Welcome to Belgium Mountain Bikers

Inscrivez-vous dès maintenant pour accéder aux fonctionnalités des forums. Une fois enregistré, il vous faudra vous présenter, et votre présentation sera validée manuellement par un administrateur. Vous serez en suite à même de contribuer au site en soumettant votre propre contenu et en répondant au contenu existant. Vous pourrez également personnaliser votre profil, recevoir des points de réputation comme récompense au contenu soumis, mais également communiquer avec les autres membres via la messagerie privée, et plus encore ! Ce message disparaitra dès que vous vous serez inscrit.

Classement


Contenu populaire

Voir le contenu avec la réputation la plus haute depuis 23/03/17 dans toutes les zones

  1. 12 points
    C'est Grand ! Et, figurez-vous, ce n'est pas Leez du tout ! Bien sûr, ils ne peuvent, nos accueillants amis, nous proposer de sukkelantes côtes, ni de terrifiantes descentes... Mais, qu'importe, passer un moment dans leur doux et plat pays est un plaisir, campagnard, donc encore plus plaisant... Ambiance villageoise, auprès d'un superbe étang, que personne en ce monde de vttistes, réputés s'intéresser à la nature, ne daigne, finalement, après ses efforts physiques, ne fût-ce qu'un instant, fouler d'un regard... Un rêve, peut-être, un Saumonthlon ? Après avoir tiré 70 bornes à vélo, extraire, avec délicatesse, pour un instant, une carpe docile, hors de son environnement... Peser le tout, le « cours » et le « monstre »... Pas d'énervement pour terminer, juste de la maîtrise...comme le ski et le tir, le duathlon d'hiver, mais en belle saison... Le très beau temps étant de la partie, cela fût rapide, et en mon chef, je pense bien n'avoir jamais roulé aussi vite de ma vie ! Malgré une erreur de parcours due à une inattention et à un camion installé sur nos signes au sol, tout cela m'ayant fait perdre un temps inavouable, je me sentais si fort que je n'ai jamais eu si mal aux guibolles, après ! Bravo, couillon ! En un mot comme en cent, Grand-Leez, un endroit inconnu, peut-être, mais qui vaut le déplacement ! Bon, pour récompenser cette rapidité, un album...en vitesse ! https://goo.gl/photos/oD73qjoS67TmZyQp7
  2. 9 points
    je te rappelle quand même tes origines quand tu étais encore stressé du cerveau (Daso c’est pas l'athlète de gauche sur la première c’est celui de droite)
  3. 9 points
    Bonne petite sortie en mode Brigade Verte pour la MBF-Belgium. Départ tardif évidemment (bah oui, on ne va pas démarrer avant tout le monde si on veut ramasser des crasses "égarées" par inadvertence). Bref, départ à 9h30 sur le 32 avec mes comparses du jours. La technique est vite approuvée: 1 qui roule avec le sac à dos ouvert et les 2 autres ramassent les divers emballages de gels, pipettes, pates de fruit,... Je me ferai plusieurs fois la réflexion que c'est globalement assez propre... mais au final, quand on vide le sac sur la table pour exposer notre trésor du jour, on se rend compte qu'il était bien rempli. Encore pas mal de taf au niveau des mentalités donc. Inconvénient: vu qu'on démarre plus tard et que le rythme est évidemment moins élevé qu'une rando "normale", le gros de la foule a déjà quité la zone d'arrivée et ne constate pas la quantité de déchets ramassés. Bref, une bonne expérience qui montre qu'il y a moyen de rouler utile et en s'amusant (me suis bien fait plaisir dans le toboggan final... (mais c'est à peu près le seul endroit sur un parcours très soft) Ce sera à refaire avec plus de monde histoire de couvrir plusieurs traces... si l'aventure vous tente: n'hésitez pas
  4. 9 points
    Après Tangissart je me suis improvisé une petite nuit de camping ( din m coffre ) le long de cette belle rivière qui jouxte le point de départ de cette merdeveilleuse randonnée .alors oui la veille il faisait bien bon ! J'étais tout content de réchauffer mes pâtes à la belle étoile ....mais ce matin .... c'était pas un temps a laisser un dépressif sur son vélo .... Je décide de partager le chemin avec @H 512 , et oui nos 1 an ça se fête ! Bon ben sur cette première boucle comme vous l'avez dit les gars ça montait bien , longuement , ce qui permet de monter a son rythme , le gros problème c'était cette pluie et ce vent froid ... Les pieds et les mains ne pouvaient pas supporter ça , la température tournait aux alentours de 4 degrés ... et moi j'avais bien mis des sur chaussures dc ca c'était nickel ... mais alors avec mes mitaines .... je sentais plus mes doigts .... pouarf que c'est nul le vtt dans ces conditions ... et je pense que cette première boucle à du causer l'abandon de quasiment 200 participants .... pensées aux potes qui n'ont pas pu terminer ... Enfin on termine notre boucle , frigorifiés ... Mon compagnon d'infortune jette l'éponge il n'avait pas d'autres solutions .... De mon coté je coure chercher une paire de gant hiver que j'avais laissée dans l'auto et j'enfile carrément mon manteau décathlon lol ... au moins j'aurai plus froid.... Ensuite deuxième boucle plus courte qui passe bien ... Je rencontre a tout hasard un gars bien courageux qui m'avait dépassé dans la première . Et qu'avec plaisir je redépassais à mon tour lol ... et oui il roule en mono... en eagle je pensais mais non c'était de l'XT ( le 11-46 ?) .... Bref on discute on discute ... et on se retrouve ou ??? sur BMB :):) c'était @Sola plaisir d'avoir partagé le chemin avec toi mec ! T'auras ta revanche tôt ou tard ! 3 eme boucle ...ppffff je commence à en avoir mon sous , je mord sur ma chique , j'essaie de pas faire de faute dans ces longues descentes bien caillouteuses .... Et puis voila quoi elle est faite et nom de djeu elle s'est pas laissée faire cette sal... !!!! Merci à l'organisation au top ; des signaleurs toujours la pour nous encourager ;signalisation impec; un chapiteau et des douches bien chaudes ; TOP J'ai vu que @BONE avait bien cartonné ! félicitation ! Félicitation à Bieke aussi quel courage !
  5. 9 points
    La preuve que @guizaume était en forme dans la DH Uomini ! Mode tueur activé
  6. 7 points
    Y a pas mieux dans le VTT. Les autres disciplines. C'est juste de la branlette de la plus grosse cuisse. À vous les micros.
  7. 7 points
  8. 6 points
    Non parce qu'il fallait calibrer le Shockwhiz, Guillaume devait faire des pauses toilette, Thom devait aller rechercher son masque qu'il avait fait tomber, Antoine devait reprendre son souffle, Toff avait toujours un réglage à faire sur son bike et moi je faisais l'escargot derrière
  9. 6 points
  10. 5 points
    Le mien va reprendre du service, ma chérie à même décidé de m'offrir le nouvel aménagement.... va y avoir de l'acier à découper à nouveau très bientôt
  11. 5 points
    On passe vite par la bagnole parkée près des paddocks pour y mettre l'une ou l'autre chose qui pourraient nous être utile en fin de boucle. Arrivés sur l'esplanade d'Olargues, l'ambiance est suréaliste, sono à fond, speaker déchainé, podium avec décompte lumineux sur écran géant, tous ces bikers en tenues et lampes prêts à affronter le terrible Epic, le tout à 4h du matin...Suréaliste et terriblement grisant. La première vague est lachée, à notre tour d'avancer vers cette grille de départ. Le stress remonte un dernier coup avant de complètement s'envoler une fois les bêtes lancées à la poursuite de l'Or... Et c'est parti pour une très, très longue ascension, d'après nos calculs, entre 1h50 et 2h, pour respecter nos plages horaires. La première partie du col est très roulante sur route. Le temps que le peloton s'étire et que le serpentin se forme afin d'avoir une certaine fluidité dans le roulage, nous sommes déjà obligé de nous arrêter...trop chaud, déjà une petite perte de temps (5 minutes) le temps d'enlever la mentonnière, la veste, de replacer le tout sur et dans le sac, et c'est reparti à la pédale...en tout 4km en plus ou moins une demi heure, c'est bon, le timing sans monter dans les pulses est là! Puis, les choses se corsent. On arrive ensuite à la barrière de fin de col asphalté et on rentre sur une piste sablonneuse/rocailleuse très pentue par moment et terriblement difficile à rouler tellement le tout est meuble. Résultat: c'est parti pour approximativement 4km de poussage! Les pulses montent quoiqu'on fasse, on entend déjà des gars qui souffrent (si tôt je ne comprend pas vraiment comment ils ont préparé le truc), mais pour ma part, je m'y attendait et donc, ça va, je gère, c'est même là que j'en dépasse un paquet. On se projette et on se dit que plus tard dans la journée, si tout va bien, il va falloir refaire la même avec le terrible portage de la Montahut dans la foulée...FOLIE... Ensuite, la pente se radoucit et on peut remonter sur le bike, et c'est parti pour 4 km de pistes en toboggan pour rejoindre ce départ de Saint-Martin du Froid. Le rythme est bon, on peut faire tourner les jambes et se mettre légèrement en surégime pour rattraper les quelques minutes perdues en bas (pour la veste) et dans les bouchons du début...Je vois poindre la petite sapinière et les lights des riders qui commencent leur dégringolade. Timing un peu au dessus mais rien d'alarmant 2h05. On s'arrête pour pisser (la denière goutte du condamné) débloquer les suspensions, manger une barre, mettre la mentonnière et bien sûr enfiler une veste parce que le lieu porte bien son nom et ça caille. Cette crête est battue par les vents et il fait 1.5°C, mes mains sont gelées malgré les gants. Je suis en train de ma demander comment je vais faire pour tenir mon cintre et sentir mes leviers de freins dans cette SP particulièrement tabassante. Les minutes défilent et le timing en prend un coup...partis en vague 2, nous sommes confrontés aux bouchons des départs conjugués de la fin de vague 1 et notre vague...15 bonnes minutes de perdues...aïe, je râle intérieurement, je pensais que ce serait plus fluide. J-F est 15 riders derrière moi, nous avons décidé de faire l'Epic chacun à notre rythme sans nous soucier de l'autre histoire de gérer à notre manière notre cadence. J'arrive sur la ligne, le bénévole me scanne la puce et c'est parti...pas d'affolement, cette fois j'y suis, surtout rouler souplement sans s'emballer, j'ai tablé sur 50/40 minutes de SP, donc prudence. Le soleil se lève doucement sur le plateau du Carroux, les lampes font leur office mais cela donne une ambiance encore plus spéciale au lieu avec cette lueur de l'aube. Bon pas trop le temps de rêvasser (heureusement que j'avais repérer de jour pour admirer tout ça). J'enclenche, et whahou, quelle sensation, ce qui me paraissait hyper hard le mardi passe nickel maintenant. Je comprends pas trop, je me mets même à rattraper un gars, puis deux, puis trois et ainsi de suite...il y a bien l'un ou l'autre qui me dépassent aussi mais en gros, j'en mange plus que l'inverse...l'ambiance est survoltée, ça crie dans tous les sens: "passe, vas-y, aller gogogo, on y va, pédale, j'arrive, à droite, à gauche,..." la folie. Intérieurement, je rigole bien aussi sur un petit détail, le nombre de gars qui n'ont pas un bon porte-bidon (pour ma part un Specialized Zee Cage avec en plus un gros élastique autour de mon bidon pour du grip...inébranlable). Résultat, dans le haut de la SP, c'est le festival du bidon...les bénévoles vont avoir du taf, on se croirait au tour de France en zone de ravito! Bon c'est pas tout ça, mais j'ai fini le plupart des grosses caillasses de Saint Martin du Froid, commence maintenant la partie pédalante remontante de la SP, c'est long, étroit et par moment faut courir avec le vélo parce qu'à moins de passer à mach 4, le vélo bloque sur les grosses roches. 2ème partie de SP, le bardou, plus de végétation, un mélange de passages rocheux plus pentus, de single légèrement plus lissé très étroit et quelques enchainements plus techniques. Hyper important de garder une certaine vitesse pour ne pas aller ploquer la roue avant dans les énormes obstacles. Mes bras et mes mains se crispent légèrement, je sens un gars dans mon dos, j'en profite, je m'écarte pour le laisser passer, j'appuie la pause 10 sec histoire de relacher tout et c'est reparti. De nouveau de la grosse chaussée romaine faite à la pierre tout venant (on est loin des pavés "lisses" de "l'enfer du nord") puis une belle difficulté (très grosse pierre arrondie qu'il faut enrouler sans savoir ce qu'il y a derrière...il y a quelques mecs pendus dedans, ayant reconnu, je saute bu bike, passe l'obstacle à la CX et laisse pantois 4 ou 5 gars qui se demandent encore comment passer sur le vélo. La fin est une formalité plus roulante, tellement roulante que je fais une erreur de relâchement sur le plat, je monte dans une ornière, et je termine assis sur le top tube avec ma potence qui tire de 20° à droite par rapport à ma roue...difficile de terminer mais l'arrivée est là. Ouf, survécu à la plus longue, et je me sens superbement bien, détendu et content de moi. Je regarde l'heure...je n'en reviens pas, j'a rattrapé du temps sur mon retard accumulé. (31 minutes pour boucler la SP). Je remets bien ma potence en place, j'enlève la veste (maintenant j'ai juste bon avec mon mini coupe-vent) je me ravitaille, je bois bien. Je regarde les mines, je suis déçu pour les gars qui repartent déjà avec le vélo sous le bras (casse ou autre) puis je croise @Freddeg qui n'a pas le même faciès heureux que d'habitude, il semble s'être bien fait secouer dans la SP même si son temps est similaire au mien...il m'avoue que physiquement il le sent déjà!! Aïe aïe. JF arrive aussi, c'est chouette, on repart sur la prochaine liaison (que j'avais repérée) et qui elle se fera entièrement à la pédale...d'abord une route en bêton puis une piste bien large en cendrée avec des pourcentages décents...les jambes tournent bien nous croisons la SP que nous allons faire avec une belle relance que nous empruntons en commun, et ensuite, on tourne autour de cette montagne, plusieurs fois pour aller chercher le départ de cette SP2 les Trottinettes/Mienne. En tout, 8km pour 600+, le tout en 1h10, je suis légèrement en retard. Au départ de celle-ci, pas d'attente. C'est chouette, je prends une barre énergétique, un grand coup d'eau et je dévale la SP sans doute la moins difficile du jour et le plus rapide, c'est un peu plus dans le style de ce que l'on pourrait rencontrer sur la semoy, avec des séries de petits "S" bien serrés entre les arbres, avec des gros appuis en sortie de courbe, des cassages de pente avec un peu de roche (ça de toute façon il y en a partout là-bas), des racines, même un ou l'autre mini jumps...bref du pur bonheur sans trop se fatiguer. C'est déjà fini, je suis toujours sur un bon rythme en spéciale et toujours avec la banane. 12 minutes pour la boucler c'est bien, je suis content, reste plus qu'à aller aux paddock et j'aurai fini cette 1ère boucle, le Bronze assuré. J'avais prévu d'avoir 1h à 1h15 d'avance sur la porte horaire, il est 9h, je n'ai que 45minutes d'avance. C'est pas mal mais limite...pas grave, je prends quand même le temps d'aller jusqu'à la voiture, virer ma veste, les lampes et manger du taboulé avec des pêches au thon (ça me fait énormément de bien après les 4h30 de selle ça me cale bien). Je recharge en eau aux paddocks. JF arrive comme je repars, j'entame la 2ème boucle avec un crédit d'une demi heure. (la suite...à ma prochaine pause caca...hein @gilou)
  12. 5 points
    Plein toi. Tu as de belles de photos de toi après. Nous on n'a encore jamais fait ca. Mais bon.... on a Greg avec nous. On n'a pas le temps ..
  13. 5 points
    J'y vais de mon petit CR aussi ?? À peine lève et déjà un message de mon ami @Freshky qui me signale que la nuit a été clémente et qu'il n'y a pas de pluie sur Grand-Halleux .. ouff me vla partis avec mon équipier et à peine passé Namur le déluge .. et la précipitation allait vers les Ardennes Ca pue tout Ca on arrive sur place déjà bcp de monde présent mais il ne pleut pas !! On s'inscrit on s'habille et op 9h10 sur le vélo pour l'échauffement les jambes sont bonnes et la confiance aussi au vu des remontées dans les classements marathons après marathons.. j'arrive à me faire une petite place à l'avant du paquet et Ca démarre vite très vite première bosse et déjà pieds à terre malgré que je sois partis dans les 35-40 premiers.. je n'attendais qu'une chose la grosse bosse attendue au km 7 nous voila au pieds et la déluge partis avec mes lunettes je ne voyais plus rien du tout mis à part le pneu du mec devant moi tout le monde se suivait au train.. sacré montée meme sur le 32-42 je devais pousser comme un âne ? Et Ca n'étais que le début ensuite j'enlève les lunettes en haut et op on est partis dans une descente technique mais la toujours l'un derriere l'autre personne ne prends des risques .. bosse suivante je remonte quelques partants partis trop vite et je me situe vers la 45-50 eme place ce que je trouve fort bien vu le nombre hallucinant de partant .. tout se passe parfaitement mais la pluie ne cesse de tomber et le vent de souffler chaque fois que l'on remonte sur les hauteurs km 20 je commence à me les cailler sévère et dans la descente avant de finir le premier tour plus de sensations dans les doigts impossible de freiner correctement je descends donc à pieds honte à moi mais pas d'autre choix sinon Jonathan aurait pu faire une belle photo de moi dans les sapins en bas ??.. je passe la ligne du premier tour bien classé avec les encouragements de madame @H 512 et la compagne d'Alexis allez je sers les dents malgré le froid premier tour bouclé et on remonte vers les plateaux et la le vents soufflait je sentais les muscles qui commençaient à tirer et le froid m'envahir je ne sentais plus mes pieds ni mes doigts et les muscles des jambes tétanisés je ne pouvais pas penser en arrêter la et au km 35 apres le ravito j'ai pris la décision de rejoindre l'arrivée par la route car j'étais frigorifié les jambes ne tournaient plus plus aucunes sensations je n'ai même pas su clipser ma chaussures pour faire les 2km de route restant.. soulagé de voir le camping je fil direct au bike wash et me passe le tuyau dessus pour essayer d'enlever la crasse et me réchauffer un peu.. direction la douche tout habillé ou je ne parviens même plus à enlever mon casque ni les chaussures je remercie d'ailleurs les néerlandophones présent qui m'ont aider à le faire ?? Dank u mijn vriend ☺️ Apres 10 Minutes sous la douches chaude tout habillé je commence enfin à bouger mes orteilles et à retrouve des sensations dans les mains NON DI DJA QUE J'AI EU FROID!!!! Ça fait bien longtemps que je n'avais pas eu aussi froid sur un vélo .. dommage que l'on ai pas pu profiter de ce superbe parcour et de cette magnifique région sous un rayon de soleil ☀️ L'an prochain je saurais à quoi m'attendre ?? Ce qui nous tue pas nous rends plus fort!
  14. 5 points
  15. 5 points
    mais quelle (langue de) pute celle-là...
  16. 5 points
    Ce que j'ai acheté il y a 15 jours : Ce que j'ai acheté aujourd'hui : (si vous passez par Finale Ligure et que vous en trouvez un des 2, pensez a moi )
  17. 5 points
    Alors voilà de la lecture pour ceux qui en veulent... L'Epic Enduro, depuis sa création, il y a maintenant 3 ans je bavais devant mais, je ne m'en sentais ni la force, ni le courage. D'une part, par manque de physique et d'autre part surtout par manque de technique (ayant commencé l'enduro et par la même occasion, le VTT engagé tout court au moment de la création de cette épreuve déjà mythique). J'ai donc pas mal ridé les différents endurandos et enduros belges et vosgiens pour avoir un certain niveau technique, depuis maintenant 3 ans et le physique, il est venu surtout avec le club de route au cours de l'année dernière... et les sessions de 125km à 175km de cet été m'ont donné une bonne base de fond pour pouvoir me lancer dans l'aventure. Avec les potes ( @vongen et @Animal154) l'idée germe et le défi est lancé. Nous voilà inscrit, reste plus qu'à nous préparer...(je passe cette partie) Arrive enfin la dernière semaine avant l'Epic. Pour ma part, les 3 semaines précédent l'épreuve ont été un peu chaotique niveau préparation, inflammation des ganglions lymphatiques inguinaux dû à une saloperie chopée sur une plaie lors d'une chute à l'entrainement et grosse rhinite-pharingite causeront un peu de chaos dans l'affutage. Pas grave, le fond est là, ça devrait passer. Arrivés sur place avec la famille, il est l'heure de prendre la température et de découvrir cette région. J'avais bien préparé les traces dans le GPS, je vais même chercher le dernière boucle (non-publiée) chez les organisateurs et j'en profite ainsi pour discuter de ce qu'il est préférable de reconnaître et la manière d'y accéder en voiture, histoire de ne pas faire trop d'effort en D+ avant le jour J. Ainsi, 2 jours de recos, pour moi. J'ai fait en solo la première boucle, sans la première ascension, et le 2eme jour, en compagnie de Matthieu Alsteens et @Freddeg, nous avons reconnu la terrible SP1B3 Montahut ainsi que la SP1B2 Les Crêtes XXL. En terme de SP ainsi, j'aurai fait les 3 plus longues et réputées hard. En plus, si je n'arrive pas sur la dernière boucle, j'aurai au moins fait la Montahut. Une chose à dire de ces recos et notamment sur la SP la plus longue et que l'on fera de nuit "Saint Martin du Froid / Bardou". Les vidéos sur Enduro Tribe m'avaient impressionné mais sur place, j'ai vraiment pris une claque époustouflante. Tout d'abord, ça claque la rétine. C'est tout simplement le plus beau site qu'il m'ait été donné de rider. Quand on sort de cette petite sapinière derrière la chapelle et qu'on arrive sur cette chaussée romaine au milieu des rochers, le tout ouvert sur une vue imprenable sur le Carroux, la vallée et les autres sommets. C'est magnifique. Un groupe de chamois viendra même parfaire cette carte postale. Niveau visuel, le reste est du même accabit. Maintenant, techniquement j'avais très peur de me faire tabasser et le tout est confirmé mais bon, tout passe, ou presque. Je sens bien que techniquement j'ai pris du volume. Sur ce coté, les recos m'ont rassuré. Cependant, le D+ qui ne m'effrayait pas plus que ça, d'un coup me fait balisé au vu des zones de poussage-portage. Les calculs commencent à gamberger dans ma tête et je me dis avec lucidité que cela va quand même être compliqué avec les portes horaires. J-F tente de me rassurer et Amaury nous annonce dans la foulée qu'une douleur implacable au genou lui fait annuler le déplacement...tristesse, tant d'efforts pour rien! Le Jour J arrive. 3h10, je devance le réveil de 20 minutes, faut dire que la nuit n'a pas été très reposante: calculs, scénarios et angoisse se sont bousculés sans arrêt dans ma tête. Avec Jean-François, on se boit un grand café, un bon bol de céréales, derniers checking et c'est parti vers Olargues à la frontale...on n'a que 2km de col à descendre pour aller prendre notre départ. (La suite un peu plus tard)
  18. 5 points
    Arrivé vers 8;45, il a arrêté de pleuvoir, bonjour à gauche, à droite, retrait du dossard et à 9h15 je commence à m'échauffer gentiment (départ à 10h sur le 45). 5 min plus tard, c'est de nouveau le déluge et on regarde le départ des " grands " avec du beau nom en première ligne ; outre les Van Der Poel & Bosmans (BeoBank) ou encore Wynants (Lotto Jumbo), On aperçoit le grand King of Fexhe @BONE (qui signera un magnifique 17è temps scratch et 2è Master2) ou encore Alexis Matthys. Encore qqs minutes d'échauffement et il pleut tellement que tous les participants du 45 s'abritent où ils peuvent. Je laisse partir la meute au sprint et décide de faire la première boucle sans me mettre dans le rouge. La boue est omniprésente, ça glisse beaucoup, ça patine pas mal dans les côtes, mais tout passe sur le vélo ! La petite section de route sur les crêtes coté Spineux / Wanne très exposée au vent me frigorifie mais je me réchauffe vite fait dans la côte suivante (au final, ça faisait du bien monter ) Première boucle en 1h36, objectifs des 3h encore jouable malgré une chute, je repars motivé car j'en ai gardé sous la pédale pour la boucle qu'on m'a annoncé " roulante " (la bonne blague) Malheureusement, une douzaine de sauts de chaîne auront raison de moi, chaque arrêt me refroidissant davantage (je termine avec les doigts gelés sans pouvoir tenir le cintre) et m'enlevant tout forme de motivation. 3h47 au final dont 3h26 de pédalage. Très déçu du résultat et surtout de cette seconde boucle, mais content d'être arrivé au bout, moi qui hais le froid, la pluie et la boue. Bravo à tous les finishers (le nombre de DNF est impressionnant :o ) et en particulier à @BONE @Dichon et Clément pour leur top résultat @Freshky je pense qu'on a terminé la seconde boucle en même temps
  19. 5 points
    Une paire de Hope Tech 3 V4 chez @TheBikeMechanic
  20. 5 points
    Moi! Mais par sympathie, je les appelles plutôt des potes...
  21. 5 points
    dernier jour avec le petit groupe
  22. 5 points
    Réponse de Charleroi (sospollution@charleroi.be): Bonjour Monsieur, Je prends bonne note de cette information et la transmets à mes collègues afin d'ouvrir un dossier. Bien à vous, Véronique Monier Administrative au service S.O.S. Propreté VILLE DE CHARLEROI Division Propreté ...et de Courcelles (accueil@courcelles.be) Bonjour, Suite à notre communication téléphonique de ce jour, le service accueil m'a confirmé que votre mail a été transféré auprès du service des agents constatateurs. Ce service m'a confirmé la réception de votre mail. Le terrain sur lequel est situé le dépôt dépendrait de la RW et ce service a déjà pris contact avec la RW à ce sujet. Un des agents se rendra cet apm sur le site pour toutes suites utiles. Bien à vous Administration Communal de Courcelles
  23. 5 points
    merci beaucoup pour votre soutien... ça fait plaisir... officielement à l'arret mais officieusement.....
  24. 5 points
    Thuin, deux fois en quinze jours, c'est beaucoup... Mais quand les gens sont charmants, on y revient avec plaisir ! Ambiance différente car départ groupé, cela fait un peu « compèt »... C'est si chouette, justement, ces sensations différentes, chaque dimanche... Et quand cela se passera un lundi, je vous dit pas... Admirablement tracée, sans vouloir tuer le commun des mortels dans nombre d'ascensions carabinées, le mortel que je suis n'a pas trouvé cela commun du tout. Savamment agencé, le parcours nous fait visiter la région de la plus belle des façons... On nous a fait tournicoter, en rond, en large, en travers, un véritable point de croix ! Vous en dire plus, on pourrait broder des heures, sachez simplement que personne, me semble-t-il, n'a regretté d'être venu, et avec le sourire en plus, quel joli dimanche ! Un seul regret... le gars auprès de qui je me suis arrêté, qui ne faisait pas le chrono, lui, et à qui j'ai prêté ma pompe up to date, et qui, non seulement ne me l'a pas rendue, mais ne l'a, apparemment, pas délivrée aux organisateurs, qu'il sache que cela me reste en travers de la gorge... Qu'il sache aussi, à l'avenir, prendre avec lui de quoi être autonome... Il est maintenant, en partie, bien équipé... Qu'il sache, aussi, qu'à cause de lui, plus jamais je n'aiderai personne en prêtant quoi que ce soit. Et si, d'aventure, vous me voyez en difficulté, passez votre chemin... L'âme humaine, décidément, me désespère, de plus en plus... Voilà, t'as craché ton humeur, crache tes clichés, à présent ... https://goo.gl/photos/4oRWdAVccnQHppWD8
  25. 4 points
    1ère leçon : En français : "Auriez-vous l'amabilité de me laisser passer car la course est chronométrée" devient en Néerlandais ... Pas op , Krono !!! En gueulant bien fort, cela va de soit
  26. 4 points
    Merci à tous pour vos bons mots, je viens de voir un néphrologie et je peux encore rester sans dialyse pour le moment mais surveiller plus régulièrement ma fonction rénale.... le truc c'est que je ne ressent aucun effet pour le moment. Par contre on va déjà faire le nécessaire pour m'inscrire sur liste d'attente de greffe... sauf si je trouve un donneur vivant (donc je le répète mais j'achète cher un reins au format BOOST).... et pour le moral, ça me connaît les coups dur donc je gère depuis que je suis gosse? ...pour me remonter le moral je vais passer chez barracuda cetcaprem en quittant lhosto voir s'il y a pas un truc à acheter...
  27. 4 points
    Tain. J'étais fit mais non sur la première toi c’est celui de droite....
  28. 4 points
    Il paraît qu'il aurait dit qu'à Finale, les pistes étaient fort shapées
  29. 4 points
    Vous vous rendez compte que vous mettez des photos de vos bambins sur un topic où il y avait à la base que des photos de bikeuses hyper sexualisées ..
  30. 4 points
    Retour sur terre: elle est trop mignonne pour que je la garde pour moi Mais si un jour elle débarque avec l'un d'entre vous à la maison, j'lui pète la gueule!
  31. 4 points
    Ah, j'ai de l'orange dans mon bureau aussi (j'adore) J'y ai mis un plancher stratifié super bon marché cet hiver: j'en avais marre du béton au sol. Mais ça reste un atelier... de luxe.
  32. 4 points
    Merde, vous l'avez faite un matin quand je dormais encore celle là ?
  33. 4 points
    Voilà de retour après 4 jours sur place avec un bon petit groupe composé de @Thom Powder, @guizaume et @Dajobi, sans oublier @MarieE évidemment ! Je pense que tout le monde s'est bien amusé, même si on a tous un peu souffert par moments Et puis on a bien bouffé aussi La suite dans un mois avec @phil2905 et la bande d'Endur'Ardennes
  34. 4 points
    Je vais finir par créer un topic sur Trash-Out... Le service SOS Pollution de Charleroi vient de m'appeler pour avoir des précisions sur la décharge renseignée. Bonne discussion téléphonique avec l'agent constatateur de Pont-A-Celles ce matin... bref, même si les adresses mails ne semblaient significatives, les demandes ont suivi leurs cours. En plus, les services concernés sont demandeurs de ce genre d'info car ils n'ont pas assez de personnel pour couvrir tout le territoir de l'entité.
  35. 4 points
    Jvjvd que la Carapils a un bel avenir devant elle
  36. 4 points
    non je vous rassure je n'ai pas été dénoncé ou autre... cela n'a rien à voir avec la concurrence, pour faire simple, j'ai fais confiance à quelqu'un de mon entourage ( mon ex comptable ) et cette dernière m'a très mal conseillé et aidé.... erreur de ma part...mais bon faut être prit pour apprendre. J'en ai tirer la leçon, il me reste encore ma motivation et mon envie... donc je ne baisse pas les bras, je suis encore plus motiver, et hâte de pouvoir réouvrir au 1er janvier 2018. ça me laisse 9 mois pour trouver de nouvelles choses pour encore mieux vous servir...
  37. 4 points
  38. 4 points
    Oh ben zut alors, je crois que je vais dérailler... Et en plus mes pneus sont plats. Quelqu'un pour m'aider?
  39. 4 points
  40. 4 points
    Et puis quoi ? Nous allons faire la vaisselle, le ménage et le repassage ? Le comité de défense du poil vaincra.
  41. 4 points
    Bah moi elles sont épilées à la cire chaude par une esthéticienne pro Faut savoir souffrir D'ailleurs sur ses tarifs elle a rajouté "jambes hommes" a cause de moi
  42. 4 points
    Encore un qui ne suit pas Chorus c'est pas Sram ni Shimano mais Campagnolo
  43. 4 points
    Il était temps ! Temps que cette sacrée saison commence... Heureux qu'on était, nous, les habitués des efforts à la noix, surtout heureux de se retrouver, que ce soit avant, pendant ou après... Et chaque fois, ces 7 péchés sont bien plus éprouvants, d'année en année... Pour certains cela arrive un peu tôt dans la saison, pour d'autres un peu tard dans la vie... Tant pis pour nous, le plaisir est aussi à la fin, après une belle journée d'efforts bien dirigés par des organisateurs aguerris à nous rendre les dimanches agréables ! Merci à eux, et qu'importe une boue en sous-bois collante, et qu'importe un vent soutenu, et toujours de face, et qu'importe la vigueur du jet du blague-wash, l'important n'est-il pas d'avoir, après une journée d'efforts, une petite bière à bonne température ? La réponse est dans la question... Enfin, je me l'autorise... Bravo à tous ceux qui sont arrivés au bout de leurs efforts, quel que soit le temps que cela leur ait pris... Et c'est, une fois de plus, le dernier qui vous le dit... Bravo à nos collègues BMB, très performants, sur le coup ! Bravo, surtout, aux nouveaux jeunes adeptes de la discipline, prenez, lentement mais sûrement, votre envol !...et surtout votre pied ! On a plein de beaux endroits à découvrir, une fois encore, cette année... Que des chokotofs, ci-dessus ! Allez, juste un mini reproche... Nous nous sommes faits très sympathiquement « agrafés » deux fois sur la journée, afin d'éviter la triche, génial ! Mais un contrôle en fin d'épreuve s'avère, aussi, nécessaire pour la sûreté du système... Un petit album, ci-joint, pour ne pas perdre nos bonnes habitudes, merci à mon épouse de vous « espionner » ...gentiment ! Bon, puis, dimanche, c'est à nouveau Thuin ! Dites, vous viendrez, non ? https://goo.gl/photos/Ci99NsdH9RyUyWaH6
  44. 4 points
    Bon, je n'ai pas rėsisté et je suis allé ce jour sous un magnifique soleil au BDR en mode papa formateur de ma petite Jo de 9 ans qui m'a bien épaté. J'y ai été très prudent et lent mais les sensations étaient bonnes. La vitesse sera basse pour les prochaines semaines à venir car tomber à nouveau sur un cerveau fragilisė, ce n'est pas bon !! ?..Spécialized est correct et me reprend le casque Ambush explosé pour 50% de son prix de vente car moins de 6 mois et je trouve cela très correct.
  45. 4 points
    nous on l'a fait aujourd'hui comme ca il n'y avait personne
  46. 4 points
    Jetlag oblige, je suis parti un peu plus tard que d’habitude et j’ai pris le parcours directement de chez moi, à savoir au pied du Tienne des Biches que j’ai escaladé à froid. Comme vous le savez, ce n’est jamais une bonne chose de grimper une biche à froid, et c’est à bout de souffle que je suis arrivé sur le plateau de la Citadelle. De là, nous avons joué au yoyo avec les différents volumes géométriques qui composent notre fantastique citadelle. Cela dit, ce ne serait pas plus mal si elle était un peu mieux restaurée et entretenue. Je pense à Médiane qui aurait besoin de quelques litres de Botox. Bref, c’est avec un sacré coup à l’altimètre que nous nous sommes présentés au 1er ravito où des vttistes convergeaient d’un peu partout. Cela a beau être mon terrain de jeux favori (avec le Vtt je veux dire), les organisateurs m’ont fait découvrir quelques traces que je ne connaissais pas. Forcément, à un moment, nous sommes arrivés au départ officiel où nous avons juste pris le temps de payer notre écot avant de repartir. Un peu plus loin, en traversant un champ, quelle n’a pas été ma surprise d’entendre un bruit bizarre et répétitif derrière moi. Qu’ois-je, qu’entends-je, qu’acoustique-je ? Je jette un œil furtif et prudent derrière moi pour découvrir une petite blonde en short et runnings me rattraper en courant. Oui oui, vous m’avez bien lu : en courant. Non mais ! J’ai même failli descendre de mon vélo, pensant que j’étais à l’arrêt. Pour qui elle se prend, cette gonzesse ? Frimeuse va ! En plus, elle m’avait déjà dépassé sur son vélo quelques kilomètres avant l’arrivée au départ (vous suivez ?). Je lui avais même surpris un regard condescendant, limite méprisant sans même compatir à mon grand âge. Mais, bon, là, je me suis fait larguer par une joggeuse. La honte, quoi. Déprimé et dépité, j’ai quand même continué la queue basse et la pédale plate. Quoiqu’il en soit, casque bas, mademoiselle. Sur le retour (d’âge dans mon cas), je suis retombé sur le ravito qui n’était plus le premier mais le dernier avec un peu moins de vttistes dans tous les sens et, via le Tienne Maquet, sans m’attabler au restaurant, j’ai rejoins la Meuse, ses bernaches, et ses mouettes qui se foutaient encore de ma gueule. J’ai noyé ma déprime dans plusieurs Chouffe accompagnées d’une frite à la Schtouff, sur le pont de Jambes et suis rentré chez moi, sans même laver les vélos qui n’en n’avaient de toutes façons pas trop besoin. Il est temps que je me remette au jogging. Eric
  47. 3 points
    Tu envoies Richie Rude faire un ou deux passages dedans
  48. 3 points
    la vidéo sur les 3 boucles avec @Pili et @corvix 67km et D+1600m C'était dimanche en mode Rando (vous l'aurez reconnu vu les conditions climatiques) Bravo en tous cas à tous les bikers qui ont fait le chrono hier dans ces conditions ... Elle est déjà bien physique avec un sol sec, alors je n'ose imaginer avec le déluge ....
  49. 3 points
    Tout le monde se porte bien
  50. 3 points
    Avant un petit reportage, un petit regret... Arrivé au sommet du chêne Maillard, j'ai prêté ma pompe haute performance et pratiquement neuve à un gars qui m'avait rattrapé et qui en avait besoin... Habillé d'un maillot bleu, apparemment sans logo, il avait l'accent français. Il faisait la rando de 45 kms, moi, le 65. Il fut convenu qu'en me rattrapant, il me la refilerait. Bien des kms plus tard, personne, si ce n'est mon épouse que je chargeai de récupérer mon bien juste avant la déviation des parcours, sans résultat. Je pensais retrouver le gaillard à l'arrivée, ou du moins ma pompe auprès des organisateurs...nada... Si ce monsieur me lit, ou si quelqu'un a une information, merci de me joindre ! Avant que je ne dépose plainte auprès de Mr Hollande... Donc, çà presse ! Puis, j'en ai besoin pour dimanche prochain...