
  • Compteur de contenus

    1.600
  • Inscription

  • Dernière visite

  • Jours gagnés

    3

Narky a gagné pour la dernière fois le 15 mai

Narky a eu le contenu le plus aimé !

Réputation sur la communauté

76 Bonne

À propos de Narky

  • Rang
    Addicted
  • Date de naissance 04/02/1983

Informations de profil

  • Ville
    Faimes
  • Intérêts
    VTT, Informatique, Musique électronique, football.
  • Prénom
    Greg
  • Bike(s)
    Specialized Epic Marathon / Kona Hei Hei Supreme / Canyon Ultimate AL 8.0

Visiteurs récents du profil

4.255 visualisations du profil
  1. Narky

    16/09/18 : L'assaut Mosan - Fernelmont

    Allez hop ca fait longtemps que je n'ai plus posté de CR mais c'est toujours bien d'encourager une nouvelle organisation ! Vu mon week-end festif, départ tardif (à 9h35) sur le 60. Le parcours était vraiment chouette, j'avais une petit appréhension vu la région mais franchement je trouve que les orgas nous ont proposé plein de chemins intéressant avec le moins de route possible. C'était certes roulant (forcément on est pas dans les Ardennes) mais j'ai pris beaucoup de plaisir sur le parcours. Niveau ravito, rien à dire c'était bien fourni, j'ai même un peu trop apprécié l'omelette et la soupe . Juste un peu déçu d'être arrivé trop tard au ravito Chouffe qui était tombé à sec... mais bon ce n'est pas bien grave ! Passage par l'after sur le coup de 13h, le gros du groupe avait déjà mis les voiles mais j'ai quand-même vu quelques têtes connues (dont Alain ) et j'ai pu boire un verre avec Lala. Petit bémol tout de même, comme mentionné ci-dessus, les informations communiquées à propos des parcours étaient relativement loin de la réalité. Je fini avec 4km et 400m de D+ en moins. Ma fois les 4km ce n'est pas bien grave mais 400 de D+ ce n'est pas rien quand-même... Veillez à être un peu plus précis l'année prochaine En tout cas je reviendrai avec plaisir (enfin.. s'il fait aussi sec )
  2. Narky

    Raid VTT les chemins du soleil 2019

    Bon c'est quand les inscriptions ?
  3. Narky

    Raid VTT les chemins du soleil 2019

    Rhaaaa ces dates sont vachements sexy [emoji7]
  4. Narky

    Raid Vtt les chemins du soleil 2018

    Merci Majid ! J'y retournerai ça c'est sur mais je ne sais pas encore si ça sera pour l'année prochaine ou après
  5. Narky

    Raid Vtt les chemins du soleil 2018

    Merci Thomas, c'est clair c'était autre chose qu'il y a 2 ans (surtout point de vue climat)... je ne suis pas prêt de l'oublier c'est sur
  6. Narky

    Raid Vtt les chemins du soleil 2018

    Petit retour sur mes Chemins Du Soleil 2018… Jeudi : Départ en camionnette à 3, JF, Jérôme et moi-même. Après un trajet sans encombre et de multiples poses pour récupérer (JF a assuré tout le trajet), nous nous approchons de Gap sous des trombes d’eau… Là on craint le pire mais heureusement une fois sur place nous constatons qu’il ne pleut pas et que le soleil est même en train de faire une percée. Petit diner dans le centre de Gap suivi de l’installation de nos tentes et du briefing sous le soleil ! Après le premier repas servi par l’organisation (toujours franchement correct) et quelques verres de vins nous regagnerons nos tentes pour la première nuit. Vendredi (Etape 1, Gap – Mens) : Réveil à 5h, la nuit fut fraiche et humide mais heureusement mon sac de couchage est bien chaud. Après le p’tit dej’ on se prépare et on démarre de Gap aux alentours de 7h pour rejoindre le départ réel qui se trouve au Domaine de Charance (jonction de 6km par la route avec 300m de D+). Une fois sur place on est directement lancé sur le parcours et les choses sérieuses peuvent commencer ! Là ça y est, ça grimpe mais on est sur les sentiers et au bout d’un temps les premiers bouchons apparaissent. Là il va falloir se résoudre à pousser le vélo dans certaines côtes mais également traverser les nombreux torrents. Le parcours est très physique et à mon gout peu ludique mais les paysages sont magnifiques. Les kilomètres s’enchainent, ça monte, ça descende, ça pique aux jambes, je me fais plaisir aux ravitaillements et je suis à chaque fois ravi de croiser JF sur le parcours (notre assistant 5 étoiles) qui est toujours là pour nous booster. A mi-parcours je commence à douter et me dis que c’est mort pour la porte horaire de 15h30 au kilomètre 72 mais une fois arrivé au dernier ravitaillement je constate qu’il est 15h05 et que la porte n’est qu’à 6km et que c’est roulant. Je prends donc une bonne dose de salé et me dirige vers la porte que je passerai à 15h20, grande joie pour moi, ça peut continuer ! Là je revois JF et des personnes de l’organisation qui annoncent qu’il reste 27km et 700m de D+. Au fond de moi je me dis que ça va être peanuts et que je vais faire finir pépère… La première des deux ascensions restantes se passe sans encombre, la météo fraichit mais ça ne fait trop de mal quand ça grimpe… Une fois arrivé au pied de la dernière ascensions les choses se gâtent… Le début de la monté n’est qu’un énorme bourbier où je suis obligé de pousser mon vélo sur plusieurs dizaines de mètres. A ce moment là ma motivation prend déjà un sacré coup mais pour couronner le tout, il commence à pleuvoir et pas qu’un peu… Au fond je me dis « ce n’est pas possible, je vais redescendre et rentrer par la route, Mens est juste à côté » puis finalement je me suis souvenu que je ne suis pas venu là uniquement pour voir de beaux paysages mais aussi pour me dépasser physiquement et mentalement. Je suis vraiment passé par tous les états émotionnels pendant cette assenions… Il n’y avait plus de jus dans les jambes, je n’ai pas su tout monter sur le vélo mais je n’étais pas le seul dans cette galère ! Entre inconnus nous nous sommes encouragés mutuellement et le sommet a fini par montrer le bout de son nez. Après cette lutte avec moi-même, il ne restait plus qu’à descendre et rejoindre l’arrivée ou mes camardes m’attendaient gentiment à pratiquement 19h ! Entre le start et le stop de mon chrono 11h50 se sont écoulées. Mon GPS était mal réglé du coup sur Strava on ne le voit pas mais il y avait pratiquement 3500m de D+ au total. Samedi (Etape 2, Mens – Châtillon en Diois) : Comme la veille, réveil à 5h, nuit toujours aussi fraiche et humide, petit dej’ et départ. Début de parcours dans L’Isère, avec un sol relativement gras mais globalement assez roulant, les jambes sont revenues, je reprends du plaisir à rouler, le soleil est de la partie et les paysages sont magnifiques ! Une fois arrivé dans la Drôme on retrouve des chemins plus secs et des descentes ludiques (dont une qui m’en aura fait baver avec toutes ses épingles...). L’étape est finalement moins dur qu’annoncée, je m’attendais à 2700 de D+ mais finalement elle n’en faisait que 2000. J’ai également été content de pouvoir rouler un peu en compagnie de David Ibxl et Luke sur cette étape. Après une arrivée cool on s’est fait plaisir avec des chips des bières au soleil en compagnie de Dichon, Carlito, Lala, Walker, Xavier, Majid, Jérôme, JF,… Le soir venu, direction le souper et le briefing et là on annonce la bonne nouvelle du jour : risque de pluie pendant la nuit et intempérie probable pour dimanche ! A partir de là, l’organisation propose un départ alternatif à partir de Die pour ceux qui ne voudraient pas faire la première partie qui comporte un long passage à flanc de falaise. Dimanche (Etape 3, Châtillon en Diois – Aouste sur Sye) : Nuit moins agréable, il a effectivement plu… Heureusement la tente n’a pas percé mais la pluie m’a quand-même réveillé... Le matin ce fut dur de trouver la force mais bon, c’est le dernier jour et je suis là pour tout donner. Petit déj’ puis court instant de réflexion et la décision est qu’il est hors de question d’opter pour le plan B, je pars pour l’intégrale de l’étape ! Départ légèrement en retard sous un ciel morose, une fine pluie est déjà présente mais bon tant pis quand faut y aller, faut y aller (et en plus mes jambes se portent plutôt bien). La première ascension est longue mais pas désagréable puis nous arrivons sur la crête, là où on est sensé voir le vide mais en fait on est dans les nuages donc même pas peur ! Après ce passage une descente puis une nouvelle ascension mais dans la terre glaise cette fois… Ici je peste… mon Nobby Nic à l’avant ramasse absolument tout sur passage, je n’arrive plus à rouler avec mon vélo je dois le pousser en grande partie… J’ai beau retirer la boue, après 100m c’est de nouveau rempli et je ne vous parle même pas de mes pédales Shimano qui ne veulent plus se clipser tellement elles sont remplies de terre. Après cette montée désagréable pour moi, descente relativement sympa vers Die et passage du Pas de Sagatte (là où on pouvait se tenir à une corde pour descendre). Une fois arrivé au ravitaillement de Die j’en profite pour nettoyer mes pédales, bien manger et j’apprends que c’est le déluge dans la prochaine difficulté qui nous attend… Là j’avoue, j’en avais déjà pleins les jambes mais bon tant pis on fera avec ! Je continue le parcours jusqu’à Sainte-Croix et là surprise, l’organisation ne nous laisse pas continuer, les conditions étant devenues trop mauvaise, il faut rentrer par la route. Honnêtement au fond de moi, ça a quand-même été un petit soulagement car je savais que ça allait être dur physiquement et moralement. Une personne de l’organisation nous explique donc le chemin à prendre, toujours tout droit puis à gauche, il faut monter un col de 5km et puis redescendre vers Aouste. Je me lance avec quelques compagnons d’infortunes et plus loin une voiture nous fait effectivement bifurquer à gauche en direction du col de la Vachère. Nous montons plein de motivation pour en finir mais une fois en haut, mauvaise nouvelle, ce n’était pas le bon col ! Bon ben tant pis ça nous fait du D+ gratuit, on redescend et on repart cette fois sur le bon chemin pour aller chercher le col de la Croix. L’accession se passe plutôt bien même si les jambes commencent à flancher et que mes fesses me font souffrir… Une fois au sommet tout bascule ! Un vent fort et froid et de la pluie, la descente s’annonce horrible... J’enfile des gants secs, je me change, je mets ma Windtex sèche et mon kawè par-dessus et hop je me lance. Les 24km qui ont suivi ont probablement été les pires de ma vie ! Vents de face, pluie glaciale, l’eau rentrait partout, j’en avais plein les chaussures, les pieds trempés, gelés, les gants ne sont pas restés longtemps bref c’était l’enfer… A ce moment là je ne pense plus à rien, le cerveau se met sur off, il n’y a plus qu’une chose à faire c’est pédaler et encore pédaler pour en finir au plus vite ! L’arrivée à Aouste fut un réel soulagement… Il drachait toujours, il faisait froid, hors de question de trainer, pas de passage par le hall de l’arrivée, vite enfiler des vêtements secs pendant que JF passait le vélo au bike-wash puis direction l’hôtel pour prendre un bonne douche chaude ! Malgré ces quelques mésaventures, les CDS ça reste une magnifique expérience et j’y retournerai avec plaisir. Je remercie particulièrement JF @SATANAS, notre merveilleux assistant sans qui cette aventure ne serait pas passé dans d’aussi bonnes conditions.
  7. Présent ! Les inscriptions ouvrent bientôt !!
  8. Narky

    Raid Vtt les chemins du soleil 2018

    Yes ! Y a plus qu'à se préparer maintenant
  9. Event name : Roc d'Azur 2017 Calendar : VTT : à l'étranger Event date : 10/05/2017 12:00 AM to 10/09/2017 12:00 AM Content : Les pré-inscriptions sont ouvertes, qui y va ? Roc d'Azur 2017 dans le calendrier
  10. Narky

    [VDS] Thule Euroclassic Pro 902 (2 vélos + 1)

    Je descends le prix à 150 €
  11. Oui aussi, surtout que ça tombe plus tard en Mai ce qui laisse plus de temps pour se préparer et une plus grande probabilité de météo favorable.
  12. Pour ceux que ca intéresserait, @dik le président du club BMB nous propose un petit roadbook demain au départ de la Place de belle-maison à Marchin. Le rendez-vous est fixé à 9h pour un départ à 9h30. L'allure sera très très cool et le parcours sans difficulté majeures (32km), l'idée étant de papoter et s’amuser entre amis. Une after "à l'ancienne" est prévue, chips, bières et saucisson dans le coffre des voitures, chacun amène ce qu'il veut Tout le monde est le bienvenu !
  13. Cool merci pour la vidéo ! Tiens à 13:08 on voit un gars se prendre la branche que je me suis pris...
  14. Bien content de m'être motivé à sortir du lit... Ca faisait longtemps que je n'avais plus roulé du côté de Seraing et j'ai été agréablement surpris de retrouver des chemins fort praticables pour la saison. Comme Pili j'ai trouvé le fléchage un peu limite par endroit, non sur la quantité de flèches mais bien sur le positionnement. Le parcours dans son ensemble était sympa mais la boucle finale (Val St Lambert) était vraiment top ! Elle aurait malheureusement pu être gâchée suite à une belle chute... A un endroit il y avait un grosse branche cachée par des feuilles sur la gauche, je ne l'avais absolument pas vu (malgré le avertissement d'un groupe arrêté à sa hauteur) et m'a bloqué net et me suis mangé le sol, j'ai atteri sur le casque dans les pierres (merci monsieur le casque). Le temps que je reprenne mes esprits (et que Myaboki me rattrape) d'autres bikers se sont également fait piéger. Là, une petite flèche jaune pour mettre la branche en évidence n'aurait pas été du luxe !. Après le sport et ses émotions est venu le réconfort avec une after mélant potes et Orvaux, le pied quoi
×