Welcome to Belgium Mountain Bikers

Inscrivez-vous dès maintenant pour accéder aux fonctionnalités des forums. Une fois enregistré, il vous faudra vous présenter, et votre présentation sera validée manuellement par un administrateur. Vous serez en suite à même de contribuer au site en soumettant votre propre contenu et en répondant au contenu existant. Vous pourrez également personnaliser votre profil, recevoir des points de réputation comme récompense au contenu soumis, mais également communiquer avec les autres membres via la messagerie privée, et plus encore ! Ce message disparaitra dès que vous vous serez inscrit.

Classement


Contenu populaire

Affichage du contenu avec la meilleure réputation depuis le 28/04/17 dans toutes les zones

  1. 10 points
    Dur dur, le réveil, surtout quand il n'y a pas la motivation de notre cher challenge habituel. La motivation, il n'y a que çà de vrai ! Le bâton, la ficelle, puis la carotte tout au bout, vous connaissez ? Le vieil âne n'apprécie que çà... J'aurais pu rester roupiller et reposer mon corps d'albâtre, repu par tant de sollicitations...gastronomiques...mais c'était plus fort que moi ! Il fallait que je me rende à Aywaille, fief de mes premiers ébats trialistiques et hivernaux... Je vous parle d'un temps... Mille neuf cent septante, exactement... Et justement, le jeune ami François insista tellement de m'y accompagner, merci pour les coups de fouet, que je ne pu que partager cette incursion dans le fief de la RLMOA avec lui, et un nouveau et si sympa compagnon, le dénommé Sola... On Nathandait que lui... Partis de la piscine, comme fin des années 80, on a raté le centre du gros village, d'où démarrait, années septante, le trial de la St Martin, au mois de janvier... Mais qui s'en souvient encore ?...et le café Honhon ?...et il gelait ferme... Et je le fis sur mon Garelli 50cc, petit trail courageux et si cassant, deux tours de 50 kms, plus les zones, quel dur souvenir ! Une année, il y avait plus de 300 participants ! Manquant de dossards de départ, les organisateurs ne surent que faire ! Mais tais-toi, vi couilla !!! Sorry... Ici, belle participation aussi...mais au lieu de la fine, si, bien dosée, odeur de ricin de mes jeunes années, mes souvenirs encore bien vivants sont rapidement étouffés par un épouvantable fumet d'embrocation ! Réveillez-moi, je suis gruppetto, à l'arrière, comme d'hab, avec mes chers poteaux, et déjà, j'étouffe dans la première côtelette... C'est le moment idéal pour fermer sa gueule, merci ... Après, c'est comme un rêve...c'est si beau ! Après, c'est comme un cauchemar, aussi...c'est si dur ! Je n'ai pas tout compris, sauf Ninglinspo, Stoumont, Tier Bosset... Des noms, il y a près de cinquante ans, si exotiques pour un ketje de Bruxelles ! Après, vinrent Solwaster,Fonds de Quarreux, Dison, Rotheux-Rimière, Paradis Harzé !...et tant d'autres... Tous ces lieux, foulés par un 2,75 par 21 à l'avant, et un 400 par 18 à l'arrière, quand passé en « grosses cylindrées », je les adore... C'était, pour un bougnat tel que moi, dur et difficile... Qu'on ne me dise pas que côtes épiques et colegrames descentes ne se suivaient pas, sinon on n'aurait pas vécu pareil ! Rarement, une randonnée de 77 bornes m'avait fait comprendre, comme ici, que le kilomètre n'était pas tout... L'important, c'est le dénivelé ! A vélo, ou à pied... J'ai été cuit, je l'avoue... Mais, du fond du coeur, merci pour la cuisson ! Ne critiquez pas les clichés, ils sont, presque tous, d'un ami cher ! Et je ne le dénoncerai pas ! https://goo.gl/photos/76mvhLfVZ4ZQ474J7
  2. 9 points
    Allé j'y étais aussi (normal fallait bien tester mes conseils diététiques n'est ce pas ) Start un peu plus tard que prévu sur le 100, je démarre avec @Sufull et un de ses collègues. Début assez roulant et juste gras comme il faut que ce soit vraiment fun... singles à gogo, première grosse descente (celle là même qui arrivait en fin de parcours lors des éditions précédentes) , premier magnifique dévers Je me retrouve "vite" seul, ayant laché mes compagnons de départ, enfin seul est un poil exagéré car je trouve qu'il y a vraiment bcp de monde sur le parcours Il faut attendre le cœur de la rando et notamment la première bifurcation 100/120 pour vraiment se sentir seul et aussi profiter de passages vraiment exceptionnels, en vrac je me remémore le passage au château d'Herbeumont, la portion de trail sur le tombeau du chevalier, un single toute en corniche hyper hyper long, le passage caillouteux le long de la Semois, une descente toute en épingles aussi.... rien que des passages techniques comme peu de rando en propose.... Et ensuite, vient "mon précieux", cette fameuse première boucle du 120 que je prends sans hésitations au vu des conseils de @Baron Rouge: je pense pouvoir dire que je n'avais encore jamais roulé sur une portion aussi formidable.... c'était sauvage (notamment descente dans un vieux vieux chemin abandonné en zigzagant, le somptueux passage dans une espèce de coupe à blanc, l'attaque d'une descente entre les Genets), physique physique et alors que dire de la descente (réconfort après la saleté de côte).... tout simplement exceptionnel !!! Heureusement pour moi, une bikeuse avait la trace GPS, sinon je pense que je tournerais encore qq part là bas, mais nom d'un pipe, quelle descente Ensuite vient une partie de la rando que personnellement j'ai moins aimée, comme une impression d'une course de côtes... ça n'arrête pas... c'est juste l'enfer.. notamment l'horrible montée après la très chouette traversée de la Semois en barque.... @jos_2001: alors là, je peux te dire que la moyenne a morflé grave C'est aussi dans cette portion que je commettrais des erreurs de parcours (juste de quoi se rajouter un peu plus de D+ ) et que j'aurai bcp d'hésitation notamment dans les nombreuses portions off road... Final très ludique, bourré de single dont certain, enfin, sont à profil descendant...... Je termine avec 120 km et plus de 3000m de D+...... Je suis tellement naze que je n'arrive pas a être content... Mes petites femmes m'attendent patiemment à l'arrivée, on prendra aussi un bon hamburger + oignons tout en buvant un petit Orval gentiment offert par Martial En conclusions, un raid (qui ici porte, à mes yeux, vraiment bien son nom) exceptionnel tant sur le point physique que technique que paysagé (tcheu que cette vallée de la Semois est belle Je pense qu'il n'y a pas bcp de rando en Belgique qui peuvent rivaliser avec le RDP.....c'est d'ailleurs ce que doivent penser nos amis Néerlandophones (ils étaient présent en masse) ou Français..... Je vous laisse, histoire de peaufiner ma diététique, une maxi fritte, pita à l'ail et fricandelle spéciale m'attendent
  3. 7 points
  4. 7 points
    Tout d'abord, je voudrais dire un grand merci à tous le village de Straimont pour cette magnifique organisation. Comme l'année dernière, on sent que tout le village est mobilisé et motivé pour nous accueillir. Un grand merci et toute mes félicitations à Matial pour organiser et orchestrer ce magnifique RAID. Alors oui, le flèchage était light mais perso ça ne m'a pas dérangé car j'ai bien pensé au pauvre Martial qui à mon avis a flèché presque seul ce magnifique raid et n'a pas fermé l'oeil de la nuit en entendant l'orage diluer son travail. Si tout les bikers pouvait y pensez 5 minutes ce serait pas mal du tout. Combien d'organisation vous propose un panel pareil de satisfaction, singels, sentiers inédits, du technique, du ludique, du physique, des supers points de vue, traversée insolite en barque, des ravitos très corrects (ceux qui pensent le contraire peuvent aller faire un petit tour au BAMS d'Aywaille pour 35 euros ) etc....tout ce que j'attends d'une organisation VTT et ce pour 8 euros. Je propose au véritable ovation pour l'organisation ce Raid. Et pourtant je me suis trompé à la bif du 65-85 comme beaucoup et c'est à moi que j'en veux le plus car étant pré inscrit malheureusement sur le 100, j'avais reçu la trace mais je me suis élancé finalement sur le 85 sans la trace boulet !! (ah oui, combien d'organisation propose ce service ??) La bif, je l'ai vu au parking et je pensais être sur la bonne voie. Bref j'ai fini mon 85 avec 76 km et j'ai râlé oui mais l'année prochaine je serai la sans faute pour profiter de ce MAGNIFIQUE circuit. Petit conseil à Martial, vire les panneaux STRAVA, sur un 100 on a de toute façon pas les jambes pour faire des KOM et ce n'est pas le but même si c'est une bonne idée. Ca te prend du temps, place plutôt un rappel après chaque bifs avec vous êtres sur le, la distance et ce sera TOP mais surtout ne change rien au concept, j'ADORE. Encore une fois toutes mes félicitations.
  5. 7 points
    déjà postée sur la page du Singulier Martinet (faute d'upgrades, hum), mais je ne résiste pas à vous montrer cette jolie maison, peinte avec des reste de chez Singular le Hainaut, c'est beau
  6. 7 points
    Super bonne nouvelle ce matin de la part de la team, je suis repris de liste d'attente et donc inscrit
  7. 7 points
    Grand-Halleux, Grand élan de générosité dans l'organisation, comme d'habitude, et quand c'est pour une très belle cause médicale, on n'hésite jamais à s'y rendre ! Bien que l'on sache que les conditions climatiques y soient toujours un peu, disons, spéciales, le réveil aidant, après un marathon brabançon, on prend son courage, sa Madame, son volant, puis son guidon à deux mains pour se rendre sur une ligne de départ sise, pour nous, au bout du monde ardennais... Depuis le temps, et avec l'expérience du vieux briscard, on croit ne rien oublier, sauf la raison qui nous obligerait à rester dans un divan cossu à regarder ces deux charentaises si confortables, quand on y pense... C'eut été raisonnable... Bref, on est là, à une minute du fatidique départ, aux côtés de champions réputés, tel Mathieu Van der Poel, enfin, pas juste à côté, bien que je ne comprenne pas pourquoi... Quand je dis tout proche, c'est plutôt cinquante mètres derrière... Et quand on y pense, c'est déjà pas si mal, non ? Mais cela, on s'en fout , l'important c'est de côtoyer nos amis du dimanche, nos amis de souffrance, nos amis de coeur, comme de marathon, chaque dimanche... Quelque pluie, avais-je lu... Un Kway, et rien de plus... On part, à fond ! Et rapidement, au classement, on est...au fond... Mon pote François, rencontré, il y a un an juste, en ces lieux n'en démord pas...il a décidé, malgré sa progression physique, de m'accompagner au bout des choses... Quel bel esprit ! Et il n'en manque pas ! 33 ans, bel homme, courageux et volontaire, si vous avez une soeurette qui aime le vélo, contactez-moi ! Ou plutôt lui... L'an passé, rincé jusqu'aux os, j'avais vaincu ce parcours diabolique en sa compagnie ! Cette fois, gelé, comme un con du même nom, pas question, sur le moment, de poursuivre le calvaire de l'impression de perdre ses doigts, car demain, boulot ! Un soupçon de clairvoyance m'aurait suffit, en semaine, de ne pas sortir de mon sac mes effets vestimentaires d'hiver si tôt ! On sait bien que Grand-Halleux, même organisé en plein août, il risque d'y neiger ! L'expérience, je n'avais plus que cela...j'ai maintenant tout oublié, et tout perdu ... La déraison de continuer, la raison d'arrêter, ou le contraire... Y a-t-il un lien du ciboulot qui aurait définitivement lâché prise ? Car, faut pas se le cacher, les gens de fond de classement, ce n'est pas leurs guibolles qui pédalent, faut pas rêver... Quoiqu'il en soit, bravo à tous, du premier au dernier ! Surtout le dernier ! Tiens, c'est mon pote... Tiens bon, champion, cet album t'est, évidemment, dédié... Un peu, aussi, à nos ami(e)s du dimanche ! Clic clac... https://goo.gl/photos/aYVKooEonRdhFAfh6
  8. 6 points
    Je suis désolé, ne me frappez pas, depuis l'arrivée du topic j'ai essayé de me retenir mais là, je ne tiens plus.
  9. 6 points
  10. 6 points
    On a juste eu une belle petite douche vers 15h 16h comme toi , heureusement il n'a pas fait froid donc c'était pas trop gênant, sinon alternance d'éclaircies et de passages nuageux, donc un super temps pour une bonne balade .... Je m'étais inscrit sur le 107 officiel ( @H 512 m'ayant abandonné pour faire le 80 ), voyant @grhum au départ je me dis que je vais tenter de le suivre autant que possible , sachant très bien que cti la à un sacré coffre .... On forme un groupe de 3 avec Jack . J'ai tenu la roue de Ghrum jusqu'au km 80 , ça pas été une mince affaire ... Après ben la fatigue est arrivée , les nerfs qui craquent ... Je termine en solo , j'étais cuit.... Niveau parcours , ben fléchage nickel , de belles flèches bleues O2 bikers ! des zones de repêchage en cas d'abandon , des signaleurs sur les croisements de routes , des panneaux d'attention zone dangereuse, des panneaux qui te décomptent les 10 derniers km ( ça c'est génial car çà remotive !) . Le tracé était vraiment bien , de belles longues montées ardennaises , des petites zones techniques aménagées avec la rubalise dans des sapinières , passages de rivières , zones empierrées , petites portions de route pour pouvoir récupérer et se ravitailler relax. Le tout était bien balancé, mais bon dur hein ! Le système de chronométrage O top avait l'air d’être bien organisé aussi pour assurer le contrôle dans les boucles ! Cerise sur le gâteau tu remets ton dossard et tu avais droit à deux bière offertes ! La Lienne je vous la recommande ! Pas mal d'amis BMB à l'after , cool cool ! Merci à mes compagnons de chemin du jour ! Merci aux organisateurs pour cette belle journée ! Si quelqu’un a les résultats ?
  11. 5 points
    Et bien voilà, on m'en avait tellement parlé l'année passée que je voulais voir si c'était réellement à la hauteur de ce que les gens disaient ... Et bien, j'ai pas été déçu ! Les traces étaient vraiment sympas avec clairement une augmentation régulière dans la difficulté des traces... J'ai vraiment aimé les traces flow et fun de la boucle rouge mais j'ai vraiment adoré les SPs 7 et 8 où j'ai vraiment pris mon pied. La 9 était probablement la plus belle et la plus engagées mais j'étais cuit (dans les deux sens du terme ) donc j'ai eu un peu de mal à en profiter... Mais le vrai vrai grand + de cette journée est clairement l'organisation! Et ça doit être souligné. Rien à redire. Pour un tarif on ne peu plus démocratique, on a eu droit à un "service" 5 étoiles ! Il ne manquait rien, un ravito bien achalandé, des pâtes et de la Chimay à midi , une équipe organisatrice présente partout et toujours bien sympathique, etc. Vraiment BRAVO à eux! Et tout ça sans parler d'une région magnifique, d'une météo au top et d'un cadre parfait pour une bonne after... Bref, vous l'aurez compris, j'ai passé une excellente journée et je reviendrai certainement l'année prochaine!
  12. 5 points
    Start à 9h avec les grands, vais co m'emballer et le payer cash au km40
  13. 5 points
    Oui oui, il faut rester humble, et ne pas se sentir meilleur que les autres, il y aura toujours des gars qui techniquement seront supérieurs, mais ce que veut dire Geoffrey je crois, c'est qu'au regard du physique de la majorité des gens (qui te dépassent sur le plat ), que tu vois sur une rando (ou un raid comme ici), il y a tout de même de grosse lacunes techniques. Donc les gars avionnent sur le plat, les faux-plats descendants, les côtes qui nécessitent du jambon, et puis (et je suis bien placé pour en parler, car je me promène gentiment dans les portions susmentionnées) ils te bouchent à la première descente, au premier virage un peu serré en épingle ou au premier gros caillou. Je caricature hein, mais c'est un peu comme ça Ou sinon peace, respect, tranquille, ne pas leur mettre la pression pour éviter les accidents comme l'exemple ci-dessus, et strava sucks!
  14. 5 points
    Merci aux 713 bikers qui sont parfois venus de très loin pour participer à cette 3ème édition du RdP et total respect à ceux qui ont parcouru les 3 grandes distances et en particulier la Black Track et ses plus de 3200m de dénivelé. Chaque année, vous écrivez une nouvelle page de notre raid hors du commun... C'est encore plus vrai pour le dernier biker sur la Black, rentré à... 21h40... Tous ses péchés passés et futurs sont pardonnés. Amen! De nombreux bikers nous ont dit que c'est le plus beau (et, pour certains, le plus difficile) raid auquel ils ont participé en Belgique. Je ne sais pas si c'est le cas, tout ce que je sais, c'est que nous faisons en sorte de vous proposer chaque année un cocktail de physique, technique et ludique dans une région magnifique et, tout ça, dans la bonne humeur et sans nous prendre la tête. On ne vient pas au RdP pour faire un chrono, mais pour en prendre plein les yeux et aussi... plein les mollets. Désolé pour les quelques soucis de fléchage mais nous avons dû tout recommencer samedi après qu'un orage très violent ait effacé nos flèches. Cela dit, le parcours où le plus de bikers se sont égarés, c'est le 45 kms. La bifurcation se trouvait juste à la fin d'un single en dévers peu après le 1er ravito. On ne pouvait pas la louper, on arrivait le nez dessus à la sortie du single. Tous les parcours partaient sur la droite, sauf le 45, qui bifurquait à gauche. On nous a prévenus qu'il n'y avait plus de panneau et je m'y suis rendu tout de suite pour constater que... le panneau était toujours bien là. Je ne comprenais pas... jusqu'à ce que je remarque que certains bikers s'arrêtaient en bas du single pour attendre leurs copains... et devinez où, précisément devant ledit panneau!!! Mystère élucidé. Re-amen! Par contre, les gars, la bifurcation 65-85, je sais pas comment vous avez fait pour la louper, hein. Il y avait le panneau plus inscriptions au sol... Il y a déjà des photos sur notre page FB et on en ajoutera encore demain. Nous espérons vous retrouver aussi nombreux l'année prochaine.
  15. 5 points
    Salut les gars , bah moi j'étais trop crevé de la veille... journée sans .... Je voulais faire le 120 un peu de manière inconsciente .... J'étais bien parti pourtant vers 07h30 , a mon aise dans les beaux singles du début , température idéale ....puis après le deuxième ravito (celui après la boucle autour du château d'Herbeumont ) je me rend compte en parlant avec des collègues que j'ai loupé une boucle de +-10km ... pfffff ça m'arrive rarement pourtant mais à mon avis j'ai manqué d'attention ... Bref c'est le genre de truc qui me sappe le moral ... bon je continue sans grande motivation ... mais je déguste les chemins parcourus !!! SUPERBE Comme vous le dites cette vallée de la Semois est magnifique , rafraichissante ,j'avais envie de piquer une tête dedans sous ce beau soleil ... Je me sentais seul , mon ptit @H 512, t'aurais du venir on aurait passé un bon moment , toi qui a l’œil pour trouver les bonnes traces en plus . Heureusement @grhum, m'a un peu reboosté , merci mec ! Je m'étais arrêté la pour réfléchir si je ferais pas mieux de me tirer de ma région carolo Justement ce fameux fléchage à la chaux , il était bien la , ça doit être un sacré boulot aussi pour faire tous ces petits V sur autant de KM . Moi j'aime encore bien faire ce travail de "recherche" pour dénicher ces petits repères, malheureusement c'est vrai que sur mon parcours j'ai eu qques hésitations exemple: on était un groupe dans cette fameuse descente sous bois avec une plaine feuillue et la pas moyen de trouver une flèche ... l’embêtant c'est que le groupe qui va et qui vient crée de nouvelles traces qui aggravent le problème ... Autre question que je vous pose ... Est ce que le fléchage à la chaux disparait avec le temps ? Car à un certain moment il fallait distinguer la chaux de RDP et la chaux d'une autre rando avec de grandes flèches ... Ça risque pas de devenir le bordel aussi finalement ce genre de fléchage ? J'ai apprécié les cotes car la plus part du temps elles se déroulent en sous bois , ça permet de moins cuire au soleil , c'est top ! Finalement il y avait une grosse descente le long d'un ruisseau avec bcp de roche , cerise sur le gateau je troue mon pneu arrière ... je répare, merci @ATOMIKBOY pour le CO2 ... en fait on avait encore loupé une bifurcation on était apparemment descendu trop bas ...grrrr j'étais un peu désabusé car les segments Strava ça ils étaient super visibles et le chemin moins .... J'avais ma dose je suis rentré par la route Arrivé, j'avais quand même 90 km au compteur , bien décrassé de la veille , nickel Finalement bravo à votre équipe @Baron Rouge et un grand merci pour m'avoir fait découvrir votre si belle région ! Je reviendrai absoudre tous mes péchers l'année prochaine et ce coup la en grande forme !
  16. 5 points
    Arf, non, sérieusment, c'est top moumoute , on logeait à St Rome de Dolan, petit village charmant (il n'y a que ça là bas) , au dessus des gorges du Tarn, une petite trentaine de Kms de Millau en amont sur le Tarn donc; mais il y a 3 vallées en fait, le Tarn, la Dourbie, et la jonte, avec 5 causses différents (ce sont les "plateaux" au dessus, mais pas si plat que ça...) , qui donne un profil très différent au sol et aux sentiers. Globalement, tu manges du cailloux aussi , et au niveau profil, c'est 10 min de liaison partout (joke interne, c'est ce que notre guide nous disait à chaque fois qu'on devait pédaler ) ; et 400 à 450 de D- d'un coup à chaque fois que tu descends sur les rivières (parfois légèrement moins mais bon...) Alors, pour notre trip, on a pédalé 2 jours (grave erreur) et on a pris un guide avec navettes 2 autres jours (bien plus inspiré nous fûmes...) , avec Enduro Session, sur les bons conseils d'Alex Marchal puisqu'elle avait passé son brevet MCF avec lui si j'ai bien compris. Un gars super cool , qui est associé avec un autre gars encore plus cool (se lever avant 11h30 relève du miracle pour lui ) , qui connaissent super bien leurs traces, l'un bossant pour le club de Millau, l'autre a du temps pour en profiter on va dire...; et qui nous ont donc remonté et accompagné , mais aussi fait apprécier le coin via de nombreuses discussions sur d'autres aspects que le vélo (c'est blindé de grands vautours par là, si ça vous intéresse, ils sont impressionnants ..) Pour ce qui nous occupe sur le forum, les traces vtt, autant le dire, c'est engagé , pas accessible aux débutants, mais on avait dans notre groupe 2/3 personnes moins à l'aise, elles ont bcp marché par endroit, mais elles ont aussi appréciés car il y a de la diversité et malgré tout bcp de passages ludiques . On a donc pédalé 2 jours, et comme je disais, on a pas regretté la navette après, dès que tu montes, c'est souvent par la route (pas de pistes forestières ..) et 400 m dans la tronche , impossible de monter sur les pédestres , c'est trop raide, donc portage si on veut pas manger de la petite route . En gros, si t'a pas un physique de golgoth, tu fais 2 montées et 2 descentes puis t'a plus la motivation car sur les "plateaux" c'est pas tout plat non plus... puis c'est tellement vaste que sans savoir où aller, ben tu risques de tomber sur des sentiers où ça va bien au début, puis tu vois des indications "échelles et passerelles métalliques faites attention" donc on a dû faire une fois demi tour pour aller chercher un autre sentier tout aussi raide... Sur le Tarn, bcp bcp d'épingles, de la pierre, faut se sortir le doigt du fion, mais en bas tu es content tellement tu pensais jamais passer des trucs comme ça sur la longueur ; extra quoi. Lundi et mardi, on est parti plus confiant, avec le guide, qui nous a emmené crescendo sur des traces utilisées par différents event (Biivouac, AM challenge, courses locales etc ) ou sur des traces plus "persos", pas balisées, et peut être un des spéciales de l'EWS (ils y réfléchissent... mais il y a du choix à gogo...) Alors, déjà, les "classiques" (côte st jean, Roquesaltes, le moulin de corps ...) sont terribles, mais celles là sont "roulées" (ou roulantes comme ils disent...) ; donc tu vois que c'est pour du vtt, les traces sont "évidentes" (j'ai pas dit shapées...) donc tu peux y aller, même si c'est technique, qu'il y a blindé d'épingles, avec un min de bagage technique, ça passe crème ) ; mais par contre, les "off" sont un niveau au dessus, d'un point de vue beauté (des passages dans des petits murets de pierre, un sol plus vierge, des paysages somptueux) , mais aussi d'un point de vue engagé (la descente des 45 épingles qui portent bien son nom ravira les fans de ce type d'exercice , nose turn obligatoire sur qq unes des épingles..) Celle qu'ils appellent "la sablière" est juste incroyable, complète, ludique, engagée, belle, et tu finis sur le bord du Tarn pour traverser à la barque (la cerise sur le gâteau à la fin de notre jour 1... ) , puis le guide te sort les bières , tu mets les pieds dans l'eau et là tu sais pourquoi tu fais du gros vélo 5 spéciales le jour 1 (bcp de crevaisons dans le groupe des moins "enduristes" , gros pneus vivement conseillé !! ) , même le guide a percé (pas de bol) mais du coup, petite perte de temps , mais c'était pas mal, faites le compte 5 * 400 m c'est honorable sur la journée ... 7 spéciales le jour 2 , dont une "petite" (dont on se satisferait largement chez nous ) ; et du plus "roulé" , mais aussi une "majeure" comme ils disent , la "super secrète" qui part de Montpellier le vieux (lieu dit...) , un truc fraichement tracé, très long, et très complet avec un ou deux passages bien raides, où je me suis mangé un bel OTB (il l'avait dit avant, c'est la descente à otb ...) , bêtement bloqué l'avant sur une grosse pierre à la fin du passage technique en plus , c'est con, mais un gros impact sur la hanche, qui ressemble maintenant à un gros steak saignant tellement c'est bleu ) . Bref, 5 min de pause, puis on est reparti, , j'ai juste eu peur de pisser rouge en pensant m'être éclaté un rein , mais plus de peur que de mal... en tous cas , une des plus belles du weekend , c'est celle là qui rentrera peut être dans l'EWS mais il dit rien le gars (il a bien raison...) Sur la fin, on a été sur le secteur de Millau, on a fait une plus fun, ludique , qui termine en toboggan shappé (ben ouais) et le gars nous disait qu'il en avait là 7 ou 8 sur un secteur de 10 min de pédalage (une fois en haut...) , c'est dire le potentiel du coin..; En tous cas, pour les gars inscrits à l'EWS il va falloir du gros physique, pour les côtes, mais aussi sur les spéciales parce que ça relance souvent, faut la caisse , et il fait chaud Perso, si j'y retourne, ça sera d'office avec guide et navette, ok c'est cher, mais je m'imagine pas grimper 2000 sur la journée et dévaler ce qu'on a fait , déjà comme ça sur la fin tu es plus trop lucide, alors bon.. Bref, une pépite cette région, je comprends pourquoi des gars comme Greg Noce y tournent plus qu'il ne faut, tu te gaves comme c'est pas permis, c'est préservé du tourisme de masse, c'est super charmant avec ces bâtisses en pierre, les gorges sont superbes, et les sentiers presque inventés pour l'enduro Tuerie , punt lol , non, j'aime bien vous casser les couilles c'est tout
  17. 5 points
    Voila je vais essayer de faire un petit cr de chaqu'unes de journées de course ? En tant que seul Carolo présent sur l'épreuve je fus déjà enchanté d'une chose ( depart 11h ) ? Ce qui signifie pour une fois ne pas se lever à 5h du matin pour déjeuner et pour préparer ses affaires car y a quand même 1h20 de route.. c'est à 8h30 que je décide de prendre la route pour une nouvelle aventure 9h45 me voila sur place trop tard pour faire marche arrière ? Sur place déjà beaucoup de monde et le joli petit village de la roche en Ardennes qui commençait déjà à se mettre en éveil. je fil donc à l'inscription chercher mon pack de depart.. op je retourne vite à l'auto me préparer et epeigler le dossard ( dossard et plaque nominative toujours sympa ca ?) je sers mes chaussures et puis j'entends derriere moi en néerlandais que l'on me demande une epeigle je me redresse et qui c'était Mathieu Vanderpoel ? Malheureusement je n'en avais pas pour lui ( on peut l'apercevoir en arrière plan du selfie que j'ai fais à ma petite femme avant d'aller sur la ligne de depart ) Depart dans le centre du village de la roche.. les coureurs sont assez nerveux pour cette première étape et voir un paquet de 600 coureurs +- c'est impressionnant surtout dans des petites ruelles du coup je me mets tout au fond du paquet depart sans pression. 3-2-1 et op on est lancé ca sera 87km avec 2500m de D+ Au programme. premiers km et nous voila déjà dans la première côté du jour et la évidemment ça bouchonne déjà je vois Oliver Beart (Vojomag) en mode shooting qui me salue et m'encourage pour cette étape. je le prends au jeu et je démarre un peu trop vite mais Ca je m'en renderai seulement compte sur la fin de parcours.. ?? étant dans mon terrain de jeu préféré ( les côtes ) je remonta beaucoup de partants Sur les 30 premiers km et je remarque aussi énormément de crevaison.. et oui pas mal de pierres dans les descendes donc si on est pas attentif et propre dans son pilotage ça va très vite ( à la vitesse où je descends je ne risquais rien mdr ?) km 40 et 2 eme ravito je dois m'arrêter dans la zone technique j'ai cassé une cale de chaussure et j'ai donc le pieds qui va dans tout les sens je sers donc à fond la seul vis qu'il me reste et repart mais le rythme n'y est déjà plus et je commence à avoir très mal la nuque et le bas du dos .. et oui je suis partis trop vite et quand on attaque le nez dans le guidon on le paye plus tard.. du coup je lutte pour terminer la première étape avec des côtes et encore des côtes mais je suis déjà à bout et je n'ai pas encore fini la première étape.. je mors sur ma chic et j'essaye de ne pas trop m'effondrer dans cet étape qui m'aura servi de leçon. Et oui 87km et 2500D+ c'est pas rien première grosse distance de la saison... j'en termine en 5h02 à la 293 eme place sur 600 et 200 eme en open donc non licencier sur 460.. et j'ai déjà peur de ce qui m'attends le lendemain 100km et 3000 de D+ ?
  18. 5 points
  19. 5 points
    Salut les runners! Voilà, ce weekend, j'ai fini mon premier marathon Ce n'était pas vraiment un objectif en tant que tel (même si ça fait plaisir d'achever une telle distance) mais plutôt un entrainement pour dé-dramatiser la distance (j'avais fait seulement une fois 29kms) en vue de mon ironman... C'est chose faite et franchement sans entrainement spécifique mais avec un bon fond, je trouve m'être vraiment bien débrouillé. Au mois de mai, j'ai fait une seule sortie càp avec le demi de Genève ou j'avais de bonnes sensations et j'avais terminé les 21kms en 1h45 sans forcer. Donc, je suis allé à Visé pour le Maasmarathon, en me sentant bien mais pas super confiant non plus avec pour objectif principal de le finir et si possible en 4h15. Au final, je passe sous la barre des 4h00, de très bonnes sensations tout au long de la course et très très constant (genre 5.40 min/kil sur toute la durée). Le parcours est super agréable et beau, on longe la Meuse jusque Maastricht et on revient entre campagne et chemin de halage. Beau temps (même un peu trop, limite insolation sur la fin), petit bémol, les ravitos bien que très nombreux ne sont pas super fournis mais vu le coût d'inscription, on est pas volé! L'orga en général est très bien! Dire qu'il y a 3 ans, je faisais mon premier cross triathlon sprint à Wanze, j'avais juste un bon niveau en vtt mais je n'avais plus nagé ni couru depuis de très longues années... J'avais souffert comme un boeuf pour venir à bout des 5 kms de càp sans marcher... Mais, j'avais pris goût au triathlon et aujourd'hui j'ai le sentiment que je peux me lever un matin ordinaire et finir un semi-ironman sans aucun problème. Bonne journée et profitez du soleil pour planifier une petite sortie
  20. 5 points
    Salut les pollueurs! Voilà quelques photos souvenir de notre virée brigade verte à la wünder rando de Luttre, inside ze hey now Le fameux selfie-stick du Hainaut (merde, je ris encore!) Le fameux toboggan mieux connu sous le nom de Madonna dell'Autostrada, malheureusement un peu trop shapée à notre goût... Notez le style ET l'élégance de @Scarvounet, @Clp et @Vincentw54 tout en drift Une bonne virée de freeride se fait en musique! et merci au G.O @PunkyB
  21. 5 points
    Allez, on vous a fait un petit comparatif sympa... Photos Dorcel Production
  22. 5 points
    Vidéo de la brigade verte à la rando de Luttre
  23. 5 points
    Bon ben c'est sûr que quand tu vas à cette course, tu sais à quoi t'attendre... Moi, je me suis bien amusé, j'avais encore de bonnes sensations malgré les nombreuses chutes (jamais grosses, mais chutes quand même) j'avais pour objectif de la finir sans me mettre de pression, en essayant de profiter un max.... La difficulté technique montait clairement crescendo de la SP1 à la SP4 et puis ça se calmait progressivement sur les suivantes. Bref, je me suis vraiment eclaté sur les trois dernières. C'etait clairement un défis, où tu te mets en mode guerrier, mais in fine, en y réfléchissant bien, j'ai eu de la chance d'être dans un bon jour et de ne pas m'être blessé et de n'avoir rien cassé... sous la pluie ou avec de moins bonnes sensations, je ne suis pas sûr d'y retourner. Je m'éclate quand même mieux sur une course comme Bouillon par exemple. A l'Amvlève il faut serrer les dents dans les liaisons et serrer les fesses dans les spéciales! Pour conclure, je suis vraiment satisfait de ma journée et de mon résultat (107ieme).
  24. 5 points
    Je reviens vers vous pour vous donner des nouvelles mais depuis que je travaille, c'est-à-dire 2 mois, je n'ai plus pris le temps de sortir le vélo (sauf pour aller voir le rally WRC) et je n'ai fait qu'une promenade à pied sous les Aiguilles de Bavella. Tout va bien à part que je n'ai pas encore reussi à encaisser mes chèques de paies à cause de la banque qui nous prend vraiment pour des cons, d'ailleurs demain on change et on va voir autre part. Voici quelques photos pour le plaisir des yeux, il y a la ballade sous les Aiguilles de Bavella et plus spécifiquement au trou de la Bombe, superbe vue et puis 2 vues que j'ai quand je vais sur mes chantiers, un plaisir.
  25. 4 points
    La video est prête ? Ceux qui n'ont pas été vont râler
  26. 4 points
    Et avec ce soleil....c'était top ! Petit souvenir...
  27. 4 points
  28. 4 points
    Je tiens également à souligner le service technique au top de l'organisation. Un petit coup de fil de @kntoon et quelques minutes après un gars est venu me redresser ma roue en quelques minutes. J'ai vraiment apprécié, merci beaucoup!
  29. 4 points
    C'était ma première endurando et je n'ai fait que la rouge avec la MBF Ben franchement, ça donne envie L'année prochaine, je fais la totale
  30. 4 points
    punaise j'espère qu'il restera de la boue
  31. 4 points
    "Raid des Pénitents" Sans doute le plus beau raid auquel j'ai participé ! J'avais déjà bien apprécié l'année passée malgré la pluie mais alors cette année, avec le beau temps, c'était le pied intégral ! Ce raid est maintenant classé dans ma (très petite) liste des supers parcours comme Olloy-sur-Viroin, Surice et peut-être le Raid des Sorcières. Pas ou peu de route, des singles de ouf, des paysages à couper le souffle et des descentes... extraordinaires. Tiens, à propos des descentes, je suis plutôt téméraire mais j'ai quand même mis pied à terre deux ou trois fois. Y a-t-il un vttiste qui passe tout sur le vélo ? Ca m'intéresserait de voir comment il fait! Plein d'optimisme Touriste et moi sommes parti sur le 125. Après le premier ravito, ses jambes étaient nettement meilleures que les miennes et je l'ai laisser filer. Il a fait le 125 "intégral" avec quelques erreurs soit 135kms ! Pour ma part, j'ai coupé la fin de parcours pour terminé avec 121 kms et 3050 M de D+ Pas une minute de regrets dans cette superbe sortie. Peut-être une flèche ou deux de plus auraient été les bien venues dans les sous-bois mais sans plus. Bravo à l'organisation pour ce travail de pro et pour l'acceuil chaleureux. Continuez comme ça, il faut des courrageux comme vous pour amuser les fous comme nous A l'année prochaine. PS1: J'adore aussi le graphisme de l'affiche ! Curieusement le chapeau des pénitents me fait penser aux courbes de dénivellé du parcours ;-) PS2: Merci à Pili pour la compagnie pendant quelques km. J'espère que nous nous retrouverons à l'occasion...
  32. 4 points
    !!!!! merci merci pour ces magnifiques singles !!!! de mon humble avis je pense que vous avez la plus belle rando raid de belgique !!!!
  33. 4 points
  34. 4 points
    c'est ma femme qui m'y a fait penser...
  35. 4 points
  36. 4 points
    L'action coup de balai, c'est écrit dessus. Ça veut dire que si ta femme s'en rend compte, tu vas dégager à coup de balai.
  37. 4 points
    vous êtes quand même grave hein les gars, il y a qq années, on pleurait pour avoir des enduros en Belgique, maintenant on se plaint qu'ils sont trop dangereux pour une majorité. C'est pas nouveau à l'Amblève, faites comme moi alors, n'y allez plus , ou allez rouler là bas en mode "off" comme tout le monde le fait mais qui peut pas le dire publiquement sur face de book
  38. 4 points
    JPLGPKSTV* ! * je peux l'envoyer gratuitement par kiala si tu veux
  39. 4 points
    Je pense que lorsque les "Bikers Critiqueurs" auront créé leur club et organiseront un marathon, ce sera vraiment le TOP du TOP . Cela dit, je partage certains avis, la parcours était très varié, technique, très physique, de belles côtes avec des passages à plus de 20% et très bien équilibré. Certes la descente qui arrive au ruisseau, j'ai fait les 10 derniers mètres à pied mais franchement au Roc aussi j'ai fait des passages à pieds et alors c'est tout de même pas une catastrophe non ?? Pour le passage qui suit par contre je trouve également que c'est une erreur, on retrouve le 45 dans un sentier étroit avec une trace aléatoire qui demande même un peu d'escalde pour retrouver la trace tellement les bikers vont dans toutes les directions. Je pense que le signaler gentillement à l'organisation lui permettra de corrigé le seul point noir de ce beaux circuits de VTT (et non une balade sur les GR des ardennes) perso c'est ce que je recherche. Au niveau organisation, effectivement pour une première, il a des choses à corriger, file aux inscriptions malgré le peu d'inscrits, ravitos très (trop) maigres, organisation de la ligne de départ pour un prix de 35 euros c'est effectivement pas Top mais c'est une première. Pour le flèchage, je n'ai eu aucun soucis il suffisait de suivre toujours la même couleur c'est simple non ?? Au final, j'ai 77 km et 2150m de d+ comme promis et c'est pour ca que j'ai fait 130km en voiture à 5h30 du mat et j'en ai eu pour mon argent .
  40. 4 points
    Hello la compagnie, Cela fait quelques années maintenant que les gars de Gemini Bikers viennent à nos organisations. Des liens se sont créés entre membres et notamment au niveau des adeptes de l'enduro (Bernard, Mike, Baptiste, etc). Histoire de leur rendre la pareille, je leur ai proposé de faire quelques photos ; la bonne occasion pour moi de découvrir leur région et leurs tracés. Il est clair que j'avais quelques craintes par rapport aux possibilités qu'offre le terrain. Un D+ minimaliste (et D- de fait) compte tenu du profil du bassin de la Sambre et des zones industrielles qui s'y trouvent. J'ai notamment pu analyser le parcours via un logiciel de lecture GPX et le mode satellite ne laissait pas entrevoir grand chose d'intéressant. Le jour J, alors que la pluie semble s'arrêter de tomber, je me présente au hall des sports pour faire connaissance avec le reste de l'équipe. Premier + de la journée : le parking de la SNCB disponible pour les participants. Impossible de ne pas trouver une place pour se garer. Cela fait souvent défaut dans les organisations officielles, les nôtres y compris. Je prépare le bike, mon matos photos et décide de me mettre en route, pénard, jusqu'à mon point de chute où je vais me poster pour prendre des photos. Il s'agit d'un lacet qui prend son départ au sommet d'une route à Courcelles pour descendre plusieurs dizaines de mètres plus bas le long de la Sambre ; court mais vraiment sympa, le tout agrémenté de quelques marches. Arrivé au poste, j'ai +/- 10 km au compteur. Et waouh, bien mal m'en a pris d'être réticent quant au potentiel de la région et, surtout, vis-à-vis des capacités des traceurs de l'équipe. Dès le départ, nous sommes épargnés du centre-ville grâce à quelques ruelles et sentiers urbains bien sympa. Un premier single "vert" est emprunté pour quitter le tarmac et les briques. Un premier bois (bosquet) est emprunté - Bois des Sorcières si mes souvenirs sont bons - en début de parcours. Vraiment fun, avec des traces bien flow et propres, un vrai toboggan ! Les sentiers s'enchainent et toujours cette volonté de maximiser le potentiel de la région. Les chemins empruntés font souvent oublier que nous sommes dans la région de Charleroi. C'est simplement bluffant ! Bien évidemment, il est impossible de faire des miracles et d'autres routes devront être empruntées pour lier le tout. Cette rando, ce fut également l'occasion pour moi de faire la rencontre d'une équipe des Mountain Bikers Fondation en plein travail. Un concept que nous devrions rencontrer de plus en plus lors d'organisations officielles. Chapeau les gars ! Bref, une chouette matinée. Et l'année prochaine, je troquerai les 10 premiers kilomètres de la rando réalisés pour faire des photos pour faire la longue distance sur mon spad Cette organisation vaut vraiment la peine d'être mieux connue et testée. Ditch
  41. 4 points
    Je pense que le parcours était bien pour une rando, tu l'aurais apprécié Julie probablement. Il n'y a pas de honte pour ceux qui n'ont pas le niveau à devoir descendre du vélo quand on trouve ça trop technique, ça ne dure jamais que quelques mètres mais il y avait beaucoup de monde, ce qui à pris des proportions importantes à certains moments. Et évidement qui dit plus de monde dit proportionnellement plus de cons que d'habitudes. A refaire entre amis sans les gens avec une trace et des bonnes jambes et c'est parfait ;-)
  42. 4 points
    @Freshky , @H 512 merci à ces braves de m'avoir motivé en effet seul je ne suis pas certain que j'aurai eu la motivation de finir! Juste un an après avoir commencer le velo je suis super heureux d'avoir modestement terminer. Le parcours etait exigeant mais il me semble que les orgas avaient prévenu que ce serait le cas. J'ai bien aimé il y en avait pour tous les gouts. Pour l'organisation du parcours je n'ai pas eu à revenir sur mes pas!(heureusement mdr). Paysage superbe meteo ok ravs ok! Je pulverise également mon kilométrage max de 7km yeaaahh!
  43. 4 points
    Parti avec @Sola et @H 512 , on a fermé le parcours du 77 , alors moi j'ai grave kiffé le parcours ! Il y en avait pour tous les gouts ! du technique , des racines, des sentiers de pierres , des dévers , des descentes bien scabreuses ou tu te demandes ce que tu dois faire , je pense qu'il y avait deux trois portions communes à l'enduro de la veille ! des montées techniques , des montées interminables ... Le décor superbe ! Pour moi un des parcours les plus complet que j'ai jamais fait ! Les 20 derniers km étaient plus digérables , arrivée en descente sur Aywaille ... Bref super emballé , à notre vitesse nous n'avons eu aucun problème de fléchage ... Un énorme merci à tous les scouts présents à chaque croisement de route , ils nous ont attendu jusqu'à la fin . Merci aux gars de chronorace aussi ! Que des gens sympas ajdh ça fait plaisir ! Rando que je recommande fortement !
  44. 4 points
    Quelle différence de perception, sur le 77Km je n'ai eu aucuns pepins avec le flechages. Sans doute que je roule moins vite cette année Le premier tier de la course était bien technique, même avec un semi-rigide ca passait quasi partout. En effet les avis sont contrastés en roulant qlqs KM avec un autre concurrent vers la fin, lui se plaignait du tracé. Pour ma part, il était bien exigeant tant en cotes que certaines descentes, mais il était juste bien (pour moi) Dans les derniers KM, après le passage sous l'autoroute, la coexistante rando-chrono etait difficile, tant les niveaux contrastent........ l'éternel débat Dans la descente finale, alors qu'une file de qlqs bikers se formait avant une épingle, un concurrent a pris le risque de doubler tout le monde. Il est certes arrivé le premier dans l'épingle, mais le biker et le vélo étaient séparés d'environ 2 metres. Le vélo ayant fait le bon choix de rester sur le chemin et lui une roulade dans le talus
  45. 4 points
  46. 4 points
    la vidéo sur le 70km avec le petite bouclette du 100km après le 2ème ravito ça reste un beau souvenir quand même, avec cette météo en plus ...
  47. 4 points
    Visible sur Troc https://www.troc-velo.be/vetement-chaussures-mavic-crossride-sl-1-1-94416.htm
  48. 4 points
  49. 4 points
    ah je l'ai justement installé il y a qq jours ! J'avais constaté un dépôt sauvage à la cita, en fait un tas de merde (je pèse mes mots) laissé par des squatteurs/sans abris/clodos qui logent sous tente à la cita (Nam'gate si vous préférez...) , j'ai du m'y reprendre à 2 fois car les ouvriers ne trouvaient pas (genre ils sont pas descendus de leur voiture...) mais après un joli petit plan google maps , j'ai eu un mail le lendemain me disant que tout avait été évacué, rapide et efficace une fois prévenu donc, c'est à souligner Pour le mail : proprete.publique@ville.namur.be Je sens que je vais encore faire appel à eux car les dits occupants se sont juste contentés de remonter de 100 m, ils sont maintenant juste derrière les grilles du parc reine fabiola , je ne comprends pas qu'on les déloge pas en bonne et due forme mais on m'a récemment traité de facho quand j'ai osé aborder le sujet sur la page Facebook de Namur Notez ce tas fantastisque de Carapils
  50. 4 points
    Bon, l'arrière plan n'est ni pourri, ni composé d'une porte de garage mais comme j'ai jamais pris la peine de présenter mon vélo et que j'avais envie de dire que j'ai roulé dans la neige ce weekend (avec une chute à la clé) voici une petite photo de mon route dans le Jura Suisse...