Aller au contenu

Classement


Contenu populaire

Affichage du contenu avec la meilleure réputation depuis le 26/08/17 dans toutes les zones

  1. 12 points
    Aujourd'hui j'ai mis à l'honneur ma cassekette au taf...
  2. 12 points
    Quelques photos sur mon flickr, les filles! Une belle bande de barolos Nadine @rani Bisous
  3. 11 points
    La copie n'a pas forcément le même humour que l'original hein les gars
  4. 10 points
  5. 10 points
    Quelle météo Quel groupe Certains se lancent dans les figures artistiques D'autres sortent les grand moyen en matière de sticker de cadre pour se faire adopter Le grand retour de la montée impossible, avec la victoire de @vrouille a la distance car personne n'as réussis a battre l'exploit de @Iceman Pour ma part, j'ai très peu roulé car j'avais un pneu de 22 a l'avant de mon cx Mais vu qu'on avait un vélo chopper j'ai été faire de la provoc près d'une bande de motard qui étaient garé sur le parking Quand ils ont démarré j'ai suivis ... un peu car le chopper n'a pas de rendement (ni de vitesse) Arthur le gamin de @mic2ouf qui me demande de faire un tremplin plus grand pour l'année prochaine. Non gamin je te fais pas un tremplin de 60cm de haut Plein de photo des petits gamin sur le tremplin, ça sera par mp. Pour les grands gamin, en voilà
  6. 9 points
    Hep! Vélo nettoyé à l'instant, il en avait besoin, malgré le rinçage en règle par les gués des derniers km. Fallait être un peu con pour prendre le départ, franchement y faisait crado, et il a fait pourri toute la journée, malgré quelques apparitions du soleil, mais la pluie revenait tout le temps. Finalement c'était marrant, avec quelques moments homériques dans de longs bouts droits au milieu de fagnes balayées par le vent et la pluie... Bien content d'avoir pu partager quelques instant avec @Tomtom au départ, puis après avec @piou dont j'ai enfin pu faire la connaissance, en compagnie de sa madame qui envoie le pâté! Tout ça au départ, dans les premiers km qui étaient juste cataclysmiques, avec des gros cailloux entre les flaques et la boue, et des chemins bien techniques l'air de rien, la preuve avec une myriade de chutes et de crevaisons dans la première heure. Au bout de 10 km le parcours devenait sensiblement plus roulant et plus gravier finalement, les groupes se sont étiolés et c'était l'occasion rêvée de taper la causette dans toutes les langues avec les propriétaires de forts jolis vélos, flamands pour la plupart mais aussi allemands. Il y avait quelques brutes aussi sur des vélo ultra race, mais je ne les ai guère vus, et ils devaient être arrivés à l'heure où j'étais au 1er ravito C'est là que j'ai fait la connaissance de @Sufull et son groupe de potes, que je n'ai plus quitté jusqu'à la fin. Bon rythme, bonne ambiance, belle entraide, parfait quoi! Longue et dure journée, mais dans ces conditions, c'est gai de ne pas être seul, encore merci! Pour une fois j'ai dû embarquer un gps, ce qui m'a permis d'être un peu sérieux dans mes calculs, ça change Résultat : une moyenne pas du tout dans mes habitudes, pour seulement une grosse heure d'arrêt, faut dire que le temps n'incitait malheureusement pas à la contemplation du paysage, parfois fort joli. C'était plutôt bien tracé, très roulant comme on pouvait s'y attendre, mais avec quelques parties plus vtt pour briser la monotonie, toutes passés sans exception sur le vélo, il était hors de question pour moi de faire le moindre mètre à pied hier Aucun souci technique en plus (perdu mes deux bouchons de guidoline, réparation fissa avec des colsons), j'ai été bien prudent (même en descente) et mon choix de pneus (Compass Steilacoom avec 3 bar) s'est avéré bien judicieux. Pour le reste, je dois bien avouer que j'ai été franchement déçu de l'organisation elle-même. C'était plat et fade, sans âme, et pour le prix demandé (40 boules tout de même), très pauvre : pas de douches, pas de lavage des vélos, nada, peau de balle. Un départ insipide, une arrivée insignifiante, des pointages (je croyais que ce n'était pas une course?!), etc. c'était vraiment nul ça. Quand tu as pris l'habitude des rendez-vous festifs, conviviaux et fraternels comme la Gogo Hellcross ou les divers championnats ss, et que tu arrives dans ce bazar vendu comme un "événement", y a franchement de quoi être déçu, en tout cas pour ma part. La preuve, à 19h10 quand je suis parti, ma bagnole était la dernière sur le parking! Et j'aurais apprécié, même si je parle et comprend la langue, qu'on me cause autre chose que flamand, foert! Bref, j'ai été, je me suis bien amusé avec mes nouveaux amis, le parcours était chouette, j'en garderai des souvenirs impérissables à coup sûr (c'est pas tous les jours qu'on se tape une distance pareille dans de telles conditions), mais en fait c'était juste une grosse rando, et ça restera pour moi un one-shot. Vu quelques ss aussi, je n'étais pas seul, comme d'habitude il y avait mes amis flamands qui ne sont pas sur ce forum, j'en ai bien compté 5... La photo de cul ici est de @n-d-d, l'autre de Bombtrack, je les trouve assez illustratives des maxi gués traversés à la fin, dans cette eau rouille et un gros courant, trop gai (gué)! Pas vu @jonacannondale par ailleurs... Bisous les amis, n'hésitez pas si vous avez des photos!
  7. 9 points
    Bravo à elle, costaude!! Allez, j'y vais de mon CR aussi puisque c'était l'objectif principal de ma saison. C'était ma 2e participation sur un DO (après celui de Couvin cette année) dans ma maigre expérience de triathlète. Et quel DO!! Ce monde, ces applaudissements, ces encouragements... on m'avait prévenu, y aller, c'est y retourner chaque année et j'y retournerai, c'est certain!! Natation: j'étais un peu angoissé par rapport au départ dans l'eau. Je savais, d'expérience, que je gère toujours mal le start, ne m'échauffant pas avant. Ici, j'ai décidé de me mettre à l'eau 20' avant le départ (non sans m'éclater le pied sur un galet). Et ça a payé cash Au coup de feu, je démarre super serein, je suis déjà acclimaté à l'eau et bien chaud. Pas de souffle coupé, je monte sur des mecs, d'autres me grimpent dessus, je donne des coups, en prends dans le visage, sur les bras mais aucun stress. En fait, c'est même la première fois que je donne aussi des coups, traçant ma voie comme un bourrin Après tout, y a pas de raison de se priver. J'essaie de garder le cap mais impossible de voir cette foutue bouée, du coup, je suis la masse et essaie même de prendre l'aspiration de mecs plus rapides que moi. J'avais jamais essayé mais ça semble fonctionner. Je ne force pas trop histoire de ne pas m'épuiser et de garder des forces pour la suite. J'ai le temps d'observer les différentes techniques des autres nageurs autour de moi et je sens que ma petite approche, durant ces derniers mois, en nage TI porte ses fruits (merci @dj_). Y a des mecs qui nagent comme des moulins à vent et que je dépasse en crawl "costal". A bosser encore à l'entraînement du coup histoire de s'approprier ça un max. Je ressens comme une petite faim, comme si je n'avais pas assez mangé, à surveiller pour les prochaines fois. La sortie n'est plus très loin, ça bagarre à nouveau et je sors en 26'54" T1: ma spécialité étant de ne pas trouver mon vélo dans le parc , j'avais anticipé en repérant le chemin à parcourir avec Julien. Je repère donc le drapeau belge pile en face de ma rangée et trottine jusqu'à ma place. J'essaie d'enfiler mon nouveau jersey de barlos mais pas moyen avec le dos humide. Je le savais mais je voulais essayer histoire de porter nos couleurs. Je renonce donc et perds un peu de temps. J'empoigne mon vélo et cavale jusqu'au circuit. Vélo: je démarre avec un mot en tête "Rayée". On m'en avait parlé et je l'avais repérée en cap la veille. Je démarre donc tranquille histoire de gérer ça au mieux. Quelques centaines de mètres sur le plat, un pif-paf, virage à droite et là... tu ouvres des yeux Un monde de dingue, t'as l'impression d'être dans l’échappée du jour au TDF en pleine montage! Les gens se pressent autour de toi, gueulent ton prénom, tapent dans des marmites, crient dans des micros, hurlent, chantent, encouragent comme des dingues! T'as les poils qui se hérissent mais tu te rappelles que t'es pas un champion, que t'es pas le premier et qu'il va falloir la gérer 3x cette côte. Je tape tout à gauche, pas le choix avec ma cassette. Mais elle passe crème, j'aime vraiment grimper à vélo bref, c'est le pied complet. Arrivé en haut, je chope un bout de banane donné par une bénévole (et quel taf de ces bénévoles, bravo à eux, vraiment) et me laisse glisser le long du parking. Ensuite, inconnue complète par rapport à ce tracé. Je sais qu'il y a encore 2 côtes mais je n'imaginais pas la suivante comme ça. Une espèce de petit mur infâme sur une route granuleuse. Heureusement, un groupe de belges s'y trouvent et encouragent les participants avec une énergie de fou Je continue sur cette belle route de montagne, descends avant de remonter sur la dernière côte et dévale le reste du parcours sur routes fermées, le pied! 2e et 3e tours au même rythme que le premier en faisant gaffe dans la descente finale du dernier car il commence à pleuvoir. Je ne force pas, je ne tiens pas à démarrer la cap avec 2 poteaux à la place des jambes. Il me faut de la fraîcheur pcq, sur mon 1er DO, j'avais bien calé sur la dernière partie du tri. J'arrive dans le parc à vélo en 1h37, je dois être sous les 200 (un type m'ayant pointé 185e dans la 1ère boucle). Je me goure de rangée mais je rattrape l'affaire rapidement T2: rien de spécial, j'enfile rapidement mes baskets grâce à mes super lacets élastiques achetés le matin même. J'empoigne un gel, visse ma casquette sur la tête et vamos pour mon gros point faible sur les tri, la cap :/ CAP: ça fait un an que je m'entraîne avec mes horaires de boulot et ma vie de famille. J'ai pas une grande technique dans le domaine mais je me suis amélioré. J'en ai couru des bornes durant l'hiver, seul, dans le noir sous la flotte et dans le froid. Je sais donc que j'en ai bavé pour en arriver là et je ne tiens pas à m'écrouler ici, à Gérardmer. J'avale mon gel et essaie de prendre un rythme correct pour mon niveau. je suis rassuré assez rapidement, je ne me fais pas trop doubler Par contre, au fond de la boucle, je commence à perdre en régime. Je m'accroche, essaie de suivre des mecs mais pas moyen C'est difficile, mais la fin du premier tour n'est plus très loin. Des mecs reviennent sur moi, je perds des places. On dit toujours qu'on s'en fout mais, en fait, pas du tout. C'est rageant! Je continue de mordre sur ma chique. Dans le 180° au bout de la ligne droite, je prends un gel tendu par un bénévole. Ce n'est pas conseillé, je sais, mais il ne me reste plus beaucoup de temps à courir. Si je dois avoir mal au bide, ça ne durera pas. Bam, coup de fouet, ça redémarre! Je scrute ma montre, il me reste 15' pour rallier l'arrivée sous les 3h. Je me rapproche de la ligne finale, j'entends le speaker qui annonce l'arrivée du 163e. Je rêve d'une place dans les 200. Ça va être tendu, je le sens. Les derniers 400m sont interminables... on me tend le bracelet rouge pour le final, je monte la passerelle, passe sur le ponton, monte la dernière passerelle et... tapiiiis rouge en vue Les gens crient, tapent sur les panneaux publicitaires, applaudissent et... fini. Je passe la ligne en 3h00'48" à la 206e place. Les sensations sont bonnes, aucune douleur. Je me dirige vers le ravito, bouffe comme 4 et m'en vais rejoindre mon beau-frère pour applaudir Ju sur la ligne d'arrivée. Si vous avez lu ma tartine jusqu'ici, vous avez été bien courageux Mais je tenais à la rédiger. Ma place et mon chrono sont anecdotiques. Et, en même temps, ils sont mérités. S'entraîner pour du triathlon demande du temps, de l'organisation et tous les pères/mères sauront de quoi je parle quand il faut jongler avec la vie professionnelle, la vie de famille et les aléas divers et variés de la vie quotidienne. De plus, j'arrive tardivement dans la discipline et ne fais que débuter. Mais quand je vois les progrès réalisés en 1 an d'entraînement en autodidacte, je me dis que ma marge de progression est encore importante. Du coup, je rêve d'un classement sous les 150 l'an prochain Bref, tout est possible, il suffit d'y croire et de travailler dur... parfois! "NEVER GIVE UP, fuckin' biatch" comme on dit sur Instagram @jos_2001
  8. 9 points
    Bah oui, finisher de la French Divide ! Il y avait une autre option ? ;-) Une aventure sportive et humaine extraordinaire, une révélation, à renouveler dès que possible ! Une organisation conviviale, suivi des participants sans faille, un grand coup de chapeau pour la mise en place de cet événement ! Un parcours du feu de Dieu avec un peu de tout, du (très roulant) sur les 400 premiers kilomètres, du costaud et du vrai VTT sur les 1800 kilomètres suivants mixés avec des sections sur route pour faire remonter un peu la moyenne, des chemins de gravier avalés sur les prolongateurs, etc. Des bivouacs improbables dans les vignobles, en pleine forêt, le long d'un champs avec le sac de couchage envahi par les limaces ...), Un coup de bol avec la météo pour notre départ du dimanche (presque pas de pluie), 2 jours de pluie pour les départs du vendredi et samedi (nettement moins marrant à gérer), Un poussage de la mort pour sortir de La Bourboule, des raidards à répétition dans le pays basque, des paysages de fou chaque jour, Recherche permanente de nourriture et d'eau au fil de la journée, peut-être le plus compliqué de l'aventure, 6 kg de moins à l'arrivée ... 91 participants au départ, 29 de moins à l'arrivée, Au final, 2220 km, 35 000 m de dénivelé en 11 jours et 14h, quel périple ! Si le coeur vous en dit, n'hésitez pas !
  9. 8 points
  10. 8 points
    Bon petit WE tri avec @RifRaf et son beau-frère Vu que j'avais déjà fait des petits tri, j'avais trouvé que ça pourrait être rigolo de faire un DO donc 1500m de natation, 40km a vélo et 10km à pied Bon, le truc c'est qu'avec le boulot et les cours du soir, c'était pas ça pour avoir le temps et la motivation de m’entraîner. J'étais donc au départ avec 720km de vélo sur un an, dont 620km depuis début juillet... Pas de course à pied a part le tri de namur, et la corrida de ciney en décembre... Donc ça allait être rigolo J'avais viré mon 38 pour mettre le 34, et j'avais bien raison. Arrivée sur place bonne petit pizza, sauf qu'elle ne semble pas être passé : 3 rouleaux de PQ a 3 en 2 jours... Temps bien froid, belle pluie quand on encourage @vrouille et quelques autres belges sur le triathlon XL Le dimanche c'est l'heure de notre course. L'eau caille bien, moi je me met bien derrière pour le départ natation. Pas envie de me faire noyer puis bon je connais mon niveau... Comme à Namur, je fais quasi toute la course en dos crawlé : plus facile pour respirer, et puis surtout je suis super régulier pdv direction. (je suis passé a 5cm de la première petite bouée rouge sans avoir regardé...) Et vu ma vitesse je percute personne de toute façon (un est venu 3 fois contre moi car il nageait en oblique...) Je fatigue un peu a la fin, j'en profite pour discuter avec le bateau des sauveteurs a coté Sortie de l'eau, j'entends la voiture ouvreuse qui arrive car les premiers ont fini le premier tour Il reste 20 personnes encore dans l'eau, je suis pas dernier donc content. Bonne transition je trouve. Première montée de le rayée, la première rampe c'est calme mais après c'est juste de la folie, t'as l'impression d'être au tour de france. Une moto de la police fait aller son deux ton pour ouvrir la route des mecs qui me doublent. Avec la foule t'as pas envie de rouler calme, quitte a te griller. Plein d'encouragement, que ça soit pour les premiers ou pour les autres c'est franchement top. Avec ma tenue baraki, c'était plein de "belle chemise" ou des "allez bucheron" mention spéciale au gros groupe qui avait un chalet juste avant le ravito du sommet. Les routes dans les sous bois sont du graton, ça n'avance pas. Et j'ose pas trop mettre la plaque de peur de me griller pour les 2 tours d'après. Les descentes sur la grand route fermée, c'est top. 2eme tour j'oublie complètement de regarder le temps de course, car j'ai une barrière horaire a 2h30 pour la nage et les 2 premiers tours vélo. Il me faut quelques minutes pour penser que l'heure du GPS permet d'avoir une idée... 2eme montée, au début t'as un mec qui accélère pour faire beau devant le smartphone d'un de ses copains qui s'était mis au milieu de la route. J'ai fait une vidéobomb en sprintant, le doublant et passant entre lui et le smartphone : DJ champion Je continue et je me met minable en restant en danseuse quasi jusque Vrouille, ça pique un peu... Commentaire du speaker de la côte "allez, allez en mode guerrier" tu m'étonne je me fixais la roue d'un mec, et je le reprenais quasi direct... Je me fais doubler par ptitjid avec son troupeau de suceur de roue. Par contre je suis tellement loin que je ne vois pas le beau-frère de raph. Petit problème, vu que j'arrivais plus a mettre mon gel dans ma poche, je l'ai tapé dans la poche de mon garmin. Il a coulé partout sur la cuisse et surtout sur les poils de ma jambes... heureusement je trouve des supporter avec un peu d'eau donc mini arret douche Dans la descente je fais gaffe car il pleut, et je me fais doubler par Adeline. A la 3eme montée, t'as quand même moins de supporter mais ceux qui descendent continuent a encourager. J'ai droit a quelques "Sons of baraki" Dans la descente j'accèlère car je vois que le faire le vélo en moins de deux heures c'est possible : 1h59'33 J'ai gagné 92 places à vélo... La course à pied, la grosse inconnue... Bien entendu je sais que je vais me faire doubler Je cours comme je peut, c-a-d pas très vite (genre 10km/h), le passage sur le ponton avec un groupe de coureur sera juste une horreur : mal de mer et envie de quicher... Après quelques bornes, j'ai mal au ventre. Envie de faire une pause caca, mais t'as pas de cabine. Pour déconner je demande aux gens avec des poussettes s'ils peuvent pas me passer un lange... Remarque d'une spectatrice sur ma trifonction trop classe (tu m'étonne, c'est la nouvelle tenue baraki) Il pleut légèrement c'est top pour pas surchauffer Heureusement je trouve une personne qui cours a mon rythme, parfois c'est moi devant, parfois c'est elle. mais avec un point de repère c'est bien plus simple et sympa. On sprinte jusqu'à la ligne d'arrivée, mais je l'avais prévenu que je lui laissait la première place (galanterie oblige) et je fais bien car je termine pile 700eme
  11. 7 points
  12. 7 points
  13. 7 points
    Bonne nouvelle les barlos : je me suis levé tôt et j'ai clôturé la vidéo. Vous allez pouvoir vous pisser dessus pendant la pose de midi
  14. 7 points
  15. 7 points
    j'ai quelques bonnes photos, je mettrai ça en ligne ce soir sinon, merci à tous pour cette terrible ambiance, l'intendance, et votre participation à cet event annuel!! vite l'an prochain et encore merci à @Sebou (pour la logistique informatique), @dj_ (pour le fléchage), @jos_2001 (pour les photos à venir) et @LinnK pour le défléchage. sans oublier @iBxL qui nous a sorti LE vélo mascotte de nos futures parades on se revoit bientôt tous ensemble autour d'une raclette cet hiver, @rani m'a parlé d'une salle dans laquelle on pourrait entrer discrétement sans rien payer
  16. 7 points
    ahahah mercip our les photos ju! @Toff no brain no pain! puis fallait qu'on tienne la dragée haute à micro raf qui en touche en terme de baraki style... Trop content d'avoir revu quelques bonne vieilles tronches,ils se reconnaitront Magnifique journée, vraiment, merci à @RifRaf @Sebou et @dj_ (j'amène mon ket l'an prochain, promis!) Raf, bonjour à ta mère et à tes soeurs BOWDEL !
  17. 7 points
  18. 7 points
    Tenue de gala exigée Cette année , je peux venir avec mon Chopper ??
  19. 6 points
    Organiser tant de distances à la fois, allant des randonnées en passant par des chronos de masse de 40 à 160 kms, multiples intermédiaires y compris, n'est pas une sinécure... Préparer le grand jour en mettant en route une manche nationale d'enduro, juste comme une mise en jambe, c'est, comment dire, osé... Ajouter à cela l'organisation de championnats de Belgique Marathon, mélanger le tout, et que finalement tous les pions se retrouvent dans le bon ordre, cela ne peut être que de l'illusionnisme ! Et bien, chapeau bas, les gars de Bouillon l'ont fait ! Et de maîtresse façon, il me semble ! Sous le tchapia, pas un lapin, mais un véritable parcours ardennais, digne de sacrer de vrais résistants à l'effort. Terminant l'an dernier avec notre copine Bieke le 130 à des heures inavouables, après 13h30 d'efforts, je ne me sentais pas d'attaque pour remettre le couvert sur une distance pareille, douleurs physiques à l'appui. Le soixante-dix, comme on était ce jour frontaliers, me suffisait de prime abord, et je peux assurer le quidam, il m'a suffit... Terrain gras, nous le savions, de Marseille... Côtes et côtelettes, on n'est pas à Westende, non plus... De, pour moi, très difficiles portages sur des racines glissantes au possible (qui a pissé dessus?) avec des godasses de cycliste, pas de trailer, il me reste le souvenir d'un effort de trop... A nos âges on se rend compte que le vouloir ne suffit plus, il ne reste que le pouvoir...comme en politique, donc, mais dans un sens moins pourri, heureusement... En bref comme en long, j'étais bien chiqué, ce que je cherche à longueur d'année, finalement... Est-ce que les ravitaillements si bien tenus par des gens charmants ont été à la hauteur des espérances des compétiteurs de tête de classement ? On ne le saura jamais ! Qu'importe, vous m'avez ravi ! Et un zouave heureux en vaut deux, non ? Nombre de mes amis n'ont pas réussi leurs fameux challenges, j'en suis très triste, connaissant la résistance à tous les efforts de ces fameux lascars ! Peut-être avez-vous vu trop grand, les amis, ou mal calculés vos efforts, nous avions reçu un mail la semaine précédent l'épreuve nous annonçant deux portes horaires avec des moyennes difficilement tenables en cas de problème ou de gestion de l'effort... Bien sûr, un seul arrêt était mentionné sur le folder du jour, erreur organisatrice, sans aucun doute de ne pas rappeler le « stuut »... Bon, on en est tous sortis en bonne santé de cette sacrée épreuve, enfin je le souhaite... Nul doute que les années prochaines nos amis bouillonnants nous réserveront encore quelques plaisirs ! Grand merci aux « Laurents » et à tous leurs potes... Quelques photos, peut-être pas sans sens, mais malheureusement pour mes amis, sans fin... https://photos.app.goo.gl/zypC3BtO1BBOqP5F3
  20. 6 points
    Voici mes photo :), https://photos.app.goo.gl/DeZH7hYhnQEWa6WH2 Comme le dit Bernard très belle édition cette année :P.
  21. 6 points
    Au calme dans une pente à plus de 10% Perso je me suis lancé sur le XL, Il faisait bien moche au moment du départ ! Natation pas top, bcp trop de monde (1500 d'un coup ça brasse sévère) Vélo au top, je remonte 600 personnes +- , on aura eu de tout, pluie, soleil, grêle, le pied quoi petite moyenne de 27,5 km/h puis le semi, deuxième fois de ma vie que je fais un semi, j ai eu du mal à aller vite mais je l"ai fini (5"50 au km) 6h19.50 au final et quelques courbatures !
  22. 6 points
    Germain a juste dit que la dame était un peu forte. Un peu de respect stp
  23. 5 points
    bande de Barakis va! Et, le pire, c'est Mélanie qui voit ça hier soir dans la poubelle...."c'est quoi ça?" "Qu'est ce t'a foutu?"...... Je lui ai lâché une caisse comme quoi j'avais bu trois canettes à la station service à la sortie de l'autoroute.... genre j'allais pas griller toutes mes futures sorties Barakis qd même
  24. 5 points
    Mouhahahaha... Jos, t'es photos sont juste terrip' !!!! Et!!! Maintenant, je sais QUI a mis ce foutu sac de cara vides et Bicky Crisp dans ma caisse!!! (sans rire, je m'en suis seulement aperçu hier soir... je me suis dit toute la semaine, mais quelle drôle d'odeur dans ma caisse )
  25. 5 points
    excellent tout ça! mais pour des barakis vous êtes vachement affûtés , ça manque de bide à bière ça mouaarf l'accessoire qu'il vous faut l'année prochaine
  26. 5 points
    0,3 de pression jump! boudin vapeur low rider baptême (Jérôme est vraiment un manche ^^) montée impossible jump 2 fillette gamin! hôtel particulier parking start northshore orange pousse caca par ici! clac!! j'ai perdu ma couille... Mr Duvel ambiance baraki ambiance doh hot dog low rider 2 trio de gosses jump toujours jump encore cawabunga vélo de famille
  27. 5 points
    Tiens, voyant ça https://www.rtbf.be/info/insolites/detail_un-sac-banane-qui-ressemble-a-un-vrai-ventre-pour-se-moquer-des-complexes?id=9713512 j'me suis dit que ça devait être Baraki's Syndicate Approved ce genre d'accessoire, non?
  28. 5 points
    avec les dates des éditions précédentes histoire de pointer en retard comme tout bon baraki
  29. 5 points
    rhôôô, je viens d'avoir une idée pour l'an prochain. vais vous confectionner des carte de syndiqués avec un tampon pour chaque parade! @Sebou on en reparle
  30. 5 points
    Il lui va comme un gant ce bike Encore un tout grand cru que cette parade qui au fil des ans s'agrandie de plus en plus ( et le parcours se raccourci de plus en plus aussi?? ), content d'avoir fait connaissance avec les "nouveaux" et d'avoir revu les "anciens" , toujours cette ambiance et cette météo au top Merci a Rafke pour cette belle initiative et pour le temps consacré pour les supers tenues ( et ceussent qui l'ont aideeertt aussi ) Le BxlChopper a fait son effet , comme quoi faut pas grand chose des fois pour s'amuser ? Allei , plus que 364 jours avant la prochaine
  31. 5 points
    Ah, quel agréable w-e en Gaume, encore une fois ! Bellefontaine et sa région, cela vaut vraiment la peine de s'y balader, une fois l'an au moins... Chaque petit village a son charme d'antan, celui qui me plaît tant... Passer la frontière est un régal, par bois et vallons, et s'il vous prend l'envie d'importer un quelconque Pastis, une belle Suze aussi, pas de problème, de douane il ne reste que le nom... Un conseil, si vous passez par là, allez donc vous restaurer en ce petit resto-bistrot accroché au rond-point de Tintigny, un régal tout en simplicité et qualité ! Bon, nous étions venus pour faire du sport, il me semble...ou pour digérer la belle cuisine, c'est selon... Passé l'accueil en tous points chaleureux du club cyclo et organisateur, il n'y avait plus qu'à se laisser guider par un fléchage sans faille. Les bons 15 premiers kilomètres ludiques et roulants m'ont été un vrai régal, car, contrairement à certains, je pense qu'il s'agit là d'une sorte de grand art du traçage ! Anciennement, j'avais été ébloui par un 120 kms de l'Houffamarathon, tracé par un pro de l'utilisation intelligente des courbes de niveau, et c'était un vrai régal ! Ici, nombre d'endroits faisaient plaisir, sans souffrir... Bien sûr, les longues lignes droites caillouteuses m'ont cassé en deux... Bien sûr, quelques côtes drues, sous l'influence de la chaleur m'ont obligé de mettre pied à terre, on n'est pas tous des étalons, non plus ! Bien sûr, mon état mère est de plus en plus sensible à l'effort, et ta soeur s'en ressent... Mais tout cela n'est rien à côté du plaisir de déambuler dans ces si belles forêts en compagnie d'un kneul comme François, avec de si chouettes camarades que David et Gol..., non, David et Jona..., non, Ibxl et Yves, voici, voilà ! Amis gaumais, merci pour tout ! Hier, arrivés près de l'abbaye d'Orval, votre charmant fournisseur, nous nous sentions comme de jeunes frais ! Après votre superbe marathon, comment le dire, nous nous sentons pour le moins tempérés... Qu'importe, en revenant de Gaume, je voudrais qu'on me dise qui ne sent pas le pâté ! Assez flirté, baissons culotte, ou visionnons photos spéciales, en quelque sorte... https://photos.app.goo.gl/6vGDVP1r17gr4Ass1
  32. 5 points
    Suis en train de lire les problèmes qu'ils ont rencontré Entre le mec qui a cassé 2 téléphone, celui qui a cassé son serrage de frein, des cables USB qui ont laché a cause de la chaleur Et je tombe sur
  33. 4 points
    Le comité du club VTT XCBH-Verdon remercie chaleureusement toutes celles et tous ceux qui ont participé d'une manière ou d'une autre à la réussite du Raid d'Englebert 2017. Nous remercions la ville de Mons et les sponsors pour leur apport précieux et au combien nécessaire ! Nous remercions tous les bénévoles et les scouts (80 personnes !!!!!!) qui nous ont aidé à mener à bien l'organisation qu'ils soient présents au village départ ou sur les parcours : fléchage, balisage, carrefours, ravitos, logistique, etc ... Nous remercions les plus de 1200 bikers présents sur le Raid d'Englebert 2017. C'est grâce à vous, de plus en plus nombreux sur les traces du Raid, que nous trouvons la force et l'envie de faire du Raid d'Englebert un des événéments majeurs du calendrier hennuyer ! En backstage du Raid d'Englebert, il y a le club XCBH-Verdon établi à Harveng. L'occasion pour nous de proposer aux bikers solo qui souhaiteraient s'affilier à un club de leur région qu'ils sont les bienvenus à nous rejoindre ! Encore une fois : En un mot comme en cent, MERCI MERCI MERCI Sans vous, rien ne serait possible !!!!! Merci pour vos commentaires et vos encouragements ! Partagez un maximum et faites nous connaître auprès de ceux qui n'étaient pas présents cette année... Merci ???? De nombreuses photos suivront, les classements aussi.... Patience...
  34. 4 points
    les gars qui critiquent le 29 qui serait trop facile mais qui se touchent sur les suspensions depuis des années, ça me fascine
  35. 4 points
    Un lumberjack sur les épaules ??? Alors @RifRaf n'a plus qu'à casser sa tirelire, il a déjà le reste!!!
  36. 4 points
    Je n'aime pas le sentir frustré Je passe en 12 vitesses, un point c'est tout. Merci @Seblebiker pour la dépense supplémentaire Il ne me manque plus que les disques. Objectif : être prêt pour dimanche.
  37. 4 points
    sabotage ouais clairement quand je vois le cumshot de cara que je me prends, on a saboté ma monté impossible Salaud
  38. 4 points
    en fait, je m'étais dit que je proposerais un parcours type course d'endurance. mais j'ai négligé un truc important... le baraki n'est pas endurant il est bien, ce petit clair qu'il kiffait bien!
  39. 4 points
    Mert' mais je me suis tapé 3 cadavres de "Touche de Ferrière".... je me demande bien qui a amené cette pisse
  40. 4 points
    Marrant.... on parle de nous sur Lesoir.be
  41. 4 points
  42. 4 points
    ahahah joyeux anniversaire @born_to_fall_in_the_Bocq
  43. 4 points
    Bon allez, j'y vais de mon petit CR... Je ne vais pas revenir sur tout ce qui a été dit plus haut mais globalement, c'était une très bonne journée. Après ma blessure de Daverdisse (dont je me remets petit à petit), mon seul objectif était de terminer, de ne pas me blesser et surtout prendre du plaisir. Donc voilà, aucune pression. Comme tout le monde, j'avais quand même un peu d'appréhension quant à l'état des traces après les pluies de la nuit. Puis, avec le manque d'entraînement, je m'attends à souffrir physiquement mais connaissant un peu la qualité du parcours qui nous attend, je sais que je vais prendre du plaisir malgré la météo. Je ne vais pas être déçu sur ce point! SP1: Les choses commencent plutôt bien, j'ai de bonnes sensations sur le vélo, je trouve le grip satisfaisant et je suis plutôt satisfait de mon choix de pneus (double MM Snakeskin Trailstar). Je fais deux trois petites erreurs de trajectoire mais c'est globalement pas trop mal jusqu'au passage de "l'échelle". J'arrive un peu vite dessus (connaissant le passage) et je vois qu'un gars et son vélo sont complètement en travers de la trace juste en bas de l'échelle, j'ai la frayeur de ma vie et je me jette tant bien que mal sur la droite. Ça tape fort, j'entends un gros "clac" et je me retrouve au sol directement sur mon épaule malade. Heureusement, je ne me fait pas mal mais le gros "clac" était le bruit de mon pneu avant qui avait déjanté sur quelques cm. Je le remet vite fait mais il n'y a plus rien comme air dedans... Je termine donc la spéciale à moitié à pied. En bas, je répare avec l'aide de @Coco et @Clp(merci à eux) le pneu se remet bien en place et le latex fait le reste pour retrouver une étanchéité... Dans la chute, j'ai perdu ma gourde mais un signaleur me la ramène. Avec tout ça, on se fait rattraper par @guizaume, @Dajobi et @spin. Bref, ça ne commence pas vraiment comme je le voulais mais les sensations sont bonnes donc on continue. Je passe ensuite les détails du reste de la course mais j'ai vraiment pris mon pied. La SP2 était vraiment sympa comme d'habitude, j'ai adoré la SP3 (même si j'ai pris le chicken way à la dalle où se trouvait @missJuJu, j'aurais pas dû avec le recul), la SP4 je n'en parle pas vu ma méforme, la SP5 était bien fun et rock 'n roll comme il faut, et la SP6 (que je ne connaissais pas du tout) m'a bien plue aussi même si j'adore pas les épingles avec mon Tank. De manière générale, l'ambiance était top même si, en partant avec un si gros dossard, on avait tendance à rattraper beaucoup de concurrents et certains ne daignaient pas laisser passer les plus rapides qu'eux (ce qui est un peu frustrant à la longue). Particulièrement dans la 3 où j'ai dépassé pas mal de mecs en perdition (à pied dans le meilleur des cas )... Bref, j'ai passé une excellente journée. Sans prise de risque inutile, en faisant avec une condition physique pas au top (je me suis beaucoup trop souvent assis sur ma selle ), en essayant de m'economiser dans les liaisons et de profiter au max des spéciales. C'est clairement la plus belle manche de l'année ! Seuls deux petits trucs un peu moins positifs: le bikewash et les remarques du gars au départ de la SP5 nous disant "qu'on est beaucoup trop lent et que la spéciale ferme dans 10min et qu'il ne comprend pas pourquoi on arrive si tard sur la spéciale, que tout les timings sont basés sur le parcours des liaisons à pied et qu'il en a marre d'attendre". Je peux comprendre, qu'il en ai marre, qu'il fait pas beau et que c'est pas chouette d'attendre mais il y a la manière de dire les choses... Pour conclure, merci à tous les bénévoles, les organisateurs, les quelques supporters aillant attendu le passage des derniers pilotes, les cuistot, les copains et @Clppour le petit stress de fin de journée
  44. 4 points
    Merci, Pierre, pour cette pensée pour les baliseurs du GRG qui ont travaillé sans compter durant de nombreux jours pour baliser les différents parcours. Les pluies diluviennes de vendredi midi à samedi en fin de journée ont complètement effacé le balisage à la chaux et au plâtre effectué le jeudi et vendredi. Décision à été prise le samedi matin de renvoyer 3 quads avec 6 personnes rebaliser l'ensemble des parcours au plâtre ... cela représente près de 180 km de chemins et sentiers pas toujours évidents à franchir en quad ... samedi soir, tout avait été refait ! Les doigts me démangent sur le clavier quand je lis un tel commentaire et mon cerveau monte en pression ! Je rappelle donc encore une fois ... Depuis 4 éditions, le GRG a été repris par une nouvelle équipe d'organisation qui a pour objectif de proposer aux participants des parcours les plus plaisants possibles pour découvrir la région et la vallée de la Semois autour de Bouillon. Pour les deux premières éditions, nous avons tout d'abord rénové l'ensemble du balisage des parcours permanents afin que les bikers puissent profiter des sentiers de la région durant toute l'année. Pour le weekend du GRG, nous avons utilisé une partie du balisage des parcours permanents mais aussi tracé des boucles spéciales pour ajouter des zones techniques ou l'accès à de beaux points de vue. Depuis 2 ans, nous avons décidé de mettre en place un balisage spécifique sur l'ensemble des parcours proposés pour les courses ou rando du GRG (couleur différente par type de tracé) et de proposer encore plus de sentiers ludiques. Le balisage est complété par la fermeture des sentiers non empruntés par un trait de chaux, tout cela sur 180 km ... Alors, soit le commentaire de @monsvtt est d'une totale mauvaise foi si il a eu l'occasion de participer au GRG au moins une fois durant ces 4 dernières années, soit il y a volonté manifeste de rabaisser le travail fourni par toute l'équipe d'organisation et bénévoles du GRG, ce que je ne peux accepter. Dans les deux hypothèses et dans l'attente d'une réponse de sa part, je me pose la question du bien fondé de son commentaire et du but recherché. Ceci dit, toute l'équipe du GRG tient à féliciter tous les courageux participants de cette édition 2017 qui ont bravé le déluge le vendredi soir pour la rando nocturne (il aurait fallu me donner cher pour rouler ainsi sous ces trombes d'eau ), les enduristes dans un autre topic et les marathoniens du dimanche qui ont évité la pluie mais pas le bain de boue ! N'hésitez pas à poster vos commentaires, qu'ils soient positifs ou négatifs, ceux-ci nous aideront à corriger le tir pour les prochaines éditions. Au plaisir de vous lire ou de vous croiser sur les chemins !
  45. 4 points
    Fumer de la résine? Quelle idée
  46. 4 points
    moi, j'ai rejoint un club de grossfrit!
  47. 4 points
    Je vais au Basic Fit pour ça... non je vais juste devoir revoir ma pratique peut-être, vais faire du gravelduro avec @born_to_ride et @RifRaf et @jos_2001 et vais aussi me mettre au Trail pour mater les ti Q tiens...
  48. 4 points
    Une tueuse de GTI ! Tapes-y, une attache-remorque, qques autocollants" Touring", "Bellewaerde", "Bébé à bord" et un chapeau range p-cul sur la plage arrière et tu vas te marrer avec les chauds qui te collent au cul sur l'autoroute.
  49. 4 points
    on change de bike tous les ans et on s'inquiète que le mouflet va pas pouvoir garder le sien plus de 2 ou 3 ans
  50. 4 points
    Même avis, mais plus mitigé. Avec @Krutor, on adore la nocturne de Séviscourt, mais il faut croire que les longs faux plats montants descendants sur chemins larges sont plus agréables de nuit que de jour. Là on a eu vraiment trop, me suis pas mal ennuyé sur une bonne partie de la rando. Comme dit l'ami @Pili, rando sans intérêt jusqu'au ravito 2, on a tenu une moyenne de 19,5, c'est dire... Juste avant ce ravito, et après celui-ci, ça commençait à devenir intéressant, avant de retomber sur de longs chemins, des descentes ultra rapides mais sans la moindre once de technique (hum, sauf la giga saignée dans une descente à 55 à l'h ), et qqs chemins sympas vers à 10-15km de l'arrivée, mais c'est tout, et c'est trop peu malheureusement Reste, comme souligné par Pierre, quelques jolies forêts, un festival d'odeurs (champis!) et l'un ou l'autre chemin sauvage, trop peu pour rattraper ce qu'on attend d'une rando luxembourgeoise. Par contre l'accueil et la gentillesse des organisateurs est toujours au top! Tout ça pour 4€ sur le 54 (malgré un 1er ravito bien maigre), ça vaut le déplacement! Et puis l'Orval, offert, chapeau! Merci aux copains pour l'after, c'était cool, on l'a fait un peu longue Photos @Krutor
×